Que mettre dans un press book pour une inscription à l'ijba?

Forum à propos de l'IJBA
sheeva
Messages : 3
Inscription : 16 janv. 2009, 05:00
Contact :

Que mettre dans un press book pour une inscription à l'ijba?

Message non lu par sheeva » 30 janv. 2009, 22:14

Je suis actuellement étudiante en troisième année de licence et compte passer le prochain concours d'entrée à l'ijba (2009/2010). Cependant résidant dans les DOM, les pièces à fournir sont un peu différentes de celles des étudiants de métropole. Parmi elles figurent un pressbook. Ils demandent, je cite: Press-book (avec une sélection des articles – sons,
reportage radio). Il m'est évidemment difficile de me rendre sur place pour poser plus de questions et les réponses que j'ai reçues par téléphone sont encore un peu floue. Dans la mesure où je n'ai pas publié d'articles jusqu'à ce jour, je ne peux que faire une sélection d'articles d'autres journalistes. Mais je me demande: à quel niveau se situe mon travail personnel? Ca me semble un peu léger de juste classer des articles...... Ne faut-il pas que je monte en quelque sorte un exposé articulé autour d'articles qui me servent de référence?
Si quelqu'un pourrait m'éclairer merci d'avance.
gavroche
Messages : 113
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 30 janv. 2009, 22:54

hum, un press book c'est une compilation de ses propres productions. si tu n'as rien produit, ben tu n'as rien à mettre dedans
sinon prendre des articles d'autres journalistes, ça s'appelle une revue de presse...
sheeva
Messages : 3
Inscription : 16 janv. 2009, 05:00
Contact :

Message non lu par sheeva » 30 janv. 2009, 23:26

Ta réponse ne m'avance pas vraiment..... J'ai pu constater par moi même ce qu'était un press book je te remercie. L'ennui c'est qu'il faut que j'en envoie un. Et ce qui m'interpelle c'est justement le fait que l'on m'aie répondu que c'était obligatoire pour mon inscription vu que les candidats d'outre mer ne passent pas d'écrit et ne sont jugés que sur le dossier qu'ils fournissent. Tout ce qu'on a pu me répondre jusqu'ici c'est qu'il fallait que je fasse une sélection d'articles même si je n'en avais pas produit.
gavroche
Messages : 113
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 30 janv. 2009, 23:38

qui t'a répondu ça ? l'école ou d'autres personnes ?

perso je vois pas comment une revue de presse peut remplacer un press book... :?
kaeak
Messages : 232
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 30 janv. 2009, 23:42

sheeva a écrit :Tout ce qu'on a pu me répondre jusqu'ici c'est qu'il fallait que je fasse une sélection d'articles même si je n'en avais pas produit.
Et comment on s'y prend, dans ce cas ? :shock:
sheeva
Messages : 3
Inscription : 16 janv. 2009, 05:00
Contact :

Message non lu par sheeva » 31 janv. 2009, 02:20

c'est l'école qui m'a répondu. Mais je pense que j'ai eu contact avec une secrétaire, peut-être qu'il vaudrait mieux que j'essaie d'avoir quelqu'un de l'équipe pédagogique. Parce que moi aussi je suis perplexe.
letibelim
Messages : 242
Inscription : 13 oct. 2005, 09:18
Contact :

Message non lu par letibelim » 31 janv. 2009, 16:32

Evidemment, envoyer un book avec des articles qui ne sont pas de toi n'a aucun sens.

J'ai fait l'IJBA mais je ne viens pas des DOM, ni de l'étranger. Je te conseille d'insister au tél et de demander à parler à un responsable du recrutement pour savoir ce qu'ils attendent précisément. L'IJBa, c'est une petite structure, tu ne seras perdu dans un dédale administratif. N'est donc pas peur d'appeler jusqu'à être bien sûr de ce qu'il faut que tu fasses.

Il y avait 2 personnes dans notre promo qui n'étaient pas de France métropolitaine, une néo-calédonienne et un afghan. tout deux avaient déjà des expériences dans la presse. Mais cela dit je ne connais pas les modalités exactes de leur recrutement, et je sais que dans les deux cas, c'était un peu particulier.

Je te conseille de toute façon de faire des stages avant de le tenter. Déjà pour savoir si le métier te convient, car c'est un univers difficile. Il faut avoir l'âme chevillée au corps pour percer, même avec une école connue et reconnue comme l'IJBA, bien que, dans les DOM, il semble qu'il y ait plus de possibilités. C'est en partie pour cela que l'école possède une convention avec ces régions.

Ensuite, les stages te permettront de donner le change lors du dossier comme lors de l'entretien, et c'est très important.
Répondre

Revenir à « IJBA »