ESJ Paris

Forum à propos de l'ESJ Paris
Nightwish94

ESJ Paris

Message non lu par Nightwish94 » 27 nov. 2003, 05:15


Salut
Je suis actuellement en première année de l'ESJ Paris et j'ai un petit problème:j'ai l'impression d'y apprendre autant de choses qu'en contemplant la cuvette des WC. :(
Pour ceux qui ont eu le "lourd" privilège de suivre le même chemin:avez-vous ressenti une frustration identique?
Car étant donné l'investissement financier que l'ESJ représente,je préfère éventuellement tenter ma chance au concours de l'ESJ Lille plutôt que de perdre mon temps-et mon argent-pour rien.
Merci d'avance pour vos réponses.
arnono

ESJ PARIS

Message non lu par arnono » 27 nov. 2003, 09:54

Si tu paux passer le concours de l'ESJ Paris se sera mieux pour toi, car L ESJ lille est reconnue par la profession et pas celle de PAris!!!! Elle devait l'être depuis au moins deux ans.
Par expérience, ESJ paris s'est bien car il y a des bons profs en 2 eme année mais ce qu'il faut y faire si tu comptes rester. Fais beaucoup de stages grâce aux conventions voila voila
Nightwish94

Message non lu par Nightwish94 » 27 nov. 2003, 10:19

Merci pour ton message.
antoine

ESJ paris

Message non lu par antoine » 27 nov. 2003, 11:25

Je suis passé par l'ESJ Paris et j'ai appris pas mal de choses. Le nombre d'heures de cours n'est pas considérable ;-) Certes ! Mais il ne faut pas s’en contenter !
C'est l'occasion de faire des stages et même des piges assez rapidement pour mettre le pied à l'étrier dans des rédactions très fermées et qui jamais n'annoncent leurs offres d'emplois dans la presse. Alors une école de journalisme à Paris c'est quand même pas mal ;-)

Ce que l'on dit moins c'est aussi que le CFJ et l'ESJ Lille jouent beaucoup sur l'aide des anciens. Pourquoi ne pas créer un annuaire des anciens de l'ESJ ?
Avatar de l’utilisateur
benitoc
Messages : 74
Inscription : 10 oct. 2002, 12:18
Contact :

Re: ESJ paris

Message non lu par benitoc » 27 nov. 2003, 13:30

antoine a écrit : Pourquoi ne pas créer un annuaire des anciens de l'ESJ ?
excellente remarque. C la seule chose qui manque à cette école. Je suis prêt à me lancer dans ce projet.

Pour ceux qui doute de l'ESJ, je leur répond par un petit constat :

100% des personnes que j'ai rencontré dans cette école sont toutes maintenant journalistes.

A+
<a href='http://thebenitoreport.typepad.com' target='_top'>http://thebenitoreport.typepad.com</a>
mouette
Messages : 7
Inscription : 28 oct. 2002, 14:53
Contact :

Message non lu par mouette » 27 nov. 2003, 19:54

Moi aussi je suis une ancienne de l'ESJ, et c'est marrant parce que jsutement je me fais cette réflexion depuis plusieurs semaines : pourquoi n'y a t-il pas d'annuaire ?
Nightwish, j'étais l'une des première à me plaindre de la formation de l'école quand j'y étais, surtout que je l'ai payée en faisant un prêt que je rembourse encore... Effectivement, ce qu'il faut faire c'est multiplier les expériences par des stages et, dès que tu t'en sens prête, faire des piges. Tout compte fait, la formation de l'ESJ est loin d'être si mauvaise, dans le sens où elle pousse à prendre ses responsabilités. Le journalisme c'est beaucoup d'autonomie et de débrouillardise ! Autant l'apprendre dès le départ...

Benitoc, je suis à 100 % avec toi pour l'annuaire...
Singularité finale

annuaire anciens élèves ESJ Paris

Message non lu par Singularité finale » 27 nov. 2003, 20:33

[color=blue]Pour l'annuaire des anciens élèves, je sais que ces messieurs de l'ESJ sont en train de l'instaurer. Je ne sais combien de temps ça mettra, il ont commencé en fin d'année dernière, mais (et là je m'adresse aux anciens de l'école) manifestez vous auprès de l'administration du 107 rue de Tolbiac. Ils seront contents d'avoir des nouvelles de vous !

Quant à la qualité de l'enseignement, je comprends ton angoisse, Nightwish. C'est celle qu'on a tous ressenti en débarquant là-bas. Mais ça s'améliore nettement en réussissant tes années. Par exemple, après avoir eu ce gros loukoum de Rozenblum en 1ère année, les 3/4 des étudiants sont dégoutés de la presse écrite, alors qu'en seconde année, ils ont la possibilté de s'améliorer avec Fourment. Et si l'on y regarde de plus près, la formation radio (je prêche pour ma paroisse car je suis en troisième année spé. radio) est vraiment pas dégueu. Et j'ai vraiment vu une amélioration entre le niveau il y a 2 ans et maintenant. Je crois que l'école se bouge sensiblement le popotin.

Accroche toi, demande des conseils du côté des deuxième et troisième années. Et comme le dit le grand sage Benitoc : tous ( ou presque, je connais une seule exception ) les anciens esjiens que j'ai rencontré à ce jour sont casés dans la presse.

Hasta luego à tous ![/color]
Flyer

Message non lu par Flyer » 27 nov. 2003, 23:16

Baaah, au pire des cas, si tu laches le journalisme, ç'est aussi super cool de bosser dans un vidéoclub. :D
Nightwish94

re

Message non lu par Nightwish94 » 28 nov. 2003, 04:42

Ok,merci à tous et à toutes pour vos messages,qui dopent un peu le moral-y'en avait franchement besoin :D .
Nightwish94

annuaire

Message non lu par Nightwish94 » 28 nov. 2003, 04:54

Pour ceux et celles qui suggèrent la création d'un annuaire des anciens esjiens,voici les coordonnées qui vous permettront de prendre contact avec l'école:
adresse:107,rue de Tolbiac 75013 Paris
responsables administraifs:Mme Martine DUBOC,0145700084 et Elizabeth CHAMOT,0147207847
assistante administrative:Mme Marielle BENAMEUR,0145700086

Voilà voilà...
nicodem

Message non lu par nicodem » 28 nov. 2003, 08:23

Absolument pas d'accord avec Singularité finale. On apprend plus de choses (même si on ne s'en rend pas forcément compte sur le moment) en une heure avec ce cher Serge-Alain (ce cher Serge-Alain, en plus, il peut être utile pour les exercices de diction...) qu'en 10 ans avec Fourment.
hep

bien mais pas top

Message non lu par hep » 28 nov. 2003, 09:56

L'ESJ, c'est tout un poème... J'en suis sortie en juin 2001 après y avoir passé deux ans (je ne pense pas que la troisième année soit utile en presse écrite). Sur le coup, c'est vrai, on peut s'énerver contre les profs et les cours (soit chiants, soit stressants).
Pour Rozenblum, il faut savoir que sous sa perpétuelle mauvaise humeur se cache un bon prof (pour la rigueur de l'écriture et l'ambiance rédaction) et même un gars sympa quand on bosse un peu. Nous pousser à bout, c'est son jeu. Quant aux cours de radio et de télé, je pense qu'ils valent plus le coup en deuxième année. Si tu t'embêtes, tu peux toujours te faire la journée entière de cours facultatifs, assez intéressants pour apprendre des choses en politique, économie, géographie, etc.
Finalement, le problème à l'ESJ ce n'est pas l'enseignement. Aucun journaliste que j'ai rencontré ne s'est plaint de l'école et je connais d'anciens CFJ qui galèrent pour trouver du travail. On est dans une mauvaise conjoncture. Je pense qu'il faudrait un BDE et une administration plus motivés pour investir dans du bon matériel, faire bouger l'école, et lier des contacts avec les entreprises (j'ai entendu dire que ça s'améliorait un peu depuis l'arrivée de Mathieu). Mais ça, ça dépend également de la reconnaissance de l'ESJ : d'où le cercle vicieux.
Avatar de l’utilisateur
Olivier T
Messages : 863
Inscription : 17 sept. 2002, 22:42
Localisation : l'outre-tombe
Contact :

Message non lu par Olivier T » 01 déc. 2003, 12:22

Ce qu'il manque en première année, c'est un cours sur la fonction recherche dans un forum.

L'ESJ Paris a déjà bénéficié de discussions à plusieurs reprises. Largement de quoi te faire une bonne idée sur la qualité de l'enseignement.

Entre les aigris et les béats, tu n'auras qu'à choisir ton camp. :wink:




(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
anorelie
Messages : 2
Inscription : 01 déc. 2003, 19:53
Localisation : aix-en-provence
Contact :

Message non lu par anorelie » 01 déc. 2003, 20:10

L'ESJ n'est pas la panacée, mais comparée aux autres formations du type il n'y a rien à envier... surtout que l'école s'est (enfin) équipée d'ordinateurs... (à mon époque, il fallait acquérir un ordinateur portable !). Pour ce qui est des débouchés, tout dépend de ta localisation : après deux ans à l'ESJ, impossible de trouver un boulot correct à Marseille. J'ai donc décidé de repiquer pour une troisième année, qui présente l'avantage d'être ponctuée d'un niveau maîtrise.
Ce que je reproche à l'ESJ est de l'ordre de la gestion... et de la direction : n'oublions pas que M. Chaigneau a été condamné pour esclavagisme moderne... pas mal pour quelqu'un qui donne des cours sur les problèmes politiques et économiques au tiers-monde...
voilà voilà
antoine

Repas anviens ESJ paris

Message non lu par antoine » 02 déc. 2003, 10:12

Merci pour les numéros de l'ESJ, je vais les appeler...
Je ne sais pas s'ils finiront un jour car j'ai quitté l'école en 94 et ils bossaient déjà sur l'annuaire des anciens ;-)
On pourrait s'inscrire tous sur Copainsdavant.com ou bien lancer une bouffe d'anciens. j'en ai organisé 3 avec 20 personnes de ma promo : c'est très instructif et super émouvant ;-))
Si qqun est aussi tenté, on prend date et on dépoussière notre carnet d'adresse ;-)
Répondre

Revenir à « ESJ Paris »