Résultats ESJ

Forum à propos de l'ESJ Lille
Maxence D

Message non lu par Maxence D » 09 juil. 2007, 15:15

Avis aux intéressés et à ceux qui ne savent pas trop à quoi s'en tenir :
il n'y a pas lieu de se faire trop de souci pour l'oral de l'ESJ. Stresser ne sert à rien ( :wink: je tiens mon premier scoop!).
J'en sors presque à l'instant. J'ai chopé Second Life comme thème.
Il s'agit d'échanger avec eux sur 5 courtes minutes. Une petite question d'actu suit.
Pour ce qui est de l'oral de motivation, je ne m'attendais pas trop au genre de questions qui m'ont été posées ; peut-être ai-je été étonné que certaines questions ne m'aient pas été posées.
S'en suit un oral d'anglais avec un jeune journaliste anglophone bien sympa.
Relax donc... Bonne ... à tous.
Elo59
Messages : 6
Inscription : 20 juin 2007, 18:18
Contact :

mauvais résultats ne veut pas dire recalé

Message non lu par Elo59 » 11 juil. 2007, 13:49

Si ça peut te rassurer, j ai eu 16/40 à la synthèse, et j ai été admise à l IPJ et à l ESJ. Le coef de la synthèse est plus élevé au CFJ.

Et à l'entretien, tu leur dis que ce n est pas un exercice habituel dans ta formation, et que c est pour ça que tu l as loupé. Car ils te demanderont surement d expliquer pourquoi ça a queuté.

Et comme dit "chouchou" pas la peine de bosser à fond les six thèmes, en revanche, il faut savoir répondre aux questions les plus betes et les plus évidentes (ex, sur la prison, quelle est la différence entre une maison d arret et un centre pénitentiaire)

Bonne chance!
Mogwai
Messages : 19
Inscription : 09 juil. 2007, 19:42
Contact :

Message non lu par Mogwai » 11 juil. 2007, 14:52

Savez vous quand tombent les resultats definitifs pour l'esj?
Laiou
Messages : 45
Inscription : 04 mai 2007, 23:40
Contact :

Message non lu par Laiou » 11 juil. 2007, 15:03

Il me semble que c'est le 19....
grosmaxou
Messages : 7
Inscription : 25 juin 2007, 22:26
Contact :

Ayé, j'ai passé les oraux

Message non lu par grosmaxou » 11 juil. 2007, 19:35

J'ai passé les oraux de l'esj hier, les jurys sont tous très sympas en effet, pas de stress à se faire...
Quelqu'un sait-il quel est le seuil à atteindre (à peu près) pour être admis au final ?
Vu que j'étais 126e au terme des épreuves écrites, ça me donnerait une idée de la remontée à effectuer !!!
PS: Selon mes estimations, 350/600, ça devrait le faire... Qu'en pensez-vous ??
Sébastien Roch

Message non lu par Sébastien Roch » 12 juil. 2007, 02:22

Comment peux-t-on être assez débile pour s'estimer à 350/600 à l'issue d'un oral ?? :shock:
Ca relève d'un manque de lucidité des plus élémentaires.
Si ils te prennent à l'ESJ, ça fout les jetons.
grosmaxou
Messages : 7
Inscription : 25 juin 2007, 22:26
Contact :

Message non lu par grosmaxou » 12 juil. 2007, 10:05

Merci pour ce message plein de sympathie !! Tu as raté tes oraux ou quoi ?
Pour ta gouverne, je n'estime pas ma performance à 350/600, je pense simplement que le seuil pour l'admission pourrait être à ce niveau, et je demande leur avis aux utilisateurs du forum. Pas de quoi s'énerver...
Sébastien Roch

Message non lu par Sébastien Roch » 12 juil. 2007, 13:18

Oui, j'ai raté mes oraux.
Je m'emballe un peu, tu as raison, mais sérieux la seule attitude (ou la plus sage) par rapport aux oraux, c'est l'attente.
Tout spéculation est inutile. Ce n'est que mon avis.
Bonne chance tout de même.
Sébastien
Louis XV
Messages : 56
Inscription : 23 juin 2007, 20:35
Contact :

Message non lu par Louis XV » 14 juil. 2007, 15:18

effectivement, il faut être relax...
C'est difficile de savoir si on a raté ses oraux. Particulièrement à Lille où le jury est mi figue mi raisin
Il faut juste attendre jeudi
Wam
Messages : 9
Inscription : 16 juil. 2007, 01:16
Contact :

Message non lu par Wam » 16 juil. 2007, 01:27

Une chose est sûre : si vous n'avez jamais fait de stage dans un média quelconque, vous ne rentrerez pas à l'école de Lille. Cette condition est obligatoire, mais bien sûr on ne vous le dit pas lors de l'inscription aux écrits, puisque l'ESJ a des problèmes de financement et qu'elle compte sur les petits jeunes pleins d'espoirs pour tenter de renflouer ses caisses avant chaque rentrée.

Donc, on accepte n'importe qui aux écrits, et on "rajoute" des conditions au fur et à mesure. Encore faut-il que les candidats le sachent...

De même, si ça n'a pas changé depuis l'an dernier, quand les résultats seront publiés, on demandera aux heureux élus de bien vouloir adresser à l'ESJ un chèque de caution de 1500€ sous cinq jours, sans quoi la place sera réservée à quelqu'un d'autre. Une sélection par l'argent? Pensez-vous... C'est bien connu, tout le monde a 1500€ à sortir au pied levé, on ne sait jamais! On se demande tout de même pourquoi tous les étudiants de l'ESJ sont presque tous fils de cadres, chefs d'entreprises ou professions libérales...

Ceci dit, c'est une très bonne école, qui ne sait plus quoi faire pour trouver de l'argent, mais il y a plein de stages à y faire ;)
Momolle
Messages : 88
Inscription : 04 juil. 2006, 18:58
Contact :

Message non lu par Momolle » 16 juil. 2007, 10:59

Wam a écrit :Une chose est sûre : si vous n'avez jamais fait de stage dans un média quelconque, vous ne rentrerez pas à l'école de Lille. Cette condition est obligatoire, mais bien sûr on ne vous le dit pas lors de l'inscription aux écrits, puisque l'ESJ a des problèmes de financement et qu'elle compte sur les petits jeunes pleins d'espoirs pour tenter de renflouer ses caisses avant chaque rentrée.

Donc, on accepte n'importe qui aux écrits, et on "rajoute" des conditions au fur et à mesure. Encore faut-il que les candidats le sachent...

De même, si ça n'a pas changé depuis l'an dernier, quand les résultats seront publiés, on demandera aux heureux élus de bien vouloir adresser à l'ESJ un chèque de caution de 1500€ sous cinq jours, sans quoi la place sera réservée à quelqu'un d'autre. Une sélection par l'argent? Pensez-vous... C'est bien connu, tout le monde a 1500€ à sortir au pied levé, on ne sait jamais! On se demande tout de même pourquoi tous les étudiants de l'ESJ sont presque tous fils de cadres, chefs d'entreprises ou professions libérales...

Ceci dit, c'est une très bonne école, qui ne sait plus quoi faire pour trouver de l'argent, mais il y a plein de stages à y faire ;)
Je ne sais pas d'où tu tiens tes infos mais elles sont archi fausses.
Je peux te citer une dizaine d'élèves à l'ESJ qui sont entrés à l'école alors qu'ils n'avaient jamais fait de stage dans des médias et dont les cursus ne menaient pas du tout au journalisme...
Alors arrête de décourager ceux qui espèrent entrer à l'ESJ.
Pour ce qui est des 1500 euros : oui c'est cher et c'est leur tambouille interne. Avant de t'inscrire tu sais que tu devras payer 3000 euros ton année donc je ne vois pas où le lézard. Et j'ajouterai que toutes les écoles payantes font la même chose....
Momolle
Messages : 88
Inscription : 04 juil. 2006, 18:58
Contact :

Message non lu par Momolle » 16 juil. 2007, 11:02

Ah oui et j'ajouterai que je ne suis ni fille de cadre, de professions libérales et chef d'entreprise... et je ne suis pas la seule...
Wam
Messages : 9
Inscription : 16 juil. 2007, 01:16
Contact :

Message non lu par Wam » 16 juil. 2007, 14:25

Alors bravo et tant mieux pour toi! Je maintiens néanmoins tout ce que j'ai écrit, ayant passé le concours et connaissant moi aussi des gens qui sont entrés dans l'école et m'ont expliqué comment ça s'y passait - aussi bien en ce qui concerne l'obligation de stages (les écoles ne veulent pas prendre de risques en sélectionnant des étudiants qui n'ont aucune expérience et pourraient se rendre compte ensuite que ce n'est par leur truc), que la composition sociale des promotions.

Evidemment que tous les élèves de l'ESJ ne sont pas les enfants de Bouygues ou Rothschild, encore heureux. Il n'empêche que je ne connais pas beaucoup d'enfants d'employés ou de chômeurs qui ont 1500€ à sortir sous 5 jours. Que la scolarité coûte 3000€, c'est un fait, on est prévenu et on peut imaginer contracter un emprunt ou échelonner les paiements, mais qu'il faille en abouler la moitié au pied levé sans aucun préavis, c'est tout simplement prendre au dépourvu la frange des futurs étudiants qui n'ont pas de bas de laine bien garni. Et qui se sont déjà bien cassé le c.. à passer un concours long et fatigant, pour finalement se voir imposer un dernier obstacle qui n'a cette fois rien à voir avec le mérite.

C'est tout ce qu'on voudra sauf de la tambouille interne : cet argent, il vient des étudiants, il ne tombe pas du ciel.

Ne vois pas d'hostilité dans mes propos, il ne s'agit pas de décourager quiconque d'entrer à l'ESJ. Je le répète, c'est une très bonne école, mais quand on veut y entrer et qu'on a la niaque, on peut aussi un peu déchanter lorsqu'on se rend compte que c'est finalement une entreprise comme une autre qui doit boucler ses comptes et qui pour ce faire est encline à des pratiques pas spécialement transparentes. C'est tout!
Momolle
Messages : 88
Inscription : 04 juil. 2006, 18:58
Contact :

Message non lu par Momolle » 16 juil. 2007, 20:41

Franchement je ne sais pas qui t'as dit que le stage était obligatoire pour entrer mais c'est vraiment n'importe quoi!!! Je suis à l'ESJ, je sais de quoi je parle.

Pour les 1500 euros on va arrêter de polimiquer mais quand tu décides de passer les concours des écoles payantes tu sais que tu vas devoir les débourser donc je pense que les candidats prévoient qu'ils devront les débourser. Ce n'est pas les prendre au dépourvu.

Oui l'ESJ a besoin d'argent pour exister, elle vit principalement avec les droits d'inscription et la taxe d'apprentissage. Sans ça, pas d'école.
nelomette

Message non lu par nelomette » 17 juil. 2007, 10:48

Leur préparation interne aux concours d'entrée prouve toutefois que l'ESJ est sur la mauvaise pente... Cela augmente un peu plus la sélection à l'argent à l'entrée. C'est vraiment dommage... Certes l'ESJ a besoin d'argent pour fonctionner mais entre la taxe d'apprentissage, leurs formations aux professionnels qui sont déjà très chères... Je pense qu'ils ont d'autres sources de financement que de pressuriser leurs étudiants en formation continue.
L’ESJ reste une très bonne école, c’est incontestable. Mais la barrière financière qu’elle met à son entrée (car en plus des droits d’inscription, il faut ajouter les frais inhérents aux stages à effectuer durant le cursus) la coupe de certains bons éléments qui préfèrent opter pour une scolarité moins couteuse. Un choix impératif pour certains car se foutre un crédit sur le dos et sortir de l’école pigiste peut s’avérer suicidaire.
Répondre

Revenir à « ESJ Lille »