fbpx
Categorynet.com • Une année pour me préparer... Que faire ?
Page 1 sur 2

Une année pour me préparer... Que faire ?

Publié : 09 juin 2009, 16:10
par Shibal
Bonjour,

Exposons tout d'abord ma situation : Je viens de terminer ma Licence de Psychologie, et après une sacré remise en question, je vise maintenant les concours de journalisme de l'année prochaine.

Comme l'indique le titre, j'ai donc une année à remplir pour me former, m'informer, et expérimenter concrètement le métier. Mais qu'elles sont mes possibilités ?

Dans l'optique de faire un maximum de stages, j'ai envisagé dans un premier temps de m'inscrire en Lettres Modernes, principalement pour obtenir le statut étudiant et les fameuses conventions. Mais j'ai un doute sur la possibilité de faire de longs stages dans cette situation... Il me semble que les facs n'acceptent pas les stage pendant les périodes de cours, je me trompe ? Ou y a-t-il moyen de contourner cette limitation ?

Une autre solution était de m'inscrire à une licence pro, en un an donc, qui m'aurait apporté expérience professionnelle et formation utile. Il est tard pour s'incrire, voire trop tard, mais qui sait... Cela vous semble une bonne idée ? Conjugable avec la préparation aux concours et défendable devant le jury ?

Si d'autres ici on été dans la même situation, ou on d'autres idées à proposer, leurs témoignages me seront d'une grande aide. Je vous remercie d'avance.

Publié : 09 juin 2009, 16:28
par lolie
Salut,

Le mieux serait que tu t'inscrives à la fac et que tu fasses un stage. Normalement, ça ne devait pas poser de problème.
C'est ce que j'ai fait :je le suis inscrite à la fac pour terminer ma licence. J'ai écrit pour un journal à côté et je me suis préparée.

Publié : 09 juin 2009, 16:47
par jimbo
Stage, poste de correspondante locale de presse, ne sont pas trop durs à obtenir si on s'y prend tôt et qu'on montre sa motivation. Les deux constituent une très bonne expérience, enrichissante et valorisable.
Peut-être est-ce là une bonne voie. Tu peux aussi en parallèle essayer de passer le First, le CAE (Cambridge) ou le Toeic (Oxford) pour parfaire ton niveau d'anglais.
Revois aussi les bases de la dissertation (peu usitée en psycho).
Enfin, et c'est surement le plus important, ouvre pendant cette année le plus grand possible tes yeux et tes oreilles ! Vas sur le terrain, observe, écoute, dialogue : développe ses qualités essentielles à tout journaliste (enfin je crois).
Voilà j'espère que ce petit laïus pourra t'aider.
amicalement,

Publié : 09 juin 2009, 17:33
par Shibal
Déja, merci pour vos réponses.

Je viens d'appeler ma faculté, si je m'inscris en L1 de lettre moderne, je n'aurais pas accès aux conventions de stage. Et si je continue en Master Psycho, les stages dans le journalisme ne me seront bien entendu pas accordé... J'avoue que je me retrouve coincé là, je ne sais pas trop vers ou me tourner pour obtenir les conventions adéquates... :(

Re: Une année pour me préparer... Que faire ?

Publié : 09 juin 2009, 18:07
par anthopsg
Shibal a écrit : Comme l'indique le titre, j'ai donc une année à remplir pour me former, m'informer, et expérimenter concrètement le métier. Mais qu'elles sont mes possibilités ?
Apprendre à écrire dans un premier temps me semble être la base.

Publié : 09 juin 2009, 19:20
par kaeak
Shibal a écrit :Déja, merci pour vos réponses.

Je viens d'appeler ma faculté, si je m'inscris en L1 de lettre moderne, je n'aurais pas accès aux conventions de stage. Et si je continue en Master Psycho, les stages dans le journalisme ne me seront bien entendu pas accordé... J'avoue que je me retrouve coincé là, je ne sais pas trop vers ou me tourner pour obtenir les conventions adéquates... :(
Il te reste la solution de ne pas t'inscrire pour ne rien avoir et de chercher plutôt à être correspondant local de presse.
Va voir l'agence du journal régional de la ville où tu vis (ou la plus proche), montre-leur ta motivation et sors-leur l'argument du futur journaliste, ça plaît.
Tu te feras honteusement exploiter pendant un an, mais si tu es habile, tu pourras faire des sujets intéressants (dès que tu prends de l'assurance, propose toi-même des choses enrichissantes pour éviter les brocantes et les kermesses).

Publié : 09 juin 2009, 20:58
par tam
mon conseil? pars à l'étranger (si t'as un peu de sous), profite de la vie jusqu'à janvier et commence à bosser en janvier ;)

Publié : 09 juin 2009, 21:02
par Reshaf
Sociologie ou Histoire donnent des conventions facilement normalement. Vas leur demander mais ça correspond quelque peu aux formations qu'ils donnent.

Publié : 09 juin 2009, 23:10
par Shibal
Merci encore pour vos réponses !

Partir à l'étranger n'est pas vraiment dans mes moyens mais passer le Toeic faisait parti de mes projets effectivement.

Je pense au final faire un mix de vos conseils : M'inscrire à la fac pour engranger quelques connaissances utiles et garder un simili-rythme de travail (si j'arrive à obtenir quelques stages dans la foulée, ça ne sera que du bonus), puis chercher en parallèle un poste de correspondant local/pigiste. La préparation du concours suivra.

Petite interrogation par rapport au rôle de correspondant local : C'est habituellement lui qui propose des sujets ou la rédaction qui l'envoie couvrir certains événements ?

Publié : 10 juin 2009, 07:41
par mario1945
C'est la rédac qui l'envoie sur les sujets mais il peut aussi faire des propositions.

Publié : 10 juin 2009, 10:49
par Climousse
Shibal a écrit :puis chercher en parallèle un poste de correspondant local/pigiste.
Et pour commencer, renseigne-toi bien (par exemple sur le forum, sujet abordé maintes fois) sur la différence entre les deux, pour ne pas faire tes premiers pas dans le métier dans la confusion et le dumping... :roll:

Publié : 10 juin 2009, 12:40
par Shibal
Oui oui, ça fait quelques jours que je lis le forum de long en large, je commence à saisir les subtilités du métiers, un peu :P

Publié : 10 juin 2009, 19:42
par kaeak
mario1945 a écrit :C'est la rédac qui l'envoie sur les sujets mais il peut aussi faire des propositions.
Ca dépend des journaux.
Cette version est la plus répandue mais aussi la moins légale. Les journaux qui sont dans les règles ne commandent presque pas de papier à leurs CLP.

Publié : 10 juin 2009, 21:32
par cilou
Tu peux aussi acheter le Guide de la pige et essayer de proposer des piges à des journaux. Ne vise pas les journaux les plus connus, plutôt les journaux de niche. Propose aussi pour les pages psycho de différents magazines, puisque tu connais un peu le sujet. Même si ça ne marche pas, ça te donnera de l'expérience du démarchage de rédactions. Et si ça marche, même pour quelques piges seulement, ça te donnera une "vraie" expérience, bien plus valorisable sur ton CV qu'un stage ou du CLP.

convention de stage

Publié : 11 juin 2009, 09:58
par melylo
salut,
à Lyon (université lyon II, je crois)(et peut-être ailleurs) ils ont créé une section uniquement pour que s'inscrivent des gens qui veulent faire des stages, pour leur fournir des convention (pas de cours). Ca c'est pour le cadre légal, le stage avec convention ouvrant pas mal de portes. Je crois que c'est accessible sans restriction, pour peu que ton projet montre qu'un stage serait vraiment utile.
Ensuite, trouver un stage n'est pas toujours évident au début quand on ne sait pas à quelle porte taper. Le débouché le plus simple c'est la presse régionale quotidienne ou sinon hebdo. Sauf à Paris où le Parisien prend rarement des gens qui ne sont pas en école de journalisme. Donc, mon conseil de ce côté là: pars en province, chez tes grands-parents ou un oncle si tu es de Paris ou quitte à prendre un appart pas trop cher.
Sinon, il y a aussi des magazines ou d'autres médias sensibles à la motivation, si tu as une envie particulière, fais toujours la demande. Dans tous les cas, envoie une lettre, envoie un mail, rappelle, rappelle, rappelle, rappelle. Cordiale mais ferme.
genre je le veux.
Dis toi qu'il est probable que ta lettre ne soit pas lue avant le deuxième coup de fil...
Adresse la lettre au rédacteur en chef ou chef de service si tu vises un rubrique particulière. Leurs noms sont toujours indiqués quelque part dans le journal (dans "l'ours", un petit encart qui décrit la rédaction). Un coup de fil au secrétariat permet aussi discrètement de t'éclairer sur la personne qui reçoit et traite les demandes. Attention à la qualité d'écriture de la lettre, le premier truc sur lequel on te juge, puisque c'est tout ce qu'ils auront.
C'est parfois décourageant, mais dis toi que tu peux difficilement travailler dans plus d'un journal à la fois, il suffit donc d'un oui!
Bon courage