Formacom

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Lolek
Messages : 2
Inscription : 21 nov. 2006, 17:10
Contact :

Formacom

Message non lu par Lolek » 26 oct. 2007, 17:56

Je viens de réussir le test de la Formacom. Malheureusement, le conseil régional, qui travaillait avec eux depuis des années, leur a annoncé la semaine dernière qu'il ne financerait dorénavant plus aucune formation. Or, le coût du stage est exorbitant (8000 euros). J'ai commencé à aller pleurnicher auprès de différentes administrations (mairie de Paris et autres), mais je ne me fais aucune illusion: même si je réussis à attraper quelques centaines ou milliers d'euros, je devrais financer moi-même une partie importante des frais. La question est: est-ce que ça vaut la peine de s'endetter? D'après l'Ecole, ils ont un taux de placement de 90%. Est-ce que quelqu'un pourrait me renseigner à ce sujet.
Par ailleurs, en naviguant sur différents forums, je peine à me faire une idée sur l'état du marché de l'emploi dans cette profession
Merci de me répondre
Juju le pigiste
Messages : 38
Inscription : 25 sept. 2007, 23:26
Contact :

juju le pigiste

Message non lu par Juju le pigiste » 26 oct. 2007, 22:54

Jamais entendu de Formacom!!
8000 euros??? 60 000 francs???? Ahurissant. Ils mettent pas leur argent dans leur site internet en tout cas...
gigigri
Messages : 1
Inscription : 10 oct. 2007, 16:50
Contact :

Message non lu par gigigri » 27 oct. 2007, 08:57

Formacom c'est La formation, i.e. la plus approfondie en correction + secrétariat de rédaction. Emanation à l'origine du syndicat des correcteurs , elle est toujours liée (je ne sais pas exactement comment) au syndicat CGT du livre et de la presse. Elle dure 6 mois à temps complet et est très approfondie (j'ai d'ex-collègues qui viennent de la suivre). Cela dit, vu la situation de l'emploi en presse, et vu l'édition où il y a de moins en moins de correcteurs intégrés, on ne sait quoi recommander.. malgré leurs chiffres; Il faut plus de temps qu'avant pour se placer, c'est sûr .. A moins qu'ils n'aient un service de placement?? renseigne-toi auprès d'eux là-dessus. ce peut être un élément pour choisir
bon courage
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 514
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 27 oct. 2007, 22:43

+ 1 pour l'avis sur Formacom (pas la Formacom).

Mais désolé, il n'y a pas plus de placements par l'entremise de Formacom qu'il y en a par le truchement des écoles de journalisme...
Alors, verre à moitié plein ou à moitié vide ?...

C'est toujours pareil, il faut avoir un maximum d'atouts de son côté et trouver le bon filon, être là au bon endroit au bon moment.
Pour alimenter le débat, je peux vous dire que quelques chanceux qui ont fait la session 2005 avec moi ont été embauchés un mois plus tard par les Nations Unies - qui ont contacté directement Formacom - pour aller corriger sur place la foultitude de paperasse issue des jugements du génocide rwandais.
Ha, c'est sûr, faut pas être casanier, et c'est pas la même matière que Metro ou Harlequin ; mais c'était rémunéré 6 000 dollars bruts par mois !!!

" Faites vos jeux ; rien ne va plus... ! "
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 514
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 27 oct. 2007, 23:12

Lolek, travailles-tu déjà ? Peux-tu bénéficier d'un congé individuel de formation (" cif ") ? Parce que cette manne peut être associée à d'autres sources de financement. (Si je ne dis pas de bétises. :roll:)
Petifolio
Messages : 74
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Lolek & Formacom

Message non lu par Petifolio » 28 oct. 2007, 23:03

Pascal SR a déjà répondu en partie à vos interrogations. J'ai moi aussi suivi la formation dispensée à Formacom. J'ai à l'époque bénéficié d'un Fongecif.
Il n'est pas nécessaire de revenir sur la notoriété du centre. Que ce soit dans la presse ou dans l'édition, en être issu est effectivement une forme de sésame.
Est-ce indispensable de suivre une formation ? Oui et non. La profession n'a pas eu pendant longtemps de centre de formation, et il y a encore en exercice des correcteurs ou rédacteurs réviseurs qui se sont formés "sur le tas". Mais il en va de la correction comme du journalisme, mieux vaut aujourd'hui pouvoir se réclamer d'un diplôme… Formacom pour cela assure un gain de temps précieux. Dès que l'on en sort on se sent légitime pour répondre aux annonces d'emploi de la presse, de l'édition ou des boîtes de com'. Et on est, pour reprendre un terme en vogue, directement opérationnel. Réciproquement les entreprises, qui pour la plupart connaissent Formacom, sont plus enclines à vous embaucher.
Pour revenir à votre cas précis, Lolek, comme le demande Pascal SR avez-vous étudié tous les modes de financement possibles ? Il faut savoir de surcroît que Formacom accompagne ses stagiaires aux différents moments de la formation. Lorsque j'y étais, il y en avait qui étaient RMistes, en fin de droits d'Assedic, que sais-je encore. Le secrétariat a toujours tout fait pour que les questions pécuniaires ne soient pas un handicap au suivi de la formation (facilités de paiement, etc.), à la condition que le stagiaire en retour soit "sérieux"…
Si vous êtes en région parisienne sachez qu'il existe deux autres formations, un peu moins chères, qui ne prétendent pas rivaliser en tous points avec Formacom, mais qui peuvent vous aider à acquérir les bases pour entrer dans la profession. Il s'agit du CEC, Centre d'écriture et de communication, où interviennent des correcteurs, pour certains eux-mêmes issus de Formacom. Parmi les principaux, dont je pense qu'ils exercent encore, Jacques Barbot, Jacques Décourt, Hédi Kaddour ou encore Jean-Pierre Colignon. Le volume horaire est moins important. Les cours sont dispensés le soir (deux fois par semaine je crois) ou par correspondance. La seconde est dispensée par le CFD, que je connais moins, mais dont vous pouvez consulter les programmes sur leur site.
Enfin, cette formation débouche-t-elle sur quelque chose de concret ? Eh bien oui. Il y a du travail, dans la presse, dans l'édition, dans les boîtes de com' et même dans l'audiovisuel. Pour donner des exemples concrets, sachez que nous restons en contact au sortir de Formacom en créant des groupes de discussion par promotion. Ils permettent de s'entraider sur des questions de correction, de se refiler le cas échéant des boulots et aussi de se fixer des rendez-vous pour boire des coups… au cours desquels on apprend que bon an mal an ceux qui s'accrochent, ceux qui répondent présent aussi souvent et aussi vite que possible aux offres arrivent à vivre de ce métier honorablement. Je crois déjà l'avoir écrit sur ce forum je gagne pour ma part, c'est l'administration fiscale qui le dit et on peut lui faire confiance, autour de 1 800 euros mensuels en moyenne. Certains avec le complément des indemnités de chômage sont plus près des 2 000 encore.
Evidemment tout dépend de ce que vous attendez du point de vue professionnel et social. Je ne peux pas vous dire qu'il existe beaucoup de CDI, mais il y en a et dans tous les secteurs cités. Nous avons pour la plupart un statut de pigiste ou en tout cas de travailleur intermittent. Et comme le disait PascalSR, il faut être disponible.
Voilà, je vous prie de m'excuser d'avoir été un peu long. Mais je voulais vous donner un maximum d'éléments pour vous aider dans votre choix. Car finalement, vous l'aurez compris, j'encourage ceux qui découvrent cette profession à s'y engager et à la défendre. Elle a encore peut-être de beaux jours devant elle, et Formacom, c'est mon point de vue, fait tout ce qu'il peut pour la promouvoir…

Cordialement


petifolio
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »