formation correcteur CEC "promo" 2011

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Catherine_75 » 28 oct. 2010, 16:39

Susannah a écrit :Imagnante,

Ta proposition est intéressante, cependant il me semble que le verbe mettre, s'il convient pour "son bonnet pointu" et "sa pelisse", ne peut pas s'appliquer à "son arc et ses flèches"... Cela étant dit, je n'ai pas d'autre suggestion pour cette phrase !
Je m'immisce dans votre conversation et je vous suggère "il prit.."
lmagnante
Messages : 28
Inscription : 19 oct. 2010, 16:27
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par lmagnante » 28 oct. 2010, 17:05

Effectivement, j'avais bien remarqué que "mettre" son arc et ses flèches, ça ne collait pas...et comme le suggère Catherine 75, "prit" me semble être le bon terme. J'ai renvoyé mon devoir terminé ce matin même ! Les erreurs font avancer...

J'en profite pour m'adresser à Catherine 75 : j'ai lu quelques discussions sur ce forum où vos interventions sont souvent pertinentes. Puis-je me permettre de vous demander depuis combien de temps vous exercez ce métier ?
Fer

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Fer » 28 oct. 2010, 18:53

Bonsoir,

Ca y est, je viens aussi de finir le premier devoir ; je le posterai demain matin !

Merci beaucoup pour vos commentaires sur le morceau de phrase qui me posait problème. Finalement, j'ai opté pour une solution radicale et l'ai supprimé ! Effectivement, on apprendra sûrement beaucoup des corrections de nos corrections !

Merci aussi pour les remarques sur les guillemets : à trop me concentrer sur le fond, j'ai oublié la forme...

Bon "répit" jusqu'au prochain devoir et à bientôt !
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Catherine_75 » 28 oct. 2010, 20:55

lmagnante a écrit :J'en profite pour m'adresser à Catherine 75 : j'ai lu quelques discussions sur ce forum où vos interventions sont souvent pertinentes. Puis-je me permettre de vous demander depuis combien de temps vous exercez ce métier ?
Je suis correctrice à plein temps depuis quatre ans seulement, après Formacom. Mais, avant cela, je travaillais dans l'édition où je faisais de temps en temps de la correction en néophyte, en ayant eu une (très) vague formation « sur le tas ».
Fer a écrit :Merci beaucoup pour vos commentaires sur le morceau de phrase qui me posait problème. Finalement, j'ai opté pour une solution radicale et l'ai supprimé !
Aïe... Effectivement, c'est radical ! Mais à ne jamais faire quand vous serez correctrice. Quand on a un gros problème, on ne supprime pas le passage, on demande des éclaircissements à l'éditeur, l'auteur, au journaliste, selon le cas.

Je ne sais pas quelles étaient les consignes sur ce devoir, mais moi, en tant que correctrice, j'aurais surligné le passage en question en précisant dans la marge quelque chose du style « je ne comprends pas ».
Ou j'aurais modifié dit par prit, mais au crayon noir, pas en rouge.
lmagnante
Messages : 28
Inscription : 19 oct. 2010, 16:27
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par lmagnante » 28 oct. 2010, 21:11

En rentrant ce soir, j'ai découvert un deuxième devoir (déjà) dans ma boîte aux lettres...

Je me laisse une soirée détente avant de rattaquer, j'espère pouvoir continuer à échanger avec vous, au sujet de nouvelles difficultés rencontrées.

bonne continuation
azul47

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par azul47 » 28 oct. 2010, 21:47

Catherine_75 a écrit : Aïe... Effectivement, c'est radical ! Mais à ne jamais faire quand vous serez correctrice. Quand on a un gros problème, on ne supprime pas le passage, on demande des éclaircissements à l'éditeur, l'auteur, au journaliste, selon le cas.

Je ne sais pas quelles étaient les consignes sur ce devoir, mais moi, en tant que correctrice, j'aurais surligné le passage en question en précisant dans la marge quelque chose du style « je ne comprends pas ».
Ou j'aurais modifié dit par prit, mais au crayon noir, pas en rouge.
C'est ce que j'avais fait pour ce devoir-là, en précisant "cf. copie", car en fait cette phrase n'avait rien à faire là (selon mon avis). Cependant, la correction de ce devoir ne relevait rien sur cette phrase énigmatique. Je suis curieuse de voir ce qu'il en est pour cette session.

Bon courage à tous ! ;-)
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Catherine_75 » 28 oct. 2010, 21:52

azul47 a écrit : C'est ce que j'avais fait pour ce devoir-là, en précisant "cf. copie", car en fait cette phrase n'avait rien à faire là (selon mon avis). Cependant, la correction de ce devoir ne relevait rien sur cette phrase énigmatique. Je suis curieuse de voir ce qu'il en est pour cette session.

Bon courage à tous ! ;-)
Je crains, malheureusement, que les corrections des devoirs du CEC ne soient identiques, année après année.
azul47

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par azul47 » 28 oct. 2010, 21:58

Hélas ! Mais que de choses apprises tout de même. On ne sort pas "indemne" d'une formation de correcteur, même celle du CEC ^_^
Susannah
Messages : 29
Inscription : 18 oct. 2010, 14:57
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Susannah » 30 oct. 2010, 19:08

Bonjour à tous,

Vous avez sûrement entendu parler des travaux de cette chercheuse britannique révélant que Jane Austen était tellement mauvaise en orthographe et en grammaire que ses oeuvres devaient être sérieusement revues par un correcteur... Je sais que cela n'a rien à voir avec la formation du CEC mais, en bonne janéite, je ne pouvais m'empêcher de partager cette info avec vous ! Personnellement, cela ne diminue en rien l'admiration que je voue à cette très grande romancière. Plus d'infos ci-dessous :

http://bibliobs.nouvelobs.com/20101025/ ... rthographe

Bon week-end à tous et bon courage à mes camarades de promo pour le devoir n°2 !
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par coco47 » 31 oct. 2010, 03:55

Susannah a écrit :Bonjour à tous,

Vous avez sûrement entendu parler des travaux de cette chercheuse britannique révélant que Jane Austen était tellement mauvaise en orthographe et en grammaire que ses oeuvres devaient être sérieusement revues par un correcteur... Je sais que cela n'a rien à voir avec la formation du CEC mais, en bonne janéite, je ne pouvais m'empêcher de partager cette info avec vous ! Personnellement, cela ne diminue en rien l'admiration que je voue à cette très grande romancière.
Rien d'étonnant à cela. Jane Austen n'est pas la seule. En « version originale », un paquet de grands auteurs auraient eu 0 en orthographe. Et la ponctuation ! Il suffit de relire Proust, à qui, après correction pourtant, il manque toujours une virgule sur deux pour faire une incise.
Fer

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Fer » 31 oct. 2010, 17:40

J'ai également reçu le devoir 2 qui a l'air d'être beaucoup plus court...

J'avais une question d'ordre pratique : l'une d'entre vous sait-elle à quel moment nous devons effectuer les trois versements pour le paiement de la formation ? Je crois que l'info était mentionnée sur le document de l'inscription mais je l'ai renvoyé sans reporter les dates... Merci d'avance !
Susannah
Messages : 29
Inscription : 18 oct. 2010, 14:57
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Susannah » 02 nov. 2010, 10:09

Fer,

Il nous est proposé de donner dès maintenant le solde en quatre chèques, en indiquant au dos de chaque chèque le mois et le jour (le 5 ou le 15) qui nous conviennent. Il faut que l'ensemble soit soldé avant la fin du mois de février.
lmagnante
Messages : 28
Inscription : 19 oct. 2010, 16:27
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par lmagnante » 02 nov. 2010, 13:32

bonjour

Comme j'occupe actuellement un emploi d'assistante dans un bureau de contrôle, j'ai profité de mon DIF pour financer cette formation, je ne peux donc pas répondre à cette question sur les modalités de règlement.

Je reviens sur le devoir n°2...Il est en effet bien plus court que le premier et semblerait presque plus simple. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, le cours n°2 fait référence à de nombreuses règles que j'espère appliquer correctement.
J'ai l'impression d'être toujours aussi lente, même si je sais que nous ne faisons que commencer l'année...Et je dois bien avouer qu'il n'est pas évident de concilier ces cours par correspondance avec mon emploi du temps. Je ne sais pas ce qu'il en est de votre situation; de mon côté, je travaille à temps plein comme je l'ai déjà dit, et j'ai une petite fille de 20 mois. Autant dire que les journées sont bien remplies, mais je dois persévérer pour apprendre, encore et encore, si je veux devenir un jour correctrice.

à bientôt !
lmagnante
Messages : 28
Inscription : 19 oct. 2010, 16:27
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par lmagnante » 04 nov. 2010, 10:05

Je voudrais vous poser une petite question...
Je lis actuellement le livre de E. Badinter qui traite de l'instinct maternel, et je suis restée perplexe sur une phrase : "(...) la France fut confrontée avec une pénurie de nourrices".
Jusqu'alors je pensais que l'on se confrontait "à quelque chose", sans savoir que l'expression "être confronté avec quelque chose" existait.

Pourriez-vous m'en dire un peu plus sur l'utilisation de l'une ou l'autre ?
"être confronté à" ou "être confronté avec" ? Y a-t-il une explication ou bien l'emploi de ces deux formes peut-il se faire indifféremment ?
Susannah
Messages : 29
Inscription : 18 oct. 2010, 14:57
Contact :

Re: formation correcteur CEC "promo" 2011

Message non lu par Susannah » 04 nov. 2010, 11:22

lmagnante a écrit :Je voudrais vous poser une petite question...
Je lis actuellement le livre de E. Badinter qui traite de l'instinct maternel, et je suis restée perplexe sur une phrase : "(...) la France fut confrontée avec une pénurie de nourrices".
Jusqu'alors je pensais que l'on se confrontait "à quelque chose", sans savoir que l'expression "être confronté avec quelque chose" existait.

Pourriez-vous m'en dire un peu plus sur l'utilisation de l'une ou l'autre ?
"être confronté à" ou "être confronté avec" ? Y a-t-il une explication ou bien l'emploi de ces deux formes peut-il se faire indifféremment ?
Voici ce que dit le Thomas : "Confronter peut être tout aussi bien suivi de à que de avec".

Tout comme toi, je l'ignorais.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »