formation correcteur CEC "promo" 2011

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Karala
Messages : 89
Inscription : 01 août 2010, 01:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Karala » 16 déc. 2010, 17:34

Cleme a écrit :
Itello a écrit :Je vais essayer de vous répondre, Karala.
« Les dix mille francs que cette voiture m'a coûté » : il n’y a pas de COD. Cette voiture vous a coûté combien ? Il s’agit d’un complément circonstanciel et l’accord ne peut donc pas être fait. Il s’agit toujours de la règle de départ : accord avec le COD placé avant. S’il n’y a pas de COD, il n’y aura pas d’accord
Bonjour,

« Dix mille francs » ne peut-il pas être considéré comme un COD ? Cette voiture m'a coûté quoi ? Dix mille francs, ou un bras, ou un an de salaire...

J'avoue que j'aurais fait l'accord, aurait-ce été une grosse erreur ?
Itello, merci pour l'explication ! Mais comme Cleme, j'ai un peu de mal à saisir la nuance entre la question "quoi" et "combien"...

Par exemple, si on écrit "les deux années de salaire que cette voiture m'a coûté(es)"... accord ou pas ?
"Ici, les gens sont aimables, courtois, serviables"...
Azucena. Ainsi soit-il !
Karala
Messages : 89
Inscription : 01 août 2010, 01:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Karala » 16 déc. 2010, 17:35

Itello a écrit :...

Un verbe essentiellement pronominal, c’est ça.
C'est génial ce truc !

En fait, si j'ai bien compris, un verbe essentiellement pronominal, c'est un verbe exclusivement pronominal ? ^^
"Ici, les gens sont aimables, courtois, serviables"...
Azucena. Ainsi soit-il !
Itello
Messages : 45
Inscription : 17 nov. 2010, 16:56
Localisation : Paris, France
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Itello » 16 déc. 2010, 17:54

Le verbe « coûter » est normalement un verbe intransitif. Il est suivi d’une valeur monétaire (complément circonstanciel de mesure : mesure du prix, dans notre cas).

S’il est utilisé dans un sens figuré, avec autre chose qu’une valeur monétaire donc, il sera construit avec un COD et l’accord sera possible. C’est votre cas.

Concernant les verbes essentiellement pronominaux, il y a hélas une petite difficulté :
Grammaire Reverso

On range parmi les verbes essentiellement pronominaux les verbes qui connaissent un emploi sans pronom réfléchi mais dont le sens est différent.
J'aperçois une silhouette au loin (ici, il s'agit du verbe apercevoir, construit sans pronom réfléchi. Il signifie « distinguer »).
Je m'aperçois seulement maintenant de mon oubli (ici, il s'agit du verbe s'apercevoir, construit avec le pronom réfléchi se et qui signifie « se rendre compte, prendre conscience »).
Itello
Messages : 45
Inscription : 17 nov. 2010, 16:56
Localisation : Paris, France
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Itello » 16 déc. 2010, 18:07

Mais il suffit là encore de vérifier s’il s’agit de l’auxiliaire avoir.

Ils se sont aperçu(s ?) de leur oubli.

Peut-on utiliser l’auxiliaire avoir ? « Ils ont aperçu eux de leur oubli » ne semble pas fonctionner. On en conclut qu’il s’agit d’un verbe essentiellement pronominal et on accorde en conséquence.
Ils se sont aperçus de leur oubli.

La règle est donc toujours la même :
— auxiliaire avoir : accord avec le participe passé ;
— auxiliaire être : accord avec le sujet.

Si cela intéresse quelqu’un, voici un petit exercice sur l’accord des participes passés avec les verbes pronominaux (qui propose même une exception à cette règle :twisted: ).

L’autre exception, c’est le verbe s’entre-nuire.
Karala
Messages : 89
Inscription : 01 août 2010, 01:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Karala » 16 déc. 2010, 21:44

Itello a écrit : Si cela intéresse quelqu’un, voici un petit exercice sur l’accord des participes passés avec les verbes pronominaux (qui propose même une exception à cette règle :twisted: ).
Ha oui, moi ça m'intéresse ^^ Bon, j'ai eu 9 sur 10 quand même :) Et encore, je pense que j'aurais pas fait ma faute si je m'étais relue :]

Sinon, pour les verbes pronominaux, si j'ai bien compris, il y a donc d'un côté les verbes que j'appellerais "exclusivement pronominaux" (la liste de votre lien) et de l'autre les verbes "essentiellement pronominaux", à savoir la foultitude de ceux qui peuvent s'utiliser avec ou sans "se" ?
Quant à faire la différence entre l'une ou l'autre utilisation de ces derniers (apercevoir ou s'apercevoir, marier ou se marier...), trop fastoche, j'appelle même pas ça une difficulté :mrgreen: (à moins que quelque chose m'ait échappé ?)
"Ici, les gens sont aimables, courtois, serviables"...
Azucena. Ainsi soit-il !
lmagnante
Messages : 28
Inscription : 19 oct. 2010, 16:27
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par lmagnante » 16 déc. 2010, 22:02

Merci Itello pour vos précieux conseils...
Itello
Messages : 45
Inscription : 17 nov. 2010, 16:56
Localisation : Paris, France
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Itello » 16 déc. 2010, 22:34

Quelque chose vous a peut-être échappé, Karala. Les verbes essentiellement pronominaux sont les verbes uniquement pronominaux et également ceux qui connaissent un emploi sans pronom réfléchi mais dont le sens est différent. Dans le cas d’un verbe essentiellement pronominal, il ne vous sera pas utile de chercher le COD puisque vous accorderez fort logiquement avec le sujet. :wink:

Le verbe se marier est essentiellement pronominal, il n’a pas le même sens (ni la même construction) que le verbe marier.
Karala
Messages : 89
Inscription : 01 août 2010, 01:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Karala » 16 déc. 2010, 22:48

Pas de souci, j'avais bien compris :]
Et youpi, ça commence enfin à rentrer ^^
"Ici, les gens sont aimables, courtois, serviables"...
Azucena. Ainsi soit-il !
Itello
Messages : 45
Inscription : 17 nov. 2010, 16:56
Localisation : Paris, France
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Itello » 16 déc. 2010, 22:52

Tant mieux. Votre message précédent m’inquiétait un peu. J’avais compris que vous pensiez qu’il n’y avait que les verbes essentiellement pronominaux et occultiez ainsi les verbes accidentellement pronominaux, qui sont pourtant les plus rigolos. Où c’est qu’il est, ce ****** de COD ? :mrgreen:
Cleme
Messages : 93
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Cleme » 16 déc. 2010, 23:38

Itello a écrit :Ce ne sont pas de grosses erreurs, mais ce sont des subtilités que les correcteurs doivent maîtriser. :wink:


Participe passé des verbes coûter, valoir, vivre, peser, marcher, courir...
Ces verbes ont la particularité d'être intransitifs au sens propre (donc pas d'accord du participe passé). Il sont alors accompagnés de compléments circonstanciels, à ne pas confondre avec des cod :
- les trois mille francs que cet achat m'a coûté... (combien m'a-t-il coûté ?)
- la somme que cette robe a valu...
- les dix grammes que cette lettre a pesé...
- les vingt minutes que j'ai couru, marché...
- les quarante années que j'ai vécu...

Mais aussi transitifs au sens figuré (accord du participe passé, si cod placé avant) :
- les efforts que ce travail a coûtés...
- les compliments que cette robe m'a valus...
- les dangers que j'ai courus...
- les belles années que j'ai vécues...
Merci pour ces précisions qui, je l'avoue, m'ont appris quelque chose.

Bon, ben je vais aller réviser mes subtilités...

Ce que j'aime, avec ce forum, c'est qu'il permet de toujours affiner ses connaissances. Une sorte de formation continue, appréciable quand on exerce un métier solitaire où les commentaires constructifs sont rares !

J'en profite pour remercier les Coco, Catherine et autres Porcile qui nous éclairent bien souvent de leurs lumières.
coco47
Messages : 1009
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par coco47 » 17 déc. 2010, 05:08

Itello a dit tout ce que j'aurais pu dire (mais aurais-je su le faire aussi clairement ?).
Une petite précision toutefois, avec laquelle Itello sera d'accord : malgré la présence du pronom s', le verbe s'apercevoir n'est pas un verbe réfléchi, car l'action qu'il exprime ne se reporte pas sur le sujet. Si je m'aperçois que j'ai fait une erreur, je n'aperçois pas moi. Exemples similaires cités par le Thomas :
Elle s'était attendue à plus d'égards,
Ils se sont joués de lui,
Elle s'est plainte de cette intrusion. (Mais si l'on dit : elle n'arrête pas de se plaindre, là, le verbe est réfléchi.)
Dans tous ces cas l'accord se fait avec le sujet, comme pour les verbes essentiellement pronominaux (verbes qui, répétons-le, n'existent que sous la forme pronominale).

@Karala : moi, ce que je dis, c'est pour aider. D'ailleurs, vous remarquerez que je ne me borne pas à constater une faute : j'explique, comme Itello, comme Catherine, comme Porcile ou Pascal. Et que jamais je ne suis méprisant. Il est normal que ceux qui étudient la correction depuis des années (quarante ans pour moi) donnent un coup de main à ceux qui n'étudient que depuis deux mois… En revanche, dans les « Perles de journalistes », je suis souvent assez acide à l'égard de « grands » professionnels de l'écriture qui veulent parler savant et qui se plantent lamentablement alors qu'il leur aurait suffi de s'exprimer simplement pour ne pas se ridiculiser. Mais c'est là une autre problématique, comme disent ces brillants esprits. (Là, je suis acerbe ! Vous voyez la nuance ?)
coco47
Messages : 1009
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par coco47 » 21 déc. 2010, 02:40

Le présent post aurait très bien sa place dans le sujet Perles de journalistes. Je préfère toutefois l'offrir en guise d'exercice aux aspirants correcteurs qui suivent les cours du CEC. Voici donc le fruit de ma pêche aux perles dans Le Parisien de lundi 20 décembre.
« Ce sont d'ailleurs les médecins-conseils de l'assurance maladie qui […] ont soulevé le lièvre. »
« Comme pour tout médicament, le Prozac a fait l'objet d'une étude de suivi. »
« Parmi les voyageurs qui ont dormi dans l'aérogare, nombreux avaient déjà été déroutés sur la France […]. »
« Les débats s'étaient déroulés à huis clos car, ainsi que le prévoit la loi, certains des accusés étaient mineurs au moment des faits. »

Je m'engage à fournir à ceux (ce qui inclut celles) qui voudront rectifier ces phrases un corrigé parfaitement lisible — et gratuit. (Mais je ne doute pas que d'autres confrères m'assisteront dans cette tâche.)
Karala
Messages : 89
Inscription : 01 août 2010, 01:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Karala » 21 déc. 2010, 12:28

Alors moi je dirais :

« Ce sont d'ailleurs les médecins-conseils de l'assurance maladie qui […] ont levé le lièvre. »

« Comme tout médicament, le Prozac a fait l'objet d'un suivi. »

« Parmi les voyageurs qui ont dormi dans l'aérogare, nombreux avaient déjà été déroutés sur la France […]. »
J'ai un doute sur celui-là ; c'est d'abord "dérouté" qui m'a choquée, mais je vois que le Larousse donne aussi le sens "Faire changer de route, de destination un navire, un avion, etc.", donc pas de souci de ce côté-là, semblerait-il. Pis, à force de relire la phrase, j'arrive plus à penser droit ; ça se dit, "nombreux", comme ça ? On devrait pas plutôt dire "nombre d'entre eux" ? Pardon si je dis des bêtises :oops: En tout cas, dans "déroutés sur la France", je remplacerais le "sur" honni par un simple "vers". Soit :
« Parmi les voyageurs qui ont dormi dans l'aérogare, nombre d'entre eux avaient déjà été déroutés vers la France […]. »
Hm, oui, sauf que maintenant, "nombre d'entre eux" me paraît redondant et moche avec "parmi". Bon, je crois que je déclare forfait pour celle-là, mais ça m'intéresserait bien d'avoir votre corrigé.

« Certains des accusés étant mineurs au moment des fait, les débats s'étaient déroulés à huis clos, ainsi que le prévoit la loi. »

:]
"Ici, les gens sont aimables, courtois, serviables"...
Azucena. Ainsi soit-il !
coco47
Messages : 1009
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par coco47 » 22 déc. 2010, 03:12

Karala a écrit :mais ça m'intéresserait bien d'avoir votre corrigé.
Vous l'aurez, Karala. Mais attendons un peu d'éventuelles autres réponses avant de faire une correction groupée.
Karala
Messages : 89
Inscription : 01 août 2010, 01:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Karala » 22 déc. 2010, 10:12

Ouh la, mais avec l'affluence sur ce forum et la vitesse à laquelle il se remplit, ça peut durer longtemps :/
"Ici, les gens sont aimables, courtois, serviables"...
Azucena. Ainsi soit-il !
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »