singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
annrothe
Messages : 15
Inscription : 20 avr. 2006, 18:12
Contact :

singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par annrothe » 07 avr. 2010, 11:42

6 blancs de poulet(s), 2 blancs de poireau(x) : existe-t-il une règle pour ça ?

Merci par avance de vos lumières…

A bientôt
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Catherine_75 » 07 avr. 2010, 12:30

Au pluriel s'il faut plusieurs poireaux ou plusieurs poulets, au singulier s'il n'en faut qu'un.

Bonne journée
annrothe
Messages : 15
Inscription : 20 avr. 2006, 18:12
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par annrothe » 07 avr. 2010, 12:34

Merci pour la réponse. En fait, il faut forcément plusieurs poulets pour 6 blancs, et deux poireaux pour obtenir 2 blancs. Ca c'est un fait. Mais on trouve souvent le singulier, je me demandais si c'était admissible. Le pluriel vous parez plus sûr ?
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Catherine_75 » 07 avr. 2010, 12:51

Le pluriel me paraît (en non pas parez !)* plus logique grammaticalement parlant, et ce serait mon choix.
Cela dit, effectivement, dans les recettes de cuisine, on trouve plutôt le singulier.



* Il est beaucoup plus grave d'écrire parez au lieu de paraît que de mettre poulet et poireau au singulier
annrothe
Messages : 15
Inscription : 20 avr. 2006, 18:12
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par annrothe » 07 avr. 2010, 13:11

merci pour vos réponses :-)
Cleme
Messages : 90
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Cleme » 07 avr. 2010, 13:27

Bonjour,

Je corrige beaucoup de recettes de cuisine et j'ai tendance à opter pour le singulier : des blancs de poireau.

Il s'agit d'un choix personnel, pas forcément d'une règle établie. Le principal étant, comme souvent en correction, de s'en tenir à la même règle dans tout l'ouvrage !
annrothe
Messages : 15
Inscription : 20 avr. 2006, 18:12
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par annrothe » 07 avr. 2010, 13:36

oui en effet, rester cohérent...
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par ann65 » 07 avr. 2010, 16:22

annrothe a écrit :6 blancs de poulet(s), 2 blancs de poireau(x) : existe-t-il une règle pour ça ?

Merci par avance de vos lumières…

A bientôt
Pour faire 6 blancs il faut 3 poulets... Donc le s s'impose à mon avis.
Idem pour les poireaux (un blanc par poireau).
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par coco47 » 07 avr. 2010, 23:48

Pour ma part, j'emploie le singulier, et ce, quel que soit le nombre d'éléments que présente un individu. Ainsi, dix-huit blancs de poulet sont dix-huit éléments de cette chose, de cette « matière » qu'on appelle le poulet. Autre cas : direz-vous deux ailes d'avion, mais trois ailes d'avions parce qu'il faut deux avions pour avoir trois ailes ? Non, chaque aile appartient à un avion, mieux : à l'avion en général.
J'écris également : deux cœurs d'artichaut, trois chapeaux de roue, quatre femmes de médecin, parce qu'il y a un artichaut par cœur, une roue par chapeau, un médecin par femme. La même logique donne : des coups de pied, des coups de chapeau, des tuyaux de pipe et des chefs de bande. On peut, pour s'amuser, trouver des exemples par centaines.
Je me garderai d'oublier les murs de brique et les toits d'ardoise.
Dernière modification par coco47 le 07 avr. 2010, 23:58, modifié 1 fois.
Vanessa_du_Frat

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 07 avr. 2010, 23:57

J'ai le même avis que Coco. J'aurais moi aussi tout écrit au singulier, et pour les mêmes raisons :)
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par coco47 » 08 avr. 2010, 00:05

Au fait, annrothe, j'allais oublier : si vous œuvrez pour un livre de recettes, vous vous distinguerez remarquablement de la « concurrence » en écrivant une cuillerée à café de sucre, une demi-cuillerée à soupe de bouillon Kub. Parce que, franchement, avaler une cuillère de quoi que ce soit, comme on nous le propose régulièrement, c'est un coup à se perforer l'intestin.
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Catherine_75 » 08 avr. 2010, 00:50

coco47 a écrit :Pour ma part, j'emploie le singulier, et ce, quel que soit le nombre d'éléments que présente un individu. Ainsi, dix-huit blancs de poulet sont dix-huit éléments de cette chose, de cette « matière » qu'on appelle le poulet. Autre cas : direz-vous deux ailes d'avion, mais trois ailes d'avions parce qu'il faut deux avions pour avoir trois ailes ? Non, chaque aile appartient à un avion, mieux : à l'avion en général.
J'écris également : deux cœurs d'artichaut, trois chapeaux de roue, quatre femmes de médecin, parce qu'il y a un artichaut par cœur, une roue par chapeau, un médecin par femme. La même logique donne : des coups de pied, des coups de chapeau, des tuyaux de pipe et des chefs de bande. On peut, pour s'amuser, trouver des exemples par centaines.
Je me garderai d'oublier les murs de brique et les toits d'ardoise.
Pour moi, il y a des différences entre ces différents exemples.
Le poulet n'est pas de la matière, mais un "objet" que l'on peut quantifier. Idem pour l'avion.
...deux cœurs d'artichaut, trois chapeaux de roue, quatre femmes de médecin, parce qu'il y a un artichaut par cœur, une roue par chapeau, un médecin par femme : là, nous sommes absolument d'accord. Des tuyaux de pipe, un seul tuyau par pipe. D'ailleurs, effectivement, deux blancs de poireau au singulier (je reviens donc sur ce que j'ai écrit plus haut) parce qu'il n'y a qu'un seul blanc dans un poireau. Mais il n'y a pas qu'un seul blanc dans un poulet.
Des coups de pied, des coups de chapeau : on donne des coups avec le pied, et on soulève son chapeau pour donner des coups de chapeau.
Des chefs de bande(s) : là, ça dépend du contexte. Un chef pourrait être à la tête de plusieurs bandes.
Les toits d'ardoise : des toits faits en ardoise. Sauf si l'on veut parler des plaques d'ardoise. Mais je considérerais plutôt l'ardoise et laisserais le singulier.
Quand aux murs de brique(s), le singulier et le pluriel sont possibles : on peut parler des briques, ou de la brique en tant que matériau.

Ce sujet tombe à pic, j'ai une question du même ordre, à propos du texte sur lequel je travaille ce soir : des solutions de transport(s) public(s). Singulier ou pluriel ? Je pense que les deux sont possibles, car on peut parler du transport public comme une généralité ou des transports publics si l'on veut insister sur le fait qu'il y a plusieurs sortes de transports publics. Ce qui me gêne, c'est que cette expression revient à plusieurs reprises, dans des contextes un peu différents. Par endroits le singulier me semble plus approprié, et à d'autres je préfère le pluriel. Mais je me demande par ailleurs s'il ne serait pas préférable d'harmoniser et de l'écrire partout de la même façon. Qu'en pensez-vous ?

PS : vos vacances en Asie furent-elles agréables, Coco ? Je suppose que vous êtes de retour en France, puisque les accents ont fait leur réapparition !
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par coco47 » 09 avr. 2010, 02:46

Catherine_75 a écrit :PS : vos vacances en Asie furent-elles agréables, Coco ? Je suppose que vous êtes de retour en France, puisque les accents ont fait leur réapparition !
Oui, j'ai retrouvé mes pénates parisiennes, les accents et mon chat — le plus beau chat du monde, qui a dix-huit ans et grimpe encore d'un seul bond d'un seul sur mon bureau pour se coucher entre le clavier et l'écran. Les vacances en Thaïlande furent passionnantes, avec notamment un séjour dans une maison flottante sur la rivière Kwaï, vers la frontière birmane, dans un coin perdu où l'électricité avait disparu lors d'un orage énorme et magnifique. On s'éclairait à la bougie et la rivière charriait des branches d'arbre (et non d'arbres) arrachées par le vent.
Catherine_75 a écrit :Pour moi, il y a des différences entre ces différents exemples.
Certes, et je les ai choisis à dessein. Parce que, à mon sens, la même logique sous-tend la réponse à leur diversité.
Catherine_75 a écrit :D'ailleurs, effectivement, deux blancs de poireau au singulier (je reviens donc sur ce que j'ai écrit plus haut) parce qu'il n'y a qu'un seul blanc dans un poireau. Mais il n'y a pas qu'un seul blanc dans un poulet.
Et il n'y a pas qu'une seule branche dans un arbre. Et pas qu'une seule côte dans le veau ou le porc. Question à Ann 65 : à partir de combien de côtes doit-on considérer qu'il faut plus d'un veau ou d'un porc ? Doit-on dire, comme pour ses poulets, tantôt x côtes de porc, tantôt x côtes de veaux ? Arrêtons le délire !
Catherine_75 a écrit :Des chefs de bande(s) : là, ça dépend du contexte. Un chef pourrait être à la tête de plusieurs bandes.
Là, c'est plus fin. Mais il me semble que le « statut » est celui de chef de bande au singulier. Nous avions ce problème au Quotidien du Médecin (les deux caps étaient exigées) pour les directeurs d'hôpital, qui pouvaient parfois diriger plusieurs établissements. On employait toujours le singulier.
Catherine_75 a écrit :Ce sujet tombe à pic, j'ai une question du même ordre, à propos du texte sur lequel je travaille ce soir : des solutions de transport(s) public(s). Singulier ou pluriel ? Je pense que les deux sont possibles, car on peut parler du transport public comme une généralité ou des transports publics si l'on veut insister sur le fait qu'il y a plusieurs sortes de transports publics. Ce qui me gêne, c'est que cette expression revient à plusieurs reprises, dans des contextes un peu différents. Par endroits le singulier me semble plus approprié, et à d'autres je préfère le pluriel. Mais je me demande par ailleurs s'il ne serait pas préférable d'harmoniser et de l'écrire partout de la même façon. Qu'en pensez-vous ?
Quant à vos publiques transportations, je compatis et me joins à vos interrogations, en adhérant totalement à votre raisonnement. J'aurais toutefois tendance à imaginer que votre commanditaire préférera transports publics, pour faire « plus riche » (vous ai-je déjà parlé de ce magazine professionnel de la boulangerie-pâtisserie pour lequel j'ai jadis travaillé et qui exigeait la cap à Baguette, Croissant et Pain aux Raisins ?).
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Catherine_75 » 10 avr. 2010, 01:23

coco47 a écrit :
Catherine_75 a écrit :PS : vos vacances en Asie furent-elles agréables, Coco ? Je suppose que vous êtes de retour en France, puisque les accents ont fait leur réapparition !
Oui, j'ai retrouvé mes pénates parisiennes, les accents et mon chat — le plus beau chat du monde, qui a dix-huit ans et grimpe encore d'un seul bond d'un seul sur mon bureau pour se coucher entre le clavier et l'écran. Les vacances en Thaïlande furent passionnantes, avec notamment un séjour dans une maison flottante sur la rivière Kwaï, vers la frontière birmane, dans un coin perdu où l'électricité avait disparu lors d'un orage énorme et magnifique. On s'éclairait à la bougie et la rivière charriait des branches d'arbre (et non d'arbres) arrachées par le vent.
Ça me fait rêver... Quelle chance vous avez de voyager autant.

J'ai aussi un chat (deux ans, un petit jeunot) qui, quand il en a marre de me voir travailler, saute sur mon bureau et pose une de ses balles sur le clavier de l'ordinateur ou sur mes paperasses... Du style : « Allez, bouge-toi un peu, viens jouer !»
coco47 a écrit :
Catherine_75 a écrit :D'ailleurs, effectivement, deux blancs de poireau au singulier (je reviens donc sur ce que j'ai écrit plus haut) parce qu'il n'y a qu'un seul blanc dans un poireau. Mais il n'y a pas qu'un seul blanc dans un poulet.
Et il n'y a pas qu'une seule branche dans un arbre. Et pas qu'une seule côte dans le veau ou le porc. Question à Ann 65 : à partir de combien de côtes doit-on considérer qu'il faut plus d'un veau ou d'un porc ? Doit-on dire, comme pour ses poulets, tantôt x côtes de porc, tantôt x côtes de veaux ? Arrêtons le délire !
Et il n'y a qu'un cheveu sur la tête à Matthieu et qu'une dent dans la mâchoire à Jean… Ou quelque chose comme ça. Vous connaissez cette vieille chanson ? C'est ce qui m'est venu à l'esprit en vous lisant: Et il n'y a pas qu'une seule branche dans un arbre. Et pas qu'une seule côte dans le veau ou le porc...
Et ça m'a fait sourire... Oui, arrêtons le délire, c'est vous qui avez raison !
coco47 a écrit :
Catherine_75 a écrit :Des chefs de bande(s) : là, ça dépend du contexte. Un chef pourrait être à la tête de plusieurs bandes.
Là, c'est plus fin. Mais il me semble que le « statut » est celui de chef de bande au singulier. Nous avions ce problème au Quotidien du Médecin (les deux caps étaient exigées) pour les directeurs d'hôpital, qui pouvaient parfois diriger plusieurs établissements. On employait toujours le singulier.
Ce n'était pas pour unifier ? Pour qu'il n'y ait pas des directeurs d'hôpital et des directeurs d'hôpitaux ?
coco47 a écrit :
Catherine_75 a écrit :Ce sujet tombe à pic, j'ai une question du même ordre, à propos du texte sur lequel je travaille ce soir : des solutions de transport(s) public(s). Singulier ou pluriel ? Je pense que les deux sont possibles, car on peut parler du transport public comme une généralité ou des transports publics si l'on veut insister sur le fait qu'il y a plusieurs sortes de transports publics. Ce qui me gêne, c'est que cette expression revient à plusieurs reprises, dans des contextes un peu différents. Par endroits le singulier me semble plus approprié, et à d'autres je préfère le pluriel. Mais je me demande par ailleurs s'il ne serait pas préférable d'harmoniser et de l'écrire partout de la même façon. Qu'en pensez-vous ?
Quant à vos publiques transportations, je compatis et me joins à vos interrogations, en adhérant totalement à votre raisonnement. J'aurais toutefois tendance à imaginer que votre commanditaire préférera transports publics, pour faire « plus riche » (vous ai-je déjà parlé de ce magazine professionnel de la boulangerie-pâtisserie pour lequel j'ai jadis travaillé et qui exigeait la cap à Baguette, Croissant et Pain aux Raisins ?).
J'ai réglé le problème en en parlant avec le commanditaire (une agence de communication). La chef de projets (là, c'est au pluriel, elle s'occupe de plusieurs projets, on est d'accord ?) n'a pas su me répondre et m'a dit qu'elle poserait la question au client.
Effectivement, chez eux aussi, la cap règne en maître. Pas de Baguette ni de Croissant, mais : Directeur Adjoint aux Ressources Humaines, Service Juridique et Fiscal, le Métier Juridique, etc. Et des lubies : ils veulent écrire « co-voiturage » au lieu de « covoiturage ». Si ça leur fait plaisir…
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par PascalSR » 10 avr. 2010, 12:23

J'ai mieux, j'ai mieux !

Dans les bilans financiers depuis deux mois, j'ai retrouvé avec mansuétude mes banques et mes multinationales et leurs lexiques typo à tourmenter un chef correcteur.

Pour exemple, le service édition de la banque d'affaires et d'investissement du consortium de la banque Plébéienne et de la caisse du Bas de laine exige :

• directeur des Risques ; mais,
• Directeur général.

Sympa pour le travail d'harmonisation. Et là, Prolexis ou pas, on s'en tamponne. Et à chaque fois, entre trente et cinquante entrées du même tonneau. C'est vous dire comme on s'amuse. Mais heureusement qu'il y a les chiffres des tableaux pour nous dérider un peu, sinon on se lasserait.

Trêve de plaisanteries. Un boulot est un boulot…

Comment ça les gens de ce pays ne sont jamais contents ?!
Ces technologies fabriquent une société qui détruit ce qui permet une vie décente.
Sous nos yeux, on voit le monde plonger dans le libéralisme.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »