tarif correction à domicile avec suivi éditorial

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
lamichka
Messages : 20
Inscription : 28 mai 2007, 18:04
Contact :

tarif correction à domicile avec suivi éditorial

Message non lu par lamichka » 28 mai 2007, 23:42

bonsoir à tous

quelqu'un pourrait-il me renseigner : un éditeur me demande de la correction à domicile (j'ai 7 ans d'expérience en tant qu'assistante d'édition / correctrice) avec suivi auprès des auteurs et vérification complète de la maquette (photos, titres, sommaire, pagination, couleurs etc. donc fond et forme). Les étapes pour un livre :

- première correction (sur maquette)
- intégration des corrections auteur sur mon jeu
- suivi avec l'auteur tt au long de la correction
- vérification du jeu corrigé

quel tarif puis-je appliquer compte tenu qu'il ne souhaite pas un tarif horaire ? je pense que ds ce cas il faut facturer à la page ? mais toutes les pages ne sont pas identiques...

D'autre part, la solution du portage salarial vous paraît-elle judicieuse ? je ne veux pas me lancer dans la création d'entreprise pour l'instant. Sinon y a-t-il une autre solution ?

Merci d'avance de vos réponses, je dois donner une réponse rapide à mon client.
nifette
Messages : 11
Inscription : 09 nov. 2005, 11:38
Contact :

Message non lu par nifette » 29 mai 2007, 10:10

Bonjour,

Bien évidemment cela dépend du type d'ouvrage, du format, etc.

Mais pour une petite idée, j'ai été payée 2,7 €/page imprimée pour prépa (assez rapide) et relecture 1res (tout était ressaisi, donc lecture assez minutieuse) et intégration des corrections auteur. Il s'agissait d'un ouvrage technique de 420 p.
Pour un autre ouvrage, j'ai touché 969 € brut (ouvrage de 192 p.) pour le même travail...
Comme tu le vois, c'est assez variable selon les éditeurs.
Il ne t'a donné aucune indication concernant le tarif qu'il propose d'habitude ?

Enfin, je suis toujours payée en salaire directement (CDD pour la mission ou CDI quand mission régulière, mais sans garantie de travail fourni), je n'ai jamais eu besoin du portage salarial.

Bonne chance !
dpi
Messages : 3
Inscription : 31 déc. 2005, 15:04
Contact :

Message non lu par dpi » 29 mai 2007, 14:42

Bonjour,
Je suis éditrice free-lance, et pour un suivi éditorial avec prépa et relectures mutiples, ainsi que vérification de la maquette, suivi auteur et maquettiste, réalisation du chemin de fer et choix iconos en fonction du budget donné (enfin un suivi complet), je touche 25 euros bruts la page, quels que soit le nombre de pages et la quantité de texte sur chaque page. (ce sont des ouvrages simples, qui appartiennent à une collection. Pour des "one-shots" c'est généralement un peu plus, 30 euros par exemple). Mais j'imagine que cela varie selon les éditeurs.
Cela est normalement payé en salaire, par l'éditeur qui confie le travail (parfois en droits d'auteur, mais évidemment ce n'est pas légal ni souhaitable pour vous, question protection sociale etc).
Sinon, l'éditeur pour qui je travaille principalement rémunère les correcteurs extérieurs 14 euros bruts de l'heure (prépa ou relecture), sachant que la quantité de texte corrigée est d'environ 5000 signes/heure pour une prépa, 10000 signes/h pour une 1re relecture et 15000 signes/h pour une seconde relecture.
Voila, peut-être que cela pourra vous aider dans vos calculs...
Mais le mieux si votre éditeur ne souhaite pas payer à l'heure, est de fixer un montant par page, payable en salaire. (donc pas besoin de passer par le portage, qui vous couterait entre 5 et 10 % de frais de gestion).
Bon courage !
lamichka
Messages : 20
Inscription : 28 mai 2007, 18:04
Contact :

Message non lu par lamichka » 29 mai 2007, 16:20

bonjour

merci de vos réponses rapides à toutes les deux.
Je vois que les tarifs vont du simple au double (voire plus !!) mais c'est vrai qu'il s'agit plus du travail dont parle dpi, mais 25 euros la page c'est énorme non ?? vous devez avoir une grande expérience ??
pensez-vous qu'en coupant la poire en deux genre 12 euros la page ça irait ? en effet il ne m'a pas donné d'indication de tarif, j'ai demandé bien sûr...
quant à être salariée il ne le souhaite pas non plus, donc à part le portage je ne vois pas trop comment faire (un CDD ne se renouvelle que trois fois je crois). Quel genre de CDD vous propose-t-on ?

merci de votre aide car je ne veux pas me louper car après il est plus difficile de renégocier...
nifette
Messages : 11
Inscription : 09 nov. 2005, 11:38
Contact :

Message non lu par nifette » 30 mai 2007, 10:11

Bonjour,

Effectivement l'écart est grand !
J'ai revérifié et j'ai un autre exemple pour un suivi éditorial complet (de la construction du manus aux tierces avec contact avec les auteurs), j'ai été payée 2900 brut soit 2600 net pour un livre 392 p. (pour 210 heures de travail)... soit 7,4 € brut la page ou 13,8 brut de l'heure.
Le montant de 25 € par page me semble énorme, dpi : tu as de la chance, conserve ce boulot !!! :)
Effectivement le CDD ne peut être renouvelé que 3 fois. Je ne vois pas ce que tu veux dire Lamichka par le "genre" de CDD...
Avatar de l’utilisateur
annetu
Messages : 33
Inscription : 05 nov. 2003, 13:59
Contact :

pour info

Message non lu par annetu » 30 mai 2007, 14:58

les "conditions de travail" pourraient être un CDD d'usage (où l'on perd la prime de précarité) ou un contrat "TAD" travailleur à domicile
> voir la CCNT de l'édition.
Le tad est salarié et on lui confie un travail à la tâche (qui peut être renouvelé ou non), ce qui n'est pas contraignant pour l'employeur...
nan'
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »