La formation pour devenir lecteur/correcteur

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Petifolio
Messages : 78
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 25 juin 2009, 09:43

Catherine_75 a écrit :Eric, je viens de passer deux heures sur tes liens !
Pas mal, mais je ne suis pas d'accord avec certaines réponses.

Exemples :
- titre d'un livre avec une majuscule au premier mot "Le petit prince". Non : il faut écrire soit "Le Petit Prince" soit "le Petit Prince" (majuscule au premier nom sauf articles définis, et à l'adjectif s'il est placé avant le nom. On peut aussi mettre une majuscule à l'article défini, mais ce n'est pas obligatoire) ;
- majuscule à "Société X", "Service financier". Non, il n'y a aucune raison de mettre une majuscule.

Cela vient peut-être du fait qu'il s'agit d'un site québécois.
Bonjour Catherine,
Mieux vaut éviter les termes ou expressions, "il faut" ou "n'est pas obligatoire" ou les "non" péremptoires… Il ne s'agit que d'usages typographiques, et ils sont eux aussi soumis au changement. Je connais déjà en France des publications qui ont adopté pour la rédaction des titres d'œuvre la cap au premier mot quel qu'il soit et c'est tout.

Cordialement
petifolio
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Message non lu par Catherine_75 » 25 juin 2009, 12:06

Petifolio a écrit :
Catherine_75 a écrit :Eric, je viens de passer deux heures sur tes liens !
Pas mal, mais je ne suis pas d'accord avec certaines réponses.

Exemples :
- titre d'un livre avec une majuscule au premier mot "Le petit prince". Non : il faut écrire soit "Le Petit Prince" soit "le Petit Prince" (majuscule au premier nom sauf articles définis, et à l'adjectif s'il est placé avant le nom. On peut aussi mettre une majuscule à l'article défini, mais ce n'est pas obligatoire) ;
- majuscule à "Société X", "Service financier". Non, il n'y a aucune raison de mettre une majuscule.

Cela vient peut-être du fait qu'il s'agit d'un site québécois.
Bonjour Catherine,
Mieux vaut éviter les termes ou expressions, "il faut" ou "n'est pas obligatoire" ou les "non" péremptoires… Il ne s'agit que d'usages typographiques, et ils sont eux aussi soumis au changement. Je connais déjà en France des publications qui ont adopté pour la rédaction des titres d'œuvre la cap au premier mot quel qu'il soit et c'est tout.

Cordialement
petifolio
Bien sûr, chaque publication a sa marche. D'accord, j'ai été trop péremptoire et je retire mes "il faut". Mais sur le site, ils disent "il faut" pour la cape uniquement au premier mot. Mais c'est peut-être la "marche québécoise".

Bonne journée
EricB

Message non lu par EricB » 25 juin 2009, 13:35

Au final, on peut saluer la pédagogie de tous ces exercices. "J'adore" comprendre mes erreurs honteuses en passant la souris au bon endroit... :? :D

C'est bien fichu quand même.
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Message non lu par Catherine_75 » 25 juin 2009, 14:30

EricB a écrit :Au final, on peut saluer la pédagogie de tous ces exercices. "J'adore" comprendre mes erreurs honteuses en passant la souris au bon endroit... :? :D

C'est bien fichu quand même.
Oui, tout à fait. Je n'arrivais plus à en sortir !
EricB

Message non lu par EricB » 25 juin 2009, 16:53

Catherine_75 a écrit :
Oui, tout à fait. Je n'arrivais plus à en sortir !
Moi, j'y suis encore régulièrement. Il y a de quoi faire, comme améliorer des scores... :oops:
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Message non lu par prof » 25 juin 2009, 23:18

EricB a écrit : [...] Sans oublier les enseignes des magasins, comme "Mr Bricolage". :D
Bonjour !
.....Sans oublier le point voulu par cette enseigne : ‹.Mr.Bricolage.›.
.....Cordialement.
f.z

Message non lu par f.z » 15 sept. 2009, 20:08

LOL... D'ordinaire je suis l'une des premières à lever les yeux au ciel lorsque j'aperçois ces trois lettres, mais aujourd'hui je vous les adresse avec un petit sourire en coin, à vous Catherine, et vous Petifolio et à quelques autres encore !

J'aimerais, moi aussi, devenir correctrice, mais par amour de la langue, et non pour afficher une quelconque supériorité. Quelle supériorité d'ailleurs ? Quel drôle d'état d'esprit que de souligner les erreurs des autres dans le seul but de se faire valoir ! Non mais, sérieusement : relisez-vous ! Quel ton suffisant ; quel manque de tact et de modestie ! Vous réussiriez presque à décourager... si vous n'étiez si marrants.
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Message non lu par prof » 15 sept. 2009, 20:54

f.z a écrit : [...] Quel ton suffisant ; quel manque de tact et de modestie !
Bonjour !
.....Faites la part des intentions et des maladresses. Accuseriez-vous tous les enseignants d'avoir un ton suffisant quand ils font des remarques à leurs élèves ? et votre médecin quand il vous conseille ? Certains intervenants n'ont aucunement pour souci de se faire valoir, mais de rendre service à leurs futurs confrères.
.....Laissez donc les fats à leur futile vanité et, même s'ils vous agacent un moment, tirez profit des remarques qu'ils font, sans vous sentir obligée de réagir à tout propos.
.....Cordialement.
azul47

Message non lu par azul47 » 15 sept. 2009, 21:29

prof a écrit :
EricB a écrit : [...] Sans oublier les enseignes des magasins, comme "Mr Bricolage". :D
Bonjour !
.....Sans oublier le point voulu par cette enseigne : ‹.Mr.Bricolage.›.
.....Cordialement.
Ne devrait-on pas dire "M. Bricolage" ?

J'aime bien lire tous ces fils qui regorgent d'informations utiles pour qui veut suivre une formation de correcteur. C'est très instructif.
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Message non lu par prof » 15 sept. 2009, 22:56

azul47 a écrit :[...] Ne devrait-on pas dire "M. Bricolage" ?
Bonjour !
.....Les conventions orthotypographiques ont été établies au long des temps dans le but de créer le maximum d'harmonie dans les publications. Elles n'ont aucunement force de loi, et n'ont pas vocation à s'imposer ailleurs que dans l'édition.
.....Citez donc les enseignes comme le graphiste les a voulues, jusque dans le détail ; ici : Mr, point, aucune espace.

.....Votre réaction semble évoquer une discussion qui perdure entre l'abréviation de ‹.monsieur.› en ‹.M..› (avec point abréviatif) ou en ‹.Mr.› (sans point abréviatif). Pour certains, cette dernière forme serait répréhensible sous prétexte qu'elle est identique à celle de l'anglais ‹.mister.›. Aux abréviations ‹.Dr.› et ‹.Pr.› signifiant ‹.docteur.› et ‹.professeur.› de ce côté-ci de la Manche et ‹.doctor.› et ‹.professor.› de l'autre, faudrait-il alors en France leur substituer ‹.D..› et ‹.P..› par crainte d'une analogie avec une autre langue.?
.....D'aucuns condamnent l'ambiguïté de ‹.M..› qu'on peut confondre, devant un patronyme, avec l'un des multiples prénoms commençant par ‹.M.›, et lui préfèrent ‹.Mr.› qui s'harmonise avec les abréviations de docteur (Dr), professeur (Pr), monseigneur (Mgr), maître (Me), mademoiselle (Mlle), madame (Mme)…
.....Cordialement.
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Message non lu par Catherine_75 » 15 sept. 2009, 23:34

Arwenia a écrit :...nous avons jusqu'au 5 juillet pour rendre nos textes corrigés et prêts à être publiés. La sortie du recueil est prévue en août.
Le recueil est-il publié, Arwenia ?

f.z a écrit :J'aimerais, moi aussi, devenir correctrice, mais par amour de la langue, et non pour afficher une quelconque supériorité. Quelle supériorité d'ailleurs ? Quel drôle d'état d'esprit que de souligner les erreurs des autres dans le seul but de se faire valoir ! Non mais, sérieusement : relisez-vous ! Quel ton suffisant ; quel manque de tact et de modestie ! Vous réussiriez presque à décourager... si vous n'étiez si marrants.
L'amour de la langue est la motivation première de quasiment tous les correcteurs ou futurs correcteurs, f.z, vous, moi et les autres.
Je ne me sens pas supérieure mais, comme l'a d'ailleurs écrit Prof, il me semble utile de signaler des erreurs à quelqu'un qui se destine à ce métier. Je fais des fautes -- nul n'est parfait, surtout pas moi -- et j'apprécie quand on me les fait remarquer car cela me permet d'éviter de les refaire.

Cordialement
azul47

Message non lu par azul47 » 16 sept. 2009, 11:12

prof a écrit :
azul47 a écrit :[...] Ne devrait-on pas dire "M. Bricolage" ?
Bonjour !
.....Les conventions orthotypographiques ont été établies au long des temps dans le but de créer le maximum d'harmonie dans les publications. Elles n'ont aucunement force de loi, et n'ont pas vocation à s'imposer ailleurs que dans l'édition.
.....Citez donc les enseignes comme le graphiste les a voulues, jusque dans le détail ; ici : Mr, point, aucune espace.

.....Votre réaction semble évoquer une discussion qui perdure entre l'abréviation de ‹.monsieur.› en ‹.M..› (avec point abréviatif) ou en ‹.Mr.› (sans point abréviatif). Pour certains, cette dernière forme serait répréhensible sous prétexte qu'elle est identique à celle de l'anglais ‹.mister.›. Aux abréviations ‹.Dr.› et ‹.Pr.› signifiant ‹.docteur.› et ‹.professeur.› de ce côté-ci de la Manche et ‹.doctor.› et ‹.professor.› de l'autre, faudrait-il alors en France leur substituer ‹.D..› et ‹.P..› par crainte d'une analogie avec une autre langue.?
.....D'aucuns condamnent l'ambiguïté de ‹.M..› qu'on peut confondre, devant un patronyme, avec l'un des multiples prénoms commençant par ‹.M.›, et lui préfèrent ‹.Mr.› qui s'harmonise avec les abréviations de docteur (Dr), professeur (Pr), monseigneur (Mgr), maître (Me), mademoiselle (Mlle), madame (Mme)…
.....Cordialement.
Dieu du ciel ! Pourquoi les choses ne peuvent-elles pas être simples ?! (c'est permis la double ponctuation ?)

J'ai effectivement lu les fils se rapportant aux abréviations de "Monsieur un tel". Mais j'écrivais "M." bien avant de les avoir lus. Je suis secrétaire du Comité d'Entreprise de mon établissement ; il me fallait donc cette réponse.
Ma réaction n'a donc rien à voir avec des discussions antérieures sur ce forum.

Merci pour les précisions, Prof.
Albertine75

Message non lu par Albertine75 » 16 sept. 2009, 14:29

prof a écrit :
f.z a écrit : [...] Quel ton suffisant ; quel manque de tact et de modestie !
Bonjour !
.....Faites la part des intentions et des maladresses. Accuseriez-vous tous les enseignants d'avoir un ton suffisant quand ils font des remarques à leurs élèves ? et votre médecin quand il vous conseille ? Certains intervenants n'ont aucunement pour souci de se faire valoir, mais de rendre service à leurs futurs confrères.
.....Laissez donc les fats à leur futile vanité et, même s'ils vous agacent un moment, tirez profit des remarques qu'ils font, sans vous sentir obligée de réagir à tout propos.
.....Cordialement.
Le "cordialement" est délicieux, je trouve...

Prof ou Grincheux ? Échange sur un forum ou leçon de vie ?

J'ai travaillé avec des correcteurs de votre acabit, cher forumeur et néanmoins collègue (enfin, je le suppose).

Franchement, c'était invivable, irrespirable et hautement toxique.

Ils passaient leur temps (et celui de leurs collègues, malheureusement) à se moquer des fautes des journalistes (pourtant, sans fautes, pas de correcteurs, n'est-ce pas ?), à se lamenter sur le fait que les dictionnaires évoluaient (selon eux, les lexicographes recueillent désormais les nouvelles entrées du dictionnaire en banlieue, quelle horreur !), à se moquer de leurs collègues (correcteurs comme eux, mais bien sûr, beaucoup moins bons), à pinailler sur des CAP ou des div en déclamant leur Thomas ou leur Jouette d'un air important... La plaie !

Cela m'a dégoûtée durablement d'un certain "amour de la langue" qui consiste surtout à la confisquer pour la mettre en bocal dans du formol.

Je me méfie aussi désormais énormément de ma propre propension à la rigueur, de peur qu'elle ne vire à l'obsessionnel et à la rigidité.

Et je redoute vraiment les Trissotin de la forme qui, sous prétexte de belle langue et de belle typographie, jaspinent, jasent, vitupèrent et pompent l'air.

Cordialement, bien sûr !
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Message non lu par prof » 16 sept. 2009, 17:06

Albertine75 a écrit :Échange sur un forum ou leçon de vie ?
.....À tout le moins leçon d'écoute et de respect des autres, de tolérance, de modération.

.....Je ne sais pas avec qui vous semblez avoir des comptes à régler, mais vous auriez adoré partager avec moi une salle de rédaction où régnaient l'ouverture d'esprit, l'indulgence, la sympathie, l'entraide et la cordialité… celle que je manifeste constamment à tous les gens de bonne volonté.
Albertine75

Sous des dehors chagrins, il cachait des trésors d'urbanité

Message non lu par Albertine75 » 16 sept. 2009, 18:39

prof a écrit :
Albertine75 a écrit :Échange sur un forum ou leçon de vie ?
.....À tout le moins leçon d'écoute et de respect des autres, de tolérance, de modération.

.....Je ne sais pas avec qui vous semblez avoir des comptes à régler, mais vous auriez adoré partager avec moi une salle de rédaction où régnaient l'ouverture d'esprit, l'indulgence, la sympathie, l'entraide et la cordialité… celle que je manifeste constamment à tous les gens de bonne volonté.

Je cours de ce pas me couvrir la tête de cendres et me dévorer les moignons de rage : je n'aurai jamais le Grand Honneur de partager une salle de rédaction avec le Meilleur d'entre nous, bon camarade et modeste, de surcroît.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »