Radio et emploi jeunes

Discussions à propos des radios et du journalisme en radio : comment créer une maquette ? Quel matériel utiliser ? Les radios qui recrutent ? Où se former ?
Leepstick

Re: Non : ce n'est qu'une vaste escroquerie monumentale !

Message non lu par Leepstick » 05 déc. 2002, 18:31

Dominique DUTILLOY a écrit : Pourquoi, alors, créer deux catégories de travailleurs, des "jeunes" et des "plus âgés" ? Cela ne contribue-t-il pas à creuser des écarts entre ces divers catégories de citoyens, qui se retrouvent inégaux devant le traitement de leurs problèmes ?
Pour une bonne raison Dominique (en l'occurence la même que la tienne) : le taux de chômage chez les moins de 25 ans est de plus de 20% contre 8,8% dans la population active (ocotbre 2002). N'est-il donc pas plus logique de les aider plus puisque, de fait, ils n'ont pas les mêmes chances qu'un concurrent avec de l'expérience ?
C'est donc bien pour corriger une inégalité que l'on crée les emplois-jeunes.
CQFD, Dominique.
Dominique DUTILLOY

EMPLOIS JEUNE

Message non lu par Dominique DUTILLOY » 05 déc. 2002, 18:33

boultan a écrit :Ca existe déjà sous l'appelation "pigiste" :cry:
à la seule différence que le Pigiste peut, effectivement, être jeune, moins jeune ou plus âgé !
Avatar de l’utilisateur
boultan
Messages : 1299
Inscription : 18 sept. 2002, 13:09
Localisation : le très-haut
Contact :

Message non lu par boultan » 05 déc. 2002, 18:35

c'était une boutade domino...
et puis le pigiste succombe assez jeune d'innanition (attention, deuxième boutade)
Dominique DUTILLOY

Re: Non : ce n'est qu'une vaste escroquerie monumentale !

Message non lu par Dominique DUTILLOY » 05 déc. 2002, 18:36

Leepstick a écrit :
Dominique DUTILLOY a écrit : Pourquoi, alors, créer deux catégories de travailleurs, des "jeunes" et des "plus âgés" ? Cela ne contribue-t-il pas à creuser des écarts entre ces divers catégories de citoyens, qui se retrouvent inégaux devant le traitement de leurs problèmes ?
Pour une bonne raison Dominique (en l'occurence la même que la tienne) : le taux de chômage chez les moins de 25 ans est de plus de 20% contre 8,8% dans la population active (ocotbre 2002). N'est-il donc pas plus logique de les aider plus puisque, de fait, ils n'ont pas les mêmes chances qu'un concurrent avec de l'expérience ?
C'est donc bien pour corriger une inégalité que l'on crée les emplois-jeunes.
CQFD, Dominique.
Je suis d'accord avec toi ! Cependant, tu oublies un aspect important du problème : la sélection par l'âge ! J'ai remarqué que beaucoup de jeunes, mais, également beaucoup de "séniors", étaient rejettés, non pas à cause d'un "supposé" manque d'expérience, mais à cause de leur âge ! Alors, d'un côté comme de l'autre, tout le monde se retrouve dans la même galère !
Do

Message non lu par Do » 05 déc. 2002, 18:37

de toute façon, yaura bientôt plus d'emplois jeunes... là où je suis d'accord, c'est que pour tout le monde la même galère !
Avatar de l’utilisateur
Olivier T
Messages : 863
Inscription : 17 sept. 2002, 22:42
Localisation : l'outre-tombe
Contact :

Message non lu par Olivier T » 05 déc. 2002, 18:38

Petite remarque en passant : que fait la préfecture ?

Que je sache les emplois jeune sont soumis à autorisation préfectorale et doivent/devaient remplir certains critères. Du genre, être des emplois d'un genre nouveau (webmaster - journaliste avec option plomberie et autres fantaisies de ce genre) et en aucun cas remplacer des postes déjà existants.

Enfin, moi ce que j'en dis... Se chamailler pour un dispositif condamné par la nouvelle majorité...




(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Avatar de l’utilisateur
boultan
Messages : 1299
Inscription : 18 sept. 2002, 13:09
Localisation : le très-haut
Contact :

Message non lu par boultan » 05 déc. 2002, 18:39

Je suis d'accord avec toi ! Cependant, tu oublies un aspect important du problème : la sélection par l'âge ! J'ai remarqué que beaucoup de jeunes, mais, également beaucoup de "séniors", étaient rejettés, non pas à cause d'un "supposé" manque d'expérience, mais à cause de leur âge ! Alors, d'un côté comme de l'autre, tout le monde se retrouve dans la même galère !

Mais c'est ce qu'on te dit !!! C'est pour ça qu'on met en place des trucs pour aider un peu les jeunes et les + de 55 ans !!!

Vas-y Leepstick, moi j'peux plus...
Do

Message non lu par Do » 05 déc. 2002, 18:41

en fait il était assez facile de créer des emplois jeunes, effectivement, mon poste n'était pas nouveau nouveau, mais notre magazine était un canard d'infos de service et de proximité qui n'existait pas dans la région, c'est pourquoi c'était novateur...
Dominique DUTILLOY

MAIS JE NE SUIS PAS STUPIDE

Message non lu par Dominique DUTILLOY » 05 déc. 2002, 18:43

boultan a écrit :
Je suis d'accord avec toi ! Cependant, tu oublies un aspect important du problème : la sélection par l'âge ! J'ai remarqué que beaucoup de jeunes, mais, également beaucoup de "séniors", étaient rejettés, non pas à cause d'un "supposé" manque d'expérience, mais à cause de leur âge ! Alors, d'un côté comme de l'autre, tout le monde se retrouve dans la même galère !

Mais c'est ce qu'on te dit !!! C'est pour ça qu'on met en place des trucs pour aider un peu les jeunes et les + de 55 ans !!!

Vas-y Leepstick, moi j'peux plus...
Pourquoi, dans ce cas, ne pas aider tous les chômeurs sans exception, qu'ils soient "jeunes", "plus âgés, et "vieux" ? Puis, ne faudrait-il pas interdire certaines pratiques, qui n'ont rien à voir avec la sélection par l'âge comme : la graphologie, la morphopsychologie, l'astrologie, la numérologie, la psychologie, comme recours dans les procédures de recrutement ?
Do

Message non lu par Do » 05 déc. 2002, 18:47

bien sûr ! mais pour l'ancien gouvernement, ça devait :
1 : réduire le chômage des jeunes
2 : leur apporter les voix des jeunes

Pour revenir à ce que disait olivier T, ce n'est pas vraiment la préfecture la plus impliquée... Les autorisations viennent d'abord de la Direction du Travail, du Conseil Général et du Conseil Régional, et la Mairie met une signature aussi, sans avoir vraiment de droit de veto (il me semble que pour la création de mon emploi et pour celles de mes anciens collègues ça c'est passé comme ça, on n'a pas eu à faire avec la préf')
Avatar de l’utilisateur
boultan
Messages : 1299
Inscription : 18 sept. 2002, 13:09
Localisation : le très-haut
Contact :

Message non lu par boultan » 05 déc. 2002, 18:51

Puis, ne faudrait-il pas interdire certaines pratiques, qui n'ont rien à voir avec la sélection par l'âge comme : la graphologie, la morphopsychologie, l'astrologie, la numérologie, la psychologie, comme recours dans les procédures de recrutement ?
A cela je ne peux que souscrire (et pourtant je suis un dieu vivant en grapho, on m'en a toujours fait des compliments, quelle connerie quand même !)
Dominique DUTILLOY

Message non lu par Dominique DUTILLOY » 05 déc. 2002, 19:07

boultan a écrit :
Puis, ne faudrait-il pas interdire certaines pratiques, qui n'ont rien à voir avec la sélection par l'âge comme : la graphologie, la morphopsychologie, l'astrologie, la numérologie, la psychologie, comme recours dans les procédures de recrutement ?
A cela je ne peux que souscrire (et pourtant je suis un dieu vivant en grapho, on m'en a toujours fait des compliments, quelle connerie quand même !)
Surtout que la graphologie n'a jamais été une science exacte dans les procédures de recrutement ! Lorsque je lis des petites annonces demandant des lettres de motivation manuscrites, je rigole 5 minutes, car beaucoup de ces employeurs ont des sites internet, ce qui permet d'envoyer nos candidatures directement par e-mail, sans passer par le "sacro-saint" graphologue... Personnellement, c'est ce que je fais !
Do

Message non lu par Do » 06 déc. 2002, 08:31

la lettre manuscrite, c'est aussi une question de politesse ! là où je bossais, il n'y avait pas d'études graphologiques, mais on préferrait les lettres manuscrites...
Dominique DUTILLOY

Message non lu par Dominique DUTILLOY » 06 déc. 2002, 17:53

Do a écrit :la lettre manuscrite, c'est aussi une question de politesse ! là où je bossais, il n'y avait pas d'études graphologiques, mais on préferrait les lettres manuscrites...
Je ne suis pas du tout opposé à la lettre manuscrite ! Lorsque j'ecris à une personnalité, c'est ce que je fais : j'ecris à la main ! Mais, pour les employeurs, vu qu'ils n'annoncent jamais la couleur, je me refuse à rédiger une lettre en l'ecrivant à la main, le graphologue pouvant m'attendre au tournant...
Avatar de l’utilisateur
flute
Messages : 753
Inscription : 17 sept. 2002, 19:40
Localisation : Ici et là-bas
Contact :

Message non lu par flute » 06 déc. 2002, 19:08

C'est si grave que ça ? Si tu n'y crois pas de toute façon, tu n'as rien à perdre.
Sad story. You got a smoke?
Welcome to the human race!
Répondre

Revenir à « Radio & journalisme »