Paiements...

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Vanessa_du_Frat

Paiements...

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 23 août 2012, 12:17

J'ai bossé pour deux maisons d'édition, et les deux n'ont pas payé la totalité des factures. Pour l'une d'elles, j'ai des contacts avec le comptable, qui me promet sans cesse des chèques qui n'arrivent jamais (mais j'ai quand même réussi à obtenir 1000€ après 6 mois de négociations, ce qui représente moins de la moitié de la facture totale), c'est toujours "la semaine prochaine" et il a toujours de bonnes excuses.
Pour l'autre, première facture, aucun problème, paiement dans les temps. Deuxième et troisième factures : j'ai reçu 1/3 du montant total, après plus de 4 mois, et à présent, plus de réponse ni à mes mails ni à mes coups de fil. Personne ne m'a jamais rappelée.
C'est à dégoûter du métier de correcteur. Franchement, ça ne donne pas envie.
Du coup, on m'a suggéré l'injonction de payer, super, ça fait juste presque 40€ par maison, donc 80€ à claquer au total parce qu'ils ne suivent pas leurs engagements.
Y a-t-il une autre procédure à suivre ?
Merci de vos conseils. Pour info, ma société n'est pas une société française mais une société suisse, et les maisons d'édition sont deux maisons d'édition françaises.
supermag
Messages : 145
Inscription : 26 juin 2004, 16:25
Contact :

Re: Paiements...

Message non lu par supermag » 23 août 2012, 13:33

Bonjour,

C'est impossible de vous répondre ou de vos donner des pistes sans détails concernant les contrats que vous avez signé (juridiction en cas de litige, type de contrat, conditions de paiements,...).
ann65
Messages : 1202
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Paiements...

Message non lu par ann65 » 23 août 2012, 16:48

La prochaine fois, précisez dans votre devis qu'un acompte de 30% sera demandé au démarrage de la prestation. Et ne commencez pas le travail tant que cet acompte ne vous a pas été versé ! Croyez-moi, une telle précaution décourage les margoulins et vous évitera de vous faire avoir par eux.

Ce n'est pas le métier de correcteur qui est en cause, mais le fait que vous accordiez une confiance aveugle à un client qui a simplement abusé de votre naïveté et votre volonté bien légitime de vous faire une place au soleil !
Vanessa_du_Frat

Re: Paiements...

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 23 août 2012, 17:13

Oui, la prochaine fois, je demanderai un paiement d'avance et je ne rendrai le travail qu'en recevant la somme complète.
Là, c'était paiement à 30 jours après réception de la facture.
Mais je vais engager ma protection juridique sur le coup, là je leur ai donné jusqu'à la fin de la semaine prochaine pour soit me payer soit me contacter pour discuter d'un arrangement.
En fait, ce qui me dégoûte surtout du métier, ce sont les devis cassés que pratiquent certaines personnes, qui doivent sans doute apprécier de travailler pour du 5€ de l'heure, ce qui n'est pas mon cas.
ann65
Messages : 1202
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Paiements...

Message non lu par ann65 » 23 août 2012, 18:26

Vanessa_du_Frat a écrit :Oui, la prochaine fois, je demanderai un paiement d'avance et je ne rendrai le travail qu'en recevant la somme complète.
Là, c'était paiement à 30 jours après réception de la facture.
Mais je vais engager ma protection juridique sur le coup, là je leur ai donné jusqu'à la fin de la semaine prochaine pour soit me payer soit me contacter pour discuter d'un arrangement.
En fait, ce qui me dégoûte surtout du métier, ce sont les devis cassés que pratiquent certaines personnes, qui doivent sans doute apprécier de travailler pour du 5€ de l'heure, ce qui n'est pas mon cas.
Je ne suis pas sûre que des clients accepteraient de payer la totalité de la facture avant d'avoir été "livrés". En tant que client, je n'accepterais pas cela. Il faut trouver un juste milieu, sachant qu'en tant qu'indépendants, nous ne sommes jamais à l'abri d'un mauvais payeur, même en ayant pris nos précautions. Il faut faire en sorte de limiter les risques.

Je crois malheureusement que les prix cassés et autres braderie en tous genre ne sont pas l'apanage de la correction...
Et la création du statut des auto-entrepreneurs en France n'a pas arrangé la situation. Les AE, ne payant "que" 20% de cotisations, ont tendance à répercuter la faiblesse de leurs charges sur leurs devis et donc, cassent les prix. C'est un très mauvais calcul. A court, moyen et long termes.

Bon courage pour récupérer votre dû.
Vanessa_du_Frat

Re: Paiements...

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 23 août 2012, 19:04

Merci, on verra ce que ça donne !
Mais quand je vois qu'on m'a refusé un devis et qu'on a pris à la place la nénette qui facturait 120€ pour la correction (lourde, avec beaucoup de réécriture) de 400 000 signes, je me suis dit que c'était vraiment du n'importe quoi.
Brygytte
Messages : 20
Inscription : 02 juin 2009, 13:06
Contact :

Re: Paiements...

Message non lu par Brygytte » 23 août 2012, 22:31

Vanessa_du_Frat a écrit :Merci, on verra ce que ça donne !
Mais quand je vois qu'on m'a refusé un devis et qu'on a pris à la place la nénette qui facturait 120€ pour la correction (lourde, avec beaucoup de réécriture) de 400 000 signes, je me suis dit que c'était vraiment du n'importe quoi.
Oui, c'est un vrai problème. Récemment, une amie correctrice a perdu un devis à 2000€ pour une correction avec réécriture et vérification de bibliographie d'une thèse de 1 300 000 caractères. L'étudiante avait une proposition à 500€...
ann65
Messages : 1202
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Paiements...

Message non lu par ann65 » 24 août 2012, 10:28

Brygytte a écrit :
Vanessa_du_Frat a écrit :Merci, on verra ce que ça donne !
Mais quand je vois qu'on m'a refusé un devis et qu'on a pris à la place la nénette qui facturait 120€ pour la correction (lourde, avec beaucoup de réécriture) de 400 000 signes, je me suis dit que c'était vraiment du n'importe quoi.
Oui, c'est un vrai problème. Récemment, une amie correctrice a perdu un devis à 2000€ pour une correction avec réécriture et vérification de bibliographie d'une thèse de 1 300 000 caractères. L'étudiante avait une proposition à 500€...

Proposer des tels tarifs, ce n'est pas se vendre comme professionnel de la correction, mais comme "bricorrerteur du dimanche". :wink:
Vanessa_du_Frat

Re: Paiements...

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 24 août 2012, 10:37

Oui, et malheureusement, quand on propose ensuite un devis au client, c'est "ah mais je ne comprends pas pourquoi vous êtes si chère". Alors que selon un ami professionnel du milieu, je devrais augmenter mes tarifs parce que je ne facture pas assez cher.
Bref, le problème, c'est que n'importe qui s'improvise correcteur. "J'ai toujours été très bon en orthographe". Ouais. Super. Je vois bien le chimiste qui propose ses services à une boîte et lorsqu'on lui demande ses références, il sort "la chimie était ma matière préférée au lycée". Ça me en confiance.
Le travail de ces pseudo-correcteurs est d'ailleurs au niveau de leurs tarifs : au ras du plancher.
Et de plus en plus souvent, les maisons d'édition disent "oui, mais vous comprenez bien que je ne peux pas vous payer plus que les auteurs". C'est clair, dans l'absolu. Mais il faut aussi se demander s'il est normal qu'un auteur touche 200€ pour son bouquin en tout et pour tout.
Bon, je m'écarte un peu du sujet, là ^^
ann65
Messages : 1202
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Paiements...

Message non lu par ann65 » 24 août 2012, 10:50

Vanessa_du_Frat a écrit :Oui, et malheureusement, quand on propose ensuite un devis au client, c'est "ah mais je ne comprends pas pourquoi vous êtes si chère". Alors que selon un ami professionnel du milieu, je devrais augmenter mes tarifs parce que je ne facture pas assez cher.
Bref, le problème, c'est que n'importe qui s'improvise correcteur. "J'ai toujours été très bon en orthographe". Ouais. Super. Je vois bien le chimiste qui propose ses services à une boîte et lorsqu'on lui demande ses références, il sort "la chimie était ma matière préférée au lycée". Ça me en confiance.
Le travail de ces pseudo-correcteurs est d'ailleurs au niveau de leurs tarifs : au ras du plancher.
Et de plus en plus souvent, les maisons d'édition disent "oui, mais vous comprenez bien que je ne peux pas vous payer plus que les auteurs". C'est clair, dans l'absolu. Mais il faut aussi se demander s'il est normal qu'un auteur touche 200€ pour son bouquin en tout et pour tout.
Bon, je m'écarte un peu du sujet, là ^^
Ce qu'il faut répondre à ces clients qui vous estiment trop chère, c'est très exactement ce que vous venez d'écrire.
La correction est un métier, pas une passion du dimanche.

Quant aux auteurs qui acceptent d'être payés 200 euros pour leur livre, j'ose espérer qu'il ont un vrai métier qui leur permet de manger.
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Paiements...

Message non lu par cilou » 30 août 2012, 16:55

Vanessa_du_Frat a écrit :là je leur ai donné jusqu'à la fin de la semaine prochaine pour soit me payer soit me contacter pour discuter d'un arrangement.
Souvent, un petit courrier en recommandé avec accusé de réception, pas menaçant mais très ferme, aide à faire avancer les choses.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »