Une année pour me préparer... Que faire ?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
aureaçores
Messages : 23
Inscription : 07 juin 2009, 15:04
Contact :

Message non lu par aureaçores » 11 juin 2009, 12:56

Je suis aussi en plein questionnement pour l'année prochaine. J'ai tenté les concours cette année mais pr l'instant ce n'est pas fructueux!
Si ça ne marche pas j'hésite entre:

-Reprendre une année en Master Info-Com (j'ai une Licence Info Com obtenue en 2007) pr me remettre ds le bain des études et faire des stages ( pdt 18 mois j'ai travaillé comme salariée ds une radio locale) tout en préparant les concours

-Ou bien voyager, j'avoue que ça me tente bien ayant le virus du voyage. Voyager utile en Australie pr apprendre langlais et faire un peu d'humanitaire, et revenir au mois de février pr les concours...

Qu'en pensez-vous, des conseils? Le dilemme est dur!!!
mario1945
Messages : 30
Inscription : 28 août 2007, 23:01
Contact :

Message non lu par mario1945 » 11 juin 2009, 13:13

cilou a écrit :Tu peux aussi acheter le Guide de la pige et essayer de proposer des piges à des journaux. Ne vise pas les journaux les plus connus, plutôt les journaux de niche. Propose aussi pour les pages psycho de différents magazines, puisque tu connais un peu le sujet. Même si ça ne marche pas, ça te donnera de l'expérience du démarchage de rédactions. Et si ça marche, même pour quelques piges seulement, ça te donnera une "vraie" expérience, bien plus valorisable sur ton CV qu'un stage ou du CLP.
Tu sembles avoir un avis peu glorieux sur les CLP. Pourquoi ? Et depuis quand est ce que ça n'est plus une vraie expérience ?
kaeak
Messages : 232
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 11 juin 2009, 23:54

Comme si être CLP était glorieux... :roll:
Ce n'est pas forcément une vraie expérience, ça dépend de ce que tu fais. Certains journaux respectent la loi à la lettre et dans ce cas, inutile de valoriser ton expérience de CLP car elle n'a absolument aucun lien avec du journalisme.
Et quand les journaux, la plupart en fait, ne respectent pas la loi, ils se servent de leurs CLP comme de pigistes. En bon français, ça s'appelle de l'exploitation.

Après, en étant habile et en sachant exactement où tu veux aller, ça peut être une très bonne porte d'entrée dans un journal (c'est celle que j'ai prise et ça a fonctionné). A condition que ce soit une expérience limitée dans le temps. Là, ce serait pour un an, alors pourquoi pas.

Vendre des piges, ça prend un certain temps (les premiers mois, c'est très creux), donc dans un temps aussi court, être un CLP habile dans un journal peu regardant sur la loi... ça peut être une expérience qui fait écrire bien plus de lignes !
mario1945
Messages : 30
Inscription : 28 août 2007, 23:01
Contact :

Message non lu par mario1945 » 12 juin 2009, 07:35

[quote="kaeak"]Comme si être CLP était glorieux... :roll:
Ce n'est pas forcément une vraie expérience, ça dépend de ce que tu fais. Certains journaux respectent la loi à la lettre et dans ce cas, inutile de valoriser ton expérience de CLP car elle n'a absolument aucun lien avec du journalisme.
:shock: Oui c'est vrai ce que tu dis. Grâce à mon expérience de CLP, je suis devenu charcutier...
gavroche
Messages : 113
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 12 juin 2009, 07:40

Et quand les journaux, la plupart en fait, ne respectent pas la loi, ils se servent de leurs CLP comme de pigistes. En bon français, ça s'appelle de l'exploitation.
relire le capital de Marx et le chapitre sur la valeur du travail tu apprendras qu'un salaire c'est aussi de l'exploitation... l'exploitation est tout à fait légale cher ami dans notre société capitaliste; 1ere base économique à connaitre ! Certes le clp est encore plus à poil qu'un journaliste, mais c'est le même principe...

Ah le mythe du pigiste free lance libre de toutes contraintes et payé son juste prix. Ben nan, t'es un petit salarié comme les autres et pas payé à sa valeur...

après la gloriole, hum... no comment;

sinon être clp un ou deux ans, en ayant en tête que ce ne va pas payer tes pâtes dans ton assiette, que c'est un statut pourri sans aucune protection sociale, que ça ne peut être qu'un premier pas, une toute première expérience, je pense que c'est pas une mauvaise idée du tout. c'est ce que j'ai fait, je ne regrette absolument pas. Le chef de redac avec qui j'ai bossé m'a appris le métier...
et quand je vois mes collègues de 30/35 ans qui ont quasi tous commencé comme ça... comme quoi !
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 12 juin 2009, 08:51

Je n'ai aucun mépris contre les CLP. Simplement, les CLP ne sont pas censés rédiger, et ne sont pas considérés comme des journalistes. Donc un employeur qui recevra un CV avec marqué "CLP", ou un jury de concours qui voit que tu as été CLP, il se dit "très bien, ça montre sa motivation pour le journalisme, mais a-t-il(elle) écrit ses articles, ou juste passé les informations ?" Alors que le même employeur ou jury qui voit que tu as fait quelques piges se dit "voilà quelqu'un qui a déjà l'expérience d'un journaliste".
Donc si tu as la possibilité de faire des piges, c'est mieux que CLP. Mais CLP, c'est mieux que rien. Quant à comparer l'intérêt pour les employeurs/jurys entre CLP et stage... je demande un joker.
Riri
Messages : 48
Inscription : 26 mai 2009, 18:26
Contact :

Message non lu par Riri » 12 juin 2009, 10:09

Moi je suis CLP, et dans une grande ville, c'est très bien pour se forger de l'expérience. Il n'y a pas de salaire quand on est CLP mais une "rémunération d'appoint", et c'est quand même bien rare que les CLP n'aient que cette activité !!
Dans la rédaction du journal pour lequel je fais des piges, 1/2 des journalistes ont commencé comme ça, n'ont pas de diplôme mais ont intégré la rédaction en passant de CLP au CDD puis CDI.
En tout cas, moi, en tant que CLP, j'ai toujours eu des sujets intéressants, de gros événements à couvrir, du travail de journaliste parfois. Je m'en fiche pour l'instant de ne pas être payée + que 10€ l'article, l'expérience en vaut une autre ! et je pense que le jury pose les questions qu'il faut pour évaluer notre expérience, que l'on ait été en stage, en CDD ou CLP!
lolie
Messages : 43
Inscription : 06 oct. 2007, 18:22
Contact :

Message non lu par lolie » 12 juin 2009, 10:49

Je suis d'accord avec Riri. être CPL est une bonne expérience, ça peut être un atout quand on passe un examen. Au moins, on a un avantage par rapport à ceux qui sortent du cocon universitaire sans expérience.
On passe des infos à ta rédac et on rédige aussi.Il faut arrêter de prendre les CPL pour des moins que rien!
Ce n'est pas facile en ce moment de passer du statut de CPL à celui de journaliste en CDD.Vu ce qui se passe en ce moment...
Au fait , je constate que le guide de la pige n'est pas disponible partout.(J'ai fait trois librairie dans ma ville et je ne l'ai pas trouvé)
mario1945
Messages : 30
Inscription : 28 août 2007, 23:01
Contact :

Message non lu par mario1945 » 12 juin 2009, 13:03

th
lolie a écrit :Je suis d'accord avec Riri. être CPL est une bonne expérience, ça peut être un atout quand on passe un examen. Au moins, on a un avantage par rapport à ceux qui sortent du cocon universitaire sans expérience.
On passe des infos à ta rédac et on rédige aussi.Il faut arrêter de prendre les CPL pour des moins que rien!
Ce n'est pas facile en ce moment de passer du statut de CPL à celui de journaliste en CDD.Vu ce qui se passe en ce moment...
Au fait , je constate que le guide de la pige n'est pas disponible partout.(J'ai fait trois librairie dans ma ville et je ne l'ai pas trouvé)
Enfin quelqu'un qui a du bon sens ! Perso, je ne sais pas dans quel monde vivent les autres mais un CLP qui se contente de dire à la rédac "tiens tel jour il y a une AG dans mon village, il faudrait que VOUS journalistes puissiez y aller...", je ne vois pas très bien quel intérêt ça représente pour un journal... Si le CLP se contente de passer les infos sans RIEN rédiger, ce n'est qu'un informateur. Pas un CLP.
Riri
Messages : 48
Inscription : 26 mai 2009, 18:26
Contact :

Message non lu par Riri » 12 juin 2009, 19:04

Moi je ne comprends pas trop l'histoire du "le CLP ne rédige pas ou pas beaucoup" Oo cette année j'ai rédigé + de 80 articles intégralement, la rédaction n'apporte quasiment aucune modification, et la majorité des articles font 2000 voire 2500 signes !
ya des CLP qui ne rédigent pas???
kaeak
Messages : 232
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 12 juin 2009, 22:26

Dans les journaux qui respectent la loi, oui. J'en ai connu un seul pour l'instant et j'ai fait le tour de beaucoup de journaux régionaux.

Un CLP n'est pas censé avoir de deadline, quasiment pas de commandes, donc il fait ce qu'il veut quand il veut... du moins, c'est la théorie.

En réalité, quand j'étais CLP j'avais en réalité le poste d'une journaliste qui venait de partir et la plupart des CLP que j'ai vus travailler dans les journaux où je suis passée depuis (en tant que journaliste cette fois) font aussi un peu de journalisme. Ils écrivent de vrais papiers et font parfois des sujets vraiment délicats. Ca, en entretien, c'est un très gros atout. Et quand on envoie son dossier à l'école que l'on convoite, évidemment, il ne faut pas se contenter de dire qu'on a été CLP mais envoyer quelques gros papiers pour montrer qu'on a écrit.
Répondre

Revenir à « Forum général »