Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journalisme?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
laetitiaa

Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journalisme?

Message non lu par laetitiaa » 27 déc. 2010, 16:06

Bonjour, je suis en terminale ES et m'intéresse de près au journalisme et à la communication ainsi qu'aux moyens d'y parvenir. J'ai parcouru les divers sujets de ce forum qui m'ont apporté pas mal de réponses mais quelques interrogations subsistent.


Je suis une bonne élève (15-16 de moyenne depuis la seconde), ouverte d'esprit et sérieuse (selon les appréciations de mes bulletins scolaires). Je me suis renseignée à la fois sur internet, dans les CIO et auprès de mes professeurs et plusieurs voies me sont apparues.

Tout d'abord le DUT info-com option journalisme, en particulier celui de Tours (pour des raisons géographiques - bien qu'aller à Lannion n'est pas impossible) m'attire depuis un an environ mais après mûre réflexion je ne me sens pas prête à m'engager immédiatement dans ce monde et encore moins dans la vie active. En effet j'ai toujours une grande envie de savoir et de connaissance.
C'est pourquoi on m'a proposé la fac mais là encore je ne me sens pas prête, pas prête pour me spécialiser en histoire, droit, langues, ..
Ce désir de pluridisciplinarité et mon goût des études m'ont conduit aux classes prépas littéraires. Je suis consciente de la quantité de travail et du mental que nécessitent ces formations, mais malgré tout je me sens de taille, et je pense au moins essayer. Cependant j'ai peur que ce temps soit "perdu" pour la suite, de plus que pendant ces années de "bagne" il n'est pas envisageable que je fasse des stages dans le milieu de la presse (ce qui semble important pour les concours, notamment les oraux et dossiers/cv).

Si je parviens au bout de mes années d'hypokhâgne et de khâgne ("si" avec un S majuscule ..) j'envisage de postuler aux concours des écoles de journalisme (1ère option). Je me demande donc dans quelle mesure une prépa littéraire me permettra de me préparer aux concours des écoles de journalisme ?
De plus (2ème option), est-ce possible après mes 2 années de prépa' de faire le DUT ou l'année spéciale d'info-com ?
Et finalement (3ème option), en quoi faire sciences po' (suite à la prépa') est un atout pour postuler aux écoles de journalisme ? N'est ce pas là m'"emcombrer" d'années d'études ?


J'espère que vous pourrez me répondre (étudiants comme journalistes) au vu de votre parcours, de votre expérience, des "on dit" (pas trop non plus cependant !).
bastiend
Messages : 101
Inscription : 16 déc. 2010, 12:01
Contact :

Re: Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journali

Message non lu par bastiend » 22 janv. 2011, 17:50

Aah, Sciences-Po... LA voie royale pour arriver aux écoles de journalisme, parait-il. Résultat des courses: sur les 36 étudiants constituant la promo de l'IJBA cette année, seuls 3 étudiants sortent de sciences-po. Ce chiffre totalement arbitraire et pas du tout représentatif est juste pour te dire que pour moi, sciences-po est une voie comme une autre.
Tu remarqueras cependant que les écoles ont de plus en plus tendance à diversifier les profils de leurs étudiants, en témoigne un de mes "collègues" qui sort d'une école d'ingénieur... Alors sciences-po, pourquoi pas. Je pense que l'avantage que tu peux en retirer est surtout vis à vis de la culture, des connaissances des institutions, etc. Après, pour le côté technique, bon.

Est-ce qu'une prépa littéraire aide à la préparation aux concours? Je pense qu'il n'existe pas de formation qui te "prépare". Preuve en est, le nombre de cours en option qui sont proposés pour justement se préparer aux épreuves, sans compter les prépas des écoles comme l'ESJ.

De mon côté, avant d'intégrer l'IJBA cette année, et après mon bac ES, j'ai fait une licence "Médias, Culture, Communication" à Lille. On n'y pense pas souvent, mais certaines de ces formations "infocom" sont assez intéressantes pour l'éventail de choses proposées. J'ai fait du journalisme (écriture de presse, radio, documentaire vidéo), des cours théorique sur l'histoire des médias, sur la communication en général: publicité, mécénat, évènementiel, théorie de la communication; mais aussi des relations publiques, de l'histoire de l'art, de l'informatique (Word, Excel, Dreamwaver, Indesign, Illustrator...), et des stages de fin d'année.

Renseigne toi sur ce genre de formations, si effectivement tu veux apprendre sans trop te spécialiser, et surtout si tu t'intéresses aussi à la communication. Tu trouveras peut-être autre chose que le journalisme comme idée de métier!
Ex-IJBA.
LinePo
Messages : 36
Inscription : 24 juin 2009, 15:30
Contact :

Re: Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journali

Message non lu par LinePo » 23 janv. 2011, 22:22

Je vais faire court, mais si tu veux, je pourrai argumenter plus tard.

J'ai moi-même fait un an de prépa à Paris, dans un des "grands" lycées parisiens. C'est une excellente formation, qui t'apprend à réfléchir mais aussi t'enseigne des méthodes de recherches efficaces et le goût du travail.

Mais, il y a un grand Mais.
La prépa, c'est aussi un sacré formatage quant aux méthodes de travail et aux méthodes de rédaction (plan en 3 parties et 3 sous-parties). Ca peut être bien, mais il est très très difficile de s'en défaire après ça. Et il me semble que les méthodes de travail journalistiques sont très différentes (voire incompatibles) avec celles de la prépa. Je trouverai ça étonnant de réussir les concours d'entrée en école directement après une prépa, pour les raisons que je viens d'énoncer.

Quant à entrer à Sciences-Po, difficile aussi, pour les mêmes raisons...
hafidi

Re: Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journali

Message non lu par hafidi » 26 janv. 2011, 17:10

Je vais faire court, mais si tu veux, je pourrai argumenter plus tard.

J'ai moi-même fait un an de prépa à Paris, dans un des "grands" lycées parisiens. C'est une excellente formation, qui t'apprend à réfléchir mais aussi t'enseigne des méthodes de recherches efficaces et le goût du travail.

Mais, il y a un grand Mais.
La prépa, c'est aussi un sacré formatage quant aux méthodes de travail et aux méthodes de rédaction (plan en 3 parties et 3 sous-parties). Ca peut être bien, mais il est très très difficile de s'en défaire après ça. Et il me semble que les méthodes de travail journalistiques sont très différentes (voire incompatibles) avec celles de la prépa. Je trouverai ça étonnant de réussir les concours d'entrée en école directement après une prépa, pour les raisons que je viens d'énoncer.

Quant à entrer à Sciences-Po, difficile aussi, pour les mêmes raisons...

Je pense que tu devrais essayer d'avoir une expérience du genre écrire pour un blog en tant que bénévole ou faire des piges. ça va t'apporter beaucoup d'expérience et aussi des sujets pour ta prépa.

Je te laisse voir ce lien pour les débouchés avec une prépa littéraire.
Laetitiaa

Re: Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journali

Message non lu par Laetitiaa » 30 janv. 2011, 18:21

(ne vous souciez pas de la différence entre le nom d'utilisateur actuel et celui du message initial, j'ai eu quelques soucis avec categorynet ..)

Tout d'abord merci pour ces réponses, j'avais un peu oublié mon message à vrai dire, n'ayant pas eu de réponse dans les jours suivants..

sciences-po, pourquoi pas. Je pense que l'avantage que tu peux en retirer est surtout vis à vis de la culture, des connaissances des institutions, etc. Après, pour le côté technique, bon.
Après quelques renseignements sur sciences po' j'en ai déduis que cela ne me convient pas vraiment (trop de droit, trop de matières proches des SES que je ne supporte plus beaucoup).

De mon côté, avant d'intégrer l'IJBA cette année, et après mon bac ES, j'ai fait une licence "Médias, Culture, Communication" à Lille. On n'y pense pas souvent, mais certaines de ces formations "infocom" sont assez intéressantes pour l'éventail de choses proposées.
On m'en a parlé très récemment et je n'en avais pas eu connaissance avant, pas du contenu du moins. Ça a l'air vraiment intéressant mais là encore je me demande si c'est vraiment ce que je veux, d'autant plus qu'après un weekend de visites de lycées je déborde d'enthousiasme pour la prépa'

Et il me semble que les méthodes de travail journalistiques sont très différentes (voire incompatibles) avec celles de la prépa. Je trouverai ça étonnant de réussir les concours d'entrée en école directement après une prépa, pour les raisons que je viens d'énoncer.
Lors de mes visites de quelques prépas hier tous les professeurs/proviseurs ont souligné la voie journalisme/communication comme débouché par rapport à la culture générale pluridisciplinaire apportée par une hypokhâgne mais également l'aisance d'écriture qu'on y acquiert donc je ne sais pas trop ..
Qu'as tu intégré après ton année d'hypokhâgne ? Et est-ce qu'aujourd'hui tu es là où tu voulais être ?

e pense que tu devrais essayer d'avoir une expérience du genre écrire pour un blog en tant que bénévole ou faire des piges. ça va t'apporter beaucoup d'expérience et aussi des sujets pour ta prépa.
Oui justement j'écris des articles pour le journal de mon lycée actuel. J'ai arrêté les blogs parce qu'à les tenir seule je ne trouvais pas d'émulation, ni de plaisir. Du coup je me suis tournée vers les webzines !
LinePo
Messages : 36
Inscription : 24 juin 2009, 15:30
Contact :

Re: Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journali

Message non lu par LinePo » 08 févr. 2011, 17:25

Je réponds à ta question avec un peu de retard, je crois.

Il est vrai que la culture générale acquise ainsi que les méthodes de recherches, les facultés de travail, te serviront sans aucun doute dans le journalisme. Une bonne connaissance de la littérature, de l'histoire, de la géographie sont absolument nécessaires pour le boulot de journaliste.
Ce n'est pas cet aspect de la prépa que je remets en cause.

Simplement, les méthodes de travail sont beaucoup plus souples et on te demande également d'être souple. Savoir s'adapter à ton sujet sans te focaliser sur un certain point de vue... Je ne sais pas comment être claire à propos de ce que je pense.

Cela dit, je suis aujourd'hui à mi-chemin de là où je voudrais être, à savoir en école. Je re-prépare les concours que je n'ai pas eu l'an dernier (j'ai été admissible). Je retire beaucoup de bonnes choses de mon année d'hypokhâgne, notamment en terme de culture gé et de curiosité. Cela dit, un des gros défauts, à mon avis, de la prépa littéraire, c'est d'être trop axée sur le passé. Je dis ça car j'étais en A/L (si je me trompe pas, en tout cas, j'étais dans la section où on fait beaucoup de grec, beaucoup de latin, etc.). A priori, l'autre section est plus ouverte, avec de l'éco, de l'histoire contemporaine, peut-être un peu de droit constitutionnel...
En tout cas, je suis repassée sur les bancs de la fac, ne serait-ce que pour avoir le temps de me consacrer totalement à mes concours (ce qui est loin d'être évident en prépa).

Très honnêtement, en sortant de deux ans de prépa, tu peux un peu faire ce que tu veux, même si tu vas avoir un moment d'adaptation.
Laetitiaa

Re: Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journali

Message non lu par Laetitiaa » 10 févr. 2011, 12:34

En tout cas, je suis repassée sur les bancs de la fac, ne serait-ce que pour avoir le temps de me consacrer totalement à mes concours (ce qui est loin d'être évident en prépa).

Très honnêtement, en sortant de deux ans de prépa, tu peux un peu faire ce que tu veux, même si tu vas avoir un moment d'adaptation.
D'accord, j'ai compris ce que tu voulais dire par "pas adapté" !
De toutes façons après mes hypothétiques années de prépa' je comptais faire une année "pépère" de L2 ou L3 pour préparer les concours et faire des stages dans le milieu du journalisme/de la communication.

Quoi qu'il en soit, merci pour cette réponse plus détaillée.
evitta

Re: Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journali

Message non lu par evitta » 11 févr. 2011, 22:00

D'abord, il faut que tu voies qu'il est quasi impossible d'intégrer une école après seulement deux ans : même si certaines écoles affichent le terme DUT, il ne faut pas t'y tromper, dans les faits ils ne recrutent quasiment pas en dessous du bac +3, comme toutes les écoles reconnues par la profession.
Soit dit en passant, je ne te conseille pas de ne présenter que l'IUT de Tours. (D'abord, autant tenter les autres plus cotées tant qu'à faire, ensuite vu la compétition tu n'es pas du tout sure de l'avoir, et vu la préparation que demandent les concours autant en tenter plusieurs d'un coup.)
Sinon concernant la voie proprement dite, je te dirais sans hésitation de faire hypokhâgne si tu peux et en as envie. Faisant moi-même passer des oraux aux étudiants, je peux te dire que ces profils sortent généralement du lot : meilleure capacité de travail, raisonnement plus structuré, culture générale, rigueur, aptitude à la synthèse...
Bien sûr ce n'est qu'une généralité mais je pense que ce n'est pas dû qu'au hasard.
Quant à faire sciences po, je dirais pareil: si tu peux, vas-y ! Et enchaine ensuite avec le master de journalisme de sciences po pi voilà c'est réglé !
Sinon alternativement fais une ou deux années de fac tranquillou (avec des stages, en presse locale ou autre) avant de présenter les concours.
Pour le choix de la matière, cela a peu d'importance puisque comme il a été dit, rien ne prépare vraiment aux concours... Mais à choisir je te conseillerais de te différencier au maximum des autres candidats qui ont tous fait lettre et/ou histoire. Bien sûr faire lettre ou histoire, si c'est vraiment ce qui t'intéresse, n'est pas non plus un handicap, mais si tu fais économie, droit, ou même géographie ou socio (par exemple), c'est déjà plus original et ça éveillera l'attention des jurys (et éventuellement des employeurs).
Dernier conseil, commence dès maintenant à soigner ton anglais et éventuellement tes autres langues. Le niveau des concours est assez exigeant (écrit et oral) et une troisième langue à un bon niveau apporte des points en plus aux concours et un avantage dans la vie professionnelle, aussi.
Et, si ce n'est déjà le cas, lis la presse, c'est essentiel. Au moins un hebdo chaque semaine, dès maintenant (et pas seulement courrier international) et un quotidien aussi souvent que possible (l'année du concours, ça sera tous les jours avec fiches à l'appui).

Bon courage !
Laetitiaa

Re: Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journali

Message non lu par Laetitiaa » 16 févr. 2011, 16:34

je ne te conseille pas de ne présenter que l'IUT de Tours. (D'abord, autant tenter les autres plus cotées tant qu'à faire, ensuite vu la compétition tu n'es pas du tout sure de l'avoir, et vu la préparation que demandent les concours autant en tenter plusieurs d'un coup.)
Bien entendu ! Pour le moment je me suis surtout renseignée sur la voie de la prépa' (différentes voies, options, ...) et peu sur les concours spécifiques au journalisme. Si j'ai le DUT de Tours en tête c'est parce que je connais des personnes l'ayant passé (& réussi l'année de leur bac, mais cela reste rare évidement).

Merci pour ces encouragements quant à l'hypokhâgne, je pense en faire les deux années puis "retomber" en L2 ou L3 afin de préparer les concours (avoir une année plutôt tranquille en comparaison avec la prépa' quoi afin de me consacrer davantage aux fiches et/ou stages) voir tenter les concours de Sciences Po pour le master journalisme (bien que je ne suis pas sûre que ce soit réalisable d'entrer en M1 après une prépa' .. à vérifier).
commence dès maintenant à soigner ton anglais et éventuellement tes autres langues. Le niveau des concours est assez exigeant (écrit et oral) et une troisième langue à un bon niveau apporte des points en plus aux concours et un avantage dans la vie professionnelle, aussi.
J'aurais vraiment aimé pouvoir commencer une 3ème langue l'année prochaine malheureusement ce n'est pas possible en prépa' (à part le latin ou le grec ancien ..), bien qu'un lycée près de chez moi propose de débuter le chinois (ce qui ne me tente que moyennement quand je vois les difficultés qu'ont des amis à l'apprendre avec un emploi du temps "léger" (de 20-25h hebdomadaires .. pour 32h en prépa !)).

Néanmoins, merci pour tout ces conseils !
jonatb
Messages : 1
Inscription : 10 févr. 2011, 16:17
Contact :

Re: Après une prépa littéraire: quelle voie pour le journali

Message non lu par jonatb » 17 févr. 2011, 15:53

même si certaines écoles affichent le terme DUT, il ne faut pas t'y tromper, dans les faits ils ne recrutent quasiment pas en dessous du bac +3, comme toutes les écoles reconnues par la profession.
Une petite précision quant à l'IUT de Lannion. La formation DUT ne recrute généralement pas au dessus de Bac +2, sauf exceptions (une ou deux par année, et encore...). C'est justement une ligne de conduite qu'ils se sont fixé, estimant qu'il n'y a quasiment plus de formation de journalisme qui viennent directement après le bac. Et même s'il s'agit d'une formation reconnue au même titre qu'une autre formation Bac +5, ils ne voient pas l'intérêt pour un titulaire de licence de préparer à une formation de niveau Bac +2.
Pour ceux qui auraient un niveau supérieur, ils redirigent quasi-automatiquement vers la licence professionnelle, qui est plus appropriée.
Répondre

Revenir à « Forum général »