singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par coco47 » 10 avr. 2010, 17:59

Catherine_75 a écrit :J'ai aussi un chat (deux ans, un petit jeunot) qui, quand il en a marre de me voir travailler, saute sur mon bureau et pose une de ses balles sur le clavier de l'ordinateur ou sur mes paperasses... Du style : « Allez, bouge-toi un peu, viens jouer !»
Le mien, il y a longtemps qu'il ne les a plus, ses balles.
Catherine_75 a écrit :J'ai réglé le problème en en parlant avec le commanditaire (une agence de communication). La chef de projets (là, c'est au pluriel, elle s'occupe de plusieurs projets, on est d'accord ?) n'a pas su me répondre et m'a dit qu'elle poserait la question au client.
Ben, justement, on voit souvent chef de projet, et ça me semble bien, parce qu'on est chef d'un projet à la fois, même si on peut mener plusieurs projets de front. Quant aux directeurs d'hôpital dans le Quotidien du Médecin, c'était (et c'est encore) pour s'aligner sur chefs d'entreprise. Toujours la même logique.
sheridan
Messages : 42
Inscription : 21 mars 2005, 12:10
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par sheridan » 13 avr. 2010, 09:55

Ah ah, au royaume des caps les SR font figure de psychorigides dangereux !!!
Mais pour en revenir au sujet d'origine... je m'y suis moi aussi heurtée récemment, sur l'air du jargon RH. Ainsi, 3 heureux dirigeants de leur propre société sont-ils des chefs d'entreprise ou d'entreprises ? Parle-t-on de chefs de service ou de services (sachant qu'on ne dirige généralement qu'un seul service à la fois...) ?
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Catherine_75 » 13 avr. 2010, 12:20

sheridan a écrit :Ah ah, au royaume des caps les SR font figure de psychorigides dangereux !!!
Euh... SR et correcteurs ne font qu'appliquer les règles typo... Par ailleurs, un abus de caps nuit fortement à la lisibilité et à la clarté d'un texte.
sheridan a écrit :Mais pour en revenir au sujet d'origine... je m'y suis moi aussi heurtée récemment, sur l'air du jargon RH. Ainsi, 3 heureux dirigeants de leur propre société sont-ils des chefs d'entreprise ou d'entreprises ? Parle-t-on de chefs de service ou de services (sachant qu'on ne dirige généralement qu'un seul service à la fois...) ?
Lisez un peu plus haut le commentaire de Coco47, et vous aurez la réponse.
Dans ce cas précis, le doute n'est pas permis : chefs d'entreprise et chefs de service, puisque vous dites vous-même que, la plupart du temps, on ne dirige qu'un service à la fois (et qu'une entreprise).
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par ann65 » 13 avr. 2010, 12:26

Catherine_75 a écrit : Euh... SR et correcteurs ne font qu'appliquer les règles typo... Par ailleurs, un abus de caps nuit fortement à la lisibilité et à la clarté d'un texte.
Je suis bien d'accord avec ça. Il n'empêche qu'il arrive très (très très très) souvent que malgré nos explications - code typo à l'appui - les clients institutionnels restent fermement attachés aux capitales notamment sur les titres et fonctions.
Personnellement, je n'endosse pas l'habit de l'ayatollah du code typo si je risque de perdre un boulot en insistant trop lourdement sur cette question.
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Catherine_75 » 13 avr. 2010, 14:07

ann65 a écrit :
Catherine_75 a écrit : Euh... SR et correcteurs ne font qu'appliquer les règles typo... Par ailleurs, un abus de caps nuit fortement à la lisibilité et à la clarté d'un texte.
Je suis bien d'accord avec ça. Il n'empêche qu'il arrive très (très très très) souvent que malgré nos explications - code typo à l'appui - les clients institutionnels restent fermement attachés aux capitales notamment sur les titres et fonctions.
Personnellement, je n'endosse pas l'habit de l'ayatollah du code typo si je risque de perdre un boulot en insistant trop lourdement sur cette question.
Bien d'accord avec vous, Ann : le client est roi, et s'il tient à ses caps, je les lui laisse bien volontiers ! Et je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de correcteurs pour s'acharner à respecter le code typo au risque de perdre un travail.
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par ann65 » 13 avr. 2010, 14:17

Catherine_75 a écrit : Bien d'accord avec vous, Ann : le client est roi, et s'il tient à ses caps, je les lui laisse bien volontiers ! Et je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de correcteurs pour s'acharner à respecter le code typo au risque de perdre un travail.
Un de mes clients a même exigé que je "corrige" "Ils se sont succédé" en "Ils se sont succédés".
J'ai eu beau expliquer la règle de l'accord avec les verbes pronominaux et scanner les exemples du Grévisse, rien n'y a a fait...

L'argument imparable (enfin imparable :roll: :roll: ...) "Nos lecteurs pensent qu'il faut toujours accorder le participe passé avec l'auxiliaire être, si nous enlevons le S, ils vont penser que nous avons fait une faute !" C'est du lourd !!!
Comme vous dites, le client est roi ! :roll: :lol: :)
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par coco47 » 14 avr. 2010, 01:50

ann65 a écrit :Un de mes clients a même exigé que je "corrige" "Ils se sont succédé" en "Ils se sont succédés".
[…]
L'argument imparable (enfin imparable :roll: :roll: ...) "Nos lecteurs pensent qu'il faut toujours accorder le participe passé avec l'auxiliaire être, si nous enlevons le S, ils vont penser que nous avons fait une faute !" C'est du lourd !!!
Effectivement, quand il faut faire volontairement une faute pour que le client, qui croit que c'est la forme fautive qui est la bonne, ne puisse pas penser que l'on a fait une faute, ça se complique ! Il y a là une sorte de mise en abîme perverse propre à conduire au suicide le correcteur rigoriste. (A ce propos, je ne sais pas s'il existe des statistiques à ce sujet, mais j'ai noté tout au long de ma carrière un paquet de suicides de correcteurs. J'ai personnellement côtoyé de près, professionnellement, cinq futurs suicidés, alors que, hors métier, je n'en ai croisé qu'un seul. Je ne dis pas que c'est dû au métier, mais peut-être au profil de ceux et celles qui l'embrassent.)

Une anecdote pour revenir à ce que raconte Ann. C'était dans les années 80. Une PA (petite annonce) de France-Soir annonçait la vente, par un professionnel, de magnétoscopes VHF. Forcément, je corrige pour VHS (la VHF, en tant que marin, je sais ce que c'est : une radio à ondes ultra courtes ; rien à voir avec la vidéo). Le lendemain, la PA revient, avec VHF de nouveau, et un mot de la préposée aux PA : « Le client exige VHF. Reparution gratuite suite à notre erreur. » Têtu, je recorrige : VHS. Le lendemain, l'annonce revenait en VHF, à nouveau gratuite, avec protestation véhémente du service des PA.
Là, j'ai fait l'effort d'aller expliquer à la secrétaire que ce type se foutait de nous et avait trouvé le moyen de faire passer son annonce gratos en faisant volontairement une faute pour pouvoir nous reprocher d'avoir modifié son texte. L'annonce n'est plus jamais revenue.
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par ann65 » 14 avr. 2010, 11:28

coco47 a écrit : Effectivement, quand il faut faire volontairement une faute pour que le client, qui croit que c'est la forme fautive qui est la bonne, ne puisse pas penser que l'on a fait une faute, ça se complique ! Il y a là une sorte de mise en abîme perverse propre à conduire au suicide le correcteur rigoriste.
je ne dois pas être pas assez rigoriste car je n'ai nullement pensé au suicide à ce moment là. Je suis bien trop vénale pour cela. Du moment que je suis payée pour ma prestation. :mrgreen:
sheridan
Messages : 42
Inscription : 21 mars 2005, 12:10
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par sheridan » 14 avr. 2010, 12:36

Oui, le plus ennuyeux dans tout cela, c'est que cela fait souvent perdre du temps... et donc de l'argent (;-)). Car plein de bonne volonté et pris dans son élan perfectionniste, le SR a souvent tendance à corriger tête baissée... pour se faire retoquer au moment de la remise de copie. Ensuite, pour la refacturation du temps passé à la "correction des corrections"... mieux vaut oublier !
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par ann65 » 14 avr. 2010, 15:06

sheridan a écrit :Oui, le plus ennuyeux dans tout cela, c'est que cela fait souvent perdre du temps... et donc de l'argent (;-)). Car plein de bonne volonté et pris dans son élan perfectionniste, le SR a souvent tendance à corriger tête baissée... pour se faire retoquer au moment de la remise de copie. Ensuite, pour la refacturation du temps passé à la "correction des corrections"... mieux vaut oublier !
Quand je commence à travailler pour nouveau client, je lui demande d'abord quelles sont les habitudes maison en matière de cap et pas cap. Ca m'évite de perdre du temps à tricoter pour détricoter ensuite.
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Catherine_75 » 14 avr. 2010, 15:54

ann65 a écrit :
sheridan a écrit :Oui, le plus ennuyeux dans tout cela, c'est que cela fait souvent perdre du temps... et donc de l'argent (;-)). Car plein de bonne volonté et pris dans son élan perfectionniste, le SR a souvent tendance à corriger tête baissée... pour se faire retoquer au moment de la remise de copie. Ensuite, pour la refacturation du temps passé à la "correction des corrections"... mieux vaut oublier !
Quand je commence à travailler pour nouveau client, je lui demande d'abord quelles sont les habitudes maison en matière de cap et pas cap. Ca m'évite de perdre du temps à tricoter pour détricoter ensuite.
Il n'y a pas que les caps qui peuvent poser problème. Quand un éditeur (ou un magazine, ou une agence de com') a établi une marche, cela facilite le travail. C'est malheureusement rarement le cas, sauf pour les "grands" journaux et magazines. Le Monde édite chaque année sa marche maison mise à jour, et c'est un ouvrage volumineux.
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Catherine_75 » 14 avr. 2010, 19:17

Pour revenir au sujet de départ, le pluriel ou le singulier, je transmets ici le commentaire d'un correcteur paru sur un autre forum, sur le même sujet. Ce commentaire me semble très pertinent.

« Je vous réponds plus pour le plaisir de la discussion que dans l'idée de
fonder une science de la correction culinaire, laquelle reste surtout encore
à inventer.

Mais disons ceci : la langue que nous utilisons possède certes ses arcanes,
mais toutefois des principes simples comme l'emploi du singulier ou du
pluriel, pour désigner soit un, soit deux ou plusieurs.

Des choses, donc, qu'hormis la grammaire on dénombre, ou plus exactement
dont la grammaire restitue le dénombrement. On écrira donc « une robe sans
manches », en s'asseyant d'une fesse alerte sur les dires de certains de nos
vieux instituteurs, lesquels on parfois soutenu que, puisqu'il n'y avait pas
de manches, il fallait mettre ici le singulier.

Les règles de l'accord par syllepse fonctionnent de la même manière. C'est
selon ce sur quoi on focalise qu'on mettra un pluriel ou un singulier.

Mais la préoccupation en cuisine est bien le dénombrement, à des fins de
quantifications qui définissent l'idée même de recette.

Donc je trouve extrêmement bizarre de ne pas rester dans cet univers-là et
condamne tout emploi platonicien de l'idée de tomate, écrite alors au
singulier.

Et puis pensez à ceci : un kilogramme de tomate, écrit comme ça, ça veut
quand même un peu dire que le correcteur imagine une sorte de tomate de base
d'un poids supérieur, une sorte de méga tomate intemporelle dans laquelle la
cuisinière irait puiser, et qui n'existe pas dans la réalité. De même pour
100 g de choux (seraient-ils cette fois-ci si infinitésimaux ?).

Tout ça pour dire que ce n'est quand même pas si compliqué de savoir combien
pèse à peu près un fruit ou un légume, ou un poisson et, pour aller un peu
plus loin, qu'on ne peut pas corriger de la cuisine seulement par le
dictionnaire et le Grevisse, mais en s'intéressant au sujet (ou au minimum
en ayant connaissance du). Comme bien d'autres thèmes en correction, d'
ailleurs.

N'y voyez là aucune malice, ni critique, ni rien.

Car, dit la vox populi, chacun sait ce qui bout dans sa marmite.

Xavier »
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par coco47 » 15 avr. 2010, 00:31

Contribution intéressante, mais qui ne répond pas à l'interrogation première de ce fil, laquelle ne portait pas sur un kilo de tomate(s) ou 500 grammes de chou(x) mais sur des blancs de poireau(x) ou de poulet(s), ce qui n'est pas la même « problématique », pour parler moderne. (A ce propos et en passant, je signale ce nouvel avatar du mot général employé pour désigner le particulier : cartographie au lieu de carte.)
Aux tenant(e)s du raisonnement qui aboutit à deux blancs de poulet, quatre blancs de poulets, parce qu'il faut deux poulets pour obtenir quatre blancs, je soumets cette question (pardon, ce questionnement) : quatre doigts de pied, six doigts de pieds ?
Cleme
Messages : 90
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par Cleme » 15 avr. 2010, 07:31

Et cinq cents steaks de cheval ou cinq cents steaks de chevaux ?

:D
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: singulier ou pluriel : livre de recettes :-)

Message non lu par ann65 » 15 avr. 2010, 10:41

coco47 a écrit : Aux tenant(e)s du raisonnement qui aboutit à deux blancs de poulet, quatre blancs de poulets, parce qu'il faut deux poulets pour obtenir quatre blancs, je soumets cette question (pardon, ce questionnement) : quatre doigts de pied, six doigts de pieds ?
Sauf erreur de la nature qui aurait affublé la personne concernée de six doigts à chaque pied, je pencherais pour le pluriel à pied...

Ceci étant dit, grâce aux OGM, les poulets seront peut-être bientôt assez gros pour pouvoir pouvoir découper une bonne dizaine de blancs dans chacun de leurs flancs. Peut-être même qu'ils auront 4 cuisses et autant d'ailes.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »