Les encornés

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
SacriPanard

Les encornés

Message non lu par SacriPanard » 23 sept. 2006, 15:52

Keuf, Keuf, Keuf, votre conversation au salon de thé, sera le ‘générique de la prochaine émission de télé’, la tournure alambiquée de votre courrier d’emploi, celle ‘du présentateur du vingt heure’, la femme que vous croisez mimera ‘la posture de votre dernière photo’, son acolyte, d’un geste déplacé, celui ‘d’un jet de bille’ dans la figure, son complice mimera ‘le suivi du regard’ que vous avez porté sur l’acolyte…etc, le dédit ou la négation de leur gestes et actes n’en sont que les ‘doubles liens’ dans la continuité.

Cela ressemble à l’expérimentation d’un groupe social qui découvre avec amusement ou singerie indéfinie ,sans arrêt, la diversité, l’intimité privée de pensée ou d’agir de leur voisin. Une logique de raisonnement ininterrompue. Il peut exister une forme de dissidence à subir les représailles, chantages indirects et provocations, justification d’une omerta pour morveux de cour d’école, lorsqu’elle semble être une règle générale à laquelle on ne peut se soustraire.

Rien de bien méchant, la provocation, le quantitatif, la répétition d’actes que l’on attribue à tort ou à raison aux « Putes ou Pouffiasses », reste une forme d’incitation, un ‘double lien’ dont la terminologie savante et la découverte feront date dans l’histoire, bien sûr.
Il n’y a pas non plus une redite de faits évoqués, mais une poursuite éducative de cette nature, c’est intolérable.

Le ‘Scientisme’,‘l’éducation locale’, l’expérimentation, ne sont possiblement pas les uniques ‘suspects’, et je crains qu’il y ait également une différence de fond anthropologique, ou de budget, entre Musulman, Juif ou de fervent Catholique, et celle d’un citoyen de la communauté Européenne. Il n’y a effectivement pas communauté, ni intérêt ou intime pensée partagée, entre deux membres de la CEE fussent-ils de même ‘conditionnement’.

La seule reconnaissance identitaire me semble t-il, est celle d’une réglementation de vie collective, dans la diversité de pensée, de communauté ou d’intérêt, ce qui ne parait pas le cas de figure pour le groupe sociale classifié par Religion, Race ou intérêt. Elle a également ses limites de coexistence en ce qui concerne les liens génétiques.

Il est bien évident qu’un groupe social de cette nature, ‘administrations ambulatoires’ qui se réfère, relève et souscrit à un divinatoire de collectivité, porte atteinte à l’individu en général, qui n’est ni l’un ni l’autre, une composante ‘pas comme eux’. Atteinte en perte de chance, en concurrence déloyale, atteinte à la vie privée, ou simplement à sa liberté.
lapigetupiges
Messages : 11
Inscription : 24 juin 2006, 19:47
Contact :

Message non lu par lapigetupiges » 02 oct. 2006, 21:39

Et moivqui croyais tomber sur la recette des encornés farcis façon grand mère...
Je suis déçue !
PierreAndré
Messages : 756
Inscription : 29 mai 2006, 15:09
Contact :

Message non lu par PierreAndré » 03 oct. 2006, 10:50

Pour 4 personnes

Encornets farcis : 2 gros encornets de 500g

Farce : 200g de pain rassis
25cl de lait
30g d'échalotes
3/4 de gousse d'ail
2 oeufs
1/4 de verre de cognac
sel
poivre
persil
huile d'olive
600g de tomates fraîches concassées
____________________________________________________________

1. Nettoyer les blancs d'encornets avec beaucoup de précaution, intérieur, extérieur, sans omettre de retirer la petite peau fine, et réserver.

2. Préparer la farce suivant la composition en prenant soin de mélanger de façon très homogène.

3. Farcir vos blancs d'encornets de cette préparation et fermer les extrémités de quelques points de couture.

4. Dans une cocotte (ou sautoir). Les faire revenir à l'huile d'olive en colorant chaque face, déglacer avec un peu de cognac, additionné de votre concassé de tomates parfumé d'une pointe d'ail et de thym. Laisser cuire à feu doux 25 à 30 min environ (suivant grosseur) sans couvrir.

Dressage :
1. Découper en tranches les encornets, dresser sur le concassé de tomates et les servir accompagnés d'un riz pilaf en saupoudrant de persil grossièrement haché ; rectifier le sel et le poivre (le tout peut se faire réchauffer très facilement).

Boisson : un Vin blanc du Lubéron
BRIGE
Messages : 203
Inscription : 27 avr. 2006, 10:15
Contact :

le sujet

Message non lu par BRIGE » 03 oct. 2006, 13:25

"Il est bien évident qu’un groupe social de cette nature, ‘administrations ambulatoires’ qui se réfère, relève et souscrit à un divinatoire de collectivité"

Pouvez-vous m'éclairer sur cette proposition (en rouge), je ne la comprends pas bien dans cette phrase. Merci.
Youbi

Message non lu par Youbi » 03 oct. 2006, 15:56

Piat-Piat
C'est un coup de trottinette
BRIGE
Messages : 203
Inscription : 27 avr. 2006, 10:15
Contact :

Message non lu par BRIGE » 03 oct. 2006, 16:00

Je comprends de moins en moins, c'est de plus en plus compliqué...
Il ya un code d'accès ?
bird
Messages : 58
Inscription : 07 mars 2005, 14:49
Contact :

Message non lu par bird » 03 oct. 2006, 17:37

Ce n'est pas la première fois que je lis du sacripanard, et je ne progresse pas...
C'est quoi au juste ?
lapigetupiges
Messages : 11
Inscription : 24 juin 2006, 19:47
Contact :

Message non lu par lapigetupiges » 03 oct. 2006, 19:15

perso, je ne sais pas ce que c'est...
mais le gars est doué ! Parce qu'en plus c'est lisible...
chapo ! enfin bon, moi g ma recette des encornets, v pouvoirfaire un super repas dimanche !
Avatar de l’utilisateur
Lara Croft
Messages : 844
Inscription : 12 févr. 2004, 02:39
Contact :

Message non lu par Lara Croft » 04 oct. 2006, 00:03

PierreAndré a écrit :Pour 4 personnes

Encornets farcis : 2 gros encornets de 500g

Farce : 200g de pain rassis
25cl de lait
30g d'échalotes
3/4 de gousse d'ail
2 oeufs
1/4 de verre de cognac
sel
poivre
persil
huile d'olive
600g de tomates fraîches concassées
____________________________________________________________

1. Nettoyer les blancs d'encornets avec beaucoup de précaution, intérieur, extérieur, sans omettre de retirer la petite peau fine, et réserver.

2. Préparer la farce suivant la composition en prenant soin de mélanger de façon très homogène.

3. Farcir vos blancs d'encornets de cette préparation et fermer les extrémités de quelques points de couture.

4. Dans une cocotte (ou sautoir). Les faire revenir à l'huile d'olive en colorant chaque face, déglacer avec un peu de cognac, additionné de votre concassé de tomates parfumé d'une pointe d'ail et de thym. Laisser cuire à feu doux 25 à 30 min environ (suivant grosseur) sans couvrir.

Dressage :
1. Découper en tranches les encornets, dresser sur le concassé de tomates et les servir accompagnés d'un riz pilaf en saupoudrant de persil grossièrement haché ; rectifier le sel et le poivre (le tout peut se faire réchauffer très facilement).

Boisson : un Vin blanc du Lubéron

PIERRE !!!!!!!!!!! Je t'y reprends à lanterner ! Laisse tomber les encornets, au boulot et plus vite que ça ! :twisted:
(M'enfin, et ta progression alors ?????)
Non mais sans blague... :evil: :evil: :evil:
PierreAndré
Messages : 756
Inscription : 29 mai 2006, 15:09
Contact :

Message non lu par PierreAndré » 04 oct. 2006, 10:45

Mais, chérie, je...je rendais service à Lapigetupiges, tu piges, ma colombe ?
SacriPanard

Message non lu par SacriPanard » 05 oct. 2006, 13:04

Un Métèque bien propre sur lui vaut en vaut deux, à n’en pas douter. :roll:
Répondre

Revenir à « Discussion générale »