Rédactrice et micro entreprise

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Avatar de l’utilisateur
Dreo
Messages : 14
Inscription : 07 sept. 2006, 11:05
Localisation : Fontaine (38)
Contact :

Rédactrice et micro entreprise

Message non lu par Dreo » 07 sept. 2006, 11:16

Bonjour à tous,

Je lis régulièrement votre forum depuis quelques semaines, et je me lance enfin aujourd'hui pour avoir votre avis...

J'ai plusieurs occasions de travailler en tant que rédactrice (presse, com interne, un peu de correction aussi...), mais personne ne veut prendre le risque d'embaucher, et après une mauvaise expérience de portage (Ventoris), je voudrais étudier la possibilité de m'installer en tant qu'indépendante...
Il me faut donc passer par l'URSSAF, mais rien que le mot me fait paniquer !
Si certains d'entre vous excercent avec ce statut, je serais enchantée d'avoir leur expérience.
Et surtout j'aimerais savoir par ou commencer !

Merci à tous !
Articles de presse | Dossiers de presse | Communication d’entreprise | etc.
change
Messages : 7
Inscription : 04 sept. 2006, 15:53
Localisation : Gironde
Contact :

Message non lu par change » 07 sept. 2006, 13:33

Bonjour,

quelques conseils d'une rédactrice free-lance qui s'est lancée dans l'aventure il y a un peu plus d'un an (j'étais auparavant attachée de presse). Tout d'abord il faut savoir que les charges que tu devras supporter (urssaf, assurance maladie et vieillesse...) représentent à peu près 35% de ce que tu vas gagner. En tenir compte donc avant de faire parvenir un devis (toujours) qui doit t'être retourné signé (impératif !) J'ai opté pour le régime de la micro entreprise, c'est le plus simple au niveau de la compta et tu n'as pas de TVA à facturer. Concernant le boulot, c'est assez stressant car les clients sont toujours pressés et ne tiennent aucun compte du fait que la rédaction a quelque chose à voir avec l'inspiration...
Il ne faut en aucun cas brader tes textes et accepter des délais irréalistes, afin d'éviter de devoir travailler jour et nuit pour pas grand'chose. Le mieux est encore de te trouver deux ou trois clients qui ont des besoins recurrants en rédaction afin de t'assurer une régularité dans la charge de travail comme dans les revenus. Bon courage !
corsaire
Messages : 731
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 07 sept. 2006, 13:57

Tu peux en outre demander à la validation du devis un acompte de 30 % du montant total devisé qui vaut confirmation de la commande. Sur les gros projets, tu peux aussi te faire payer à l'avancée des travaux.
Autrement, beaucoup de relationnel et de pugnacité...
Bon courage !
Avatar de l’utilisateur
Dreo
Messages : 14
Inscription : 07 sept. 2006, 11:05
Localisation : Fontaine (38)
Contact :

Message non lu par Dreo » 07 sept. 2006, 14:02

Merci bcp pour ta réponse Change !
Tout d'abord il faut savoir que les charges que tu devras supporter (urssaf, assurance maladie et vieillesse...) représentent à peu près 35% de ce que tu vas gagner.
Oui, je connais bien le problème puisque je sors du portage, où là c'est carrément 50%, donc ça me semble plutôt raisonnable du coup...
Comment cela se passe ? Est ce un forfait ou bien est ce calculé sur tes revenus ? Est ce que ce calcul est simple à gérer ?

Concernant le boulot, c'est assez stressant car les clients sont toujours pressés et ne tiennent aucun compte du fait que la rédaction a quelque chose à voir avec l'inspiration...
Oui ça aussi je connais déjà, malheureusement !

En fait j'ai 3 clients "fixes" :
- Un magazine pour lequel je suis rédactrice tous les mois (un mi-temps à peu près) ;
- Un groupe d'esthétique pour lequel je fais de la comm interne (dp, journal interne), plus ou moins selon les mois ;
- Un studio graphique qui me donne des corrections et réécritures, tjrs variable d'un mois à l'autre...

Et j'attends un statut pour en démarcher d'autres, mais étant également maman au foyer, je ne vais pas pouvoir prendre bcp plus de taf dans l'immédiat !

Est ce que tu pourrais m'en dire un peu plus sur l'étape de création à proprement parler ?

Merci encore et bon courage à toi ! :)
Articles de presse | Dossiers de presse | Communication d’entreprise | etc.
Avatar de l’utilisateur
Dreo
Messages : 14
Inscription : 07 sept. 2006, 11:05
Localisation : Fontaine (38)
Contact :

Message non lu par Dreo » 07 sept. 2006, 14:06

Merci aussi Jef, c'est vrai que dans certains cas (notamment de nouveaux clients) ça pourrait être une idée.
Articles de presse | Dossiers de presse | Communication d’entreprise | etc.
change
Messages : 7
Inscription : 04 sept. 2006, 15:53
Localisation : Gironde
Contact :

Message non lu par change » 07 sept. 2006, 14:46

Re bonjour,

Quelques précisions :
C'est le Centre de Formalités des entreprises de ton département que tu dois informer du lancement de ton activité. Ils te donneront tous les conseils utiles et vont transmettre ton dossier d'immatriculation aux différents organismes : Urssaf, caisses maladie et vieillesse, centre des impôts, etc. Les charges Urssaf sont calculées au forfait pour la première année (211€ par trimestre), en fonction de tes revenus professionnels ensuite. L'Urssaf se règle quatre fois par an et va t'adresser une notification prévisionnelle chaque début d'année, ainsi qu'un avis d'échéance chaque trimestre. Les caisses maladie et vieillesse (obligatoires) te feront également parvenir leurs appels de cotisation sans que tu aies à intervenir.
Sache que l'ensemble de ces charges équivaut à 35% de tes revenus. A toi donc de conserver systématiquement 35% des sommes facturées sur un compte professionnel pour faire face aux appels de cotisation.
Avatar de l’utilisateur
Dreo
Messages : 14
Inscription : 07 sept. 2006, 11:05
Localisation : Fontaine (38)
Contact :

Message non lu par Dreo » 07 sept. 2006, 14:54

Formidable, c'est la première fois qu'on m'explique et que ça me parait simple !

J'ai encore une question (si j'exagère tu me le dis hein) :
est ce que tu es membre d'un centre de gestion et est ce que tu sais comment ça fonctionne ?
On m'a dit que ct quasi-indispensable...
Articles de presse | Dossiers de presse | Communication d’entreprise | etc.
change
Messages : 7
Inscription : 04 sept. 2006, 15:53
Localisation : Gironde
Contact :

Message non lu par change » 07 sept. 2006, 14:57

Re Re

L'étape de création, dis-tu ?

Eh bien, euh, comment dire... entre les devoirs de mes filles et la lessive, entre le dîner et l'infusion, les idées mûrissent doucement. Il est difficile pour moi de me dire "ce matin, j'écris trois feuillets" et de m'y tenir. Tout dépend du sujet, de la forme que j'ai, des infos que j'ai pu obtenir auprès de mon client. Essaie d'éviter les sujets que tu ne connais pas du tout. J'ai écris récemment une plaquette pour les entreprises de la filière optique-laser et j'ai perdu un temps fou à me documenter.
Tu as déjà trois clients réguliers, c'est plutôt bien parti ! Jeff a raison, tu peux demander 30%, voire 50% d'acompte pour un dossier lourd.
Avatar de l’utilisateur
Dreo
Messages : 14
Inscription : 07 sept. 2006, 11:05
Localisation : Fontaine (38)
Contact :

Message non lu par Dreo » 07 sept. 2006, 14:59

Je viens d'aller sur le site du CFE...
Je n'avais jamais entendu parler de cette structure :roll:
En tous cas ils proposent une assistance personnalisée :
> effectue un diagnostic de votre situation,
> détermine les documents à produire (Etat civil, statut social, régime fiscal, conditions d'exercice de l'activité...),
> vous reçoit en entretien personnalisé, examine et vérifie les documents produits, effectue la saisie directe de votre formalité et vous remet le récépissé de dépôt et un exemplaire de votre déclaration.

L'assistant en formalités reste votre interlocuteur privilégié pour le suivi de votre formalité et vos prochains dossiers.

» Coût du service : 65 € TTC - frais de greffe en sus
J'imagine que ce servie est proposé dans la plupart des départements et je trouve ça assez rassurant quand on flippe un peu !
Articles de presse | Dossiers de presse | Communication d’entreprise | etc.
change
Messages : 7
Inscription : 04 sept. 2006, 15:53
Localisation : Gironde
Contact :

Message non lu par change » 07 sept. 2006, 15:01

Re Re Re

Aucune obligation de faire partie d'un Centre de gestion !
Les comptes d'une entreprise individuelle sont simplissimes (même moi j'y arrive, c'est dire !). Tu n'a aucune TVA à facturer ni à payer, simplement un cahier dans lequel tu notes tes rentrées et tes dépenses. Un point, c'est tout.
A +
corsaire
Messages : 731
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 07 sept. 2006, 15:04

Il te faut aussi un agenda pour tes rendez-vous, un cahier des achats et de quoi justifier le produit de tes activités : devis et factures...
Avatar de l’utilisateur
Dreo
Messages : 14
Inscription : 07 sept. 2006, 11:05
Localisation : Fontaine (38)
Contact :

Message non lu par Dreo » 07 sept. 2006, 15:16

Vous êtes des anges, c'est déjà beaucoup plus clair, simple même !

Et est ce que j'ai le droit d'excercer plusieurs activtés : par exemple rédactrice mais accepter un boulot de mise en page de temps en temps ?


Pour la création, je serais bien incapable d'écrire quoique ce soit sur un sujet que je ne connais pas ou tout du moins qui ne m'intéresse pas !
Travailler à la maison c'est un rythme particulier et assez déroutant au début (surtout avec des enfants !), mais quelle qualité de vie !
Articles de presse | Dossiers de presse | Communication d’entreprise | etc.
corsaire
Messages : 731
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 07 sept. 2006, 15:35

Du moment où ta micro entreprise est créée, tu fais ce que tu veux ! Renseigne toi aussi auprès de la Direction du travail, si tu es inscrite à l'anpe tu pourrais bénéficier de l'ACCRE, donc ne pas payer de charges la première année avec une sécu maintenue en régime de base...
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »