CEC: session 2009-2010 par correspondance

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
val34
Messages : 2
Inscription : 30 août 2009, 13:20
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par val34 » 17 nov. 2009, 22:31

oups !!
c'est vrai qu'avec les pseudos, je ne sais pas toujours si c'est il ou elle. c'est peut-être bien Chanel qui m'a influencée.

Arwénia, le "méprisante", c'est coco47 qui s'adressait à moi (j'aurais dû mettre le mot entre guillemets)
là où il faut que je corrige, c'est le "donneuse de leçon" qui devient donc donneur de leçon.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par coco47 » 18 nov. 2009, 04:12

val34 a écrit :bon, pour résumer, je viens ici, cool, pour échanger, pour s'entraider, se redonner du moral, du moins avec ceux et celles que mon absence de majuscule ne gêne pas... en tout cas, pas pour me faire agresser. et pour ceux ou celles que ça gêne, ben... tant pis.
C'est vous qui m'agressez en me faisant lire un texte sans aucune capitale ! C'est si difficile, si contraignant, de placer une capitale au moins au début de chaque phrase ? D'ailleurs, allez jusqu'au bout de votre logique, puisqu'ici vous n'êtes pas au travail. Oubliez complètement l'orthographe, la grammaire, la ponctuation et la typographie ! Et je trouve assez paradoxal et inconséquent de dépenser 1 350 euros pour recevoir des corrigés d'exercices et, dans le même temps, de se priver de l'exercice gratuit qui consiste à essayer d'écrire correctement sur une rubrique de forum consacrée à la correction en acceptant les remarques gratuites venues de professionnels expérimentés (trente-huit ans de métier dans mon cas).

Vos arguments sont affligeants. Quand je parlais de charentaises, c'était une image pour illustrer le laisser-aller et le manque de respect et de politesse à l'égard des autres. J'aurais pu dire cheveux sales, ongles noirs, dents marron. Cela aussi, vous le revendiquez, au nom de la liberté d'être crade ?
Je refuse effectivement la double attitude : être poli avec les uns, insultant avec les autres ; être propre pour les uns, crado pour les autres ; avoir une écriture correcte pour le patron, dégueulasse pour le collègue. Oui, dans certaines matières, il n'y a qu'une attitude correcte. Et ce n'est pas « la mienne », c'est celle de tous les gens civilisés.

Et si vous voulez savoir « d'où je parle », sachez que sur ce forum on peut accéder facilement à tous les posts écrits par chacun. Lisez les miens. Certains d'entre eux pourront peut-être vous aider dans vos études.

PS. En relisant votre message (« cool, pour échanger, pour s'entraider, se redonner du moral »), j'ai l'impression que vous considérez que ce fil est réservé aux élèves du CEC. Si c'est le cas et si vos collègues pensent comme vous, il faut le dire. On vous laissera vous conseiller entre vous.
pippistrello

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par pippistrello » 18 nov. 2009, 10:42

Bonjour,

Je suis en train de travailler sur une des phrases du devoir nr 3.

La consigne est : le texte est bourré de redondance,de longueur. Essayer de communiquer la même information dans un style plus concis.

Absolument tout s’efface (organisations politiques , propositions de gouvernement ou d’action) derrière les plus grandes de ces vedettes, qui ne manquent pas de se repartir entre elles les rôles les plus intéressants et ont d’ailleurs inventé à cet effet ce que l’on pourrait appeler la « media-politique » : une politique qui est conçue et mise au point dans la seule optique de convenir aux exigences techniques des médias d’information (presse écrite, moyens audiovisuels de radio et de télévision).


Nous avons aussi un texte dans lequel il faut remplacer le verbe faire par des verbes équivalents et dans un autre texte il faut alléger des phrases telles que :
Louis XVI eut la tête tranchée par la guillotine.


Ensuite il y a des phrases longues de cinq lignes à reconstruire.

Voila, maintenant vous avez un petit aperçu de ce troisième devoir.

Bonne journée
Pippistrello
val34
Messages : 2
Inscription : 30 août 2009, 13:20
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par val34 » 18 nov. 2009, 19:40

à coco47
:mrgreen: vous n'auriez pas aussi un peu la grosse tête? ce sont vos 38 ans de métier qui vous ont rendu comme ça? :(
enfin, sachez (pour parler comme vous) que, d'une part, je ne vous demande rien (à vous précisément), et d'autre part, ce que je fais de mon argent ne vous regarde pas.

à tous les autres
je reste bien entendu attentive à tout ce que vous pourrez écire sur ce forum (si le message est délivré gentiment).
Bonne soirée ! :)
azul47

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par azul47 » 18 nov. 2009, 23:58

Val... comment te dire... S'il te plaît : ne va pas trop loin.

Je reconnais que c'est un peu lourd de s'entendre toujours dire qu'on ne trouvera pas de boulot si on ne s'applique pas à bien écrire – et je l'ai défendu. Je ne cherche pas de travail dans ce métier ; ce n'est pas en tout cas ma priorité. Ce que je veux, c'est progresser dans l'écriture, l'orthographe, la grammaire, la conjugaison, etc. Je VEUX savoir.

Or, nous sommes un peu livrés à nous-mêmes dans cette formation par correspondance, et nous sommes obligés d'aller glaner ici et là, sur ce forum, dans les manuels ou sur internet les informations dont nous avons besoin.

Je corrige des textes pour le plaisir, parce que j'apprends en même temps. Je ne me suis jamais autant posée de questions qu'en ce moment. Je commence à prendre cette habitude, cette envie, je dirais, d'aller vérifier des détails que j'aurais occultés jusque-là. C'est horrible de se rendre compte à quel point on ne sait rien (ça me rappelle une chanson de Gabin^^).

Je me permets de te dire, et j'espère que tu n'en seras pas fâchée, que je ne suis pas d'accord avec toi quant aux majuscules que tu omets en début de phrase. C'est le B.A.-BA de la phrase qui commence par une majuscule et finit par un point. Même moi qui fréquente les forums de jeunes je ne me permets pas d'en faire fi. Et pourtant je suis cool avec eux (tellement cool que la plupart serait surpris de connaître mon âge^^)

Mais nous sommes sur un forum d'adultes. Serait-il possible que chacun en tienne compte ? Serait-il possible que chacun ravale ses envies de monter au créneau à la moindre pécadille ? Que les pros soient un peu plus pédagogues, un peu plus indulgents ? Eh quoi ! nous avons commencé cette formation il y a un mois à peine ! Attendez encore quelques mois avant de nous dire que le boulot nous passera sous le nez si nous ne faisons pas plus d'effort. Signalez les fautes, c'est bon à prendre, c'est primordial pour le correcteur en devenir, mais pour l'amour du ciel !

Faites-le simplement.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par coco47 » 19 nov. 2009, 01:22

Azul, j'apprécie votre pondération, mais je ne suis pas sûr que vous m'ayez bien lu. Sur ce forum, je n'ai jamais reproché ses fautes à qui que ce soit, je me suis contenté d'en signaler courtoisement un certain nombre et, quand cela me semblait utile, de fournir les explications nécessaires.

Dans le cas présent, ce que j'ai reproché à val34, ce n'est pas l'absence de majuscules, c'est son attitude qui consiste à dire : en dehors du boulot j'écris comme je veux et je fais autant de fautes que je veux. D'une part, cette attitude ne me semble pas prédisposer à l'exercice du métier de correcteur ; elle ne “cadre” pas avec l'état d'esprit d'une correctrice. D'autre part, elle témoigne d'un manque de respect à l'égard des lecteurs : j'écris n'importe comment et ne croyez pas que je vais faire des efforts pour vous.

D'ailleurs, en cette occurrence, il ne s'agit pas chez val 34 d'erreurs dues à l'inattention ou à la négligence, car dans ce cas il y aurait eu quelques majuscules par-ci, par-là. Or, il n'y en a aucune. C'est donc qu'elle a décidé de ne jamais en mettre. Pour quelle raison ? Esprit de rébellion contre les règles ? Curieux quand on veut apprendre un métier qui consiste justement à faire respecter des règles… Un peu comme un contrebandier qui voudrait entrer dans les Douanes !

Au fait, pourquoi ne pas demander à M. Décourt ce qu'il en pense ? Les questions de ce type pourraient très bien faire partie du cursus du CEC.

Concernant le devoir mentionné par Pippistrello : est-le CEC qui a écrit : « le texte est bourré de redondance,de longueur » ? J'espère que non.
alléluia
Messages : 20
Inscription : 23 juin 2009, 18:08
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par alléluia » 19 nov. 2009, 01:41

azul47 a écrit :Signalez les fautes, c'est bon à prendre, c'est primordial pour le correcteur en devenir, mais pour l'amour du ciel !
Faites-le simplement.
Bon, alors je vais faire simple (j'écris "simple" parce que j'ai peur que "simplement" ce soit soit trop compliqué ; de même, je vais omettre certains "ne" : ce sera plus simple).
Attention, je vais peut-être pas être sympa (Val34, ne lis pas ce que je vais "écire sur ce forum").
Je ne comprends tout bonnement pas que des personnes qui prétendent s'intéresser à la langue, et à la correction en particulier, s'autorisent à laisser passer plusieurs fautes, énôôôrmes, dans des messages qui tiennent sur quoi ? 6 lignes, 7 lignes, allez ! 10 lignes !
Ne pas faire de fautes, c'est un minimum, c'est LE minimum.
Et corriger, c'est se poser des questions, tout le temps.
Ça veut dire que lorsque j'écris : "Je ne me suis jamais autant posée de questions qu'en ce moment" je dois tout de suite me dire : "Tiens, y aurait pas un passé composé, là ?" Et que dois-je faire sur-le-champ ? Eh ben, je prends mon Thomas (par exemple) et je regarde un peu si j'aurais pas fait une faute dans mon accord.
Même chose pour "pécadille". Je me dis : "Ce mot-là, je le rencontre pas tous les jours, et si je vérifiais comment il s'écrit ?"
Et c'est comme ça tout le temps, on est dans le doute et dans la vérification tout le temps. Et si on n'est pas prêt à ça, c'est pas grave, y a plein d'autres choses passionnantes à faire dans la vie.
Je vois que j'ai pas pu m'empêcher de placer des capitales en début de phrase ! C'est la honte ! Ceci dit (comme on dit au CEC), on s'en fout, on est sur un forum.
Palsambleu !

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Palsambleu ! » 19 nov. 2009, 09:22

Instaurons sur-le-champ un comité de salut public de validation des écrits et de pureté de la langue !
val34
Messages : 2
Inscription : 30 août 2009, 13:20
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par val34 » 19 nov. 2009, 18:54

A Azul47 :D

Hello ! J'entends tout à fait votre message, et vous remercie d'y avoir mis un peu de cordialité. Croyez-moi, cela me redonne le sourire. Et vous constaterez que, pour vous, je peux faire des efforts.

Bien entendu, tous les conseils sont bons à prendre! C'est même une évidence. Mais une chose est sûre, je le dis et le redis, je ne suis pas là pour me faire agresser.

Je me réexplique (une dernière fois) sur l'histoire des majuscules : ce n'est absolument pas un mépris de ma part de ne pas en mettre. C'est tout simplement que j'écris beaucoup dans mon métier, et que, lorsque je viens sur ce forum, j'ai envie d'échanger, mais je suis parfois fatiguée.Et aussi pressée d'écrire justement, de participer (d'où ma phrase : plutôt le fond à la forme). Je vais donc au plus facile : je zappe les majuscules (pour tout vous dire : ça me soûle). Pour autant, quand j'ai un doute sur une écriture, je vais vérifier dans le dictionnaire. :)

Voilà, donc quand je serai en forme, je ferai l'effort d'en mettre. Mais parfois, il n'y en aura pas. :)

:mrgreen: quant à coco47 qui déforme mes propos, vu que ça ne s'arrange pas, le mieux sera de s'ignorer. ça fera des vacances à tout le monde, et, de toutes façons, ça n'a plus grand intérêt.
azul47

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par azul47 » 19 nov. 2009, 20:30

Azul : Je reconnais que c'est un peu lourd de s'entendre toujours dire qu'on ne trouvera pas de boulot si on ne s'applique pas à bien écrire. Coco47 : j'apprécie votre pondération, mais je ne suis pas sûr que vous m'ayez bien lu. Sur ce forum, je n'ai jamais reproché ses fautes à qui que ce soit, je me suis contenté d'en signaler courtoisement un certain nombre
Je ne faisais pas forcément référence à vous Coco47 mais aussi à Prof et Catherine. Vous ne pouvez pas nier avoir été un peu lourd par moments.

Cependant, j'ai trouvé que Val allait un peu trop loin, et je suis arrivée à un âge où le respect de celui ou celle qui en sait plus que soi prend toute sa valeur.
L'absence de majuscules m'a crevé les yeux, je l'avoue, et je n'ai pas pu faire autrement que d'y aller de mes commentaires. Tout comme, en bonne fille du terroir, je considère que l'eau dans un vin millésimé est un sacrilège, il en va de même pour l'absence de majuscule en début de phrase. (Je ne sais même pas si j'y arriverais sur un brouillon. Je ne pourrais pas m'empêcher de corriger juste avant de le jeter).

Val : Voilà, donc quand je serai en forme, je ferai l'effort d'en mettre. Mais parfois, il n'y en aura pas. Je viens de te flanquer virtuellement mon pied aux fesses ; j'espère que tu l'as senti. :evil:

alléluia :
Ça veut dire que lorsque j'écris : "Je ne me suis jamais autant posée de questions qu'en ce moment" je dois tout de suite me dire : "Tiens, y aurait pas un passé composé, là ?" Et que dois-je faire sur-le-champ ? Eh ben, je prends mon Thomas (par exemple) et je regarde un peu si j'aurais pas fait une faute dans mon accord.
Même chose pour "pécadille". Je me dis : "Ce mot-là, je le rencontre pas tous les jours, et si je vérifiais comment il s'écrit ?"
Ça c'est pour moi. Peccadille prend deux c ? Ben ça dis-donc, la vie est magnifique ! J'étais tellement sûre de moi que je n'ai pas vérifié (oui, allez-y ne vous gênez pas^^).
Peccadille, de l'espagnol pecadillo. Que les Français sont donc compliqués d'être allés y rajouter un c. Bon, la définition me rassure : Faute légère, sans gravité. :D
Quant à l'accord... euh... je cherche.
alléluia
Messages : 20
Inscription : 23 juin 2009, 18:08
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par alléluia » 19 nov. 2009, 21:06

azul47 a écrit :
Peccadille, de l'espagnol pecadillo. Que les Français sont donc compliqués d'être allés y rajouter un c. Bon, la définition me rassure : Faute légère, sans gravité. :D
Quant à l'accord... euh... je cherche.
Ce c, ce sont les Espagnols qui l'ont supprimé.
Sinon, bonne chance pour l'accord.
azul47

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par azul47 » 19 nov. 2009, 21:13

Ce c, ce sont les Espagnols qui l'ont supprimé.
Ils ont bien fait. :wink:
Vanessa_du_Frat

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 19 nov. 2009, 22:12

"Je ne me suis jamais autant posée de questions qu'en ce moment."
Pas d'accord sur posé.
Ou alors : "les questions que je me suis toujours posées".

Pour peccadille, je n'aurais pas su l'écrire non plus. J'imagine que je n'aurai certainement plus jamais l'occasion de l'écrire, donc je vais en profiter encore une fois : peccadille. ^^
azul47

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par azul47 » 19 nov. 2009, 23:10

Merci Vanessa :wink:
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par coco47 » 20 nov. 2009, 04:02

azul47 a écrit :
Ce c, ce sont les Espagnols qui l'ont supprimé.
Ils ont bien fait. :wink:
On reconnaît pourtant dans peccadille le mot latin peccato : péché. (Ça peut avoir du bon, parfois, d'avoir été obligé jadis d'aller à la messe : Agnus Dei qui tollis peccata mundi.) L'espagnol a supprimé un c, adouci le t en d, comme il fait souvent, et ajouté le diminutif illo pour en faire un tout petit péché de rien du tout. Et le français a récupéré le tout en rétablissant les deux c du latin.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »