Comment travaillez-vous ?

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
prof
Messages : 503
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par prof » 08 nov. 2014, 20:34

Que vous voilà vindicative ! Avez-vous cru, alors que je confortais votre intervention, ainsi que vos points de vue qu'en tous points je partage, que je voulais vous donner des leçons ? Pensez bien que je suis désolé de vous avoir ainsi offensée.
Catherine_75 a écrit :Un outil, quel qu'il soit, ne sert à rien face au doute du correcteur, à la fatigue, etc.
     Au doute il peut apporter des réponses rapides ; à la fatigue, l'épargner. Vous dites vous-même gagner beaucoup de temps en utilisant les remplacements automatiques.
Oui, mais ça n'a aucun rapport avec mon propos.
« les éditeurs reconnaissaient aux correcteurs le droit à l'erreur ».
     Les éditeurs ne leur en reconnaissaient pas le droit. Mais, sachant les erreurs peu évitables, ils prenaient soin de faire vérifier les textes autant de fois qu'ils le jugeaient nécessaire.
J'ai l'impression que vous n'êtes pas — plus ? — informé des pratiques de certains "employeurs".
     De longues années d'exercice exclusif du métier m'ont appris à les connaître. Je me suis toujours senti libre de négocier, d'accepter un travail ou de le refuser.
Je connais par cœur les remplacements automatiques,
     Je ne doute pas de votre savoir-faire. Il n'en est peut-être pas de même de tous ceux qui nous lisent.

     Je ne m'en réjouis pas moins de votre ‹ cordialement › qu'en retour je vous exprime confraternellement.
nesk
Messages : 202
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par nesk » 09 nov. 2014, 17:34

Me voilà donc rassurée...

Il est tout à fait normal de laisser passer des choses après une seule lecture – sachant, donc, que j'y vérifie/corrige absolument tout ce qui est vérifiable/correctible : orthographe, grammaire, syntaxe, typographie, informations diverses, noms propres, énoncés/exercices/réponses (quand il y en a), répétitions, sans compter la réécriture (pour fluidifier le texte ou rendre les titres plus dynamiques), la mise en exergue d'informations importantes, l'adaptation (quand il s'agit d'une traduction et qu'il me faut éviter qu'on sente la langue étrangère derrière le français), etc., etc., etc.

On ne peut pas TOUT voir, a fortiori en une seule lecture.

Je vais donc tenter de changer ma méthode de travail et procéder à deux lectures : une de bout en bout, corrigeant tout ce que je peux corriger (ce que je fais actuellement), et une seconde, beaucoup plus rapide, afin de traquer les inévitables dernières coquilles qui m'auront échappé.

Est-ce que mes clients accepteront ? Certains oui, d'autres non, et pour ces derniers, ma foi, ce sera leur choix. Ils devront accepter qu'il puisse demeurer quelques fautes, même si, quels que soient le budget et les délais, je fais toujours du mieux que je peux.

Mais merci à tous d'avoir partagé votre expérience ; ce n'est pas toujours facile, quand on travaille seul chez soi, de savoir où l'on en est et ce que l'on vaut.

Merci :)
coco47
Messages : 1051
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par coco47 » 10 nov. 2014, 06:52

prof a écrit :
coco47 a écrit :Eh oui, il arrive que des choses vous aient échappé. La preuve…
Qui veut jouer à l'arroseur arrosé ?
Qui arrose qui, cher Prof ?
coco47
Messages : 1051
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par coco47 » 10 nov. 2014, 07:03

nesk a écrit :Il est tout à fait normal de laisser passer des choses après une seule lecture – sachant, donc, que j'y vérifie/corrige absolument tout ce qui est vérifiable/correctible […]
Qu'il est amusant, ce correctible dont le TLFi nous apprend qu'il s'agit d'un adj. rare !
nesk
Messages : 202
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par nesk » 10 nov. 2014, 09:00

coco47 a écrit :
nesk a écrit :Il est tout à fait normal de laisser passer des choses après une seule lecture – sachant, donc, que j'y vérifie/corrige absolument tout ce qui est vérifiable/correctible […]
Qu'il est amusant, ce correctible dont le TLFi nous apprend qu'il s'agit d'un adj. rare !
Oh ben mince, alors !! J'ai d'abord voulu mettre spontanément "corrigeable", mais ça sonnait tellement faux, tellement "facile" dans mon esprit, que je l'ai aussitôt remplacé par "correctible". Sans vérifier dans mon Robert (mais j'ai relu mon message, toujours !).

Eh bien il n'est pas dans le Robert ! Mais "corrigeable", oui !

Merci d'avoir attiré mon attention sur ce point, cher coco47 :wink:
coco47
Messages : 1051
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par coco47 » 10 nov. 2014, 16:56

nesk a écrit :Oh ben mince, alors !! J'ai d'abord voulu mettre spontanément "corrigeable", mais ça sonnait tellement faux, tellement "facile" dans mon esprit, que je l'ai aussitôt remplacé par "correctible". Sans vérifier dans mon Robert (mais j'ai relu mon message, toujours !).
Eh bien il n'est pas dans le Robert ! Mais "corrigeable", oui !
Il existe aussi corrigible. Nous serions incorrectibles, — rigeables, — rigibles de l'ignorer.
Avatar de l’utilisateur
J-Fabien
Messages : 119
Inscription : 16 nov. 2012, 02:51
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par J-Fabien » 07 mars 2015, 01:35

nesk a écrit : Pour ma part, je ne relis qu'une fois, sur écran ou sur papier selon l'ouvrage, car le budget ne me permet pas de refaire une deuxième lecture, les délais non plus.
Je me permets de vous déconseiller la simple lecture sur écran. De l’avis général, y compris de correcteurs chevronnés qui ont été mes professeurs, on n’a jamais sur écran la même concentration que sur papier et on laisse passer beaucoup de choses.

Personnellement, je travaille essentiellement sur documents Word. Je commence par nettoyer le texte (replacer toutes les insécables par chercher/remplacer), le cas échéant, je mets une mise en forme justifiée (je trouve plus difficile de corriger un texte en drapeau, mais ça m’est peut-être spécifique), puis je l’imprime et le corrige minutieusement au rouge.

J’intègre ensuite mes corrections en suivi de modif, et il n’est pas rare que certaines fautes manquées me sautent alors aux yeux.

Je fais ensuite une relecture minutieuse sur écran et, malheureusement ou heureusement, je repère presque toujours encore quelques bidouilles.

S’il me reste du temps, je refais une relecture sur papier.

Mais, ce qui est certain, c’est qu’une simple correction sur écran s’avère catastrophique.

Tout cela peut sembler prendre beaucoup de temps pour des tarifs qui sont rarement mirobolants. Je pars du principe que la priorité est de rendre un travail « nickel », par respect de mon travail, mais aussi avec l’espoir que le commanditaire aura envie de me rappeler la fois suivante. Rien n’est pire que de rendre un travail mal fait.
Avatar de l’utilisateur
renew
Messages : 24
Inscription : 22 sept. 2014, 10:08
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par renew » 07 mars 2015, 02:37

Est-ce que vous travaillez chapitre par chapitre ou est-ce que vous relisez tout d'un coup ?
Je peux voir des avantages et inconvénients (dont j'ignore la validité) aux deux, donc je me demande ce que vous préférez.
Merci d'avance :)
renew, correcteur en herbe
nesk
Messages : 202
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par nesk » 08 mars 2015, 15:28

J-Fabien a écrit : Personnellement, je travaille essentiellement sur documents Word. Je commence par nettoyer le texte (replacer toutes les insécables par chercher/remplacer), le cas échéant, je mets une mise en forme justifiée (je trouve plus difficile de corriger un texte en drapeau, mais ça m’est peut-être spécifique), puis je l’imprime et le corrige minutieusement au rouge.

J’intègre ensuite mes corrections en suivi de modif, et il n’est pas rare que certaines fautes manquées me sautent alors aux yeux.

Je fais ensuite une relecture minutieuse sur écran et, malheureusement ou heureusement, je repère presque toujours encore quelques bidouilles.

S’il me reste du temps, je refais une relecture sur papier.

Mais, ce qui est certain, c’est qu’une simple correction sur écran s’avère catastrophique.
Malheureusement, Fabien, le budget ne permet pas toujours d'effectuer plusieurs relectures, comme je l'ai expliqué plus haut. Du moins, il ne me le permet pas dans la mesure où j'essaye de me verser un salaire décent, cela va de soi. Disons que j'apprécie que nombre d'éditeurs fassent encore appel à un correcteur, même si le budget n'est pas très élevé, plutôt que de ne pas faire relire du tout (et là, pour le coup, c'est réellement catastrophique...).

Mais je m'efforce de plus en plus d'effectuer une seconde relecture, en augmentant doucement le tarif en conséquence (j'ai la chance de travailler avec des éditeurs respectueux et confiants vis-à-vis de mes compétences) et j'en retire une grande satisfaction, car je vois bien, à la fin, comme j'ai pu pleinement m'approprier le texte, le style, et de nouvelles coquilles que j'avais laissées échapper la première fois me sont soudainement apparues.

Mais faire ce que vous faites (relecture papier + report des corrections sur Word + relecture ultime), je vous tire mon chapeau, car aucun de mes clients ne serait en mesure de se payer ce luxe, et c'est bien dommage :(
Avatar de l’utilisateur
J-Fabien
Messages : 119
Inscription : 16 nov. 2012, 02:51
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par J-Fabien » 08 mars 2015, 23:04

renew a écrit :Est-ce que vous travaillez chapitre par chapitre ou est-ce que vous relisez tout d'un coup ?
Je peux voir des avantages et inconvénients (dont j'ignore la validité) aux deux, donc je me demande ce que vous préférez.
Merci d'avance :)
En ce qui me concerne, c’est les plages de concentration efficace qui rythment mon travail. Quand je me surprends à relire une phrase parce que je ne suis pas sûr d’avoir tout regardé, quand je sens que mon attention commence à flotter, je m’oblige à un break immédiat.
Bien sûr, corriger un texte de façon continue est une bonne chose, car cela permet de garder en tête et de noter certains points (une faute systématique, qui est peut-être une volonté délibérée, une expression qui revient trop souvent, etc.).
Pour autant, c’est assez souvent en faisant une pause que je reconsidère un point qui m’avait posé problème, qu’une autre façon de considérer les choses survient, que je me rends compte que j’ai oublié de vérifier telle chose.

Mais, je crois que c’est à chacun de trouver la méthode de travail qui lui convient le mieux.
Dernière édition par J-Fabien le 08 mars 2015, 23:19, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
J-Fabien
Messages : 119
Inscription : 16 nov. 2012, 02:51
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par J-Fabien » 08 mars 2015, 23:17

nesk a écrit :Mais faire ce que vous faites (relecture papier + report des corrections sur Word + relecture ultime), je vous tire mon chapeau, car aucun de mes clients ne serait en mesure de se payer ce luxe, et c'est bien dommage :(
Il n’y a là rien d’admirable, je sais simplement que je ne suis pas très bon à la correction sur écran. Je n’en fais pas un complexe puisque, comme je l’ai dit, la plupart des correcteurs, même aguerris, sont à la même enseigne. Je n’ai connu qu’un correcteur qui corrigeait de façon étonnamment efficace sur écran.

Je vous rassure, si je puis dire, aucun de mes clients ne me paye ce luxe ! Je raisonne en heures théoriques, c’est-à-dire en nombre de signes, à moi de me débrouiller pour corriger ces signes correctement, le temps que cela me prend est mon problème, pas celui du commanditaire. Et à moi de faire en sorte qu’avec l’expérience cela me prenne moins de temps et peut-être moins de relectures.

Pour l’instant, étant rarement, malheureusement, surchargé de travail, j’utilise mon temps à rendre des copies les plus propres possibles.
Avatar de l’utilisateur
renew
Messages : 24
Inscription : 22 sept. 2014, 10:08
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par renew » 09 mars 2015, 03:36

Merci encore pour ces précisions, J-Fabien. :)
renew, correcteur en herbe
Catherine_75
Messages : 697
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Comment travaillez-vous ?

Message non lu par Catherine_75 » 09 mars 2015, 20:06

J-Fabien a écrit :
nesk a écrit : Pour ma part, je ne relis qu'une fois, sur écran ou sur papier selon l'ouvrage, car le budget ne me permet pas de refaire une deuxième lecture, les délais non plus.
Je me permets de vous déconseiller la simple lecture sur écran. De l’avis général, y compris de correcteurs chevronnés qui ont été mes professeurs, on n’a jamais sur écran la même concentration que sur papier et on laisse passer beaucoup de choses.

Personnellement, je travaille essentiellement sur documents Word. Je commence par nettoyer le texte (replacer toutes les insécables par chercher/remplacer), le cas échéant, je mets une mise en forme justifiée (je trouve plus difficile de corriger un texte en drapeau, mais ça m’est peut-être spécifique), puis je l’imprime et le corrige minutieusement au rouge.

J’intègre ensuite mes corrections en suivi de modif, et il n’est pas rare que certaines fautes manquées me sautent alors aux yeux.

Je fais ensuite une relecture minutieuse sur écran et, malheureusement ou heureusement, je repère presque toujours encore quelques bidouilles.

S’il me reste du temps, je refais une relecture sur papier.

Mais, ce qui est certain, c’est qu’une simple correction sur écran s’avère catastrophique.

Tout cela peut sembler prendre beaucoup de temps pour des tarifs qui sont rarement mirobolants. Je pars du principe que la priorité est de rendre un travail « nickel », par respect de mon travail, mais aussi avec l’espoir que le commanditaire aura envie de me rappeler la fois suivante. Rien n’est pire que de rendre un travail mal fait.
Je faisais moi-même X relectures à mes débuts. Manque de confiance, peu de travail (donc du temps). Aujourd'hui, les deux ont pris de l'ampleur, et je ne dépasse plus les deux relectures.
Par ailleurs, je suis maintenant à l'aise pour la relecture sur écran, même si je préfère toujours le papier et mon stylo rouge. Mais il n'est pas question que j'imprime le texte sur lequel je travaille, sauf si c'est prévu avec le donneur d'ordre qui me rémunère en conséquence.
Répondre

Revenir vers « Correction & correcteurs »