Contrat régulier de trois jours dans la presse

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Archibald
Messages : 1
Inscription : 26 janv. 2007, 17:08
Contact :

Contrat régulier de trois jours dans la presse

Message non lu par Archibald » 26 janv. 2007, 17:16

Bonjour la communauté,

Un magazine me propose de m'employer trois jours par numéro. Etant nouveau dans la profession, je ne sais pas quel type de contrat demander, ni quel tarif. Il s'agirait très probablement de relecture sur écran.
Quelqu'un aurait-il une idée sur la question ?
Merci.
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 26 janv. 2007, 17:55

A toi de voir quel salaire mensuel tu souhaites, et tu ramènes sur trois jours. Par contre, demande un salaire, pas autre chose ! J'ai travaillé une semaine par mois sur un magazine en tant que SR, et j'étais rémunérée en salaire, sur une base que j'avais déterminée moi-même. Il n'y a pas UN salaire de référence, tout dépend de ton expérience, de ton travail, de qui tu as en face de toi aussi !
Petifolio
Messages : 74
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 07 févr. 2007, 22:25

Bonjour, bonsoir,

J'arrive un peu tard, mais j'étais occupé ces derniers jours… Encore une fois je parle de moi, mais c'est pour la bonne cause…
je travaille pour un hebdomadaire spécialisé basé à Paris, j'en reviens j'ai une fiche de paie sous les yeux : 14,59 euros de l'heure, brut. Ce titre est sous la convention nationale de l'édition (intitulé "correcteur/trice), ce sont des piges ou CDD pour l'ANPE et autre Assédic. Il s'agit donc d'une rémunération horaire, je touche en fonction du nombre d'heures effectif (x X 14,59 euros).
je travaille aussi pour un hebdo d'info géné, basé à Paris, là c'est 150 euros par service, quelle que soit la durée du service, en tout état de cause six heures maximum, si on fait quatre heures et demie, c'est 150 euros aussi. Intitulé "lecteur-réviseur", c'est un magazine qui porte la "marque syndicale" (i.e. du syndicat des correcteurs).
Espérant que ces données vous seront utiles…
petifolio
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »