Page 14 sur 33

Publié : 10 avr. 2006, 15:09
par cochongrouik
Fabien_Lorch a écrit :Oui en effet trsè rigolo. Je trouve ton humour moyen cochongrouik. :twisted:
Tu trouves pas que ça colle au titre de ce post ?
Allez, rions tant qu'il en est encore temps. Si les violences augmentent, ça ne me fera plus du tout sourire, ça c'est sûr...


Bon, allez hop pour Fabien :
C'est un môme qui sort de l'école. Arrive une voiture a sa hauteur, avec à son bord un type tout seul.
- Eh, tu montes ?
- Nan !
- Mais si allez, j'ai des bonbons...
- Nan !
- Bon, ok, si tu montes, je te file une place de cinoche.
- Nan !
- Mais merde alors, Qu'est-ce que tu veux a la fin ?
- Papa, je t'ai déjà dit 1000 fois de ne pas venir me chercher a l'école avec la Lada.


Et deux pour le prix d'une :
Deux mecs en voiture s'arrêtent à un feu rouge. Le feu passe au vert. Le passager :
- C'est vert !
Le conducteur :
- Je ne sais pas : une grenouille ?

Publié : 10 avr. 2006, 15:53
par Fabien_Lorch
Je préfère...

La deuxième je connaissais mais la première très drôle!! :P

Publié : 10 avr. 2006, 18:17
par corsaire
C'est l'histoire d'un patron qui veut embaucher un comptable.
Il se dit: " je vais rechercher un militaire. Ce sont des gens
rigoureux
disciplinés, etc...".
L'entretien se déroule bien, et, avant de se quitter, le patron
demande
à l'ancien gradé s'il sait compter.
- Mais oui, bien sûr.
- Allez-y un peu, pour voir.
- Un deux, un deux, un deux ......
Le patron réfléchit et se dit alors: " je vais plutôt prendre un
informaticien : ils sont logiques, intelligents, etc..".
L'entrevue se passe bien, et, à la fin, il pose la même question.
- Pas de problème, répond l'informaticien: zéro un, zéro un, zéro un,
zéro un....
Finalement, le patron a une illumination: " je vais embaucher un haut
fonctionnaire : ils sont honnêtes, consciencieux, etc...
L'entrevue est vite expédiée, et arrive la fameuse question :
- Oui, évidemment, dit le fonctionnaire : Un, deux, trois...
- Bien, et vous pouvez continuer ?
- Quatre, cinq, six, sept, huit
- Super ! Encore un peu ?
- Neuf, dix, valet, dame, roi ...

Publié : 16 avr. 2006, 11:34
par corsaire
C'est l'histoire d'un chien qui veut traverser la route. Et PAF le chien !

Publié : 16 avr. 2006, 12:05
par mariabox
corsaire a écrit :C'est l'histoire d'un chien qui veut traverser la route. Et PAF le chien !
c'est con mais pour une fois tu m'as fait rire

Publié : 16 avr. 2006, 13:06
par corsaire
Qu'est-ce qui est con : le fait que je puisse te faire rire ou le fait que la blague soit conne ?
Il y a aussi l'histoire du café mais je crois qu'elle a été racontée déjà (c'est l'histoire d'un mec qui rentre dans un café. Et PLOUF !).

Publié : 16 avr. 2006, 13:45
par mariabox
- je trouve que c'est con de rire à l'dée qu'un chien se fasse écraser
- c'est le ton sur lequel c'est "dit" qui me fait rire.
Suis-je claire?

Publié : 16 avr. 2006, 13:49
par corsaire
Oui c'est clair.

Publié : 16 avr. 2006, 16:26
par Rita
Une petite charade avant la route....

Mon premier est une étendue d'eau.
Mon deuxième est ce que l'on dit quand on retrouve les dix francs qu'on avait perdu.
Mon troisième est très étroit.
Mon tout est un fameux théatre.
:roll:

- Ch@rade -

Publié : 16 avr. 2006, 17:06
par dani l
_ L@c_oh!_mes_dix_francs_.... !....
....
........
:roll:

Publié : 16 avr. 2006, 18:42
par corsaire
Jusque là tout semble aller bien Dani_l. Reste la partie très étroite. Mais vraiment je ne vois pas !
:shock:

Publié : 16 avr. 2006, 19:11
par corsaire
En attendant de trouver pour le très étroit, un petit intermède qui nous vient d'Italie :
Une Sicilienne de 16 ans rentre penaude chez ses parents:

-Papa, maman, j'ai couche avec un homme et je suis enceinte.

Le père tourne fou, brandit son fusil, demande qui est le coupable et jure sur la Madone qu'il va le plomber.

La gamine - Mais c'est un type bien, il va prendre ses responsabilités.

Sur ces entrefaits une grosse berline entre dans la cour de la fermette et un grisonnant ultra classe en descend.
Il salue, s'assied a la table et s'adresse aux parents de la petite :

-J'ai eu commerce avec votre fille et mes obligations familiales, m'interdisent de prolonger notre relation,
cependant je suis un homme d'honneur et je tiens a ce qu'elle et son enfant ne soient pas laissés dans le besoin,
c'est pourquoi je vous propose l'arrangement suivant:

s'il naît un garçon je lui ouvre un compte que je crédite d 1 million d'Euros,
et j'ajoute une chaîne de 5 concessions Alfa dans tout le pays.

En revanche s'il lui naît une fille elle aura la même somme et une
chaîne de 10 salons de coiffure sur Palerme et Catane.

Si elle perd l'enfant.....

Le père lui pose la main sur l'épaule, l'interrompt et lui dit :
-Tu la rebaises !

Publié : 16 avr. 2006, 19:26
par Rita
Alors on stagne ! allez.... encore un petit effort les mecs ! :D .... Tu y es presque Dani :wink:

je vous donne un indice la réponse de mon troisième se trouve dans 2 mots.

Publié : 16 avr. 2006, 19:30
par Rita
Corsaire... elle est honteuse ton histoire, Maria qui est très humaine, ne va pas s'en remettre. :wink:

Publié : 16 avr. 2006, 19:35
par corsaire
Je m'en vais méditer alors...
Je suis toujours à la recherche du machin étroit qui permet de donner la réponse et de pouvoir l'expliquer surtout...