question : met-on une capitale à "boche", "chleuh" ?

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
titicaro
Messages : 70
Inscription : 27 oct. 2011, 11:44
Contact :

Re: question : met-on une capitale à "boche", "chleuh" ?

Message non lu par titicaro » 28 mars 2012, 15:41

ann65 a écrit :
titicaro a écrit :Exact mais à l'origine, le terme n'était pas péjoratif, c'était plutôt dérisoire. On disait un boch pour dire un Allemand. La connotation vient de ce qui s'est passé après, pendant la guerre... Cela dit, l'amalgame est tellement ancré dans les esprits que je pense aussi comme vous, qu'il ne faut pas mettre de capitale maintenant, c'est trop connoté.
"A l'origine" c'est-à-dire quand ?
A quel moment les mots "Boches" et "Allemands" ont ils été synonymes ?

J'ai trouvé cela sur le web :
"Le boche (1879) est une aphérèse d'Alboche. Le suffixe -boche a été utilisé en argot : rigolboche (1860), italboche. Le croisement de cette construction avec d'autres expressions a renforcé les connotations négatives :
— le mot a été Allemoche avec un renforcement sur moche, « laid » ;
— le boche était le mauvais sujet auparavant, un libertin (1866) ;
— la tête de boche est une tête de bois, une tête dure à Marseille et c'est la boule qui sert à jouer à la pétanque.

Le mot apparaît d'abord en Lorraine, à Metz en 1862. Or lepeu boch, c'est le vilain, le pas beau en dialecte lorrain. Le boche, ce ne serait donc pas simplement celui qui a le crâne dur, mais aussi celui qui a une tête laide et cela expliquerait le double emploi d'Allemoche et d'Alleboche."


http://monsu.desiderio.free.fr/curiosit ... mand3.html

Si cet auteur dit vrai, le mot "boche" pour parler des Allemands est donc une insulte depuis... toujours. Et non pas un gentilé.
Et en tous cas, depuis la première guerre mondiale, c'est bel et bien une insulte.

Eh bien merci pour cet article très complet qui vient définitivement trancher pour "boche" sans capitale. Je ne savais pas qu'à l'origine, ce mot signifiait "mauvais sujet", dans ce cas, c'est clair.

Encore merci.
FlorentT
Messages : 137
Inscription : 09 févr. 2012, 15:45
Localisation : Luxembourg
Contact :

Re: question : met-on une capitale à "boche", "chleuh" ?

Message non lu par FlorentT » 28 mars 2012, 17:39

À titre de documentation supplémentaire et pour répondre à la question
ann65 a écrit :A quel moment les mots "Boches" et "Allemands" ont ils été synonymes ?
je copie un extrait de l'entrée boche du Robert historique de la langue française :

À la veille de la Première Guerre mondiale, boche avait concurremment les deux significations « Allemand » et, en locution, « tête dure ». La réputation de lourdauds, de brutes, attribuée au Allemands par la propagande française des années 1910 et plus encore des années de guerre, a provoqué la fusion des deux sens.

On notera que ce dictionnaire ne met pas la capitale, ce qui n'enlève rien aux remarques précédentes sur son emploi.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »