ESJ paris

Forum à propos de l'ESJ Paris
Nightwish94

salut

Message non lu par Nightwish94 » 09 avr. 2004, 12:34

Je reprends le fil du débat,bien que j'ai dit à maintes reprises ce que je pensais de l'ESJ Paris.Je l'ai quittée récemment,et je m'en porte pas plus mal.Je vais tenter ma chance ailleurs,dans des formations reconnues.Car même si l'enseignement n'y sera peut-être pas meilleur,il me reviendra toujours moins cher et le rapport qualité-prix n'en sera que mieux justifié.
Juste une précision:
1 seul regret:non pas de ne pas être allé jusqu'au bout de la formation,tout juste d'y avoir mis les pieds.
Quant à ceux qui en sont satisfaits,j'en suis sincèrement heureux pour eux,simplement désolé de ne pas avoir pu partager leur bonheur.
Dernière chose,déjà dite et redite sur ce forum:quelque soit la formation que tu vas suivre,c'est à la sortie que ce sera le plus dur.Alors autant t'y préparer à l'avance,sans pour autant perdre de vue ton objectif premier.
loulou

Message non lu par loulou » 11 avr. 2004, 17:10

je voulais aussi savoir s'il y avait a l'esj un réseau d'anciens en bon état de fonctionnement.merqui. :wink:
pach

Message non lu par pach » 11 avr. 2004, 18:00

loulou a écrit :je voulais aussi savoir s'il y avait a l'esj un réseau d'anciens en bon état de fonctionnement.merqui. :wink:
he, he! :roll:
Bonne question. Mauvaise réponse: NON!Il n'y a rien du tout!!! :? :?
loulou

Message non lu par loulou » 11 avr. 2004, 18:43

ça c très embétant :( :(
pach

Message non lu par pach » 11 avr. 2004, 19:37

loulou a écrit :ça c très embétant :( :(
à qui le dis-tu!!! :-/
vandergraaf

Message non lu par vandergraaf » 11 avr. 2004, 20:51

Le réseau c'est toi qui le fait, en gardant contact avec ceux qui ont fait l'école avec toi.
Tu rencontreras aussi des anciens au cours de tes recherches de stage.
Avatar de l’utilisateur
Viviane
Messages : 8
Inscription : 21 mars 2004, 20:12
Contact :

Message non lu par Viviane » 12 avr. 2004, 13:05

Bonjour Loulou,
Si je puis me permettre de te poser la question: qu'est-ce qui te chagrine le plus: d'être à l'esj ou que ce ne soit pas une école reconnue ?(je croyais qu'elle l'était, du reste!)
En ce qui me concerne,j'ai fait l'IUP de Bordeaux (IUP, hein, pas IUT), option journalisme, ça n'est pas reconnu et pourtant, je pense avoir été très bien formée (ou quasiment) et j'ai trouvé du boulot trois mois après en être sortie, sans piston (et sans thune non plus) mais avec de la persévérance et de la motivation.
Le tout c'est, je pense, d'acquérir les bases, après, c'est à toi de te débrouiller! de toute façon, dans cette profession, en ce moment, tout est bouché. Je cherche moi-même ailleurs et ne trouve rien depuis deux ans (en éliminant Paris systématiquement, j'avoue, car je ne veux pas bosser dans cette ville de fous (un avis qui n'implique que moi) bien que ce soit là où il y ait le plus d'offres.)
Si par contre, tu as des doutes sur ta formation, alors va-t'en. Et les échos que tu as recueillis jusque maintenant vont dans cette direction, non? Enfin, il y en a quelques uns de bons aussi...
Sur ce, en tous cas, bonne continuation.
:)
loulou

Message non lu par loulou » 12 avr. 2004, 13:22

kikou,nan justement je n'y sui pas encore, c pour ça ke je cherche le plus d'avis possible...en outre il est vrai ke ça me fait peur de payer 3800 euros l'année pour une école non reconnue et donc avec des débouchés très hypotétikes...peux-tu néanmoins me renseigner sur le type de jobs ke l'on trouve à la sortie de l'école? merqui
vandergraaf

Message non lu par vandergraaf » 12 avr. 2004, 13:34

de toutes façons que l'école soit reconnue ou non c'est la même merde vu l'état du marché de l'emploi. Je ne me pose plus de questions sur les histoires de reconnaissance ou pas, personnellement...
pach

Message non lu par pach » 12 avr. 2004, 18:06

loulou a écrit : pour une école non reconnue
Non reconnue par la profession. Diplôme reconnu par l'Etat, quand-même!
loulou

Message non lu par loulou » 12 avr. 2004, 18:08

oué mé seulement le diplome de la 3 e année pas celui de la 2e.ce dernier n'est donc reconnu ni par la profession ni par l'éduc nationale...ça fé bcp :cry:
pach

Message non lu par pach » 12 avr. 2004, 18:11

loulou a écrit :oué mé seulement le diplome de la 3 e année pas celui de la 2e.ce dernier n'est donc reconnu ni par la profession ni par l'éduc nationale...ça fé bcp :cry:
ah, j'savais pas ça. Je n'ai fait que la dernière année, moi!
vandergraaf

Message non lu par vandergraaf » 12 avr. 2004, 19:52

Tu peux aussi bien considérer qu'il n'y a pas de diplome en deuxième année et que le cursus se fait en 3 ans...

...encore une fois, c'est la 3e année qui est la plus intéressante. Donc faut pas t'en priver. Ne crois pas ceux qui te diront qu'elle ne sert à rien. Et si tu as peur de payer trois ans, il te suffit de rentrer directement en 2e année en faisant déjà un second cycle universitaire avant (je ne sais plus les conditions exactes mais on peut rentrer en 2e années sous certaines conditions)
vandergraaf

Message non lu par vandergraaf » 12 avr. 2004, 19:52

Tu peux aussi bien considérer qu'il n'y a pas de diplome en deuxième année et que le cursus se fait en 3 ans...

...encore une fois, c'est la 3e année qui est la plus intéressante. Donc faut pas t'en priver. Ne crois pas ceux qui te diront qu'elle ne sert à rien. Et si tu as peur de payer trois ans, il te suffit de rentrer directement en 2e année en faisant déjà un second cycle universitaire avant (je ne sais plus les conditions exactes mais on peut rentrer en 2e années sous certaines conditions)
mouette
Messages : 7
Inscription : 28 oct. 2002, 14:53
Contact :

Message non lu par mouette » 13 avr. 2004, 10:34

Voilà, sans doute, un élément de réponse pour expliquer la non reconnaissance de l'ESJ Paris (plus ancienne école de journalisme en France) par la profession :

Répartition des recettes et dépenses à l'ESJ Lille
(chiffres provenant de la plaquette de l'ESJ pour sa campagne de collecte de la taxe d'apprentissage)
Recettes :
taxe d'apprentissage :48%
scolarité : 25%
concours, annales, publications : 14%
subventions : 13%

Plus il y a d'écoles reconnues, plus elles doivent se partager le gâteau de la taxe d'apprentissage... on comprend leurs réticences, surtout quand on connaît les difficultés financières qu'elles connaissent pour ainsi dire toutes !
Répondre

Revenir à « ESJ Paris »