Mutation virale, UN délire mental collectif

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
SacriPanard
Messages : 280
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Mutation virale, UN délire mental collectif

Message non lu par SacriPanard » 21 janv. 2021, 13:19

Le caquetage mondial relatif aux mutations relève de la psychiatrie de groupe. Il semble avéré biologiquement, comme préalablement évoqué au regard d’une certaine évidence manifeste de cinétique temporelle de la généralité virale et de la nature, qu’il ne s’agisse que d’une « moustache » sur le même individu.

Ce délire mental et cette brèche culturelle d’avalanches de considérations infondées, est une euphorie collective pathétique, minable dans sa crainte de femelles effarouchées.



Nathan D. Grubaugh,1,*William P. Hanage,2and Angela L. Rasmussen31Department of Epidemiology of Microbial Diseases, Yale School of Public Health, New Haven, CT 06510, USA2Center for Communicable Disease Dynamics, Department of Epidemiology, Harvard T. H. Chan School of Public Health, Boston, MA02115, USA3Center for Infection and Immunity, Columbia Mailman School of Public Health, New York, NY 10032, USA*Correspondence:grubaughlab@gmail.com

Will D614G Make Infections MoreSevere? So far there is no evidence that infectionwith SARS-CoV-2 containing the G614variant will lead to more severe disease.By examining clinical data from 999COVID-19 cases diagnosed in the UnitedKingdom,Korber et al. (2020)found thatpatients infected with viruses containingG614 had higher levels of virus RNA, butthey did not find a difference in hospitali-zation outcomes. These clinical observa-tions are supported by two independentstudies: 175 COVID-19 patients from Se-attle, WA (Wagner et al., 2020) and 88COVID-19 patients from Chicago, IL (Lor-enzo-Redondo et al., 2020) in the UnitedStates. Viral load and disease severityare not always correlated, particularlywhen viral RNA is used to estimate virustiter. The current evidence suggests thatD614G is less important for COVID-19than other risk factors, such as age or co-morbidities.

Traduction (reverso)
Est-ce que D614G faire des infections MoreSevere? Jusqu’à présent, rien ne prouve que l’infection par le SRAS-CoV-2 contenant la variante G614mènera à une maladie plus grave.En examinant les données cliniques des cas de 999COVID-19 diagnostiqués dans le Royaume-Uni,Korber et al. (2020)a découvert que les patients infectés par des virus containingG614 avaient des niveaux plus élevés d’ARN... mais ils n’ont pas trouvé de différence dans les résultats des hospitalisations. Ces observations cliniques sont appuyées par deux études indépendantes : 175 patients atteints de la COVID-19 de Se-attle, WA (Wagner et coll., 2020) et 88patients atteints de la COVID-19 de Chicago, IL (Lor-enzo-Redondo et coll., 2020) des États-Unis. La charge virale et la sévérité de la maladie ne sont pas toujours corrélées, en particulier lorsque l’ARN viral est utilisé pour estimer le virustiter. Les données actuelles donnent à penser que le D614G est moins important pour la COVID-19 que d’autres facteurs de risque, comme l’âge ou les comorbidités.


Nb : Les changements de normes de masques, par rapport à ladite mutation : " FUMEUX "
SacriPanard
Messages : 280
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: Mutation virale, UN délire mental collectif

Message non lu par SacriPanard » 22 janv. 2021, 21:54

« Après la décision de l'Union européenne d'utiliser six doses par flacon au lieu de cinq »

Il faut être borné à un tel point pour mêler de l’administration européenne, réglementaire, et sa généralité administrative à l’avenant, au fait « d’un résidu de flacon utilisable », ceci étant une généralité quantitative médicale-commerciale : « Généreuseument un Bolus de cinq, ou pour une facilité de tirer cinq doses rapidement ».

La discution ou son argumentation est arrièrée, c’est TELLEMENT CON.

« on touille avec la main droite si celle-ci est disponible, le cas échéant de la main gauche, et excusez nous pour les manchots, en tenant par le manche en bois, avec une quantité très précise de purée de 22g 60, si cette dernière n’est pas exacte, il faut en référer à l’instance Suprême »

26/01
Coronavirus: La Suède suspend le paiement des vaccins Il semble qu'il y ait eu initialement, L'inversion mentale d'une "plainte-juridique" pour un trop-plein : Bolus 'généreux' de cinq doses, cinq c'est cinq, cinq n'est pas six. La tolalité doit être (semble devoir) divisée 'au mieux' par cinq.

Cette tare juridique collective et sociale, semble commune dans la certitude de la "culture locale" (intérêt) de chacun, ou malveillance "d'autorité".(inversion de moralité commerciale ou sociale), d'où l'agressivité d'une réponse à une agression initiale SI elle est possible, et son incompréhesion et ainsi de suite dans la certitude


Si le problème est celui aperçu « Cinq serait dans les sommets du Bon (sommet de la montagne – courbe), Six serait en retrait du bon, c’est-à-dire Moins Bien (versant nord de la montagne - courbe) »
D’où le questionnnement sur la qualité des premières vaccinations. Un peu plus ou un peu moins, la tolérance étant en général médicalement Positive en matière vaccinale, en particulier pour le grand age.
Dernière modification par SacriPanard le 26 janv. 2021, 20:28, modifié 6 fois.
SacriPanard
Messages : 280
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: Mutation virale, UN délire mental collectif

Message non lu par SacriPanard » 26 janv. 2021, 11:57

Mutation N501Y, B117

“This variant is strongly associated with where we are seeing increasing rates of covid-19. It’s a correlation, but we can’t say it is causation. But there is striking growth in this variant, which is why we are worried, and it needs urgent follow-up and investigation.”

“There is currently no evidence that this strain causes more severe illness, although it is being detected in a wide geography, especially where there are increased cases being detected.”

S’apercevoir qu’une quantité d’un type de souches est présente, dans l’enchaînement d’une contamination, n’implique que la découverte ‘ a posteriori’ d’une variabilité.

« L’un a des moustaches » mais était présent auparavant, l’autre à le « crâne chauve » mais existe depuis le départ, et sont les éléments « déjà Présent » de la variabilité en général….

A l’évidence d’une certaine logique, la corrélation d’une infection quant à sa virulence ne peut être clamée QUE si la forme et le schéma d’infection biologique sont avérés, et Non pas dans le fait d’une présence quantitative.
Il ne peut logiquement y avoir une modification de contamination ou de dangerosité QUE si la forme ou le schéma biologique change fondamentalement, non pas par le fait d’une présence, et peut-être par « une répartition malveillante ».


Ce qui semble à chaque fois le cas de figure « Ho, aux secours !, aux secours ! il y a un nouveau variant dangereux »
a posteriori : « S’cusez nous, Chou’bite, EN définitive c’est le même schéma d’infection »

Le schéma social semble similaire.
SacriPanard
Messages : 280
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: Mutation virale, UN délire mental collectif

Message non lu par SacriPanard » 09 févr. 2021, 17:29

Si vous connaissez le jeu de GO vous pouvez facilement faire un parallèle avec une propagation des variants viraux, jusqu’à présent y compris ceux évoqués d’Afrique du sud ou anglais ont les mêmes comportements biologiques et médicaux. Leurs propagations n’est (semble-t-il jusqu’à présent, et selon les résultats probants actuels) que le fait des circonstances de leurs diffusions elles-mêmes, comme les pions du jeu de go, chacun étant équivalent, mais leur territoire d’occupation majoritaire (vainqueur du jeu de GO ) ne se diffuse que par une action ‘mécanique-stratégique’ du joueur.

L’immédiat d’un acquis de contagiosité différente, « Le variant qui se diffuse nouvellement extraordinairement » est la culture d’un grotesque qui est privilégié en chaque chose. « Vous avez bien une tête à faire ceci ou cela, de salace, bien que je vous connaisse intimement depuis une décennie, et m’en doutais d’ailleurs, je me disais bien… je vous crois tout de suite »
SacriPanard
Messages : 280
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: Mutation virale, UN délire mental collectif

Message non lu par SacriPanard » 12 févr. 2021, 12:02

Entre pays industrialisés, on peut comparer les résultats épidémiques avec ceux du Japon.

125 millions d’habitants, avec une densité de 332 habitants/km2
Japon 410000 de contaminations, 6000 morts 700 cas critiques
En Fance 65 M d’habitants, avec une densité de 107 habitants/km2
France 3 000 000 de contaminations, 80000 morts, 3500 cas critiques,

3 fois plus de densité DIX fois moins de morts ou de contaminés.
Il est peu probable qu’il n’y ait qu’une manière sociale qui fasse la différence médicale, soit la réalité médicale ici présente est abominablement nulle, soit elle est malveillante, ou malveillante en conséquence de forme de « prétention » organisationnelle.

Le « caquetage public, variant à l’avenant » est à ceci un « ‘meublage’, camouflage » de commerçants prétentieux d’une mauvaise foi culturelle en difficulté.

NB : La solidarité politique européenne n’est en soi pas ou n’est plus, un gage au regard d’un comparatif objectif. Un alignement sur les plus mauvais, comme l’alignement sur le prix le plus élevé, majorations toujours péjoratives, est une auto-flagélation possible ou probable, comme peuvent l’être ces espèces de « dénonciations » invérifiables d’actes d’insanités sexuelles. Science « PO » serait ainsi aujourd’hui devenu le vilain POPO du marché actuel…, « Ho oui ! Ho oui !….fais-nous du mal heu… » (provocation représentative) On est bien dans cette logique de manipulation, ou agression concrète tout azimut, mais, dans une norme culturelle à ne pas mettre en cause.
Le rapport de l’alignement est un caractère social de contrainte et une forme d’agression inverse à une publicité de forme politique égalitaire.
SacriPanard
Messages : 280
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: Mutation virale, UN délire mental collectif

Message non lu par SacriPanard » 12 févr. 2021, 18:24

Il y plus d’infirmières avec des tensiomètres, une véritable armada, que de médoc à la pharmacie centrale, ou d’analyses biologiques que d’interprétation desdites, et leurs intérêts.

Mon vieux à eu droit à trois prises quotidiennes de constantes tensiomètiques, et deux analyses de sang par jour, avec force de livraison par taxi et autres ambulances, matelas ergonomiques, ordinateurs, une armée de visiteurs, une demi-douzaine de médecins, un ECG (électrocardiogramme) positif diagnostiqué comme infection urinaire, et pas un médoc, nada, nothing, ничто. Quatre planches en fin du compte, ILS sont drôles les oiseaux du quartier.
SacriPanard
Messages : 280
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: Mutation virale, UN délire mental collectif

Message non lu par SacriPanard » 20 févr. 2021, 13:32

On peut ajouter Singapour 8 358 hab./km2, 50000 contaminations pour 6 Millions d'habitants, 20 décès.

Presque 100 fois plus de densité, 10 fois moins de contaminations, 4000 fois moins de décès que la France.
L’objectivité locale est désastreusement purement culturelle dans sa « joyeuseté collective, ou économique, bien sûr » En tous les cas, Il y a un loup quelque part…
Verrouillé

Revenir à « Discussion générale »