A quand la carte de presse webmaster/journaliste Internet ?!

Tout savoir sur la carte de presse : comment l'obtenir ? Les conditions ? Les avantages de la carte de presse ? Abattement de charges et carte de presse ? Chômage et carte de presse ?
Mambourg

A quand la carte de presse webmaster/journaliste Internet ?!

Message non lu par Mambourg » 07 févr. 2004, 12:01

Hello à tous.

Je visitai différentes documentations concernant l'obtention de la carte de presse pour les journalistes internet. Il y a un début en France, mais comme pour la carte de journaliste professionnel, il faut fournir les preuves d'une rémunération, d'où tous les webmasters en herbe, bénévoles sont dans un sens lésés faisant cependant un travail journalistique parfois aussi important et récoltant les fruits de ce travail en audience importante. En Belgique, il n'y a aucun accès à la profession indispensable pour cette carte, mais la barrière des revenus indispensables en est devenue le frein.

A quand une carte de journaliste internet non rémunéré ?

Merci
Categorynet.com
Messages : 18
Inscription : 02 févr. 2004, 23:14
Contact :

Message non lu par Categorynet.com » 07 févr. 2004, 12:18

Quel en serait l'intérêt ?
Phil

Message non lu par Phil » 08 févr. 2004, 20:29

Oui, quel interêt ? Et, ensuite, n'importe qui, parce qu'il a publié deux ou trois articles sur le net, se verrait bombardé du jour au lendemain journaliste au détriment, parfois, de la qualité de l'info ? Parce que, c'est pas pour dire, on voit des sites d'infos de grande qualité et, d'autres, où l'on raconte un peu n'importe quoi... Bref, je suis très mitigé sur ce sujet là ;)
Dernière modification par Phil le 08 févr. 2004, 20:58, modifié 1 fois.
Mambourg

Message non lu par Mambourg » 08 févr. 2004, 20:34

Je m'occupe d'un site sportif, et les barrières sont quelques fois difficiles à franchir pour obtenir l'info là où elle se trouve, sans parler des obstacles, tels que les forces de l'ordre qui pratiquent la politique de la censure à chaque occasion (photos, ...). Ce ne sont pas les exemples qui manquent. Avoir un statut minimum me permettrait de passer cette barrière.

Merci
Avatar de l’utilisateur
DBardel
Messages : 117
Inscription : 10 mars 2003, 23:53
Localisation : 31
Contact :

Message non lu par DBardel » 09 févr. 2004, 02:19

Phil a écrit :Oui, quel interêt ? Et, ensuite, n'importe qui, parce qu'il a publié deux ou trois articles sur le net, se verrait bombardé du jour au lendemain journaliste au détriment, parfois, de la qualité de l'info ? Parce que, c'est pas pour dire, on voit des sites d'infos de grande qualité et, d'autres, où l'on raconte un peu n'importe quoi... Bref, je suis très mitigé sur ce sujet là ;)
La carte de presse n'a rien à voir avec la qualité du travail fourni par son heureux possesseur. Hélas, trois fois hélas (c'est nul cette expression, elle ne comporte que deux "hélas"...).

En revanche, j'ai déjà rencontré des journalistes qui avaient le plus grand mal à entrer dans un stade s'ils n'avaient pas leur carte. Je pense notamment aux "correspondants" de PQR qui bossent à plein temps, écrivent dix fois plus que les pros encartés qui partagent pourtant le même bureau (et le même Mac)...

DB_ki_rêve_toujours_d'une_vraie_carte_"professionnelle"... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 263
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Message non lu par Gregmanset » 09 févr. 2004, 08:26

La carte de presse délivrée par le Ministère de l'intérieur (via une commission dédiée à la carte de presse) est une carte d'identité professionnelle. Si elle était délivrée à un bénévole, elle n'aurait plus aucun sens. Elle n'en a déjà plus beaucoup...
Certains associations de journalistes délivrent des cartes "de presse" à leurs membres. Ce sont plus des cartes d'adhésion à une association, mais elles ont parfois leur utilité.

Si j'ai bien compris, tu gères un site sur un club de football du Sud de la Belgique. Vu le contexte très local du site et le sujet très spécifique, permets moi de te dire que tu n'as nullement besoin d'une carte de presse. Un bon carnet d'adresses et des relations cordiales avec les autorités et organisateurs et le tour est joué.
Rares sont ceux qui dans la presse locale ou régionale ont besoin d'une carte de presse. Les autorités et les policiers finissent par les connaître.
Ceci dit, pour avoir travaillé dans la presse locale et la presse nationale, on ne m'a demandé qu'une seule fois ma carte de presse. J'ai rencontré des chefs d'état, des hommes politiques, je suis rentré au parlement, au sénat, à la commission européenne, dans des ambassades, à des réceptions royales, ..., jamais je n'ai dû sortir ma carte de presse. Par contre, une fois, j'ai été contrôlé lors d'une manifestation anti extrême droite. J'ai été fouillé et ai dû montrer pièces d'identité et carte de presse. Je pense que c'était plus lié à mon look (crâne rasé) qu'autre chose car les agents de sécurité n'ont eu cesse de s'excuser après le contrôle.

Je ne veux pas rentrer dans le débat qui a lieu partout "la carte de presse, l'avoir ou ne pas l'avoir"... Mais du moins quand le débat reste entre "journalistes professionnels". Dès lors que des bénévoles la réclament, je ne suis pas d'accord. Sinon, distribuons là aussi à tous les informateurs, ceux qui facilitent le travail de la presse. Distribuons là à tous les pompiers qui sur le chemin d'une mission appellent l'un ou l'autre journal local (et Dieu sait si ils sont nombreux). Distribuons là à tous ceux qui appellent le numéro vert (ils appellent cela le téléphone rouge, allez comprendre) de la RTBF, dès qu'un événement important se produit au fin fond de la petite Belgique.
Si on commence comme cela, on n'en finira jamais.
Ce que je ne comprends pas exactement, c'est à quoi elle va te servir la carte ? Rentrer gratuitement au stade de foot ? Tu peux le faire en trouvant un arrangement avec les organisateurs, etc... etc...
Mambourg

Message non lu par Mambourg » 10 févr. 2004, 19:10

Non, je n'ai aucune envie d'obtenir des places gratuites, j'estimerai de ce fait que le risque de perdre mon indépendance de parole soit grand.

Je cite juste un exemple =>

Gba, les stewards fouillent les supporters, les forces de l'ordre restant derrière (normal). Un policier confisque un drapeau wallon. Je sauvegarde l'évènement sur mon appareil digital. Un policier vient à ma rencontre et m'oblige à vider la mémoire de l'appareil (j'aurai de toute façon maqué les visages avant parution).

Et cet exemple n'en est qu'un parmis tant d'autres...

Je me dis qu'avec une carte de presse, il aurait certainement hésité.

Merci pour ton point de vue :wink:
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 263
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Message non lu par Gregmanset » 10 févr. 2004, 19:15

La carte de presse n'aurait rien changé. La carte ne fait pas du journaliste un intouchable par les autorités.
Je me suis retrouvé une fois bloqué entre des manifestants et des policiers. Les manifestants étaient déchaînés, quant aux flics n'en parlons pas. Pris en bouclier, j'ai demandé aux agents de me laisser passer afin de me mettre en sécurié. A côté de moi, une équipe de France 3 dans pareille imposture. J'ai montré ma carte, le flic m'a laissé passer. France 3, pareil, mais eux sont restés. L'agent auquel ils faisaient front ne voulait rien entendre.
Mambourg

Message non lu par Mambourg » 10 févr. 2004, 20:38

Encore un exemple, à Lokeren, on interdit tout simplement les GSM dans le stade pour je ne sais quelle raison. Perso, je le passe toujours dans la calbut car je tiens informé un de mes collaborateurs pour informer via le forum ceux qui ne se déplacent pas. Avec une carte, je me dis que cet interdit ne se ferait pas...
Répondre

Revenir à « Carte de presse »