La formation pour devenir lecteur/correcteur

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Invité

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par Invité » 29 sept. 2009, 14:02

Bonjour,
Fraichement débarquée sur le forum, permettez-moi une incursion dans votre discussion.
Je ne doute pas de l'intérêt de la formation, mais ce que j'aimerais savoir, c'est si le fait d'avoir suivi ... et réussi cette formation a concrètement apporté des clients à certains d'entre vous.
Cordialement
Sandrine
Avatar de l’utilisateur
loony
Messages : 273
Inscription : 02 mars 2010, 14:30
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par loony » 15 oct. 2010, 17:07

Bonjour,

Parallèlement au développement d'un projet personnel, je suis tentée par une formation au métier de correcteur.
Je vis pour le moment à Lyon, mais je peux envisager de remonter sur Paris le temps de la formation. Certains d'entre vous conseillent Formacom, y aurait-il une formation de qualité équivalente sur Lyon?
Formacom est-elle la meilleure chance de trouver du travail ensuite? Concernant les formations par correspondance, lesquelles sont les plus reconnues par les pros?
Merci d'avance pour vos réponses!
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par Catherine_75 » 15 oct. 2010, 20:49

loony a écrit :Bonjour,

Parallèlement au développement d'un projet personnel, je suis tentée par une formation au métier de correcteur.
Je vis pour le moment à Lyon, mais je peux envisager de remonter sur Paris le temps de la formation. Certains d'entre vous conseillent Formacom, y aurait-il une formation de qualité équivalente sur Lyon?
Formacom est-elle la meilleure chance de trouver du travail ensuite? Concernant les formations par correspondance, lesquelles sont les plus reconnues par les pros?
Merci d'avance pour vos réponses!
Bonjour,

Je ne le répèterai jamais assez, Formacom est LA référence en matière de formation de lecteur-correcteur. C'est une formation longue (six mois, six heures par jour), complète (elle intègre des cours de PAO, XPress, InDesign). Et, effectivement, les employeurs ont tendance à privilégier les correcteurs qui ont fait Formacom.
Il n'y a malheureusement pas d'équivalent en province, à ma connaissance, vous seriez donc obligé(e) de venir à Paris.
Vous pouvez commencer par passer le test d'entrée, ça n'engage à rien.

Si vous préférez les cours par correspondance, il y a le CEC (vous trouverez de nombreux échanges sur le forum sur ces cours-là), mais, sans vouloir dénigrer cette école, ce n'est pas comparable avec Formacom.
inonie
Messages : 10
Inscription : 12 janv. 2010, 18:49
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par inonie » 16 oct. 2010, 16:41

J'ai l'impression que les formacomistes sont bien plus plébiscités par la presse que par l'édition, les gens de l'édition préférant employer des diplômés issus de l'université (mais Formacom plus diplôme universitaire, c'est encore mieux…). Donc il ne faut pas s'illusionner (du moins pour l'édition), Formacom n'égale pas emploi à la sortie (ni plus tard…).

Cependant, la formation reste effectivement assez complète, avec des enseignants de qualité (pas uniquement) ; elle constitue une bonne introduction au métier de correcteur, mais j'estime qu'elle ne suffit pas, il faut ensuite approfondir, travailler par soi-même, à partir d'ouvrages de référence, pour progresser.

Ce n'est pas Formacom qui fait le bon correcteur (comme ce n'est pas le diplôme de Formacom qui suffit à faire le correcteur !), ce sont les qualités de la personne, plus son travail personnel, qui sont susceptibles de l'engendrer. Le CÉC ou l'ÉMI peuvent produire de meilleurs éléments, cela dépend des aptitudes de la personne formée, et du travail qu'elle fournira ensuite pour s'améliorer. Les bons correcteurs sont de toute façon minoritaires, de quelque formation qu'ils soient issus (ou qu'ils soient autodidactes).
Dernière modification par inonie le 21 oct. 2010, 11:10, modifié 1 fois.
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par Catherine_75 » 17 oct. 2010, 12:04

@ Inonie
Avez-vous suivi les cours de Formacom pour dire qu'ils sont insuffisants ?
Moi, oui, je les ai suivis. Les cours sont très complets : secrétariat de rédaction, préparation de copie, correction sur papier (évidemment !) et sur écran (Word, XPress, InDesign), correction en poésie, correction en cartographie, typographie, orthotypographie, lecture critique, PAO (on réalise en binôme un petit journal), Prolexis, fabrication, documentation (entre autres, les astuces pour trouver facilement et rapidement une information fiable sur Internet), et j'en passe. On travaille six heures par jour, sans oublier le travail personnel à réaliser chez soi. C'est intensif, épuisant, parfois décourageant au début.
Les deux derniers mois sont consacrés presque exclusivement à du travail réalisé en situation professionnelle à partir de documents réels (pas des exercices) que les enseignants (tous des professionnels de la presse ou de l'édition) ont eu à traiter dans le cadre de leur travail.
En fin de formation, les stagiaires rencontrent (en tête à tête, s'ils le désirent) une personne spécialisée dans les ressources humaines (je crois me souvenir qu'elle travaillait dans un cabinet de recrutement) qui les aide à rédiger leur CV. Rencontres également avec des anciens "formacomistes" qui parlent de leur parcours et de leur expérience d'après Formacom.
Je me permets donc d'affirmer que, quand on a le diplôme Formacom en poche (c'est d'ailleurs la seule formation de correcteurs qui délivre un diplôme reconnu par l'État, les autres écoles se contentent d'attestations), on est correcteur. Les enseignants et les responsables nous répètent souvent, tout au long de la formation, que nous en saurons plus que nécessaire, et c'est vrai.

Le formacomiste sera un correcteur plus ou moins bon, c'est certain. Je vous rejoins quand vous dites que ce sont les qualités de la personne qui sont les plus importantes. Mais Formacom fait une sélection rigoureuse — un test d'entrée, assez ardu, qui vise à vérifier les connaissances d'orthographe et de grammaire, la culture générale, l'« œil » du candidat, et un entretien — et n'acceptera pas un stagiaire insuffisamment motivé et/ou doué.

Bien sûr, celui qui sort de là avec son diplôme n'aura pas forcément du travail deux mois plus tard... Le marché du travail en correction est restreint.
J'ai failli oublier un autre avantage de Formacom, et pas des moindres : les stagiaires restent en contact les uns avec les autres (pas tous, évidemment, mais ceux qui ont créé des liens) et savent être solidaires et penser aux consœurs et confrères quand un employeur leur propose un travail qu'ils ne peuvent ou ne veulent pas accepter. Par ailleurs, l'école est parfois sollicitée par des employeurs qui cherchent des correcteurs. Les anciens peuvent toujours faire appel Formacom le jour où ils sont sans travail et dans une m...e noire.

Bien sûr, également, aucun savoir n'est définitivement acquis si on ne le pratique pas, si on ne travaille pas assez. Il faut avoir la modestie de se rappeler que l'on n'est qu'un être humain avec ses lacunes, ses faiblesses, ses erreurs d'appréciation. Il faut savoir se (re)plonger dans les bouquins au moindre doute. Il faut savoir accepter les critiques et reconnaître ses erreurs (d'où l'importance des forums comme celui-ci où l'on peut échanger avec d'autres correcteurs).
inonie
Messages : 10
Inscription : 12 janv. 2010, 18:49
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par inonie » 18 oct. 2010, 23:45

Quand, il y a quelques années, j'ai effectué mes premières recherches sur Formacom, c'est ici même que Google m'a d'abord conduite, et j'y ai lu en substance ce que vous écrivez ci-dessus. J'aimerais que les choses fussent ainsi que vous les présentez, mais il faut croire que les promotions se suivent et ne se ressemblent pas…

Voyez-vous, Formacom, inaccessible, dans son halo de lumière dorée, m'apparaissait alors comme le temple de l'excellence, cercle élitiste au sein duquel je n'aurais jamais l'heur d'être admise… Quelque temps après, dégrossie, immergée dans le troupeau pantinois, mon point de vue avait quelque peu évolué…

Qu'on ne se méprenne pas, je n'ai pas l'intention de dénigrer l'école, la qualité de son enseignement est indéniable, il est certainement aussi complet que cela est possible dans un si court laps de temps. Des trois formations citées plus haut, nul doute que celle de Formacom est la plus complète ; pour autant elle n'est pas exhaustive, elle ne peut l'être, sa durée est réduite, je le répète, et son contenu extensible à l'infini.

C'est pourquoi, inévitablement, il faut travailler par soi-même pour prétendre à ce titre de correcteur : avant, pour préparer l'entrée en formation (et accessoirement réussir aux tests de présélection), et après, pour progresser et combler ses lacunes.

Ce que je déplore, c'est que tant de gens illégitimes — qui n'ont ni le niveau, ni la motivation, ni l'assiduité qui leur permettraient de suivre les cours — intègrent la formation. Manifestement échoués là par erreur ou par hasard, ils perturbent la classe durant toute l'année par un comportement incroyablement puéril et\ou insolent (ce qui serait acceptable de la part d'ados fraîchement pubères l'est beaucoup moins de la part de trentenaires ou de quadras), pourtant ils sortent avec leur diplôme d'État, c'est indiscutable… quelque indûment qu'ils l'aient acquis. J'estime que cela fait du tort, à l'école, au métier, aux stagiaires laborieux et de bonne volonté, etc.

Mais je fais confiance à Formacom, et ce problème est peut-être déjà résolu, puisque désormais moins de stagiaires intègrent la formation. La qualité de ces derniers doit en effet primer sur leur nombre, ne serait-ce que pour la réputation de l'école.
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par Catherine_75 » 19 oct. 2010, 03:08

Vous parliez au début de l'insuffisance des cours de Formacom pour finir sur la mauvaise ambiance qui sévissait, semble-t-il, dans votre « promo ». C'est regrettable, certes, mais cela ne remet pas la cause la qualité des cours.
Il est certain qu'il y a de bonnes promos, et d'autres moins bonnes. La mienne ne fut pas une des meilleures, loin de là, ce qui ne m'a pas empêchée de travailler et de tisser des liens.

Il y a forcément des éléments perturbateurs dans un groupe de 30 ou 40 personnes qui se côtoient quotidiennement pendant six mois. Il y a forcément des amitiés qui se créent et des inimitiés qui divisent, c'est le propre de toute collectivité.

Quant à votre critique sur la formation proprement dite :
- la durée : personnellement, je pense qu'elle est suffisante, qu'au-delà de six mois il y aurait des redites et une démotivation.
- Le « contenu extensible à l'infini » : évidemment, on peut passer sa vie tout entière à discuter d'un point de grammaire ou de typo... Les forums comme celui-ci sont là pour ça ! Formacom forme des correcteurs, pas des grammairiens.

Bien sûr, il faut travailler pour se préparer au test et à l'entrée en formation. Bien sûr, il faut travailler à titre personnel pendant et après la formation. Et alors ? Où est le problème ? Tout bon professionnel, dans quelque domaine que ce soit, doit constamment remettre à jour ses connaissances et combler ses lacunes. Car on a tous des lacunes, mêmes les très bons !
Porcile
Messages : 142
Inscription : 16 déc. 2005, 12:43
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par Porcile » 21 oct. 2010, 00:09

Catherine_75 a écrit :Vous parliez au début de l'insuffisance des cours de Formacom pour finir sur la mauvaise ambiance qui sévissait, semble-t-il, dans votre « promo ». C'est regrettable, certes, mais cela ne remet pas la cause la qualité des cours.
Je connais un Bernard L. de Formacom qui ne serait pas content, Catherine. « Ne remet pas la cause », c'est pas heureux, mais si c'est pour écrire « ne remet pas en cause », c'est pas tellement mieux ! Il me semble que «  ne remet pas en question » serait plus approprié…
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par Catherine_75 » 21 oct. 2010, 00:57

Porcile a écrit :
Catherine_75 a écrit :Vous parliez au début de l'insuffisance des cours de Formacom pour finir sur la mauvaise ambiance qui sévissait, semble-t-il, dans votre « promo ». C'est regrettable, certes, mais cela ne remet pas la cause la qualité des cours.
Je connais un Bernard L. de Formacom qui ne serait pas content, Catherine. « Ne remet pas la cause », c'est pas heureux, mais si c'est pour écrire « ne remet pas en cause », c'est pas tellement mieux ! Il me semble que «  ne remet pas en question » serait plus approprié…
Tu as raison :? ! Je voulais naturellement écrire « ne remet pas en cause », et cela n'est effectivement pas très heureux.
Avatar de l’utilisateur
loony
Messages : 273
Inscription : 02 mars 2010, 14:30
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par loony » 15 mars 2011, 15:05

Bonjour!

Bon, avant toute chose, je ne viens pas ici pour me faire corriger sur la moindre faute de frappe, de français, ou de syntaxe. Merci de votre indulgence et de votre compréhension. :oops: :wink:

J'étais déjà intervenue sur ce post il y a quelques mois, mais je reviens vers vous, anciens ou actuels élèves de Formacom ou d'autres formations.
Je m'installe sur Paris dans 3 semaines, et l'idée me travaille de plus en plus de devenir lectrice/correctrice.

J'ai déjà un Master de lettres dans la même veine (je ne vais pas entrer dans les détails), mais je ressens le besoin d'une formation costaude et complète.
Je pense aller passer le test chez Formacom à mon arrivée, et en profiter pour leur demander des conseils (d'autres formations, comme celle de secrétaire de rédaction, sont intéressantes et surtout moins chères).

J'hésite entre toutes les formations qui existent, entre le CEC beaucoup plus abordable, et la formation de 6 mois proposée chez Formacom. Dans l'idéal, je préférerais avoir des cours, 6h par jour, et sortir de là prête à affronter le marché de l'emploi, mais la formation coûte une fortune...

Est-ce que certains d'entre vous ont réussi à financer la formation hors CIF?
Avez-vous trouvé du boulot facilement suite à votre/vos formations?
Racontez un peu, j'ai besoin de témoignages... Je suis un peu perdue, mais très motivée!
Merci pour vos conseils, ils seront tous les bienvenus...
Bonne journée!
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par Catherine_75 » 15 mars 2011, 15:16

loony a écrit :
Je pense aller passer le test chez Formacom à mon arrivée, et en profiter pour leur demander des conseils (d'autres formations, comme celle de secrétaire de rédaction, sont intéressantes et surtout moins chères).
Bonjour,
Effectivement, vous devriez aller passer le test, ça n'engage à rien.
Je tiens surtout à préciser qu'il n'y a pas, à Formacom, de cours de secrétariat de rédaction, uniquement de perfectionnement au secrétariat de rédaction, et la condition requise pour accéder à ce stage est d'avoir déjà travaillé en presse.

Quant à vos autres questions, j'ai déjà, à plusieurs reprises, donné mon avis sur ce forum, aussi m'abstiendrai-je d'en ajouter davantage.
Avatar de l’utilisateur
loony
Messages : 273
Inscription : 02 mars 2010, 14:30
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par loony » 16 mars 2011, 13:48

Merci d'avoir pris la peine de me répondre Catherine!

Oui effectivement vous avez déjà répondu à quelques unes de mes questions au cours de vos multiples interventions. Je suis désolée, c'est mon enthousiasme débordant qui me rend trop bavarde une fois de plus... :wink:

J'irai passer ce test et rencontrer les gens de Formacom.
Quant aux questions de fond que je me pose, me lancer ou pas là dedans, je vais continuer mes petites recherches sur le forum et ailleurs, et essayer de rencontrer des professionnels. J'ai lu l'article de Libé posté il y a quelques temps sur la crise de la correction. Gloups. Ca m'a un peu refroidi m'enfin finalement j'ai entendu des discours terribles sur toutes les professions que j'ai pu envisager alors... J'aurais dû faire une école de commerce, quelle idée de faire des lettres aussi! :D

C'est vrai que les derniers romans que j'ai lus, pourtant édités par de grandes maisons (Folio...), étaient truffés de faute.
La presse je n'en parle même pas...
Ils auraient bien besoin de nos services!!!
Avatar de l’utilisateur
aureloise
Messages : 29
Inscription : 16 janv. 2010, 12:25
Localisation : Le Mans
Contact :

Re: La formation pour devenir lecteur/correcteur

Message non lu par aureloise » 16 mars 2011, 15:26

Oui loony, c'est là que ça devient grave. Plus le temps passe et moins ils font appel à des correcteurs pour rendre des écrits lisibles et agréables à lire sans avoir l'envie constante de garder un stylo à portée de main pour corriger toutes les horreurs que l'on peut trouver en lisant un article de journal ou même un roman. J'avoue que ça me hérisse quand je lis l'actualité, sur internet par exemple, ou dans les journaux. Très souvent, on peut relever un nombre de coquilles tel qu'on a l'impression qu'aucun correcteur n'est passé derrière le rédacteur (je crois d'ailleurs malheureusement que c'est devenu assez souvent le cas :( )
Je souhaite moi aussi devenir correctrice. Il y a déjà plus d'un an que je l'envisage mais l'accès aux formations m'était complètement fermé pour raisons financières et n'ayant pas un nombre d'heures suffisant pour accéder à un CIF. Aujourd'hui, financièrement, je pourrais éventuellement envisager la formation au CEC mais j'avoue que celle de Formacom m'intéresse beaucoup plus car elle est effectivement bien plus complète surtout en ce qui concerne l'environnement informatique (inDesign entre autres...) dont je ne connais pas du tout le maniement (enfin disons que je connais les bases classiques sur les logiciels classiques mais ça s'arrête là).
Je commençais à espérer pouvoir enfin accéder à cette formation avant la fin de l'année car j'avais retrouvé un emploi - qui n'a rien à voir avec le domaine de la correction - mais qui me permettait d'ouvrir des droits au CIF et donc qui m'aurait permis de faire la formation que je souhaitais (si j'arrivais bien sûr à passer le test) jusqu'à ce que des problèmes de santé dus à mon travail risquent de m'obliger à devoir arrêter ce boulot :? .
Je suis actuellement, en parallèle de mon emploi d'agent de fabrication intérimaire, correctrice bénévole pour un web-journal ce qui me permet de me faire la main et de m'habituer aux signes de correction et à la marche à suivre. Seulement, je me rends bien compte que je suis encore loin d'être une bonne correctrice, je laisse certainement passer encore bien trop de coquilles mais je sais que c'est le métier que j'ai envie d'exercer et je ne lâcherai pas l'affaire. J'irai jusqu'au bout de mon idée même si je sais que ce ne sera pas facile vu le peu de place qu'il y a et qui diminue sans cesse alors que le français est de plus en plus malmené...


Désolée pour ce discours bien long (et qui contient certainement quelques erreurs surtout d'ordre typographique, je connais les règles de base mais j'avoue avoir encore quelques lacunes à combler comme par exemple l'utilisation des tirets cadratins que je ne sais pas insérer ne connaissant pas le code à utiliser) et j'espère pour toi Loony que tu arriveras à aller au bout de ton projet.

P.-S. : N'hésitez pas à corriger mes éventuelles erreurs.
Joëlle, 40 ans, correctrice et joueuse de billard anglais.
http://www.laplumecorrectrice.eu
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »