Formation correcteur CEC "promo" 2015

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par coco47 » 04 juil. 2015, 16:34

J-Fabien a écrit :L’éminente universitaire qui va se faire beaucoup de blé ou l’on se trompe beaucoup et le Ciel est injuste, prévient Untel [...] est difficile à attraper.[/i]
Là, je suis obligé de supposer que le sujet (postposé) de prévient est dans le segment manquant. L’incise rapporterait alors la remarque de… Untel, affirmant qu’il est dans l’ordre des choses que l’universitaire gagnât bien sa vie et que, si cela n’advenait pas, ce serait grande injustice de la part des dieux (on peut imaginer que ce commentaire est une pique ironique et qu’il s’agit donc d’une incise incisive).
Et si ce dont prévient Untel, c'était tout simplement que « le Ciel est injuste». Parce que, vraiment, dissimuler une information importante derrière un […], ce serait un peu tordu.
Avatar de l’utilisateur
J-Fabien
Messages : 120
Inscription : 16 nov. 2012, 02:51
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par J-Fabien » 05 juil. 2015, 15:06

En fait, j’avais supposé que c’était Bruno qui avait ajouté ces crochets et que, ne saisissant pas le sens de la phrase, il avait escamoté sans le savoir un élément important. Mais si l’universitaire est le sujet de prévient, quel est le sujet de est ? À quelle solution aboutissez-vous ?
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par coco47 » 06 juil. 2015, 03:38

J-Fabien a écrit :En fait, j’avais supposé que c’était Bruno qui avait ajouté ces crochets et que, ne saisissant pas le sens de la phrase, il avait escamoté sans le savoir un élément important. Mais si l’universitaire est le sujet de prévient, quel est le sujet de est ? À quelle solution aboutissez-vous ?
Pour moi, le sujet de prévient est Untel. Mais qui est Untel ? Les élèves du CEC nous expliqueront peut-être tout ça quand ils auront eu leur corrigé.
Cela dit, ma principale conclusion est que les profs du CEC sont des enc… de mouches et que je ne vois pas en quoi ce genre de problème est formateur pour de futurs correcteurs. On apprend beaucoup plus, à mon avis, en corrigeant tous les jours Le Monde ou Le Figaro
Avatar de l’utilisateur
J-Fabien
Messages : 120
Inscription : 16 nov. 2012, 02:51
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par J-Fabien » 06 juil. 2015, 06:06

Nous sommes tout à fait d’accord quant au fait que ce genre d’exercice est plus proche de l’énigme ou du casse-tête (jeu auquel je me suis pris) que de l’exercice de correction préparant à ce qui nous attend en situation professionnelle.

J’avais moi-même suivi la formation en cours du soir (et non par correspondance, ce que j’avais fermement refusé) du CEC avant FORMACOM, et je dois, pour être honnête, dire que le monitorat sur textes réels y tenait une place prépondérante.
Bruno1
Messages : 10
Inscription : 20 mars 2015, 11:59
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par Bruno1 » 07 juil. 2015, 16:16

Je suis désolé de la confusion due aux crochets.
J'avais naïvement imaginé que seuls des élèves du CEC viendraient lire ce sujet et que, donc, ils auraient le texte complet sous les yeux.

La phrase complète est : "L'éminente universitaire qui va se faire beaucoup de blé ou l'on se trompe beaucoup et le Ciel est injuste prévient par avance toute accusation de lacune, en rappelant que l'argot, animal de plein air, est difficile à attraper."
Forcément, avec les crochets, "prévient" n'a pas le même sens que dans la phrase complète.

La correction des formateurs est : "L'éminente universitaire, qui va se faire beaucoup de blé - ou l'on se trompe fort, et le Ciel est injuste - prévient toute accusation de lacune en rappelant que l'argot, animal de plein air, est difficile à attraper."

Pour ma part, le sens de cette phrase m'étant resté relativement flou (pour ne pas dire que je n'y avait rien compris), j'avais décidé d'attendre la correction. Evidemment, avec la solution sous les yeux, je me demande comment je n'y avais pas pensé.
Avatar de l’utilisateur
J-Fabien
Messages : 120
Inscription : 16 nov. 2012, 02:51
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par J-Fabien » 07 juil. 2015, 21:17

Merci, Bruno, de mettre fin à nos tourments !
Effectivement, les élèves pouvaient se référer au texte, mais pour nous autres manquait un élément important (« prévient toute accusation » au lieu de « prévient » tout court).

Mais la correction telle que vous nous la présentez comporte une énorme faute : il manque une virgule après le second tiret, pour faire de « qui va se faire beaucoup de blé - ou l’on se trompe fort, et le Ciel est injuste – » une incise. La seule virgule présente, après universitaire, coupe le sujet du verbe, ce qui est totalement proscrit.
Bruno1
Messages : 10
Inscription : 20 mars 2015, 11:59
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par Bruno1 » 08 juil. 2015, 11:12

Effectivement, je n'avais pas relevé cette erreur. Il s'agit sans doute d'une erreur d'inattention car j'imagine qu'ils connaissent cette règle.

PS : Dans mon précédent commentaire j'ai fais une énorme faute, donc je préfère la corriger avant qu'on ne me le fasse remarquer. Pour ne pas dire que je n'y avais (avec un "s" c'est mieux) rien compris.
Avatar de l’utilisateur
J-Fabien
Messages : 120
Inscription : 16 nov. 2012, 02:51
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par J-Fabien » 08 juil. 2015, 11:36

Ce qui signifie que cette faute était présente dans le corrigé ?
Bruno1
Messages : 10
Inscription : 20 mars 2015, 11:59
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par Bruno1 » 08 juil. 2015, 11:49

A moins que mes yeux ne m'abusent, oui. Mais bon, ça peut arriver à tout le monde, même si j'imagine qu'un correcteur chevronné me dira que c'est inacceptable!
Scotland44
Messages : 5
Inscription : 28 mars 2015, 16:59
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par Scotland44 » 08 juil. 2015, 12:17

Cela dit, ma principale conclusion est que les profs du CEC sont des enc… de mouches et que je ne vois pas en quoi ce genre de problème est formateur pour de futurs correcteurs. On apprend beaucoup plus, à mon avis, en corrigeant tous les jours Le Monde ou Le Figaro
Je suis la formation cette année et je dois avouer que je suis très déçue !
Les sujets donnés sont très anciens et on peut retrouver certaines corrections sur internet... J'ai même trouvé des fautes dans les cours ! Même les prix énoncés dans les phrases à reformuler sont en francs... :?
J’avais moi-même suivi la formation en cours du soir (et non par correspondance, ce que j’avais fermement refusé) du CEC avant FORMACOM, et je dois, pour être honnête, dire que le monitorat sur textes réels y tenait une place prépondérante.
Pour réagir aux propos de J-Fabien, j'aurais aimé bénéficier d'une formation plus sérieuse, mais je suis en reconversion, seule avec deux enfants à charge, et je pense que nous sommes nombreux à avoir opté pour cette formule car nous ne pouvons pas nous payer le luxe de venir 6 mois sur Paris à Formacom ! Quand je me suis renseignée sur les formations, presque tous les échos que j'ai pu recueillir sur le CEC étaient positifs. J'espère donc, malgré tout, que l'investissement servira un minimum... :wink:
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par Catherine_75 » 08 juil. 2015, 13:46

Bruno1 a écrit :PS : Dans mon précédent commentaire j'ai fais une énorme faute, donc je préfère la corriger avant qu'on ne me le fasse remarquer. Pour ne pas dire que je n'y avais (avec un "s" c'est mieux) rien compris.
Et vous en faites une autre en corrigeant la précédente ! :twisted:
Bruno1 a écrit :Mais bon, ça peut arriver à tout le monde, même si j'imagine qu'un correcteur chevronné me dira que c'est inacceptable!
Une erreur, un oubli, ça peut effectivement arriver à tout correcteur, même aux meilleurs. Mais c'est impardonnable dans le corrigé d'un exercice rédigé par une école qui est supposée former de futurs correcteurs ! Il me semble que ces documents doivent (ou devraient) être relus plusieurs fois, par des personnes différentes.

N.B. : il faut une insécable avant le point d'exclamation (entre autres).
Bruno1
Messages : 10
Inscription : 20 mars 2015, 11:59
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par Bruno1 » 08 juil. 2015, 15:11

Catherine_75 a écrit :Et vous en faites une autre en corrigeant la précédente !
Je dois sérieusement faire un effort de relecture! Ou arrêter de répondre aux messages.
Scotland44 a écrit :je pense que nous sommes nombreux à avoir opté pour cette formule car nous ne pouvons pas nous payer le luxe de venir 6 mois sur Paris à Formacom ! Quand je me suis renseignée sur les formations, presque tous les échos que j'ai pu recueillir sur le CEC étaient positifs. J'espère donc, malgré tout, que l'investissement servira un minimum...
Je suis bien d'accord avec toi! En ce qui me concerne, je suis jeune (donc pas encore de grosses économies) et j'ai un boulot à temps partiel donc je ne peux pas sortir les 10000 euros nécessaires à Formacom. Alors avec le loyer (qui, à Paris, doit être absolument ahurissant), les charges et la nourriture, ce n'est même pas la peine d'y penser! Certaines aides sont proposées mais je ne corresponds pas aux conditions.

Peut-être que la suite de la formation me surprendra mais, pour l'instant, j'imagine difficilement m'affirmer correcteur une fois celle-ci terminée.
Avatar de l’utilisateur
J-Fabien
Messages : 120
Inscription : 16 nov. 2012, 02:51
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par J-Fabien » 09 juil. 2015, 00:30

Scotland44 a écrit :Pour réagir aux propos de J-Fabien, j'aurais aimé bénéficier d'une formation plus sérieuse, mais je suis en reconversion, seule avec deux enfants à charge, et je pense que nous sommes nombreux à avoir opté pour cette formule car nous ne pouvons pas nous payer le luxe de venir 6 mois sur Paris à Formacom !
Je sais bien : Formacom ferme ses portes non par manque de stagiaires mais parce que ces derniers n'arrivaient plus à décrocher leur financement.
Bruno1 a écrit :Peut-être que la suite de la formation me surprendra mais, pour l'instant, j'imagine difficilement m'affirmer correcteur une fois celle-ci terminée.
En tout cas, je vous conseille de bosser plus que ne l'exige la formation. D'autant que les formateurs, bien que très bons correcteurs, ne sont pas trop exigeants. Considérez que le CEC vous donne un niveau minimal mais qu'il vous faudra être bien au-delà. Correcteur est un boulot d'obsédé : bossez, bossez, ayez le nez dans les bouquins, tout le temps, posez-vous des questions, tout le temps !
Et, surtout, formez-vous sur Word en parallèle. Prés de 90 % de mon boulot se fait en suivi de modifs sous Word. Je dis toujours que c'est grâce à ma prof d'informatique que je bosse. Sans maîtriser Word, j'y passerais un temps fou ou, tout simplement, je ne bosserais pas.
Hubert12
Messages : 1
Inscription : 09 juil. 2015, 23:36
Contact :

Re: Formation correcteur CEC "promo" 2015

Message non lu par Hubert12 » 09 juil. 2015, 23:45

J-Fabien a écrit :Merci, Bruno, de mettre fin à nos tourments !
Effectivement, les élèves pouvaient se référer au texte, mais pour nous autres manquait un élément important mutuelle chat (« prévient toute accusation » au lieu de « prévient » tout court).

Mais la correction telle que vous nous la présentez comporte une énorme faute : il manque une virgule après le second tiret, pour faire de « qui va se faire beaucoup de blé - ou l’on se trompe fort, et le Ciel est injuste – » une incise. La seule virgule présente, après universitaire, coupe le sujet du verbe, ce qui est totalement proscrit.
Parfait!
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »