à quand l'abolition des priviléges?

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
bobby chon

à quand l'abolition des priviléges?

Message non lu par bobby chon » 15 juin 2003, 19:50

Savez vous quelle entreprise coûte chaque année à l'état 68, 5 milliards de Francs, soit plus que, réunis :

- le budget de la Justice (27 milliards) - le budget des affaires étrangères (20 milliards) - le budget de la culture (16 milliards) - le budget de l'environnement (2 milliards)

- Quelle entreprise cumule à elle seule 170 000 journées de grèves sur l'année 2000 ?

- Quelle entreprise envoie une partie de ses salariés en retraite à 50 ans (les autres à 55) quand on demande aux salariés du privé d'aller jusqu' à 60 ans avec 40 ans de cotisations ? (Et le plus forts, c'est que ce sont les dits salariés du privé qui payent des deux tiers du coût de ces retraites anticipées)

Réponse : la SNCF ! Et quand on sait que partout ou presque les transports ferrés sont privés, que ce sont les compagnies privées qui ont développé les chemins de fer en France (et sur un réseau bien plus important que la peau de chagrin actuelle), on peut se poser des questions.



Savez vous qu'en France, la Poste avec 285000 salariés distribue chaque année 24 milliards de lettres et d'objets à 60 millions de gens sur 550.000 km 2 :

Bravo ! Aux états Unis, il y a 3 fois plus de postiers, qui distribuent 9 fois plus d'objets à 5 fois plus de gens sur une superficie 20 fois plus importante. Ce qui fait qu'un postier américain est 3,75 fois plus efficace qu'un postier français. Vous trouvez ça normal vous ?



Savez vous qu'EDF emploie la bagatelle de 4200 personnes pour gérer le pactole d'1,94 milliards que le comité d'entreprise ponctionne chaque année sur les recettes (1%),

Alors que les bénéfices de l'entreprise ne sont que de 2,5 milliards (pour donner un ordre d'idée, le ministère de l'aménagement du territoire dispose d'un budget d'1,85 milliards de F).

Et qui gère (seule) ce pactole et ces 4200 "permanents" ? La CGT. C'est beau le socialisme. On comprend que ce syndicat n'ait pas encore déposé le bilan bien qu'il ne représente plus que 1% des salariés.

Chapitre IV - Savez vous qu'à la RATP, on travail 20% de moins que dans le secteur privé, on est deux fois plus absent, on part en retraite 25 % plus tôt, on bénéficie de salaires 20 % plus élevés et de retraites 60 % plus élevées. Vous trouvez ça acceptable ?


Savez vous quelle est la plus grande des administrations au monde après l'armée chinoise ?

L'éducation nationale française : 1 418 744 personnes (plus que l'Armée Russe, ex Armée Rouge). Et sur ce chiffre, il y a moins d'1 million d'enseignants ! C'est à dire qu'il y a 512 087 "administratifs" (hors restauration et services annexes bien sur). Savez vous que sur ces 512 000 personnes, une commission d'enquête de l'assemblée a trouvé 37 664 salariés qui n'apparaissent que dans la colonne "dépense de personnel" et dont personne ne sait ce qu'ils font. Ca vous en bouche un coin, non ? Le coût de cette gigantesque plaisanterie ? 650 milliards de Francs par an, soit le prix de 52 porte-avions nucléaires de 36 000 tonnes (avec hélice en état de marche).

Le manque de professeurs dont on nous rebat les oreilles ? Il y a aujourd'hui 459 600 élèves de moins qu'en 1991, mais 247 000 enseignants de plus. Les résultats : sur 726.000 jeunes qui quittent chaque année le système, le ministère reconnaît lui même que 439 000 n'ont "aucune réelle formation".

Il y a aujourd'hui 236 583 étudiants en "Sciences humaines et sociales" dans les Facs : chacun coûte 48 000 F par an à la collectivité. Et tout le monde sait qu'il n'y a qu'une poignée de postes à pourvoir dans ce Secteur (5.000 par an ? peut être 10 000 ?).

Rappelons que l'OCDE a classé la France très loin des autres nations Occidentales en comptant 40 % d'illettrés en France (capacité à lire, comprendre et résumer en cinq lignes un texte simple de 20 lignes)

Enfin, sur les 13 meilleurs lycées parisiens sur le résultat au bac, 11 sont .... privés.

6 157 117 salariés du public, plus 5 millions de retraités du public (!), plus les conjoints = 18 millions de bulletins de vote. On comprend tout.

A quand l'abolition des privilèges ?



Un chiffre à retenir : les fonctionnaires représentent 27 % de la population active ayant un emploi, alors que chez les autres pays du G7, on ne dépasse jamais 13 %.

Dégraissons le Mammouth et le reste !
Avatar de l’utilisateur
Olivier T
Messages : 810
Inscription : 17 sept. 2002, 22:42
Localisation : l'outre-tombe
Contact :

Message non lu par Olivier T » 15 juin 2003, 20:06

-Ce tract vous est aimablement offert par les établissements UMP & Fils-




(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Avatar de l’utilisateur
DBardel
Messages : 117
Inscription : 10 mars 2003, 23:53
Localisation : 31
Contact :

Message non lu par DBardel » 15 juin 2003, 21:19

Savez-vous qu'aux Etats-Unis et en Angleterre (entre autres), le système de couverture sociale est inexistant ?
Savez-vous que chez le voisin l'herbe est toujours plus verte que chez nous ?
Savez-vous que ce sont les ouvriers français qui cotisent le moins longtemps, mais qui ont la meilleure productivité ?
Savez-vous que pour être un privilégié il suffit de faire prof ou facteur ou cheminot ?
Savez-vous enfin qu'il suffit d'avoir fait quelques conneries lors d'un mandat de deux ou trois mois de ministre pour toucher pendant le reste de sa vie des émoluments qu'aucun retraité, ex-privilégié fonctionnaire ou ex-exploité-du-privé ne peut imaginer ?
Savez-vous que si j'arrête de fumer je coupe net la manne des taxes que j'offre en volutes à l'Etat, et que le trou de la Sécu va se trouver démultiplié ?
Savez-vous pour terminer que c'est avec ce genre d'arguments à la Emmanuel Chain qu'on éduque des troupeaux de crétins qui sont même pas foutus d'aller voter aux législatives alors qu'ils hurlaient à la mort quelques semaines auparavant ?

Je ne nie pas les disparités, je ne nie pas le fait que certains "privilèges", acquis il y a plusieurs dizaines d'années, sont difficiles à justifier aujourd'hui. Je ne nie pas non plus que des réformes sont nécessaires, en matière de retraite, de solidarité, de tout ce que vous voulez. Mais je suis convaincue que ce n'est pas en criant haro sur le pourri de fonctionnaire planqué qu'on trouvera des solutions. Comme je ne suis pas économiste, je suis bien incapable de donner ne serait-ce que l'amorce d'un début d'ébauche de proposition.
Tout ce dont je suis sûre, c'est que j'espère savoir discerner la démagogie d'un discours constructif.

Et tiens, une dernière question :
Savez-vous combien de gens pourront aligner leurs 42 ans de cotisation ? 20% ? 15 ? Moins ?
lecordelier

Message non lu par lecordelier » 15 juin 2003, 23:18

Olivier T a écrit :-Ce tract vous est aimablement offert par les établissements UMP & Fils-
ca ne veut pas dire que ce qui y est écrit est faux...

ceci dit j'aimerai bien connaitre les sources de tous ces chiffres.
Bianca
Messages : 689
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Re: à quand l'abolition des priviléges?

Message non lu par Bianca » 15 juin 2003, 23:58

bobby chon a écrit :Savez vous ... Quelle entreprise cumule à elle seule 170 000 journées de grèves sur l'année 2000 ?
C'est tout ? P'tits joueurs va...
Ageofvince
Messages : 14
Inscription : 13 févr. 2003, 19:09
Contact :

Message non lu par Ageofvince » 16 juin 2003, 03:30

Et qui gère (seule) ce pactole et ces 4200 "permanents" ? La CGT. C'est beau le socialisme.
Je me rappelle jamais, les socialistes c'est bien ceux qui mangent des enfants ?
Avatar de l’utilisateur
dreyfus
Messages : 245
Inscription : 28 janv. 2003, 13:55
Contact :

Message non lu par dreyfus » 16 juin 2003, 09:58

ça y est, c'est reparti come en 40. Kitano, reviens, ça recommence.

Les anciens privilégiés vous saluent.
:roll:
Slib'

Message non lu par Slib' » 16 juin 2003, 10:24

Oh ageofvince, fais pas ceux qui connais pas les socialistes, on nous la fait pas celle-là :wink:

Ceci-dit, et peut-être que cela mérite un nouveau topic mais, que pensez-vous de l'énorme disparité de l'âge des retraites entre public et privé. Attention, ne sortez pas vos kalach et autres glock, je ne suis pas de la rive Droite. Mais si les justifications étaient nombreuses il y a quelques années, comment les fonctionnaires expliquent-ils aujourd'hui que certains aient le droit à une retraite à 55 ans et d'autres (comme moi) devront poireauter 67 ans. Bien sûr, si j'étais à leur place, je défendrais aussi mes acquis mais bon...
Crash

Re: à quand l'abolition des priviléges?

Message non lu par Crash » 16 juin 2003, 11:10

bobby chon a écrit :
Réponse : la SNCF ! Et quand on sait que partout ou presque les transports ferrés sont privés, que ce sont les compagnies privées qui ont développé les chemins de fer en France (et sur un réseau bien plus important que la peau de chagrin actuelle), on peut se poser des questions.


C'est vrai. Les Anglais, d'ailleurs, s'en posent beaucoup, de questions, eux dont la sécurité sur voie ferrée n'est finalement qu'un argument bien mince face aux exigences de rentabilité de TOUTE entreprise privée. Si cela NOUS coûte 68.5 milliards de F, par an, au vu du nombre de déraillements limité, ça vaut peut-être le coup...
Quant à l'exploitation privée de lignes ferrées, certes,certes...La petite ceinture parisienne, à une époque, fonctionnait, oui...Mais la famille Rothschild a très vite compris qu'elle gagnerait plus d'argent avec les terrains avoisinant la lignes et les habitations construites dessus. Alors la ligne, ben...

bobo chy a écrit :Savez vous qu'en France, la Poste avec 285000 salariés distribue chaque année 24 milliards de lettres et d'objets à 60 millions de gens sur 550.000 km 2 :

Bravo ! Aux états Unis, il y a 3 fois plus de postiers, qui distribuent 9 fois plus d'objets à 5 fois plus de gens sur une superficie 20 fois plus importante. Ce qui fait qu'un postier américain est 3,75 fois plus efficace qu'un postier français. Vous trouvez ça normal vous ?


Absolutely. Given the alimentary diet of a casual american postman, this is nothing but logical. Besides, their horses run faster.

Aux Etats-Unis, les postiers sonnent trois fois. Et en FRance ? Ils ne montent même pas porter les plis! Mais c'est un scan-dâle!

bobo chy a écrit :Chapitre IV - Savez vous qu'à la RATP, on travail 20% de moins que dans le secteur privé, on est deux fois plus absent, on part en retraite 25 % plus tôt, on bénéficie de salaires 20 % plus élevés et de retraites 60 % plus élevées. Vous trouvez ça acceptable ?


Non. Tu as raison, Bob. Je crois que je vais virer black block moi. Va de ce pas dire à tes amis via Seillères ou Jany que si ça ne change pas très vite dans le privé, ça va chauffer.

bonbon chou a écrit :Savez vous quelle est la plus grande des administrations au monde après l'armée chinoise ?

L'éducation nationale française : 1 418 744 personnes (plus que l'Armée Russe, ex Armée Rouge). (...) Le coût de cette gigantesque plaisanterie ? 650 milliards de Francs par an, soit le prix de 52 porte-avions nucléaires de 36 000 tonnes (avec hélice en état de marche).


Voici, LeCord', pourquoi ces chiffres, même s'ils sont exacts, sont utilisés de manière rien moins qu'honnête. Ne vois-tu pas comme Bobby les rapproche, les associe (idée armée vs. éducation, c'est très intéressant...), les fait copuler pour qu'en sorte une conclusion bâtarde et non viable qui aurait dû, dans la tête de celui qui l'a concoctée, recevoir sa dose de RU 486. Il faudrait des pilules abortives d'idées cons. Et si Bobby avait un tout petit zeste d'honnêté dans le citron, crois-tu qu'il songerait seulement à refourguer un sous-marin nucléaire de 36.000 tonnes SANS hélice ?
bony chon a écrit :Il y a aujourd'hui 236 583 étudiants en "Sciences humaines et sociales" dans les Facs : chacun coûte 48 000 F par an à la collectivité.


La seule conclusion à laquelle cela peut t'amener, Bob, c'est que certains extorquent leurs études à la collectivité. Là où l'égalité s'oppose le plus à la justice, c'est peut-être ici. Des études à frais réels pour les gros revenus, des bourses pour tous ceux qui gagnent moins d'un certain niveau! Pas vrai, Bara ?
l'aut'là a écrit : Rappelons que l'OCDE a classé la France très loin des autres nations Occidentales en comptant 40 % d'illettrés en France (capacité à lire, comprendre et résumer en cinq lignes un texte simple de 20 lignes)


Celle-là, elle est facile...Bob n'ayant pas fait la preuve de son ignardise totale, j'imagine que la maj à Occidentale vient du fait qu'il a des nostalgies soixante-huitardes récurrentes...Ah, le bon temps d'Occident et d'Ordre Nouveau...

le poil à gratter a écrit : 6 157 117 salariés du public, plus 5 millions de retraités du public (!), plus les conjoints = 18 millions de bulletins de vote. On comprend tout.


Tout quoi, rappelle moi ?
Bob le reblochon a écrit : A quand l'abolition des privilèges ?


Nous y voilà enfin. Bob a donc été pécho des petits tracts hier, à la manif des "anti-grèves", à l'appel de beaucoup d'associations sous-marins lepénistes. Nantis et privilégiés, c'est la nouvelle insulte à l'intelligence commune, après l'utilisation dirigée, orchestrée et abusive du terme d'otages (faisant de ce fait passer les grévistes pour des terroristes). Vite! La nation est en danger! Sabre au clair, les ennemis de la république déferlent en légions asassines! Vite! Allumer un contre-feu! Surtout, ne pas se tromper d'ennemis. Le nanti, le privilégié, celui qui met le monde à feu et à sang pour écouler ses trafics, celui qui capte la moitié des richesses produites pour les réserver à 8% de la population, celui qui, las de pouvoir et de gloire, si fatalement ennuyé, rote à la face de l'humanité , c'est le fonctionnaire, foutrebleu!

toujours lui a écrit : Un chiffre à retenir : les fonctionnaires représentent 27 % de la population active ayant un emploi, alors que chez les autres pays du G7, on ne dépasse jamais 13 %.


Quid des gains de productivité en france dûs à la bonne tenue de ce fichu système social ?
le désespéré a écrit : Dégraissons le Mammouth et le reste !


Le reste, c'est ton cerveau, Bob ?

A ceux qui n'ont rien, le bien public est cher. Ceux qui ont déjà "tout" lui coûtent encore plus cher.

Viendra un jour où il ne suffira pas d'avoir raison sur l'erreur. Un jour, il faudra en avoir raison.
Image
Dernière modification par Crash le 16 juin 2003, 14:04, modifié 2 fois.
Slib'

Message non lu par Slib' » 16 juin 2003, 11:41

Et oui crash, notre ami boby est proche de son homonyme de Dallas, pas fut-fut comme on dit.

Mais autre question qui me turlupine puisque beaucoup y semblent opposés : y-a-t-il trop de monde dans le service public ou plutôt sont-ils bien utilisés et/ou répartis.

Sans vouloir dégraisser le mamouth, car je n'ai rien contre Carlos ou Demis Roussos, il me semble effectivement qu'il y a un peu trop de monde. Mais avant de s'occuper de cela mon cher bobby, je préfèrerais élaguer le haut de la pyramide où les écarts de comportement coûtent bien plus chers que quelques fonctionnaires un peu profiteurs.
et comme le rappelle crash, notre système, bien que coûteux, est beaucoup plus à l'écoute que dans les sociétés ultra-libérales.

En même temps, je ne suis qu'une saloperie de journaliste qui profite des abattements fiscaux pour en pas financer un système dont je profite. Mais que fait Raffarin ?
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 489
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Message non lu par Kitano » 16 juin 2003, 12:18

Qu'est-ce qu'il a le Bobby, il nous fait sa crise d'ado, en rébellion contre tout le monde ? Rarement j'ai vu une telle accumulation absurde de chiffres. Et pourquoi pas rapprocher le nombre de fonctionnaires de celui de la consommation de loukoums à Istambul, tant qu'on y est ?

Tu veux de la voie ferrée privée ? Ne vas pas te plaindre alors que les petites lignes sont fermées au nom de la sacro-sainte rentabilité. Et pour aller voir mamie dans le Larzac, tu me feras le plaisir de prendre tra voiture (et d'utiliser des autoroutes privées, hein, faudrait pas donner des sous à l'Etat non plus) ; et en passant, tu calculeras ce qui pollue le plus, entre ta grosse BMW et la petite loco électrique.

Tu veux de la poste privée, avec plusieurs opérateurs ? Alors ne viens pas te plaindre si le courrier est plus long ou se perd encore plus vite, avec tous ces changements de mains. Sans compter des tarifs certainement à la hausse... Rentabilité, on vous dit.

Tu veux des profs privés ? Dans des écoles privées uniquement ? C'est vrai que dans le public, ces cochons sont trop nombreux, c'est pour ça que les classes sont de plus en plus surchargées sans doute. En plus, ces feignasses ne bossent que 16 heures par semaine, et ont plusieurs mois de vacances. Tu oublies certainement les cours à préparer, les copies à corriger (dès lors, la semaine passe à près de 40h très vite, et les vacances pendant l'année paraissent très courtes. Je le sais, j'ai fait partie de ce corps de saligauds). Et n'oublie pas de payer ton inscription bien chère, qui te permettra d'envoyer tes mioches ailleurs que dans les granges où on occupe les fils d'ouvriers qui n'ont pas les moyens de se payer de vénérables institutions pour essayer d'apprendre quelque chose et de s'instruire.

Et puis si vraiment t'es pas content, vas t'installer en Angleterre ou chez Bush, tu pourras y voir de gentils retraités vivant dans un pays où il n'y pas de privilèges pour des saletées de fonctionnaires, et qui sont super heureux de finir leur vie à 70 balais comme gardien de nuit dans les grands magasins. Et si tu veux te faire soigner, aligne l'oseille d'abord ou crève la bouche ouverte.

Et tu m'excuseras de m'arrêter là, mais parfois la connerie me donne de drôles de nausées quand je m'attarde trop longtemps dessus.

Les aristocrates à la lanterne !
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 489
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Message non lu par Kitano » 16 juin 2003, 12:43

Permettez-moi encore d'ajouter ceci. (co)Chon nous dit :
Enfin, sur les 13 meilleurs lycées parisiens sur le résultat au bac, 11 sont .... privés.
Petite leçon de mathématiques appliquées pour avoir de bons résultats au Bac. Un élève X se présente à l'école privée "100% de réussite, on est les meilleurs". On lui demande son dossier scolaire. Il n'est pas assez bon, présente de gros risques de ne pas décrocher le beau diplome ? Il n'y a pas de place dans l'établissement (pour lui).
Un second élève Y est déjà inscrit dans l'établissement en question?Jusqu'ici, tout allait bien. Mais allez savoir pourquoi, il est en première, l'année avant le Bac, et ses résultats chutent (doit trop courir la gueuse, le bougre, ou alors il espère devenir fonctionnaire). Comme il ne serait pas légal de le virer pour cette seule raison, on l'invite gentiment à partir voir ailleurs si l'enseignement est plus honnête.

Quand on ne garde que les meilleurs, qu'on interdit l'entrée aux autres, pas difficile d'avoir de bonnes statistiques de réussite aux examens. Personnellement, ça m'aurait fait mal de virer un élève parce qu'il était mauvais. D'autant que les plus faignants, les plus emm... sont souvent ceux qui n'ont pas de difficultés réelles.
Avatar de l’utilisateur
Makhno
Messages : 377
Inscription : 17 sept. 2002, 19:02
Localisation : Chez moi
Contact :

Message non lu par Makhno » 16 juin 2003, 13:20

Vu hier la bouille de fripouille du responsable de l'association madeliniste : "Liberté, j'écris ton nom"... en hommage à un poème d'un certain Paul Eluard, immortel auteur de cette Ode dont je vous laisse juge :

Staline dans le coeur des hommes
Sous sa forme mortelle avec des cheveux gris
Brûlant d'un feu sanguin dans la vigne des hommes
Staline récompense les meilleurs des hommes
Et rend à leurs travaux la vertu du plaisir
Car travailler pour vivre est agir sur la vie
Car la vie et les hommes ont élu Staline
Pour figurer sur terre leurs espoirs sans bornes.
Et Staline pour nous est présent pour demain
Et Staline dissipe aujourd'hui le malheur
La confiance est le fruit de son cerveau d'amour
La grappe raisonnable tant elle est parfaite
"Rien n'est là pour flatter beaucoup la soif du mieux. Qu'y faire ?"
Auguste Blanqui
Crash

Message non lu par Crash » 16 juin 2003, 13:49

Ami réack, viens mettre ta tête sous le combo marteau de Makhno!
Hîâârr...Juste bravo.

Image
Avatar de l’utilisateur
dreyfus
Messages : 245
Inscription : 28 janv. 2003, 13:55
Contact :

Message non lu par dreyfus » 16 juin 2003, 14:21

merci kitano, je savais que je pouvais compter sur toi.
:roll:
Répondre

Revenir à « Discussion générale »