Urgent , Ch. Pigiste

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
moi
Messages : 303
Inscription : 29 août 2004, 09:09
Contact :

Message non lu par moi » 13 oct. 2004, 23:48

j'ai vu l'annonce hier soir et je me suis dit: tiens! pas de réactions! bizarre! et puis j'ai laissé coulé.
Une vingtaine d'heures plus tard, je me dis que ça va mieux!
MarcB
Messages : 158
Inscription : 10 oct. 2004, 04:10
Localisation : Paris 75002
Contact :

Message non lu par MarcB » 14 oct. 2004, 00:00

Moi, j'étais pas choqué aux premiers abords. Un magazine qui se lance, c'est une bonne initiative. Par contre, que la boîte apparemment existe depuis un mail (j'ai pas fouillé) et que l'annonceur ne daigne même pas venir expliquer le concept, ben qu'il cherche des pigeons ailleurs, zut.
La solidarité a ses limites.
bg

Message non lu par bg » 14 oct. 2004, 07:38

selon les logiques économiques, l'urgence devrait au contraire garantir une pige supérieure à la moyenne, non ? c'est pas comme cela dans le bizness ? offre et demande ?
PatriciaD
Messages : 70
Inscription : 09 sept. 2004, 16:25
Contact :

Message non lu par PatriciaD » 14 oct. 2004, 08:52

Effectivement, quand on est pigiste on a déjà du mal à se faire payer les notes de frais et les droits d'auteur, alors si on commence à accepter ce type de propositions, c'est la fin

Ce brave homme qui a mis cette annonce, pense-t-il que les pigistes vivent de l'ère du temps ? Et est-il lui même bénévole pour ce "démarrage" ? J'en doute fort...
PatriciaD
Messages : 70
Inscription : 09 sept. 2004, 16:25
Contact :

Message non lu par PatriciaD » 14 oct. 2004, 08:56

Effectivement, quand on est pigiste on a déjà du mal à se faire payer les notes de frais et les droits d'auteur, alors si on commence à accepter ce type de propositions, c'est la fin

Ce brave homme qui a mis cette annonce, pense-t-il que les pigistes vivent de l'ère du temps ? Et est-il lui même bénévole pour ce "démarrage" ? J'en doute fort...
BOUSSICOT
Messages : 356
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 14 oct. 2004, 11:46

ca s'ecrit "l'air" du temps, il me semble :oops:
Dark phoenix

Message non lu par Dark phoenix » 14 oct. 2004, 13:58

PatriciaD a écrit :Effectivement, quand on est pigiste on a déjà du mal à se faire payer les notes de frais et les droits d'auteur, alors si on commence à accepter ce type de propositions, c'est la fin
Quels droits d'auteurs ? Des salaires oui; sinon rien. Et pas à 30 euros le feuillet.

avant de gueuler sur ce type d'annonces, prenons nous en à nous. Certains ont tellement pris l'habitude de courir après n'importe quelle pige qu'ils acceptent n'importe quelle condition.
A nous de faire comprendre aux gens qu'ils veulent des papiers corrects, ils doivent en payer le prix. Quitte à completer les périodes de vaches maigres en bossant qques heures chez McDO (en plus, ça peut servir de base à pas mal de papier.)
Logan
Messages : 1
Inscription : 14 oct. 2004, 15:04
Contact :

Message non lu par Logan » 14 oct. 2004, 15:07

:x c honteux...
MarcB
Messages : 158
Inscription : 10 oct. 2004, 04:10
Localisation : Paris 75002
Contact :

Message non lu par MarcB » 14 oct. 2004, 15:27

Je suis plutôt d'accord avec ce derniers messages.
Dans la charte internationale des journalistes, il existe si mes souvenirs sont bons une clause qui stipule que nous devons pas proposer nos services de jouraliste à des tarifs plus bas que d'autres confrères.
Ceux qui proposent leurs services gratuitement (sauf exceptions : cf mes précédents messages) font entrave à la profession de journaliste et créent un cercle vicieux dont ils sont les premières victimes.
Invité

Hein ?

Message non lu par Invité » 14 oct. 2004, 21:24

Et le journal, il est gratos ?
Invité

Journal gratuit ?

Message non lu par Invité » 14 oct. 2004, 21:27

Bon en tout cas, j'espère que le journal est gratuit...
Invité

Et vive le libéralisme à outrance!!!

Message non lu par Invité » 14 oct. 2004, 21:40

Quelle proposition!
Non mais sérieusement, tu crois qu'un patron du Medef serait prêt à travailler chaque jour comme postier, homme de ménage, ou encore serveur à Quick ?
Franchement, on a des droits à défendre, alors défendons les!
La règle de ce monde, si c'est pas toi qui bouffe, alors tu es bouffé.
La lutte sociale ça existe, y compris pour les journalistes. Parce que si l'on va dans ton sens, alors demain, on délocalisera les journalistes, comme ça se fait déjà en radio, histoire de démontrer que l'info il n'y a pas besoin de la chercher, ni de la mettre en forme.
Non franchement, il n'y a qu'à continuer comme cela pour que l'on supprime les journalistes, puisqu'après tout McDo, ou Carrefour, ou je ne sais qui leur permet de vivre.
Supprimons les droits de base de la démocratie et des droits de l'homme. Sous-payons-nous puisque l'on a pas le droit de faire décemment le métier le plus proche peut-être de la liberté!
Franchement je crois qu'il vaut mieux se battre. Les syndicats sont là pour ça. On a un pouvoir. Alors utilisons-le pour continuer à pouvoir essayer de faire un tant soit peu correctement notre travail!
Voilà!
Avatar de l’utilisateur
kvaldah
Messages : 40
Inscription : 19 mai 2004, 12:41
Contact :

Message non lu par kvaldah » 15 oct. 2004, 12:05

Euh, une remarque idiote:
quand on lance un nouveau média on est motivé.
QUand on est motivé, on bosse.
Mais à 20h30, les bureaux sont fermés généralement: allez, hophophop, les lanceurs du mag, on prend ses propres petits pieds et on y va, à la soirée soccertruc! Pasqu'on est motivé!

(l'ot', eh, j'y crois pas, il va rentrer tranquilou chez lui regarder la star Ac pendant que le pov'pigiste bénévole il va se taper une soirée à BErcy pour voir des gars taper dasn un ballon sur le sable............)
@ctivist
Messages : 12
Inscription : 09 avr. 2004, 00:56
Contact :

Message non lu par @ctivist » 15 oct. 2004, 16:24

Mon nom est Julien, je parle 6 langues (dont l'araméen), possède 4 types de permis, une maîtrise en communication doublée d'une école de journalisme, j'ai joué 5 ans en nationale 1 au Paris Asnières Volley-Ball; j'ai 26 ans et habite encore chez mes parents.
Cependant, Monsieur, c'est avec joie et enthousiasme que j'accepterai votre "magnifique" offre d'emploi en qualité de pigiste bénévole.
Mais dis Monsieur, tu rembourses mon ticket de métro, ma bière et mon jambon beurre (aprés tout, on peut toujours rêver!).
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »