correction d'une lettre écrite au ministre

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Catherine_75
Messages : 699
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Catherine_75 » 09 juin 2010, 20:05

Thermal a écrit :POURQUOI NE SAURAIT-ON PAS ECRIRE CORRECTEMENT QUAND ON A 17 ANS ?
Tout simplement parce qu'on peut tous faire des erreurs et c'est pour ça qu'il y a des gommes au bout des crayons.
Bien sûr que personne n'est à l'abri d'une erreur. Mais vous n'utilisez pas souvent votre gomme. Soit vous n'avez aucune notion d'orthographe, ni de grammaire, ni de ponctuation, soit vous ne vous relisez pas. Ou les deux à la fois.
Thermal a écrit :ET POURQUOI N'AURAIT-ON PAS UN MINIMUM DE CULTURE LITTERAIRE QUAND ON EST COMEDIEN DE CINEMA ?

J'en ai un minimum je pense, sinon je n'aurai même pas eu la capacité de faire des tournures de phrase. De plus, elle est adressée à un ministre, elle doit donc être écrite dans un style soutenu.
Cette lettre n'a strictement rien à voir avec la culture littéraire.
Thermal a écrit :ET VOUS N'AVEZ PAS REPONDU A LA QUESTION QUE JE POSAIS DANS MON PRECEDENT MESSAGE : N'ETES-VOUS PAS CAPABLE DE COMPARER DEUX TEXTES, ET D'INTEGRER DES CORRECTIONS ? OU ETES-VOUS TROP PARESSEUX POUR VOUS DONNER CETTE PEINE ?

Comme je vous l'ai déjà dit, j'ai utilisé le logiciel Antidote qui présente comme une faute "Monsieur le (M)inistre". Il le remet en minuscule automatiquement et, en postant, je n'y ai pas prêté attention.
Je ne vous parle pas d'Antidote, mais, je me répète une énième fois, des corrections faites par Coco47, que vous avez complètement ignorées !! Vous auriez évité un grand nombre de fautes si aviez prêté un peu d'attention à sa version.
En passant, je précise qu'il ne faut pas de majuscule à « ministre », sauf, comme ici, quand on s'adresse à lui dans une lettre.

Arrêtons là ce dialogue, sinon vous allez me faire regretter d'avoir travaillé votre phrase.

PS : évitez d'écrire en majuscules, c'est très désagréable à la lecture.

PS 2 : en rouge dans vos interventions, des corrections que votre gomme, qui est semble-t-il très distraite, a oublié.
Thermal
Messages : 0
Inscription : 02 juin 2010, 21:47
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Thermal » 09 juin 2010, 20:14

Tout sa dans la joie et la bonne humeur, il n'y a aucun souci. Il faut bien corrigé c'est erreur et grâce à vous elles sont faites, à l'avenir ça ne se reproduisera plus.

à bientôt
Catherine_75
Messages : 699
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Catherine_75 » 09 juin 2010, 20:22

Thermal a écrit :Tout ça dans la joie et la bonne humeur, il n'y a aucun souci. Il faut bien corriger ses erreurs et grâce à vous c'est fait, à l'avenir ça ne se reproduira plus.

à bientôt
J'en doute fort, que ces fautes ne se reproduiront plus ! Pour preuve… ce que vous venez d'écrire.
Thermal
Messages : 0
Inscription : 02 juin 2010, 21:47
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Thermal » 09 juin 2010, 21:40

quand j'écris sur des forums ou sur msn j'écris juste pour qu'on me comprennent je n'ai pas besoin de prendre le temps de corrigé quelque chose qui ne sert seulement à discutez entre ami ou pour possé des question.
Catherine_75
Messages : 699
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Catherine_75 » 09 juin 2010, 22:03

Thermal a écrit :quand j'écris sur des forums ou sur msn j'écris juste pour qu'on me comprenne je n'ai pas besoin de prendre le temps de corriger quelque chose qui ne sert qu'à discuter entre amis ou pour poser des questions.
C'est bien ce qui me désespère… Quand on sait écrire, on écrit correctement quel que soit le lieu et le moment, c'est un réflexe. Si trouver la bonne orthographe est pour vous un travail, une difficulté, c'est que vous avez vraiment de très sérieuses lacunes.
Je sais que vous avez 17 ans, que vous n'avez pas l'ambition d'un métier littéraire, que tout cela n'est qu'accessoire pour vous, comme pour tant d'autres ados. Mais faites attention, un jour vos lacunes vous poseront problème. C'était votre première lettre ? Plus le temps passera, et plus vous aurez besoin de rédiger, que vous le vouliez ou non. Et il n'y aura pas toujours un correcteur pour vous mâcher le travail.

Bon, stop... Là, j'ai l'air de la vieille conne donneuse de leçons. Je le suis peut-être. Je devrais me contenter de donner l'amour de la belle langue à mon fils, c'est amplement suffisant.
azul47

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par azul47 » 09 juin 2010, 23:33

Bah, mais fichez-lui la paix à cette jeunesse ; on n'apprend plus à écrire à coups de règle sur les doigts.
Mais j'aurais pu écrire Molière disait : « Je hais les cœurs pusillanimes qui, pour trop prévoir, n'osent rien entreprendre. » C’est là notre philosophie.
Voilà, c'est plutôt comme ça que je l'aurais écrite.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par coco47 » 09 juin 2010, 23:50

azul47 a écrit :Catherine, je voudrais poser une question au sujet de la citation de Molière :
Molière disait : « Je hais les cœurs pusillanimes qui, pour trop prévoir, n'osent rien entreprendre », et c’est là notre philosophie.
Elle est introduite par deux points, guillemet ouvrant, guillemet fermant, puis elle est suivie d'une virgule pour poursuivre la phrase.
Étant donné que la citation est complète, ne devrait-elle pas comporter un point à l'intérieur du guillemet fermant ?
Non, pas de point après entreprendre, puisque la phrase se poursuit après ce mot. Si vous écrivez : « […] entreprendre. », il faut ensuite commencer une nouvelle phrase en écrivant : Et c'est notre philosophie, avec un E cap. Mais cela introduit dans le développement de la pensée une coupure mal venue.
azul47

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par azul47 » 10 juin 2010, 00:09

coco47 a écrit : Non, pas de point après entreprendre, puisque la phrase se poursuit après ce mot. Si vous écrivez : « […] entreprendre. », il faut ensuite commencer une nouvelle phrase en écrivant : Et c'est notre philosophie, avec un E cap. Mais cela introduit dans le développement de la pensée une coupure mal venue.
Et voilà ! Encore une occasion ratée de me reposer sur un acquis :|
Catherine_75
Messages : 699
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Catherine_75 » 10 juin 2010, 00:25

coco47 a écrit :
azul47 a écrit :Catherine, je voudrais poser une question au sujet de la citation de Molière : Elle est introduite par deux points, guillemet ouvrant, guillemet fermant, puis elle est suivie d'une virgule pour poursuivre la phrase.
Étant donné que la citation est complète, ne devrait-elle pas comporter un point à l'intérieur du guillemet fermant ?
Non, pas de point après entreprendre, puisque la phrase se poursuit après ce mot. Si vous écrivez : « […] entreprendre. », il faut ensuite commencer une nouvelle phrase en écrivant : Et c'est notre philosophie, avec un E cap. Mais cela introduit dans le développement de la pensée une coupure mal venue.
Euh… Il me semble que j'ai déjà répondu à cette question d'Azul, dans le même sens que vous. Mais c'était moins clair, je ne suis pas pédagogue.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par coco47 » 10 juin 2010, 01:12

Désolé Catherine. Faites excuse ! Je suis intervenu avant d'avoir lu la deuxième page de ce fil.

Par ailleurs :
Catherine_75 a écrit :Pour votre gouverne, sachez qu'on met une citation entre parenthèses, mais uniquement l'exacte citation.
Vous vouliez dire entre guillemets, je suppose.
Catherine_75
Messages : 699
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Catherine_75 » 10 juin 2010, 01:53

coco47 a écrit :Désolé Catherine. Faites excuse ! Je suis intervenu avant d'avoir lu la deuxième page de ce fil.
Pas grave !
coco47 a écrit :Par ailleurs :
Catherine_75 a écrit :Pour votre gouverne, sachez qu'on met une citation entre parenthèses, mais uniquement l'exacte citation.
Vous vouliez dire entre guillemets, je suppose.
Oui, bien sûr ! J'étais quelque peu agacée par l'échange avec ce jeune homme, et j'écrivais vite sans me relire. Je vais lui signaler mon erreur, il serait capable de mettre la citation entre parenthèses.
Catherine_75
Messages : 699
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Catherine_75 » 10 juin 2010, 01:54

Thermal a écrit :quand j'écris sur des forums ou sur msn j'écris juste pour qu'on me comprennent je n'ai pas besoin de prendre le temps de corrigé quelque chose qui ne sert seulement à discutez entre ami ou pour possé des question.
Un dernier point pour votre lettre : j'ai fait l'erreur de vous dire que les citations se mettaient entre parenthèses, évidemment non, c'est entre guillemets qu'il faut les mettre. J'ai tapé trop vite sans me relire.
Cleme
Messages : 94
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Cleme » 10 juin 2010, 09:22

coco47 a écrit :
azul47 a écrit :Catherine, je voudrais poser une question au sujet de la citation de Molière : Elle est introduite par deux points, guillemet ouvrant, guillemet fermant, puis elle est suivie d'une virgule pour poursuivre la phrase.
Étant donné que la citation est complète, ne devrait-elle pas comporter un point à l'intérieur du guillemet fermant ?
Non, pas de point après entreprendre, puisque la phrase se poursuit après ce mot. Si vous écrivez : « […] entreprendre. », il faut ensuite commencer une nouvelle phrase en écrivant : Et c'est notre philosophie, avec un E cap. Mais cela introduit dans le développement de la pensée une coupure mal venue.
Bonjour,

Je rebondis sur cette question car j'ai un doute sur une phrase du même style que je suis en train de relire. Que feriez-vous dans le cas où la citation entre guillemets ainsi que son introduction sont entre parenthèses ? Mettriez-vous un point final à la citation ?

Voici la phrase, pour être plus claire :

[...] une photo de chimpanzé (sur laquelle elle a écrit : « Tiens, voilà ton frère ») et quatre carrés de chocolat [...]

Ce sont les parenthèse qui ont semé le trouble en moi...

Merci !
azul47

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par azul47 » 10 juin 2010, 09:58

Euh… Il me semble que j'ai déjà répondu à cette question d'Azul, dans le même sens que vous. Mais c'était moins clair, je ne suis pas pédagogue.
Si, Catherine, c'était très clair, et je vous remercie tous les deux de m'avoir éclairée.
[...] une photo de chimpanzé (sur laquelle elle a écrit : « Tiens, voilà ton frère ») et quatre carrés de chocolat [...]
Si j'ai bien compris la leçon, je mettrais éventuellement une virgule après la parenthèse fermante. Mais je ne suis pas sûre qu'elle soit indispensable.
Porcile
Messages : 142
Inscription : 16 déc. 2005, 12:43
Contact :

Re: correction d'une lettre écrite au ministre

Message non lu par Porcile » 10 juin 2010, 10:25

Catherine_75 a écrit :PS 2 : en rouge dans vos interventions, des corrections que votre gomme, qui est semble-t-il très distraite, a oublié.
Il n'y a pas que la gomme qui soit distraite, semble-t-il…
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »