Mots composés et plus généralement traits d'union

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
nico77

Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par nico77 » 04 déc. 2009, 17:31

Bonjour,

Je travaille actuellement sur la traduction d'un ouvrage de radiographie anatomique qui contient de nombreux mots composés et des adjectifs avec des préfixes ; contrairement aux anglo-saxons (anglosaxons ?), qui n'ont pas à se poser de questions puisqu'ils attachent tout, notre code typo impose le trait d'union, mais seulement dans certaines situations et j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de situations différentes, voire de cas particuliers.
Pouvez-vous :
d'une part me dire s'il y a des règles générales en dehors des situations de hiatus ou de consonne doublée ?
d'autre part, comment traiteriez vous les cas suivants :
en radiographie, les incidences sont souvent caractérisées par des "caudocraniale", "médiolatérale", "dorsopalmaire", etc., etc.
L'écririez vous comme ça ? Dans les livres de référence (d'anatomie radiographique, pas de grammaire), je trouve les versions attachées ou avec tiret. Personnellement, j'aurais tendance à en mettre partout, à l'inverse des anglicistes.
De même en anatomie, je rencontre par exemple un ligament "glénohuméral" ou un ligament "supra-épineux", un sillon "intertuberculaire", un tubercule "infraglénoïde".
Il me semblait que le code typo réclamait un trait d'union systématique avec la plupart des préfixes, pour des supra-, super-, sus-, sous-, infra-, inter-, etc., qui sont fréquents en anatomie, mais en faisant une recherche internet, j'ai vu qu'il y aurait des exceptions, telles que inter qui s'attacherait (trouvé sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait_d'union mais je ne sais pas quelle est la pertinence de ce lien).

Donc pas simple, si on n'a pas connaissance de tous les cas particuliers !

Pouvez-vous me donner votre avis pour ces exemples et, si il existe des règles générales, me les préciser ?
Sinon, à quelle(s) publication(s) de référence (web ou print) puis-je me référer pour trouver des réponses pour toutes les situations, y compris les exceptions ?

Merci d'avance !
Nicolas
Le concierge de Châtelet-les-Halles

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par Le concierge de Châtelet-les-Halles » 04 déc. 2009, 20:46

Sur ce sujet et sur celui des [url]http://www.categorynet.com/boards/viewt ... 5943traits d'union[/url,] que disent les correcteurs émérites de ce forum ?
coco47
Messages : 1009
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par coco47 » 05 déc. 2009, 03:58

Vaste sujet…
Une précision d'abord : les Anglo-Saxons n'attachent pas tout, ils usent volontiers du trait d'union. Notamment pour former des substantifs contenant une préposition ou une postposition. Je n'ai pas de dictionnaire anglais sous la main mais je pense à des termes comme up-to-date, grown-up (adulte, qui fait au pluriel grown-ups, ce qui montre en passant que les postpositions anglaises ne sont pas invariables), week-end, et des mots empruntés au français, comme cul-de-sac (qui signifie impasse, sur les panneaux indicateurs) ou deja-vu.
D'une manière générale, le français tend de plus en plus à supprimer le trait d'union. J'ai été pendant six ans chef correcteur au Quotidien du Médecin. Pour les mots associant deux ou plusieurs termes, nous avions adopté la règle suivante : si les termes sont au même niveau, dans un rapport de symétrie, on les relie par un trait d'union (gastro-œsophagien, ischio-jambiers, maxillo-facial, et les fameux oto-rhino-laryngologiste ou sterno-cléido-occipital — le muscle du tortis-colis) ; s'il existe entre les termes un rapport de dépendance, de subordination, on les « colle » (immunosuppresseur, alcoolodépendant, bêtabloquant, néonatalité). On avait un problème avec psycho(-)somatique, parce qu'il aurait fallu décider si le psycho et le soma ont la même importance dans le déclenchement de la maladie (donc -) ou si le soma est déterminé par le psycho (donc pas -). Dans le doute, on « collait ».
En appliquant cette logique, je dirai donc, en reprenant vos exemples : caudo-craniale, médio-latérale, dorso-palmaire. Pour glénohuméral, il faudrait que je sache ce que veut dire gléno. Pour sous et sus, le trait d'union s'impose. Pour inter, super, supra et infra, on colle.
La simple consultation du Petit Larousse vous aidera pour la plupart des cas. Il existe aussi des dictionnaires des termes médicaux qui sont très bien faits. Je vais me renseigner auprès de ma compagne, qui a été correctrice au Quotidien du Médecin pendant trente-quatre ans (c'est là qu'on s'est connus, la correction mène à tout…).
NB : Les correcteurs utilisent le mot coller et non attacher, parce que le trait d'union est justement un signe qui lie les termes d'un mot composé, et qui donc les attache. C'est le web langage qui a, ces dernières années, pour l'énoncé des adresses de courrier électroniques, consacré attacher au sens de coller les composants. (Comme il a consacré improprement tiret pour trait d'union.)
Porcile
Messages : 137
Inscription : 16 déc. 2005, 12:43
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par Porcile » 05 déc. 2009, 13:55

coco47 a écrit :sterno-cléido-occipital — le muscle du tortis-colis
Ne s'agirait-il pas plutôt de sterno-cléido-mastoïdien ? et de torticolis ?
coco47
Messages : 1009
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par coco47 » 06 déc. 2009, 02:34

Porcile a écrit :
coco47 a écrit :sterno-cléido-occipital — le muscle du tortis-colis
Ne s'agirait-il pas plutôt de sterno-cléido-mastoïdien ? et de torticolis ?
Evidemment ! Merci à Porcile, qui veille au grain quand les autres correcteurs sont fatigués. Je m'interroge donc sur le processus souterrain qui m'a conduit à ces bourdes. Ce n'est pas l'ignorance : je savais. Alzheimer ? Peut-être. (C'était quoi son prénom, au fait, à Alzheimer ?) Sérieux : pour occipital, ce fut pure distraction ; pour tortis-colis c'est plus coton, peut-être parce qu'au dîner j'avais eu des tortellinis. Je crois surtout que, pour une fois, je ne me suis pas relu.
Cela dit, chose promise, chose due et revenons à nos moutons. Les correcteurs (en fait toutes des -trices) du Quotidien du Médecin utilisent un dico médical de chez Masson et un autre de Flammarion. Qui se contredisent.
Leur façon de faire, à laquelle je souscris, est de d'abord s'adresser à M. Larousse. Si ça ne suffit pas, elles vont voir M. Thomas, qui dit beaucoup de choses sur les infra, ultra, supra, sous et sus. S'il faut creuser encore plus avant, elles ouvrent le Masson je ne sais quoi.
L'important est de définir une « marche » et de s'y tenir, en s'abritant toujours sous l'aile d'une autorité reconnue. Savoir ouvrir le parapluie fait partie des aptitudes requises par le métier de correcteur.

@ Catherine : 1 partout, balle au centre.
Invité

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par Invité » 06 déc. 2009, 16:27

Merci pour cette réponse très complète et ces ouvrages de référence.

Concernant l'anglais, effectivement le trait d'union n'est pas rare et ma généralisation était abusive ; en fait, lorsque je disais qu'ils collent tout, j'étais déjà focalisé sur mon sujet médical : tous les exemples que j'ai cités sont collés dans le texte anglais d'origine.
Je m'aide également du petit Larousse et du Larousse médical, mais les anatomistes, chirurgiens, etc., semblent avoir eu une prédilection à créer des mots composés qui n'y figurent pas ! D'où l'intérêt d'avoir quelques principes simples, telles que ceux que vous indiquez, auxquels on se tient, même si ces règles ne sont pas toujuors partagées par tous. ça permet au moins d'être cohérent.
Je vous avoue que dans infraépineux les 2 voyelles collées me choquent un peu, bien que cela ne pose pas de problème de lecture. Cela dit, j'anticipe : la règle "me choque", "me choque pas" n'est certainement pas celle à privilégier !
Le gléno de gléno-huméral fait référence à la cavité glénoïde, qui est une surface légèrement concave. En l'occurence, il s'agit de celle située à l'extrémité de la scapula (qui n'est autre de l'omoplate : les anatomistes se font également un malin plaisir à remplacer le terme le plus usité, par un autre que seuls les initiés comprennent) : la tête de l'humérus vient s'articuler sur cette surface et le ligament gléno-huméral est donc un ligament de l'articulation de l'épaule. Il aurait aussi pu être appelé ligament huméro-glénoïdien (donc même niveau pour les 2 mots) et d'ailleurs pour certains mots composés, les anatomistes s'amusent parfois à les utiliser dans les 2 sens, même si une version est généralement préférée ou préférable : par exemple, phréno-péricardique = péricardo-diaphragmatique.

Nico77
Catherine_75
Messages : 680
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par Catherine_75 » 06 déc. 2009, 23:56

Je ne peux qu'aller dans le même sens que Coco47. J'ai moi-même parfois des hésitations à ce propos et, la plupart du temps, Larousse lève le doute. Sinon, c'est le Thomas qui s'en charge.
Si vous ne trouvez ni dans le Larousse ni dans le Larousse médical les mots que vous cherchez, cela signifie à priori qu'ils n'existent pas officiellement — si je peux dire —, qu'ils ont été créés par l'auteur, par les médecins. Dans ce cas, à mon avis, il faut opter pour le trait d'union.

J'ai jeté un coup d'œil sur l'article de Wikipédia sur les traits d'union. Il me semble être correct, mais incomplet. Il faut dire que le sujet englobe de très nombreux mots, et qu'il est difficile de traiter tous les cas particuliers.

@Coco47 : je suis sûre que vous gagnerez le match !
coco47
Messages : 1009
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par coco47 » 07 déc. 2009, 02:59

D'accord avec vous, Invité, pour infraépineux : infra-épineux me semble préférable, comme, d'une façon générale, le trait d'union entre deux voyelles, l'une terminant le premier terme, l'autre initiant le second (intra-utérine, par ex.) A noter que extra est toujours suivi d'une dive, dans quelque domaine de la langue que ce soit, sauf dans extraordinaire.
prof
Messages : 536
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par prof » 07 déc. 2009, 12:31

Bonjour !
.....Le trait d'union est nécessaire lorsque l'on veut éviter que la proximité des voyelles crée une prononciation impropre telle que ai = é, au = o, ay = é, ce qu'on ne peut redouter, me semble-t-il, pour ae, aé, ao.
.....Cordialement.
Petifolio
Messages : 74
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par Petifolio » 07 déc. 2009, 13:17

coco47 a écrit : A noter que extra est toujours suivi d'une dive, dans quelque domaine de la langue que ce soit, sauf dans extraordinaire.
Eh bien, Coco47, serait-ce une extravagance ? Puisque vous préconisez l'usage du Larousse, ce en quoi je vous suis, force est de constater que pour lui en tout cas la majorité des mots construits avec ce préfixe sont aujourd'hui soudés...

Cordialement

petifolio
nico77

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par nico77 » 07 déc. 2009, 14:01

Je n'ai pas trouvé d'exemple de aé dans le Larousse, mais effectivement les associations de voyelles qui ne présentent pas d'ambiguité pour la prononciation sont collées, par exemple dans antiémétique.
L'accolement de 2 voyelles identiques est en revanche refusé par le Larousse (pourtant leur lecture ne semble pas toujours empêcher une prononciation correcte) : intra-atomique, pro-occidental, anti-inflammatoire.
Sous réserve que le cas se présente, oe pourrait également prêter à confusion (et peut-être le ae ?).
coco47
Messages : 1009
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par coco47 » 08 déc. 2009, 03:13

Petifolio a écrit : Eh bien, Coco47, serait-ce une extravagance ? Puisque vous préconisez l'usage du Larousse, ce en quoi je vous suis, force est de constater que pour lui en tout cas la majorité des mots construits avec ce préfixe sont aujourd'hui soudés...
Je n'aurais pas dû être aussi tranchant. Le vrai est que, en cas de désaccord entre Thomas et Larousse, j'ai tendance, par fidélité, à suivre Thomas. C'est ce que j'ai fait pour extra. Mais suivre Larousse est effectivement très respectable !
Donc, on fait comme on veut, et désolé pour ce manque de souplesse dû, à n'en pas douter, à l'heure tardive…
Petifolio
Messages : 74
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par Petifolio » 08 déc. 2009, 09:34

coco47 a écrit :
Petifolio a écrit : Eh bien, Coco47, serait-ce une extravagance ? Puisque vous préconisez l'usage du Larousse, ce en quoi je vous suis, force est de constater que pour lui en tout cas la majorité des mots construits avec ce préfixe sont aujourd'hui soudés...
Je n'aurais pas dû être aussi tranchant. Le vrai est que, en cas de désaccord entre Thomas et Larousse, j'ai tendance, par fidélité, à suivre Thomas. C'est ce que j'ai fait pour extra. Mais suivre Larousse est effectivement très respectable !
Donc, on fait comme on veut, et désolé pour ce manque de souplesse dû, à n'en pas douter, à l'heure tardive…
Bonjour coco47, et les autres,

Je pense que personne ici ne vous en voudra de “ce manque de souplesse". Certainement pas moi en tout cas. Concernant le Thomas, plus je le fréquente plus je me dis qu'il serait grand temps que son éditeur (Larousse) se décide à en proposer une édition revue et mise à jour… S'il est des points sur lesquels je le trouve encore pertinent, et donc utile, il en est beaucoup d'autres à cause desquels je ne puis plus le recommander “aveuglément”…

Bonne journée
Cordialement
petifolio
coco47
Messages : 1009
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Mots composés et plus généralement traits d'union

Message non lu par coco47 » 09 déc. 2009, 03:12

Petifolio a écrit : Concernant le Thomas, plus je le fréquente plus je me dis qu'il serait grand temps que son éditeur (Larousse) se décide à en proposer une édition revue et mise à jour… S'il est des points sur lesquels je le trouve encore pertinent, et donc utile, il en est beaucoup d'autres à cause desquels je ne puis plus le recommander “aveuglément”…
Je ne saurais vous donner tort. Mais comprenez : le Thomas, c'est notre jeunesse, à nous de la vieille école ! (Je plaisante. Un peu…)
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »