correction de l'oral

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
prof
Messages : 536
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

correction de l'oral

Message non lu par prof » 27 févr. 2007, 15:09

Bonjour,
Avez-vous remarqué que peu de nos discoureurs faisaient correctement les liaisons avant « euros », comme si ce mot commençait par un « h » ? Cordialement.
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 27 févr. 2007, 19:58

Les caissières la font rarement aussi… :D Et quasiment tous les gens qui m'entourent. C'est un vrai piège ce mot !
Manulegosny
Messages : 6
Inscription : 23 févr. 2007, 22:38
Contact :

Message non lu par Manulegosny » 27 févr. 2007, 23:19

Peut être parce que le centième d'un euro s'appelle désormais 'cent' et non plus centime... du coup les gens se sentent obligés de prendre un admirable accent anglais et évitent les liaisons !?
prof
Messages : 536
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

correction de l'oral

Message non lu par prof » 28 févr. 2007, 13:28

Bonjour,
Si le «cent » est obligatoire dans les actes législatifs, il reste que, dans les États membres, « cent » n'empêche pas le recours à des variantes pour désigner la subdivision de l'euro [en vertu du considérant 2 du règlement (CE) n° 974/98 du 3 mai 1998]. Ainsi les termes « centime » et « eurocentime » peuvent-ils être utilisés.
Source : http://publications.europa.eu/code/fr/fr-370300.htm
N'oublions pas que le Royaume-Uni ne fait pas partie de la « zone euro ».
Cordialement.
Petifolio
Messages : 74
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 01 mars 2007, 23:24

Le phénomène est constatable aussi chez certains journalistes (de l'audiovisuel forcément), une tendance à marquer une pause avant "euros". Je mets d'office un [s], et pour cause.
Cette pause n'existe pas quand "ils" disent "uneuro", "deuzeuros", "troizeuros" (pour quatre, c'est plus compliqué et on peut entendre "les quatre-z-euros que coûte etc.") ou "dizeuros".
Mais, à mon humble avis, leur cerveau scolaire s'affole quand il s'agit de dire "80 euros", "100 euros", "420 euros", "500 euros", par exemple. Ce petit cerveau scolaire se réanimant leur rappelle qu'il devait bien y avoir une règle concernant "vingt", "cent" et nous ne parlerons pas de "mille" ici… Des cas où on écrit "vingts" et des fois pas et idem pour la suite.
Alors, dans le doute on ouvre cette petite pause pour éviter le "cuir" ou le "velours"… un petit espace qui évite la liaison mal-t-à-propos.

Dans un magasin, quand je demande un prix et qu'on me répond que ça coûte "cent-z-euros" je pars sans payer et je n'ai pas l'impression de commettre un larcin…

petifolio
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »