selon vous, a-t-il le droit de faire ça ?

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
sansan

selon vous, a-t-il le droit de faire ça ?

Message non lu par sansan » 01 juin 2005, 18:26

bonjour,

Ecoeurée, y a pas d'autre mot pour me décrire en ce moment. J'étais toute contente d'avoir signé un CDI il y a quinze jours à Oise Hebdo, pour ne pas le nommer, malheureusement celui-ci a pris fin hier soir. Période d'essai mal passée ? Pas du tout : "je n'ai rien à vous reprocher" m'a bien répété monsieur l'escroc vincent gérard, retenez bien ce nom, vincent gérard, dirlo de la publication, qui s'amuse à appâter des jeunes pour remplacer des salariés partant en vacances en leur promettant un CDI et en leur faisant signer un CDI, mais en le rompant dès lors que la personne en congé revient. Pas mal comme stratégie, non?

Apparemment, je ne suis pas la seule à qui c'est arrivé, puisque j'ai entendu ce même monsieur dire "je vais embaucher quelqu'un pour cette semaine puis lui dirais de partir ensuite'. Quelle étrange similitude... j'ai appris par la suite qu'il avait des problèmes pour trouver un actionnaire pour reprendre le journal et donc qu'il ne 'pourrait pas me prêter une voiture ni même me payer tout court'(c'est ce qu'il m'a dit au téléphone). Sachant qu'il a des problèmes de fric, pourquoi embauche-t-il alors? Bonne question. Mais a-t-il bien le droit de débaucher une personne, à peine arrivée, qui n'a commis aucune faute professionnelle?

C'est dégueulasse, j'ai qu'une envie: le poursuivre, mais comment ?

sansan
tym59

Message non lu par tym59 » 02 juin 2005, 08:11

un CDI sans ancienneté ne protége pas beaucoup... en réalité, un simple renvoi pour probléme relationnel suffit globalement... comme il n'y a pas forcément d'ancienneté l'indemnité est nulle !, à mon avis faire signer un cdi évite les 10% supplémentaires pour contrat précaire ;) sur la fiche de salaire.
Un CDD doit être fort précis dans ses termes, un CDI permet de ne pas donner de date ... on peut aussi y ajouter une période d'essai assez longue (qui globalement remplace le CDD qui aurait pu être mis en place)
Bref l'application avant la lettre des nouveaux contrats sans filet que veulent mettre en place les tenants du tout libéral... plus aucune garantie, renvoi pour un oui ou non sans soucis, siége éjectable fourni quoi...
Bon courage ;)
Violaine
Messages : 57
Inscription : 12 déc. 2003, 17:46
Contact :

Tordu

Message non lu par Violaine » 02 juin 2005, 09:03

C'est un vrai tordu et surtout un beau salaud ce type! Imaginer un truc pareil, c'est dingue. Malheureusement je crois que tu ne peux rien faire. Il pourra toujours dire que tu ne faisais pas l'affaire.
tym59

Message non lu par tym59 » 02 juin 2005, 10:47

en fait assez classique... mais ce n'est pas spécialement réservé au monde du journalisme mais aussi dans d'autres activités.
Seul possibilité prouver un licenciement abusif aux prudhommes ou via l'inspection du travail...par exemple en montrant que cette pratique est une habitude... mais je ne sais pas si globalement on peut y récupérer dans un cas comme celui là beaucoup d'indemnités... on peut par contre gagner pour être réintégré à son poste mais dans le cas d'une société qui ne fonctionne pas bien, où est l'intéret ? d'autant que ce jugement n'interviendra qu'au bout d'au moins une bonne année dans le meilleur des cas.
Procédure classique essayer de se faire défendre par un avocat d'un syndicat... en général le syndicat demandera 10% des indemnités récupérées.
voila... conseil d'un dessinateur qui a aussi des compétences dans d'autres secteurs :)
oisehebdo
Messages : 7
Inscription : 19 déc. 2005, 17:26
Contact :

CDI et période d'essai

Message non lu par oisehebdo » 13 févr. 2006, 23:12

La demoiselle en question qui est venue chez nous à Oise Hebdo ne faisait pas l'affaire d'un point de vue professionnel : trop molle, trop lente, peu d'ouverture d'esprit, manque d'intérêt pour la vie locale, écriture faible, etc, (alors qu'à l'entretien d'embauche, elle se présentait sous un autre jour).
Je lui ai donc annoncé la fin de son contrat mais sans lui donner de raison spécifique. Je trouve qu'il n'est pas nécessaire de faire du mal inutilement d'autant que ce que j'estime être des défauts sont peut-être des qualités pour d'autres.
De plus, le poste a été remplacé intégralement par un journaliste qui y est toujours et, aujourd'hui, Oise Hebdo embauche dans le cadre de son expansion.
En résumé, la demoiselle en question n'est pas courageuse, elle ne signe pas, et malhonnête, elle accuse sans preuves et erronément.
Vincent GÉRARD
mariabox
Messages : 271
Inscription : 10 févr. 2004, 11:16
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par mariabox » 13 févr. 2006, 23:30

Excellente représentation du monde de la presse écrite. Si ça peut te consoler, sansan, c'est du même topo dans plein d'autres secteurs. Sans oublier le "diviser pour mieux régner" qui est vraiment toujours d'actualité et sert à merveille les boss.
philorev
Messages : 7
Inscription : 19 mars 2005, 11:20
Contact :

Pas net son histoire

Message non lu par philorev » 14 févr. 2006, 01:30

"Je lui ai donc annoncé la fin de son contrat mais sans lui donner de raison spécifique"...

Pas nette l'histoire. Si c'est un CDI et que la période d'essai est passée la journaliste a été licenciée abusivement. Même sans ancienneté, ça se plaide aisément aux prudhommes (au minimum une indemnité d'un mois de salaire correspondant au mois de préavis légal, sans parler du préjudice moral - si elle a dû déménager (par exemple) pour travailler dans ce "canard").

Ensuite sur les arguments: "trop molle" "trop lente" ne sont pas des fautes professionnelles. C'est plutôt le directeur qui en a faite une (de faute professionnelle) en n'ayant pas vu ces traits de personnalité lors de la période d'essai...
Quant au "peu d'ouverture d'esprit" ce n'est pas une notion juridique, enfin le "manque d'intérêt pour la vie locale" reste à prouver, de même que l' "écriture faible" fait plutôt sourire venant du responsable d'un journal, dont le niveau de contenu... Enfin bon, bref, je respecte la charte du forum.
Pour licencier un salarié en CDI, il faut un motif valable. Sinon, je le répête, il s'agit d'un licenciement abusif.
Ou alors demain on peut tous se faire virer parce qu'on a deux kilos de trop, une coupe de cheveux qui plait pas au patron, etc.
Si j'ai bien compris, le motif n'est pas économique puisqu'elle a été remplacée. Moi, à sa place j'irais voir un avocat et je consulterais les textes de loi sur internet...
A bon entendeur.
labelle
Messages : 31
Inscription : 09 sept. 2004, 06:28
Contact :

Attention aux excés

Message non lu par labelle » 14 févr. 2006, 08:58

Bonjour
Traiter de salaud ou descroc en le nommant précisemment juste avec un sentiment de s'être faite avoir est dangereux et surtout condamnable.
Attention aux insultes elles puevent vite se retourner contre toi
labelle
Messages : 31
Inscription : 09 sept. 2004, 06:28
Contact :

philorev tu deconnes

Message non lu par labelle » 14 févr. 2006, 09:00

Arretes tes "on nous cahe tout on nous dit rien" ou le "tous des saluds".
Un CDI c'est 1 mois d'essai, pas 15 jours !
lis bien les textes avant de t'exciter
clemencehoud
Messages : 58
Inscription : 25 août 2004, 17:16
Contact :

Re: Pas net son histoire

Message non lu par clemencehoud » 14 févr. 2006, 09:07

Pas nette l'histoire. Si c'est un CDI et que la période d'essai est passée la journaliste a été licenciée abusivement.
Relis bien le message de Sansan : elle était en CDI depuis 15 jours. Il me semble que la période d'essai minimum pour un CDI est d'un mois. Elle était donc encore en période d'essai.
clemencehoud
Messages : 58
Inscription : 25 août 2004, 17:16
Contact :

Message non lu par clemencehoud » 14 févr. 2006, 09:15

Je viens de vérifier sur mon contrat de travail, j'ai eu pour ma part 2 mois de période d'essai au début de mon CDI.
Avatar de l’utilisateur
annetu
Messages : 34
Inscription : 05 nov. 2003, 13:59
Contact :

oise hebdo suite

Message non lu par annetu » 14 févr. 2006, 10:31

Salut sansan et les autres...

Primo, suite à un engagement en CDI, remercier quelqu'un pendant sa période d'essai (qui va de 1 à 3 mois) n'a rien d'illégal. C'est justement l'objet de la période d'essai : de voir si les deux parties se conviennent mutuellement...

Ce qui est illégal, c'est, par exemple, de faire signer un CDI à quelqu'un pour effectuer un remplacement de congés payés... qui durera moins que le temps de la période d'essai et conduira d'office à un remerciement.

Si tu peux prouver tes dires à ce sujet (trouver d'autres personnes qui ont vécu la même chose que toi + obtenir le témoignage des personnes qui étaient effectivement en congés au moment des différents recrutements "louches", etc.), tu peux emmener ton bonhomme au tribunal.

Sans cela je crains qu'il n'y ait pas grand chose pour étayer ta plainte.
La rumeur a la dent dure et un tribunal ne peut pas statuer sur des coups de vagues à l'âme... par contre un faisceau d'éléments convergents est toujours un bon début !

Bon courage à toi !
Anne t.
nan'
corsaire
Messages : 750
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 14 févr. 2006, 11:50

Si ce qui a été dit est vérifiable, pourquoi ne passes-tu pas à la direction du travail pour rencontrer quelqu'un et dénoncer tout cela. Attention toutefois à bien fournir les preuves de ce que tu avances !
philorev
Messages : 7
Inscription : 19 mars 2005, 11:20
Contact :

Labelle, tu t'excites pour rien

Message non lu par philorev » 14 févr. 2006, 12:37

Un CDI c'est 1 mois d'essai, pas 15 jours ! lis bien les textes avant de t'exciter

Cher(e) Labelle, ce que tu écris est tout simplement faux. Et je ne m'excite pas...

Le droit du travail dit ceci :
Quand le contrat de travail est à durée indéterminée, la période d'essai ne se présume pas. En effet, pour exister, cette période d'essai doit être expressément stipulée dans le contrat de travail. Sinon, le salarié est présumé être engagé définitivement dès son embauche.
Par ailleurs, si la convention collective envisage (sans toutefois imposer) la possibilité de prévoir une période d’essai, l’employeur ne peut s’en prévaloir que si cette période d'essai est expressément mentionnée dans le contrat de travail. .
Et enfin, quelle est la durée de la période d'essai ?
Dans le contrat de travail à durée indéterminée; la durée de la période d'essai est librement fixée par les parties.

C'est pour cela que je dis que l'histoire n'est pas nette. L'employeur, qui s'est exprimé ici, aurait très bien pu préciser les choses, au lieu de qualifier de manière assez méprisante la journaliste concernée.

Je précisais bien aussi dans mon message "si elle a été embauchée en CDI et SI la periode d'essai est terminée".
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 275
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 14 févr. 2006, 13:07

D'un autre coté c'est plus facile de crier à l'injustice que d'admettre qu'on est mauvais...
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
Répondre

Revenir à « Général / divers »