Piges en statut d'intermittent...

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
maya
Messages : 29
Inscription : 10 sept. 2003, 23:45
Contact :

Piges en statut d'intermittent...

Message non lu par maya » 23 oct. 2003, 22:40

Si Aillagon savait ça... On sucre les intermittents mais on continue les abus sans se priver... Je travaille dans un magazine, petite rédaction système D télé magouille le retour, où j'ai eu la surprise de recevoir ma feuille de salaire (avec deux mois de retard, faut pas être pressé...) pour un métier que je ne me soupçonnais pas être capable de faire... Je me suis retrouvée cadreur monteur en deux temps trois mouvements. :lol: Passée la 1er réaction plutôt amusée, je me dis qu'il doit y avoir une erreur, qu'ils ont confondu avec un type qui a dû recevoir ma feuille. Que nenni, moi y'en a bien être cadreur. J'appelle la rédaction qui fait la sourde oreille, j'envoie des mails qui restent à l'envoyeur pour enfin après une insistance pesante m'entendre dire que le statut d'intermittent du spectacle ne change rien pour ma déclaration...

En gros, qu'est ce que je peux faire si je ne veux pas avoir la sensation d'usurper le statut d'intermittent du spectacle (je ne vais quand même pas aller à la star ac avec une pancarte"je monte, je cadre et en plus j'écris, multi fonction, multi statut!" et en plus je signe Nolween quand vraiment je suis déprimée...)
:wink:
lecordelier

Message non lu par lecordelier » 24 oct. 2003, 08:43

même problème, une pige en com' payée en intermittence.... alors que le type m'avait demandé comment je voulais être payé, j'ai bien dit "pigiste".

ptet que pour eux pigiste et intermittent c'est pareil...
maya
Messages : 29
Inscription : 10 sept. 2003, 23:45
Contact :

Message non lu par maya » 24 oct. 2003, 09:10

ça veut dire qu'il faut que je laisse passer l'affaire?
Avatar de l’utilisateur
dreyfus
Messages : 245
Inscription : 28 janv. 2003, 13:55
Contact :

Message non lu par dreyfus » 24 oct. 2003, 10:19

surtout pas! le sujet a déjà été traité je crois, effectue une recherche sur le forum et tu dois pouvoir retrouver une antique discussion sur le sujet.
:roll:
Avatar de l’utilisateur
Makhno
Messages : 377
Inscription : 17 sept. 2002, 19:02
Localisation : Chez moi
Contact :

Message non lu par Makhno » 27 oct. 2003, 12:30

lecordelier a écrit :même problème, une pige en com' payée en intermittence.... alors que le type m'avait demandé comment je voulais être payé, j'ai bien dit "pigiste".

ptet que pour eux pigiste et intermittent c'est pareil...
Je te rappelle qu'un salaire en pige n'est possible que si l'entreprise payeuse est une entreprise à vocation de presse.
"Rien n'est là pour flatter beaucoup la soif du mieux. Qu'y faire ?"
Auguste Blanqui
LeNonce

Message non lu par LeNonce » 27 oct. 2003, 13:28

lecordelier a écrit :même problème, une pige en com' payée en intermittence.... alors que le type m'avait demandé comment je voulais être payé, j'ai bien dit "pigiste".
Comme le dit Makhno, seuls les entreprises de presse ont droit aux piges (= CDD -- éventuellement à répétition -- sous la convention des journalistes).

Et c'est pas si mal ! Moi, j'ai du mal à obtenir un vague salaire, quelqu'en soit la forme.

C'est limite si y'a pas un type en complet rayé et pompes pénibles à cirer qui vient me filer une enveloppe quai des Brumes... trois mois après la bataille.
maya
Messages : 29
Inscription : 10 sept. 2003, 23:45
Contact :

Message non lu par maya » 27 oct. 2003, 14:45

Bon, alors si je comprends bien, attendu que j'écris des piges pour un magazine dont la comptabilité ne dépend pas d'un organisme de presse, ils ont le droit de me payer avec un statut d'intermittent? C'est légal?
Avatar de l’utilisateur
seb
Messages : 8
Inscription : 30 oct. 2003, 12:34
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par seb » 30 oct. 2003, 13:10

Evidemment, ton employeur abuse du système !

Maintenant tu as le choix :
- fermer ta gueule et empocher ton chèque
- protester et signaler les dérives de ton employeur. Dans ce cas, je ne pense pas que ce dernier continue à faire appel à tes services (sauf si tu es irremplaçable)

C'est un beau cas de conscience... Mais généralement, le choix est rapide : le porte-monnaie l'emporte sur les idéaux... :cry:
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »