fbpx
Categorynet.com • Perles de journalistes - Page 4
Page 4 sur 79

Publié : 16 févr. 2009, 20:00
par LUCSAINT
cehel a écrit :autant pour moi... mais bon, je ne suis pas correctrice et j'avoue me "reposer" sur les SR ?
console-toi Cehel, les correcteurs savent corriger mais (généralement) ne savent pas écrire ! :wink:

Publié : 16 févr. 2009, 21:08
par prof
cehel a écrit :bon, une fois encore, autant pour moi, je n'ai pas remonté les posts, désolée...
Bonjour !
.....Certains diraient : au temps pour moi !
.....Cordialement.

Publié : 16 févr. 2009, 23:05
par LUCSAINT
prof a écrit :
cehel a écrit :bon, une fois encore, autant pour moi, je n'ai pas remonté les posts, désolée...
Bonjour !
.....Certains diraient : au temps pour moi !
.....Cordialement.
ceux qui se trompent disent ensuite que ça se discute... :)

Publié : 17 févr. 2009, 01:39
par coco47
LUCSAINT a écrit :
cehel a écrit :autant pour moi... mais bon, je ne suis pas correctrice et j'avoue me "reposer" sur les SR ?
console-toi Cehel, les correcteurs savent corriger mais (généralement) ne savent pas écrire ! :wink:
Généralement, les journalistes non plus. Mais il y a des exceptions.

Publié : 17 févr. 2009, 01:43
par prof
LUCSAINT a écrit :ceux qui se trompent disent ensuite que ça se discute... :)
Bonjour !
.....Eh oui ! C'est ce qui fait l'agrément des forums…
.....Cordialement.

Publié : 17 févr. 2009, 10:32
par LUCSAINT
coco47 a écrit :
LUCSAINT a écrit : console-toi Cehel, les correcteurs savent corriger mais (généralement) ne savent pas écrire ! :wink:
Généralement, les journalistes non plus. Mais il y a des exceptions.
je suis d'accord ! :)
il faut dire qu'on leur demande de plus en plus aux journalistes...par exemple, je bosse en ce moment dans un canard ou 50% des reportages sont écrits par des ... photographes. Je ne t'explique pas les textes ! Du coup c'est un journaliste qui fait les récritures-corrections (quant au vrai SR-correcteur il n'existe pas !). Au final ça fait quand mm des papiers qui tiennent la route, même s'ils ne sont pas parfaits...

Publié : 17 févr. 2009, 12:16
par cehel
Alors, finalement on dit quoi ? autant pour moi ou au temps pour moi ? (A vrai dire, je n'ai jamais vu la 2ème version). Allez-y, enrichissez-moi !

Publié : 17 févr. 2009, 12:29
par cehel
[ je bosse en ce moment dans un canard ou 50% des reportages sont écrits par des ... photographes]
Eh bien moi, c'est le contraire : je sais écrire, enfin à peu près, et voilà qu'on me demande de prendre des photos, sans me proposer de formation, évidemment. Inutile de dire que les "vrais" photographes bossant pour le journal, ne daignent même pas me donner quelques tuyaux, c'est dommage, parce que ça ne leur enlèverait rien du tout. Donc je n'ai d'autre solution que de me balader sur les forums de photographes et poser mes questions de débutantes...[/quote]

Publié : 18 févr. 2009, 03:40
par coco47
J’appartiens à une génération de correcteurs pour qui on écrivait au temps pour moi, point barre. Je sais qu’il y a pourtant des contestataires, correcteurs ou spécialistes de la langue, et que la discussion sera sans fin. Moi, si je tiens pour au temps et non autant, c’est rapport à mon passé. J’explique.
J’ai fait jadis un service militaire de seize mois. Une des activités favorites de toute caserne était alors ce qu’on appelait l’ordre serré. Ça consistait à marcher au pas, à alterner garde-à-vous et repos, à travailler le présentez armes ! arme sur l’épaule ! reposez arme !
Quand un bidasse maladroit (en argot de caserne on dit une brêle) ratait un mouvement, le sergent instructeur gueulait : Autant pour la brêle ! J’écris autant parce que je suis sûr que c’est ce mot qu’il voulait employer. Mais ensuite il nous fallait reprendre l’exercice à la phase qui avait précédé l’erreur de la brêle, donc on revenait au temps précédent.
Pour le reposez arme ! il fallait que toutes les crosses frappent le sol dans le même dixième de seconde, avec un bruit sec. Quand c’était raté et que l’on entendait un bruit en cascade, comme un roulement de crosses, le sergent hurlait : Autant pour les crosses ! Et on recommençait au temps d’avant.
Bien sûr, autant ou au temps, je m’en foutais considérablement à l’époque, mais ce souvenir me fait opter définitivement pour au temps.
L’avantage d’être vieux, c’est qu’on a un vécu…

Publié : 18 févr. 2009, 03:47
par coco47
Perles présidentielles
Retrouvé aujourd'hui la phrase historique de Nicolas Sarkozy à propos des concours de la fonction publique : Un sadique ou un imbécile avait mis dans le programme d'interroger les concurrents sur "La Princesse de Clèves". (Comme il a été dit sur ce forum que certaines erreurs n'étaient pas évidentes pour tout le monde, j'ai souligné les mots fautifs.)
Un souvenir récent me revient aussi : J'fais pas ma politique d'après c'qu'y a écrit dans l'journal (du même auteur).

Publié : 21 févr. 2009, 02:12
par coco47
Entendu tout à l'heure à la télévision : Espérons que cela n'augure pas d'un mauvais présage.
Et si l'on parlait d'une nouvelle variété d'erreurs, sans rapport avec l'orthographe, les erreurs phonétiques ? Ainsi j'entendais aussi tout à l'heure à la télé une jeune femme qui prononçait on tous les en ou an. "Les onfonts sont maintenont gronds." Ce tic me semble se répandre rapidement, et pas seulement dans les médias radio et télé, mais dans la population en général. Il m'a semblé qu'il touchait surtout les femmes, particulièrement les femmes jeunes, voire très jeunes.
Au début, c'est marront, mais à la longue ça devient agaçont.

Publié : 21 févr. 2009, 07:01
par prof
coco47 a écrit :[...] "Les onfonts sont maintenont gronds."
Bonjour !
.....Promenez-vous à Dunkerque, et vous y verrez peut-être encore les enfants manger des ‹.orônges.› au pied de la statue du héros local, le corsaire ‹.Jan Bâ, avé sa figu tou nwâ.› (Jean Bart, avec sa figure toute noire).
.....Cordialement.

Publié : 22 févr. 2009, 02:50
par coco47
prof a écrit :
coco47 a écrit :[...] "Les onfonts sont maintenont gronds."
Bonjour !
.....Promenez-vous à Dunkerque, et vous y verrez peut-être encore les enfants manger des ‹.orônges.› au pied de la statue du héros local, le corsaire ‹.Jan Bâ, avé sa figu tou nwâ.› (Jean Bart, avec sa figure toute noire).
.....Cordialement.
Je sais. J'ai vécu une partie de mon enfance dans le Nord et une autre en Bretagne. (J'en ai même tiré un livre, publié aux éditions de l'Ecir.) J'ai parlé et je parle encore le ch'timi et le patois gallo. Mais je parle ici d'autre chose. Pas d'un langage populaire ancien, mais tout au contraire de tics très tendance véhiculés et répandus depuis peu par des personnes de qualité au nom d'une sorte de snobisme phonétique. C'est cela que je trouve intéressant : la nouveauté dans la langue. Le reste, on le savait déjà.

Correcteurs et corrections

Publié : 23 févr. 2009, 21:30
par céciledingwall
Message supprimé !

Re: Correcteurs et corrections

Publié : 23 févr. 2009, 22:06
par prof
céciledingwall a écrit :Message supprimé !
Bonjour !
.....Essayez d'oublier votre expérience malheureuse. Il doit bien exister des salles de rédaction où l'harmonie règne entre les journalistes et les correcteurs, conscients de leurs objectifs communs : la satisfaction des lecteurs et, partant, l'existence de leur journal et la pérennité de leur emploi.
.....Négligez les mouvements d'humeur. Rapprochez-vous des gens à l'attitude positive, dans ce forum et ailleurs.
.....Ne vous découragez pas.
.....Cordialement.