A l'échelle de la Terre...

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
Shinji

Message non lu par Shinji » 26 oct. 2005, 11:51

Pardon Santino, mais tu n'aurais pas des dates plus proches de nous ? parce que des témoiganges qui remontent au XVIIIème, moi, ça me convainc que moyennement...
Duc
Messages : 225
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Message non lu par Duc » 26 oct. 2005, 12:26

Shinji a écrit :Pardon Santino, mais tu n'aurais pas des dates plus proches de nous ? parce que des témoiganges qui remontent au XVIIIème, moi, ça me convainc que moyennement...
Indeed :D :!:

Sans parler de la source, unique... sans auteur et... sans éditeur :D :D :!:

Quant au site "secretbase.free.fr", si leur inspiration est aussi variée que leur orthographe... :D :D :D :!:

Dites, c'est pas un forum de journalistes, ici, je me suis trompé, hein ?
mariabox
Messages : 271
Inscription : 10 févr. 2004, 11:16
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par mariabox » 26 oct. 2005, 13:24

dis-donc, Duc, C con qu'ils n'aient pas la parole, tes ptits émoticônes... ACIIIIID !!!!!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
Giemsi
Messages : 237
Inscription : 20 oct. 2004, 08:29
Contact :

Message non lu par Giemsi » 26 oct. 2005, 13:50

Si je puis me permettre : il existe des preuves réelles de ces découvertes ou s'agit-il plus simplement de simples témoignages ? Je sais très bien que je risque de passer pour un "ultra", mais mis à part un site internet, y a-t'il des sources plus fiables ou les méchants scientifiques les ont-ils toutes mises à la trappe ?

Merci.

Nota concernant les crânes de cristal : le fait qu'un cristal polarise la lumière, rien de plus naturel. Idem s'il possède des propriétés piezzo-électriques remarquables ! Celà est tout simplement le fait de l'orientation homogène des nucleii qui le constituent et qui lui confèrent ces propriétés physiques et photophysiques. L'inverse serait en outre étonnant. Facile à vérifier dans un bouquin de géologie de premier cycle universitaire. En ce qui concerne le polissage des minéraux, celui-ci existe depuis l'age de la pierre polie...
Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde TF1
Martin K

Message non lu par Martin K » 26 oct. 2005, 14:14

N'ayant pas lu le débat de manière exhaustive, je n'avais pas spécialement envie d'y intervenir, mais je me posais tout de même aussi la question sur ce bouquin...

C'est quoi, "L'Histoire secrète de l'Humanité de la race humaine" ? Outre un titre un peu bizarre (manquerait-il un "et" ?), la référence d'un livre sans auteur ni éditeur n'inspire pas vraiment confiance.

Ma réaction sur l'homme papillon ? Celle-ci: :shock: :shock: :shock:
Et j'veux bien croire tout un tas de choses, mais un complot du monde scientifique pour cacher certaines vérités "dérangeantes", mouais bof...

Suis-je par trop rationnaliste et borné ?
santino
Messages : 90
Inscription : 29 mars 2004, 23:47
Localisation : Quebec capitale
Contact :

Message non lu par santino » 26 oct. 2005, 14:37

BenPerdu
Messages : 123
Inscription : 24 mars 2005, 15:58
Localisation : par GPS
Contact :

Message non lu par BenPerdu » 26 oct. 2005, 16:45

Et ça continue, encore et encore...

On s'envole toujours plus haut.

Je n'ai pas de questions, et encore moins d'informations à apporter et ce post ne sert à rien dans le débat, mais comme j'ai du temps et que j'aime lire ce sujet prolixe, je voulais apporter ma pierre à l'édifice :
déjà dans ces époques pré-humaines, les habitants-visiteurs-squatters de notre belle planète avaient une attirance pour les USA, ses libertés, ses grands espaces, sa bouffe et son "rêve".
Heureusement que des gens ont trouvé quelques petits trucs en France et en Europe (et même chez les Africains, si si !), sinon, on aurait cru à une manipulation :roll:

Voilà, vous pouvez continuer.
Avatar de l’utilisateur
Giemsi
Messages : 237
Inscription : 20 oct. 2004, 08:29
Contact :

Message non lu par Giemsi » 26 oct. 2005, 16:52

Très sympa les cailloux sphéroïdaux qui tournent lentement ou encore les poteries que l'on trouve au fond des mines mais....

...insuffisant pour montrer quoi que ce soit (preuves de leur origine, propriétés mystérieuses qu'on leur attribut, etc., rien de plus sur ce site). Sérieusement, la science a au moins l'immense avantage qu'elle cherche à prouver ce qu'elle avance en publiant des travaux qui sont soumis aux jugements de ses pairs (reproductibilité, etc.) et qui sont aussi - et souvent - vulgarisés, soit par les scientifiques eux-même, soit par des journaliste scientifiques.

La dérive "scientiste" visant à tout expliquer en le rationnalisant est tout aussi fâcheuse, je vous l'accorde, car elle tend souvent à tout nier en bloc lorsqu'elle se trouve face à un phénomène trop "exotique" et n'apporte en général rien de vraiment constructif (exemple : le refus quasi catégorique par les physiciens relativistes - à commencer par Einstein lui même (!!!) - de la théorie de la physique quantique qui trouve pourtant des applications tous les jours !).

Mais pour en revenir à l'origine de ce forum et les découvertes qui y sont annoncées sans autres preuves que des affirmations sommaires ....
Après tout, pourquoi n'aurait-on pas le droit de demander des preuves ? Si on ne juge pas un individu sur des présomptions, pourquoi ceci serait-il différent dans le cas qui nous intéresse ?

A vous lire...
Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde TF1
Shinji

Message non lu par Shinji » 26 oct. 2005, 19:20

Désolée Santino, mais ton site, là, en fait, ça me rend carrément... morte de rire.
Plus ça va, moins j'ai envie de croire à des trucs bizarres. Même si je veux bien admettre que certaines choses ne trouvent pas d'explications scientifiques rationelles tout ça tout ça...

et désolée pour les fautes, je ne me relis pas toujours :(
Avatar de l’utilisateur
cochongrouik
Messages : 348
Inscription : 22 déc. 2003, 07:56
Localisation : Sur ma chaise, sur Terre, dans l'Espace, et on tourne
Contact :

Message non lu par cochongrouik » 26 oct. 2005, 19:34

Giemsi a une apparence rigoureuse, intellectuellement. Il fait un pas s'il est prouvé que le sol est stable pour le pas suivant. D'autres n'attendent pas de preuves, et courent partout comme de jeunes chiens fous. Chacun avance à sa manière.

Sans prétendre que ma méthode soit la meilleure - mais elle me convient actuellement - je fonctionne à l'instinct, tâchant d'écouter cette petite voix intérieure.

Ainsi, lorsqu'on me dit : il est impossible de dépasser la vitesse de la lumière, je me rappelle que pour les premiers véhicules mécaniques, on pensait qu'il serait impossible de dépasser 100km/h sous peine d'être écrasé par la vitesse. Ca fourmillait d'hypothèses sur la résistance de la cage thoracique humaine... Ensuite, ce fut la vitesse du son, environ 1000km/h, limite infranchissable avec le même raisonnement. Il a fallu du courage aux premiers aventuriers pour ne pas croire ces affirmations et risquer leur vie. Maintenant c'est 300 000km/h, pour la lumière, car aller plus vite induirait de remonter le temps, et les cellules ne peuvent supporter, etc.
Bon, cette impossibilité de se déplacer dans le temps, je n'y crois plus depuis que je fais des rêves prémonitoires. Car cela indique qu'en dormant, mon esprit peut se déplacer librement dans le temps et l'espace.

Maintenant, dans les lectures hérétiques (officiellement), j'apprends qu'il peut exister l'anti-matière, aussi simplement qu'existent le noir et la lumière. Qu'il peut exister des trous, ou portes de raccourcis dans les énergies cosmiques de l'univers. Que des énergies encore inusitées ressemblant au magnétisme, à peine suspectées en l'état actuel de nos connaissances, peuvent fournir gratuitement des moyens de se déplacer bien plus rapidement que la lumière. Si l'on ajoute à cela la possibilité que la vie existe en d'autres systèmes solaires, ou d'autres galaxies, cela peut apporter une réponse logique aux signes de plus en plus nombreux qui nous parviennent et nous disent, au moins : votre version officielle de l'histoire humaine et de l'univers n'est peut-être pas exacte. En tout cas, elle le prétend avec une constance que ses erreurs n'arrêtent pas. Et l'effarant orgueil de la communauté scientifique qui muselle aujourd'hui encore (pour quelle raison?) les hypothèses déviantes m'incite plus encore à chercher en-dehors des sentiers qu'elle prétend tracer pour toute l'humanité.

Une des méthodes de la science ne consiste-t-elle pas à formuler des hypothèses, puis à chercher comment les vérifier ? C'est cette curiosité que j'aime dans la science, cette faculté d'émerveillement, ainsi que sa rigueur de raisonnement honnête.

Mais quand la science devient synonyme d'écrasement des esprits, de musellement des inspirations ou des espérances, et d'orthodoxie de pensée, là je trouve qu'elle s'habille de bottes cloutées. Mais être scientifique ne rend pas automatiquement honnête, ni gentil.

La clé de tout ceci me semble l'orgueil, la pulsion de domination : je veux avoir raison pour dominer les autres, qui ont tort, même au prix d'une ignorace de la vérité.

Et si l'humanité est si profondément enfoncée dans ses erreurs monstrueuses, n'est-il pas concevable qu'un intelligence plus élevée et plus belle vienne très gentiment nous prévenir et dessiner de merveilleux dessins dans nos champs de blé ? Par exemple pour nous aider à nous préparer à un rendez-vous important, capital, dans notre histoire universelle ?

Voilà en tout cas où j'en suis dans mes réflexions depuis que j'ai lancé ce post, notamment grâce aux liens fantastiques qui ont été proposés.
grouik
Duc
Messages : 225
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Message non lu par Duc » 26 oct. 2005, 19:43

Pratique Auchan, ça permet de retrouver le titre exact d'un livre!

Plus sérieusement, Santino, as-tu lu le livre de Cremo et Thompson, ou t'es-tu contenté d'en repiquer des passages sur "secretebase" ?

Voici un lien qui creuse le problème des créationnistes américains - heureusement, tous les Étasuniens ne sont pas créationnistes! -, instructif et argumenté : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosevol/ ... ntre1.html

Dans le texte de Guillaume Lecointre, du Museum d'histoire naturelle, on peut lire notamment :

" Les faits assurent la cohérence d’une théorie tandis que la théorie investit l’appréhension du fait. Faits et théories se construisent ensemble. Charles Otis Whitman écrivit qu’ «une théorie sans faits est une fantaisie, mais des faits sans théorie ne sont que chaos». Malheureusement, dans la bouche du public et surtout celles des créationnistes, le mot «théorie» est souvent péjoratif, assimilé à un délire, car seul le fait serait noble. Par conséquent, tout manipulateur habile a recours aux seuls «faits». Le mot est d’autant plus martelé que l’on veut vous empêcher d’identifier toute la construction théorique ou la représentation du monde qu’il y a derrière."

Et plus loin :

" Il est impossible de réaliser une expérience scientifique qui se voudrait sérieuse et qui, en même temps, ferait appel aux forces de l’Esprit. Les créationnistes le savent, et ont pourtant besoin de «prouver» scientifiquement le dogme. Ils ont donc recours pour cela à la fabrication de faits, c’est-à-dire à des fraudes caractérisées. Les limites de la fraude sont floues. On ne peut vraiment qualifier de «fraude» des interprétations aberrantes. Mais la fabrication de pièces est clairement une fraude. Stephen J. Gould a souvent raconté les pièces exposées dans des musées créationnistes, comme par exemple un moulage montrant un trilobite (un animal fossile de l’ère primaire, c’est-à-dire vieux d’environ 400 millions d’années) superposé à un pied humain, moulage supposé «attester» la coexistence de l’homme et du trilobite durant le déluge. Ian Plimer, géologue australien de l’Université de Melbourne, a clairement exposé les fraudes créationnismes dans «Telling lies for God, Reason versus creationism» publié en Australie en 1994. Il a démontré publiquement lors des procès contre les créationnistes australiens leurs fraudes scientifiques et financières. Le livre de Cremo et Thompson (voir ci-dessus) est saisissant d’aveuglement mystique dans l’interprétation de pièces qui vont de l’artéfact non intentionnel à ce qui ressemble à des pièces fabriquées intentionnellement."

Perso, j'aime bien les X Files, mais en tant que spectacle à prendre au second degré, histoire de ne pas oublier de sourire... :D
Avatar de l’utilisateur
cochongrouik
Messages : 348
Inscription : 22 déc. 2003, 07:56
Localisation : Sur ma chaise, sur Terre, dans l'Espace, et on tourne
Contact :

Message non lu par cochongrouik » 26 oct. 2005, 20:58

Il est impossible de réaliser une expérience scientifique qui se voudrait sérieuse et qui, en même temps, ferait appel aux forces de l’Esprit.
Pourquoi impossible ? Que ce monsieur n'y parvienne pas, certes. Pas encore.
Quant au reste, tu dénonces par l'entremise de ce texte la démarche de mystificateurs, de menteurs, qui construisent de fausses preuves pour accréditer un dogme. Le procédé n'est pas élégant.

Il ne s'agit pas de cela dans ce forum. On cherche à savoir, par les différents moyens à notre portée, ce qui est plausible et cohérent dans les témoignages justement extraordinaires qui nous sont rapportés de toutes parts sur l'histoire humaine et terrestre.

Il apparaît très nettement que, en dehors du processus de ridiculiser, de la moquerie et du mépris, ceux qui se présentent comme les plus scientifiques dans ce forum n'appliquent pas à leur discours la rigueur dont ils se prévalent, et ne montrent pas une honnêteté infinie.

Pardon, mais ça me contrarire.
grouik
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 26 oct. 2005, 21:28

Giemsi a écrit :La dérive "scientiste" visant à tout expliquer en le rationnalisant est tout aussi fâcheuse, je vous l'accorde, car elle tend souvent à tout nier en bloc lorsqu'elle se trouve face à un phénomène trop "exotique" et n'apporte en général rien de vraiment constructif
Rationalisme et scientisme sont deux choses très différentes. Le problème de la plupart des phénomènes "exotiques" n'est pas qu'on ne peut pas les expliquer, mais qu'on ne peut même pas prouver leur existence.
(exemple : le refus quasi catégorique par les physiciens relativistes - à commencer par Einstein lui même (!!!) - de la théorie de la physique quantique qui trouve pourtant des applications tous les jours !).
Oui, mais quand Einstein a du mal avec une théorie, il ne dit pas "c'est faux", il cherche tous les moyens de démontrer scientifiquement pourquoi c'est faux (ou incomplet)... ce qui au final, donne une magnifique théorie, la théorie EPR, qui est à la base des expériences d'intrication de particules, prélude, peut-être, à la téléportation de particules. Bien sûr, l'intrication a depuis été récupérée par tous les adeptes de phénomènes "exotiques" qui disent n'importe quoi dessus.
Une des méthodes de la science ne consiste-t-elle pas à formuler des hypothèses, puis à chercher comment les vérifier ? C'est cette curiosité que j'aime dans la science, cette faculté d'émerveillement, ainsi que sa rigueur de raisonnement honnête.
Oui, mais cette vérification manque dans pratiquement tous les sites que tu indiques. Quant à leur rigueur... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Giemsi
Messages : 237
Inscription : 20 oct. 2004, 08:29
Contact :

Message non lu par Giemsi » 26 oct. 2005, 21:30

Pour reprendre tes dires, cochongrouik, je ne vois pas en quoi les intervenants en faveur d'une explication plus rationnelle des choses feraient preuve de mauvaise foi. La mauvaise foi est le fait de dire ou d'écrire le contraire de ce que l'on pense, ni plus ni moins. Je ne suis pas de mauvaise foi lorsque j'affirme que la science s'attache à démontrer ses découvertes selon le sacro-saint principe de reproductibilité.
Il en est de même, je suppose pour les autres intervenants sur ce forum qui sont de mon avis.

En ce qui concerne nos "manières d'avancer dans la vie", il me semble évident que tu fasses également fausse route. Là-dessus, je pense que ton intuition a peut-être été dépassé par un a priori (mais rassure-toi, nous en avons tous).

Je n'ai plus envie de discuter ici de l'éventuelle existence des extraterrestres et de leur présence parmi nous sur un tel forum. j'ai d'ailleurs déjà donné partiellement mon point de vue plus en amont.

Une bonne fois pour toute, je voudrai juste réaffirmer qu'une véritable démarche selon l'esprit "scientifique" ne s'attache pas à nier en bloc les phénomènes qu'il ne peut expliquer (qu'il expliquera peut-être un jour ou qu'il n'expliquera peut-être jamais !) ; mais il se doit de faire preuve de circonspection et ne pas croire benoîtement ce qu'on lui dit. Point.

Au plaisir sans cesse renouvelé de vous lire.
Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde TF1
Avatar de l’utilisateur
cochongrouik
Messages : 348
Inscription : 22 déc. 2003, 07:56
Localisation : Sur ma chaise, sur Terre, dans l'Espace, et on tourne
Contact :

Message non lu par cochongrouik » 26 oct. 2005, 23:07

L'esprit critique, la liberté de pensée, est une richesse inestimable, cher Giemsi. Par exemple, je n'aime pas donner l'impression que je détiens la vérité. Je la cherche, et c'est déjà beaucoup de boulot.

Personne n'ignore la date du 21/12/2012. C'est déjà un rendez-vous annuel du solstice solaire.
"La date indiquée sur le calendrier (le Solstice d'hiver de l'année 2012) n'indique pas la fin du monde. Plusieurs personnes extérieures qui écrivent à ce sujet, font du sensationnel à propos de cette date, mais elles ne savent pas. Ceux qui ont la connaissance sont les anciens indigènes qui ont pour charge de conserver la tradition"
Au lever du soleil du 21 décembre, 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se lèvera pour se joindre à l'intersection de la Voie lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l'Arbre Sacré, l'Arbre de la Vie, un arbre reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde.

Certains observateurs, disent que cet alignement avec le cœur de la galaxie en 2012, ouvrira un canal pour l'énergie cosmique afin qu'elle puisse couler à travers la terre, la nettoyant ainsi que tout ce qui demeure en elle et élevant tout vers un plus haut niveau de vibration. Ce processus a déjà commencé a dit Mr. Barrios, " Le Changement s'accélère maintenant et il va continuer à s'accélérer ”.


Extrait des enseignements mayas explorés par Carlos Barrios.

Dans notre magnifique civilisation occidentale, on n'écoute pas les anciens, et on méprise les populations traditionnelles qui n'ont pas d'argent. J'aime la sagesse tribale des anciens.

Maintenant, quand le Dr Melvin MORSE publie récemment le résultat de ses recherches scientifiques sur le cerveau humain, prouvant que nous avons une part du du cerveau dont la fonction est de communiquer avec Dieu, ça m'intéresse aussi ("La divine connexion").
Vu le retentissement mondial de cette découverte, vous avez peut-être lu ce pavé.
Répondre

Revenir à « Discussion générale »