Je rempile, que faire ? Rien ? Master ?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
Ironheart59

Message non lu par Ironheart59 » 29 juin 2009, 23:49

Merci des conseils. :)

Pour cilou > je veux bien pour les piges, mais j'ai juste une petite question à toi qui me semble rodée. Comment trouves tu tes idées d'article ? Tes sujets, auxquels personne d'autre que toi n'a pensé ? Parce que je n'ai aucun réseau. Sans vouloir être indiscret, que fais tu à côté pour trouver des sujets ? Je sais que ça n'a rien à voir avec le sujet du topic, mais bon, j'aurais bien besoin de petits conseils car j'ai utilisé le guide de la pige, mais il est assez évasif sur la question...

Sinon, par rapport aux stages : je ne vois pas ça comme de l'exploitation, mais comme l'occasion d'avoir encore plus d'expérience (on apprend tous les jours, toute la vie), et surtout, de s'incruster dans une rédaction, de connaitre des journalistes, de se constituer un petit réseau... c'est de la pure stratégie. lol. Et puis sur le CV, ça fait toujours mieux que rien du tout... ^^

Mais tu as raison, cilou, peut être que je me cherche des excuses. Une école, c'est plus rassurant que les piges qui peuvent durer longtemps, et qui sont très très précaires... m'enfin, ne t'en fais pas, je compte en chercher ! :wink:

Je me demande aussi si j'ai vraiment besoin d'une école de journalisme, et plus j'y pense, plus je crois que oui. Parce que, tout simplement, si ceux qui sortent des écoles galèrent, alors ceux qui n'ont pas fait d'école galèrent encore plus... impossible je crois de ne pas galérer les premières années, mais si on peut réduire ce nombre d'années, tant qu'à faire... ^^ Oui bon, OK, j'ai peur de l'avenir, vous avez gagné :P

edit : Ahh oui j'oubliais. Je consulte régulièrement les offres de CDD et autres. La plupart du temps, figurent dans ces offres, un certain nombre de conditions dont, celle qui revient quasiment tout le temps... "école de journalisme". Je crois que malheureusement, c'est une tendance qui ne fait que croître... En fin de compte, la question se pose pour nous tous : pourquoi tenons nous tant à faire une école ?
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 30 juin 2009, 00:42

Ironheart59 a écrit :Sinon, par rapport aux stages : je ne vois pas ça comme de l'exploitation, mais comme l'occasion d'avoir encore plus d'expérience (on apprend tous les jours, toute la vie), et surtout, de s'incruster dans une rédaction, de connaitre des journalistes, de se constituer un petit réseau... c'est de la pure stratégie. lol. Et puis sur le CV, ça fait toujours mieux que rien du tout... ^^
Bien sûr que les stages sont de l'exploitation, que tu les voies autrement ou pas. Tu en as fait plusieurs, tu as tes premières expériences, c'est bon. Ce n'est pas en remplissant son CV de stages sous ou pas payés que l'on avance. Les journalistes, tu peux les rencontrer tout à fait autrement : les clubs de la presse, les syndicats... :roll:
Une école, c'est plus rassurant que les piges qui peuvent durer longtemps, et qui sont très très précaires...
Au début, il faut faire autre chose à côté pour manger et payer ton loyer. Mais ensuite, si tu te débrouilles pour avoir plusieurs collaborations régulières et avec le temps qui passe et tes employeurs qui te font confiance, tu peux gagner plus en piges qu'en étant en poste.
Ahh oui j'oubliais. Je consulte régulièrement les offres de CDD et autres. La plupart du temps, figurent dans ces offres, un certain nombre de conditions dont, celle qui revient quasiment tout le temps... "école de journalisme". Je crois que malheureusement, c'est une tendance qui ne fait que croître...
Réflexe inutile. Ce ne sont pas les journaux qui t'attendent, mais toi qui dois aller à eux.
Envoie ton CV, déplace-toi, téléphone. Les offres d'emploi, dans beaucoup de cas, ne servent strictement à rien : souvent, le poste est déjà pourvu en interne ou parce qu'un CV est arrivé sur le bon bureau au bon moment. Peu importe que l'école de journalisme apparaisse dans les offres, envoie des candidatures spontanées, relance les rédac chefs et tu verras bien ! Le travail ne tombera jamais du ciel ou d'Internet.

Quant à la pige, encore une fois, ton CV et tes stages d'étudiant exploité à tel ou tel endroit, on s'en fiche. Tu vends un produit, il plaît ou il ne plaît pas.
Ironheart59

Message non lu par Ironheart59 » 30 juin 2009, 01:17

Réflexe inutile. Ce ne sont pas les journaux qui t'attendent, mais toi qui dois aller à eux.
Envoie ton CV, déplace-toi, téléphone. Les offres d'emploi, dans beaucoup de cas, ne servent strictement à rien : souvent, le poste est déjà pourvu en interne ou parce qu'un CV est arrivé sur le bon bureau au bon moment. Peu importe que l'école de journalisme apparaisse dans les offres, envoie des candidatures spontanées, relance les rédac chefs et tu verras bien ! Le travail ne tombera jamais du ciel ou d'Internet.
Oui, c'est déjà ce que je fais, et je compte continuer. Frapper aux portes... C'est en persévérant qu'on y arrive ^^
Jesky31
Messages : 216
Inscription : 29 oct. 2008, 16:36
Contact :

Message non lu par Jesky31 » 30 juin 2009, 03:50

Ironheart59, ne perds surtout pas espoir. Tu as le talent pour rentrer dans une école reconnue. Bats toi et tu t'imposeras.
J'ai rencontré Alex Le Lyonnais lors du Pemep et c'est un bel exemple de combativité, de détermination. Quand on veut quelque chose, on l'obtiens. Donc je veux te voir dire que tu repasses les concours l'année prochaine. Vois ceux qui sont à ta portée et donne tout ce que tu as. Moi si j'échoue, ça ne fera que la 3eme, je vais faire 25 ans d'ici quelques mois et j'ai vraiment envi d'entrer dans ce milieu.
Alors peut être que dans une semaine je me retrouverais sans rien. Mais ce n'est pas grave. Je vais travailler quelques mois pour gagner 4 sous pour me repayer les concours. Je vais peut être partir à Londres histoire de renforcer mon anglais. Je vais combler mes lacunes et je reviendrai plus fort que jamais, à tel point que personne ne sera meilleur que moi.
Tout ça est au conditionnel certes. Ce weekend je serai surement en train de ronchonner dans mon coin, de faire la gueule après avoir vu les résultats des oraux. Je l'assumerais mais je sais que ma détermination ne fera que décupler car j'ai goûté de près au Graal et que ce serait frustrant de ne pas l'avoir entre les mains.
Voilà je tenais à t'adresser ce petit mot après avoir lu tes messages. J'espère de tout coeur que tu vas y arriver. Car en juillet 2008, je pensais tout arrêter. J'ai réfléchi tout l'été et dès octobre j'ai commencé à faire des stages, à bosser mon français, mon anglais (ce qui ne m'a pas servi). Pour être le meilleur, il faut devancer tout le monde et si tu t'y remets dès octobre, tu auras des points d'avance à l'arrivée. :)
Ironheart59

Message non lu par Ironheart59 » 30 juin 2009, 11:47

Merci, Jesky, ton message me motive encore plus. Je suis content que ce forum existe, parce qu'il me permet de constater que je ne suis pas seul ^^ Oui, je compte continuer, m'accrocher, ça serait bête de tout arrêter si prêt du but... je n'abandonnerai pas si facilement. Nous n'avons décidément pas choisi le métier le plus facile... Mais quand on veux, on peut ! Je croise les doigts pour toi qui m'a l'air vraiment motivé, à ce que j'ai pu lire sur ce forum. Allez... Yes, we can ! 8)
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 30 juin 2009, 17:15

Ironheart59 a écrit : Pour cilou > je veux bien pour les piges, mais j'ai juste une petite question à toi qui me semble rodée. Comment trouves tu tes idées d'article ? Tes sujets, auxquels personne d'autre que toi n'a pensé ?
C'est LA grande difficulté du journalisme en général, et du pigiste en particulier. Une fois qu'on a une bonne idée de sujet, le reste est plus facile : vendre l'article, enquêter, rédiger...
Pour ma part, j'ai une spécialité (sciences et environnement), et je sais où chercher : publications scientifiques, newsletters spécialisées, communiqués de presse... Je vois ainsi quels sont les sujets "chauds", ou du moins susceptibles d'intéresser les quelques titres pour lesquels je travaille. Parce que pour vendre un sujet, il faut aussi connaître à fond les journaux auxquels ont souhaite les proposer, leur style, leur lectorat,...
Ironheart59

Message non lu par Ironheart59 » 01 juil. 2009, 15:37

Réponse à une demande de stage, reçue ce midi :
Bonjour XX XX,

Merci de votre intérêt.



Cordialement,
la Rédaction XX.
Si c'est pas du foutage de gueule !...

De rien, c'est vrai je m'amuse à rédiger des lettres de motivation juste parce que le journal m'intéresse, comme ça, par plaisir ! :roll:
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Message non lu par Climousse » 01 juil. 2009, 15:50

Au moins ils te répondent, non ? C'est pas le cas de tout le monde... Et puis ça t'arrive aussi quand tu es pigiste, et préparer un synopsis, c'est sacrément plus de boulot qu'une lettre de motivation ! En plus, ta lettre de motiv, aucun permanent ne va la reprendre pour se l'attribuer... :roll:
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 01 juil. 2009, 15:52

Au moins, comme dit Climousse, ils te répondent, le pire c'est d'attendre une réponse qui ne vient jamais.
C'est pas du foutage de gueule, c'est du manque de temps. Leçon n°1 sur le journalisme : les journalistes n'ont pas le temps.
Ironheart59

Message non lu par Ironheart59 » 01 juil. 2009, 16:04

Oui enfin ça ne prend pas deux heures (même pas 1 minute, si on écrit vite) de donner quelques détails. "merci de votre intérêt", et ? J'aurais encore préféré ne pas avoir de réponse du tout. Et oui, c'est sûr, une lettre de motivation, ce n'est rien à côté d'un synopsis. Mais c'est une question de principe. M'enfin. C'est le système...
Florinette

Message non lu par Florinette » 01 juil. 2009, 16:06

C'est vrai que c'est pas facile de se lancer.. Moi aussi je pense devoir rempiler et me pose sérieusement la question de savoir quoi faire.. Même si c'est dur et qu'on a l'impression de pas trouver de sujets intéressants, il faut tenter le coup. Essayer, réessayer.. Surtout pas laisser tomber. Je partage le point de vue de Cilou, il faut se lancer, se bouger, même si on n'a pas de spécialité pour l'instant..
anthopsg
Messages : 44
Inscription : 01 juin 2009, 14:52
Contact :

Message non lu par anthopsg » 01 juil. 2009, 16:58

Ironheart... N'hésite pas à me passer ton MSN par message privée...
Je viens à peine de me lancer dans le métier, on peut en discuter. Ca peut être sympa d'échanger là dessus.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 01 juil. 2009, 17:00

Ironheart59 a écrit :Oui enfin ça ne prend pas deux heures (même pas 1 minute, si on écrit vite) de donner quelques détails. "merci de votre intérêt", et ?
Je crois que tu n'as pas la vision de ce qui se passe dans les rédactions. 1 minute X 40 candidats, c'est 40 minutes. En plus, si tu veux des détails, ça veut dire qu'ils reprennent ta lettre, qu'ils la relisent, qu'ils se rappellent pourquoi ils ne te retiennent pas... Alors qu'en fait, ils ont fait deux piles : une grosse pour les refusés, une toute petite pour ceux qui continuent. Et puis il n'y a peut-être pas de raison précise : quelqu'un était mieux, c'est tout.
J'aurais encore préféré ne pas avoir de réponse du tout.
T'inquiète pas, c'est ce que tu auras le plus souvent.
Et oui, c'est sûr, une lettre de motivation, ce n'est rien à côté d'un synopsis. Mais c'est une question de principe. M'enfin. C'est le système...
Apprends à te blinder, et surtout apprends à ne pas te formaliser d'une non réponse ou d'une réponse évasive : c'est notre lot quotidien dans ce métier.
YouCanDance
Messages : 44
Inscription : 30 juin 2009, 05:00
Contact :

Message non lu par YouCanDance » 01 juil. 2009, 17:02

cilou a écrit : 1 minute X 40 candidats, c'est 40 minutes.
:lol:
anthopsg
Messages : 44
Inscription : 01 juin 2009, 14:52
Contact :

Message non lu par anthopsg » 01 juil. 2009, 17:02

J'aurais encore préféré ne pas avoir de réponse du tout.
T'inquiète pas, c'est ce que tu auras le plus souvent.

___

Oui en général, on a environ 5% de réponses pour les demandes d'emploi et 10% pour les demandes de stages.
Environ hein ^^ expérience perso ;)
Répondre

Revenir à « Forum général »