DUT+Licence Pro journalisme : un peu léger?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
LinePo
Messages : 36
Inscription : 24 juin 2009, 15:30
Contact :

DUT+Licence Pro journalisme : un peu léger?

Message non lu par LinePo » 24 juin 2009, 15:48

Bonjour,

En
Dernière modification par LinePo le 14 mai 2012, 22:36, modifié 1 fois.
jimbo
Messages : 113
Inscription : 05 mai 2008, 16:42
Contact :

Message non lu par jimbo » 24 juin 2009, 16:19

Je trouve ton message pour le moins arrogant et désagréable.
1°) Tu me parais bien confiante pour l'IUT : je te souhaite que ça marche mais bien heureux-se celui ou celle qui peut prétendre intégrer cette formation sans même avoir eu les résultats. Par ailleurs, à part pour se la péter, je vois pas bien l'intérêt de dire que tu es arrivée là sans préparation.
2°) Ton laïus sur la PQR me paraît bien présomptueux. Sache primo que c'est le lot de la majorité des journalistes. De plus, contrairement à ce que tu peux penser, on y fait aussi (pas que, certes) de la qualité et on est loin, pour ceux qui y travaillent, d'un cauchemar éveillé. Faire du terrain en PQR ou du desk dans un média national en bouffant du fil AFP : à toi de voir mais le boulot le plus intéressant est surement le premier cité. Laissons le prestige et la gloriole au second.
3°) Refuser une école reconnue en espérant en avoir une autre, c'est se lancer dans un combat contre les statistiques... Ensuite, le prestige, hormis pour quelques écoles dont le CUEJ, est variable selon les rédactions. L'IUT de Tours est globalement bien perçu. Faire une licence Pro est d'ailleurs loin d'être un passage obligé après cette formation. Cela ne te cantonnera pas, si c' là ta crainte, à la PQR.
juelz86
Messages : 60
Inscription : 26 mai 2009, 05:00
Contact :

Message non lu par juelz86 » 24 juin 2009, 16:21

1. Tu m'as l'air bien présomptueuse, mais si c'est acquis que tu seras admise à Tours, eh bien bravo.

2. Une Licence Pro à Tours, établissement reconnu par la profession, c'est déjà très bien et je ne pense pas qu'il y ait une grande différence d'appréciation entre cela et un Master pro reconnu. Le réseau et l'expérience feront la différence, comme d'hab. Par contre, un Master, ben c'est bac+5, donc la rémunération supérieure qui va avec.

3. La PQR, un cauchemar? Pas pour moi, en tout cas. C'est très formateur et ça peut être un excellent moyen de commencer dans ce métier. Mieux vaut travailler dans de la PQR qui t'enverra sur le terrain, plutôt que faire du desk ou du pillage de l'AFP dans une rédac' nationale.

Voilà, désolé pour ce ton aride mais la lecture de ton post m'a un peu fait tiquer.
Dernière modification par juelz86 le 24 juin 2009, 16:24, modifié 1 fois.
juelz86
Messages : 60
Inscription : 26 mai 2009, 05:00
Contact :

Message non lu par juelz86 » 24 juin 2009, 16:22

Hum...

Je précise que jimbo et moi ne nous sommes pas concertés. :shock:
alchimie

Message non lu par alchimie » 24 juin 2009, 16:22

Je ne suis pas certain qu'il fallait lire de l'arrogance dans son message. Elle se contente contente de poser des questions après tout. Le passage sur la PQR est juste un peu maladroit, mais il a le mérite de l'honnêteté.
AkaYuki
Messages : 17
Inscription : 24 juin 2009, 17:40
Contact :

Message non lu par AkaYuki » 24 juin 2009, 17:49

Euh, moi j'y lis de l'arrogance aussi. Bon je le prends un peu perso puisque je sors de l'iut. En l'occurrence, je ne me sens pas "légère" dans ma formation, loin de là. C'est un diplome de journalisme reconnu, comme un master, et en 3 ans, qui plus est.
Je ne fais pas de PQR, si ca peut te rassurer, mais je pense que ca pourrait te faire redescendre sur terre d'en faire un peu.
Mais si tu penses que l'iut n'est pas assez bien pour toi, tu as raison, refuses, ça laissera de la place pour les gens vraiment motivés par le métier. Et attends les résultats avant de triompher, ce qui est un bien grand mot tant tu as (déjà ??) l'air blasé...
Enfin, sache que peser ces mots, cela fait aussi partie du métier.
lolie
Messages : 43
Inscription : 06 oct. 2007, 18:22
Contact :

Message non lu par lolie » 24 juin 2009, 21:57

La PQR est une formidable école de journalisme !! On apprend mieux sur le terrain que dans une école.Perso je suis CPL, j'ai tenté le CUEJ cette année et je l'ai fait pour connaître mon niveau.
Apprendre dans un IUT n'est pas dévalorisant . Il vaut mieux dans notre métier une variété de personnalités que des gens sortant des mêmes boutiques avec la même façon de pensée.
Il faut arrêter de cracher sur la PQR!!Elle est déjà mal en point.
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 24 juin 2009, 22:06

Quelle suffisance et quelle arrogance !

La PQR est loin d'être ce que tu crois qu'elle est, elle n'est pas moins qualitative que le reste de la presse. Elle peut même parfaitement être un choix, contrairement à ce que tu crois. Descends un peu de ton nuage, ça devrait te faire du bien (surtout si tu entres en école reconnue, puisque le stage en PQR y est obligatoire).

Pour ce qui est de la question sur la légèreté d'un DUT + une licence pro, à mon avis, tu es à côté de la plaque. Trois ans, dans une écoles reconnue, c'est très lourd, pas léger du tout. Avec ce diplôme, tu as largement la même chose qu'avec un Master dans les autres écoles. Par ailleurs, la réputation de Tours dans la profession n'est plus à faire.

Le DUT à lui seul est une formation reconnue, ce qui fait qu'en le suivant, tu n'as pas "certains enseignements" en commun, mais une formation équivalente en tous points à celle qui est délivrée dans les autres formations reconnues. Ce n'est pas le niveau Bac + 3 ou 5 qui compte, mais la reconnaissance.

Tout cela étant dit, si tu te trouves trop bien pour l'IUT de Tours, et que ton admission est acquise, n'y va pas, tu feras certainement un heureux. :roll:
katou
Messages : 95
Inscription : 08 janv. 2008, 10:18
Contact :

Message non lu par katou » 24 juin 2009, 22:19

correspondante locale en pqr, je le prend très mal !! c'est typique du jeune sans expérience qui rêve de journalisme...fais des stages mademoiselle ! ça devient urgent !

et ce que personne n'a relevé c'est que la demoiselle parle de licence pro, et que dans la logique de licence pro, aucun master ne suit. Le "pro" de la licence signifie qu'en trois ans on est sensé être opérationnel.
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 24 juin 2009, 22:30

Le problème du "pro" ne se pose pas : après une formation reconnue, on cherche du travail, que ce soit le DUT, la licence pro ou un master. La reconnaissance est exactement la même entre le DUT de Tours ou de Lannion et le master du Cuej.
nicolasgardon
Messages : 2
Inscription : 27 juil. 2008, 11:00
Contact :

Message non lu par nicolasgardon » 24 juin 2009, 22:54

Sortant du parcours DUT+Licence pro de Tours (j'ai fait partie de la première promo de la licence, en 2001), je vais te rassurer : si, de mon côté, j'ai le grand malheur de bosser en PQR (heureusement que je pige aussi pour la presse mag' nationale, sans quoi ma vie n'aurait aucun sens...), nombre de mes confrères/consœurs de l'époque ont échappé à ce destin peu envieux. Quelques exemples : Guillaume Biet (Europe 1), Marie Casadebaig (France Info) ou encore Julie Benzoni (TF1). Un conseil : ne passe pas à côté de l'opportunité de rentrer dans une école reconnue, ça ne se représentera peut-être pas une deuxième fois.
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Message non lu par Climousse » 25 juin 2009, 09:34

Ok, bon, le sujet est un peu sensible, mais soyons honnête : la PQR peut être un super boulot sur le long terme, et pas seulement une super expérience pour débuter. Ca dépend des titres, des années, du poste sur lequel on est, des collègues à ce moment-là, de l'humeur du rédac chef, de l'actu qui tombe quand on y est... ce qui est valable pour absolument tout type de presse. Mais ce n'est pas faire offense aux professionnels qui y travaillent que de dire que ce n'est pas le créneau qui fait rêver quand on cherche une école. Personne ne se dit, à mon avis, en préparant le concours de l'ESJ ou du CFJ, "Pourvu qu'à l'issue de mes deux années, je réussisse à rentrer à l'agence Ouest-France de Lannion !" (Aïe ! Je sens que cet exemple va me retomber sur la tête ! Pardon et respect à toi, localier de Lannion qui lirait ces lignes ! :lol: ) Je précise que j'ai travaillé plus de trois ans en PHR et PQR, et que je sais donc qu'on peut y faire du travail de qualité (ou de la merde, mais ça arrive aussi à Libé ou sur TF1). Je crois que LinePo a été un peu maladroite dans son post, mais ce n'est qu'un post, et vos réponses l'ont sûrement amenée à réfléchir. Son message reflète surtout, à mon avis, un manque d'information et peut-être de réflexion sur le sujet. LinePo, tu devrais te documenter plus sur les programmes des différentes écoles, lire quelques bouquins sur le métier, faire des stages d'observation, etc, et élaborer un projet un peu plus construit et réfléchi... en tenant compte du fait que les journalistes sont très, très susceptibles.
Une petite précision : je ne crois pas que le niveau d'études change quoi que ce soit à la rémunération, qui est basée sur une grille par type de presse. Sachant que les journalistes sont de plus en plus diplômés... ça voudrait dire qu'on serait tous super bien payés ? Je ne développe pas plus, vous aurez compris...
LinePo
Messages : 36
Inscription : 24 juin 2009, 15:30
Contact :

Message non lu par LinePo » 25 juin 2009, 11:23

J'ai lu vo
Dernière modification par LinePo le 14 mai 2012, 22:36, modifié 1 fois.
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 28 juin 2009, 00:40

kaeak a écrit :Pour ce qui est de la question sur la légèreté d'un DUT + une licence pro, à mon avis, tu es à côté de la plaque. Trois ans, dans une écoles reconnue, c'est très lourd, pas léger du tout. Avec ce diplôme, tu as largement la même chose qu'avec un Master dans les autres écoles. Par ailleurs, la réputation de Tours dans la profession n'est plus à faire.

Le DUT à lui seul est une formation reconnue, ce qui fait qu'en le suivant, tu n'as pas "certains enseignements" en commun, mais une formation équivalente en tous points à celle qui est délivrée dans les autres formations reconnues. Ce n'est pas le niveau Bac + 3 ou 5 qui compte, mais la reconnaissance.
Je m'auto-cite, parce que j'imaginais que ça te donnait un semblant de début de réponse. Non, le cursus DUT (+ éventuellement licence pro) n'est absolument pas léger et oui, il ouvre exactement les mêmes portes que les master des écoles reconnues. Il suffit seulement de savoir en tirer profit dans le sens que tu souhaites (comme pour les autres écoles). Les réseaux d'anciens et les profs sont là pour essayer de te donner des contacts. Tes "chances" de te créer un carnet d'adresses sont les mêmes dans toutes les écoles, le fait d'être en DUT ou en master n'y change absolument rien, rassure-toi.

Pour en revenir à la PQR, il est légitime que le fait d'être CLP ne te comble pas. Mais un CLP n'est pas un journaliste en poste et ne voit donc absolument pas les mêmes choses. "Atteindre le journalisme de qualité et éviter la PQR", comme tu le disais, c'est plutôt déplacé. Je touche à la PQR et à d'autres choses qui, peut-être, sont pour toi du "journalisme de qualité"... tu serais certainement surprise de voir ce qu'on peut y voir.
gavroche
Messages : 116
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 28 juin 2009, 09:13

Sachez que je suis également, comme certains d'entre vous, correspondante locale en PQR. Et malheureusement, pour l'instant, ça ne me comble pas.
Hum, je veux bien que les journaux soient inégaux en pqr... ceci dit, moi je soupçonne un léger mépris de ta part vis à vis des gens de tous les jours surtout... que t'amène à cotoyer ce job.
Je suis désolée de sembler présomptueuse et arrogante, car ce n'est pas le cas. Il me semble que tous (ou presque) les étudiants se lançant dans un cursus de journalisme visent la presse nationale ou un autre média de ce genre.
Hum, très mauvais point de départ pour une future journaliste de lancer comme ça des généralités ! fausses qui plus est...
Renseigne toi un peu mieux avant d'affirmer de façon péremptoire de telles choses...
mes 6 mois en tant que correspondante me l'ont déjà montré).
six mois d'expérience et tu sais déjà tout sur tout , ouah ! j'hésite entre la bêtise et l'arrogance pour expliquer ton attitude...
Cependant, je me demandais surtout quelles sont les chances concrètes de se créer un réseau en sortant d'un IUT ou en sortant d'un Master...
le réseau c'est sur le terrain que tu te le fais. si déjà t'es méprisante vis à vis du journal ou tu bosses comme clp, ça commence très mal pour le réseau...

Cela dit, si vous avez encore des choses à me dire, hésitez pas...
Redescends sur terre, ravale ton égo, admets que tu ne sais rien ou presque de ce métier et apprends à être humble. Ce sera un bon début je crois pour devenir journaliste...
Répondre

Revenir à « Forum général »