Rémunération d'un correcteur freelance ?

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Rémunération d'un correcteur freelance ?

Message non lu par Catherine_75 » 22 févr. 2010, 18:28

Axelye a écrit :Bonjour à tous les membres fidèles de Categorynet, :)

Savez-vous si Ibey a finalement créé son site ? A-t-il donné suite à vos candidatures spontanées ? Certains m’ont dit qu’il ne répondait pas… Aurait-il changé d’avis ? :(
Il a écrit que son site sera opérationnel au deuxième trimestre, il contactera sans doute les correcteurs intéressés à ce moment-là.
fahiya
Messages : 1
Inscription : 23 févr. 2010, 11:08
Contact :

Re: Rémunération d'un correcteur freelance ?

Message non lu par fahiya » 23 févr. 2010, 11:11

Bonjour,

Je suis très intéressée par votre projet. Je suis journaliste pigiste sur Lyon et cherche à démarrer une autre activité en free lance pour arrondir mes fins de mois. Etre correcteur m'a semblé une bonne idée, étant donné qu'il s'agit d'une partie de mon travail. Je songe à créée mon auto-entreprise. Mais j'ai du mal à trouver des missions.
comment s'appelle votre site et comment puis-je vous contacter ?
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Rémunération d'un correcteur freelance ?

Message non lu par Catherine_75 » 23 févr. 2010, 15:22

fahiya a écrit :Bonjour,

Je suis très intéressée par votre projet. Je suis journaliste pigiste sur Lyon et cherche à démarrer une autre activité en free lance pour arrondir mes fins de mois. Etre correcteur m'a semblé une bonne idée, étant donné qu'il s'agit d'une partie de mon travail. Je songe à créée mon auto-entreprise. Mais j'ai du mal à trouver des missions.
comment s'appelle votre site et comment puis-je vous contacter ?
Fahiya, lisez ou relisez ce qui a été dit plus haut dans la discussion et vous aurez les réponses à vos questions.

Par ailleurs, permettez-moi de vous donner mon avis sur votre projet : on ne s'improvise pas correcteur « pour arrondir les fins de mois », c'est un métier à part entière qui nécessite une formation — qui peut être faite sur le terrain, pas forcément par des cours — et une excellente connaissance de la grammaire et de l'orthographe.
Cela ne m'étonne guère que vous ayez du mal à trouver des missions, les bons correcteurs sont aussi en difficulté, et si vous écrivez que vous « songez à créée votre auto-entreprise », vous avez peu de chances d'être sélectionnée…
Dernière modification par Catherine_75 le 23 févr. 2010, 17:16, modifié 1 fois.
mdo
Messages : 29
Inscription : 12 nov. 2003, 07:52
Contact :

Re: Rémunération d'un correcteur freelance ?

Message non lu par mdo » 23 févr. 2010, 15:38

Ben oui ! On aura tout lu sur le métier de correcteur, et notamment sur ceux qui s'improvisent correcteurs; rien ne nous sera épargné ... ah ! que ce travail de l'ombre est difficile. il y a des années que je me bats pour expliquer qu'être correcteur est un métier. qu'il ne s'agit pas de connaître trois-quatre règles de grammaire pour s'improviser correcteur. et ceux qui se prétendent correcteur sans y avoir été formé, juste pour arrondir les fins de mois, non seulement nous piquent notre boulot mais saccagent le métier. grghhhhhhhhhhhh ! oui un peu en colère contre ces correcteurs à deux balles je suis. quant aux journalistes qui s'improvisent correcteurs : au secours ! j'ai été correcteur de presse pendant 10 ans et je sais de quoi je parle... il y a certainement de rares exceptions qui pourraient confirmer la règle :-)

mille excuses pour les fautes éventuelles, l'absence de maj., etc : je ne suis pas au boulot là et de plus je suis sur ma bécane préférée depuis... et j'ai les yeux en vrac.
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Rémunération d'un correcteur freelance ?

Message non lu par Catherine_75 » 23 févr. 2010, 17:21

Gloups… :oops: Je corrige les fautes des autres alors que j'en ai fait une très « belle », si j'ose dire !
Je l'ai corrigée dans mon texte initial, mais elle reste présente et me fait mal aux yeux dans la citation d'Arwenia : « Cela ne m'étonne guère que vous ayez du mal à trouvez des missions… » !
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Rémunération d'un correcteur freelance ?

Message non lu par Catherine_75 » 23 févr. 2010, 17:55

Arwenia a écrit :Erreur corrigée.
J'aurais dû la voir moi-même d'ailleurs ; preuve que je survole les messages sur les forums. :roll:
Merci Arwenia, mes yeux ont retrouvé le sourire… si l'on peut dire ! Mais je crois que des yeux peuvent « sourire » ou « être fâchés » ou « tristes »…
sinequanon
Messages : 7
Inscription : 03 déc. 2007, 15:09
Contact :

Re: Rémunération d'un correcteur freelance ?

Message non lu par sinequanon » 24 févr. 2010, 12:06

Comme quoi même les plus chevronnés avouent être fatigués et faire des erreurs... on pourrait de ce fait être plus indulgent envers les autres...
Mais la difficulté de reconnaissance de ce métier fait voir rouge très vite, trop vite peut-être.
Blek le Roc

Re: Rémunération d'un correcteur freelance ?

Message non lu par Blek le Roc » 03 mars 2010, 12:47

sinequanon a écrit :Comme quoi même les plus chevronnés avouent être fatigués et faire des erreurs... on pourrait de ce fait être plus indulgent envers les autres...
Mais la difficulté de reconnaissance de ce métier fait voir rouge très vite, trop vite peut-être.
Je suis bien d'accord, et souvent sidéré par le ton employé par certains donneurs de leçons sur ce forum.

Ils savent, ils sont formés et compétents (ou se déclarent tels), s'auto-proclament gardiens du temple et pourfendent les Infidèles. Tout en professant les uns à l'égard des autres une indulgence assez comique...

Sans compter leurs diktats permanents et leurs prises de position tranchées et sans appel sur la langue (on se demande bien pourquoi ils ne briguent pas l'Académie, d'ailleurs).

Certes, le métier de correcteur est mal connu et ne s'improvise pas, mais une formation de correcteur, ce n'est pas non plus inaccessible, et ce n'est pas parce qu'on a fait une faute sur un forum qu'on est indigne d'exercer ce métier.

Le problème, c'est plutôt que le contexte n'est pas très riant en ce moment, et que vu le prix des formations (CEC ou Formacom), il faut bien peser le pour et le contre avant de se lancer.

PS : Pour une vision un peu plus joyeuse et ouverte du métier de correcteur : http://correcteurs.blog.lemonde.fr/.
Azucena64
Messages : 42
Inscription : 10 mars 2010, 13:50
Contact :

Re: Rémunération d'un correcteur freelance ?

Message non lu par Azucena64 » 10 mars 2010, 15:06

Chers confrères et consœurs,

Suite à ma création d'auto-entreprise je viens d'être contactée par un éditeur...
Lorsque nous en sommes venus à parler des "tarifs", il m'a paru surpris que je m'exprime en nombre de signes et non en nombre de pages.
En effet, le nombre de signes est, à mon sens, plus "parlant", plus concret, plus "palpable" et le tarif s'en trouve ainsi relativement facile à calculer "à la louche", à l'ancienne : je compte combien de caractères comprennent quelques dizaines de lignes prises çà et là dans le texte, je multiplie par le nombre de lignes à la page puis je multiplie le nombre obtenu par le nombre de pages. J'applique ensuite une réduction de tarif en fonction du nombre de demi-pages ou quarts de page (fins de chapitres).
Qu'est-ce en effet qu'une "page" pour un éditeur ? Sur quelle justification ? Dans quelle fonte ? En quel corps ? Avec quel interlignage ? Tous ces paramètres étant variables, comment raisonnablement calculer un prix à la page ?
Et vous, quel est le tarif de base que vous appliqueriez pour 15 000 signes de texte courant non mis en page ? (première lecture de "nettoyage")
Et pour des "tierces" ?
Merci d'éclairer ma lanterne.

Amitiés à toutes et à tous.

Azucena
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »