ESJ Paris:je suis outrée!

Forum à propos de l'ESJ Paris
Jio75
Messages : 11
Inscription : 19 nov. 2006, 15:52
Contact :

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par Jio75 » 31 janv. 2012, 21:08

Nous sommes d'accord avec vous et les frais de concours sont à ma connaissance les plus faibles des écoles de journalisme à 50 € et ne servent qu'à payer le personnel et les membres des jurys présents ces jours là
PYLG
Messages : 50
Inscription : 17 avr. 2005, 01:26
Contact :

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par PYLG » 31 janv. 2012, 23:58

Si pour Audrey, suivre une formation dans une Ecole de journalisme a pour seul objectif de "pouvoir inscrire "journalisme" dans la rubrique formation de son CV", il vaut mieux qu'elle change d'orientation. La Marine recrute gratuitement !
La plonge semble plus dans ses cordes... (sic). :P
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 531
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par PascalSR » 03 févr. 2012, 13:07

Bon, on passe aux bassesses en règle maintenant. Pour info, je rappelle — comme l'a fait monsieur le président avant moi — qu'Audrey a posté son « coup de gueule » il y a sept ans.

Je n'ai pas vocation à juger de la qualité d'une école de journalisme en particulier, parce que je n'y ai pas d'intérêts ; je vous laisse donc maîtres du débat. Mais le fait est que cela m'attriste de voir des gens s'étriller sur un forum que j'aime et que je fréquente depuis longtemps, et qui a su jusqu'alors rester à l'écart des débats agressifs, grossiers et mesquins que l'on peut trouver partout ailleurs sur le Net.
Donc, je m'exprime simplement pour le déplorer.

Ah, et en passant, « sic » s'utilise pour ponctuer une phrase ou des termes en citation que l'on souhaite retranscrire tels quels et qu'on ne souhaite pas se voir attribuer ou qu'on ne veut pas assumer.

Au revoir. Bonne journée.
Ces technologies fabriquent une société qui détruit ce qui permet une vie décente.
Sous nos yeux, on voit le monde plonger dans le libéralisme.
Bilbo89

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par Bilbo89 » 02 avr. 2012, 17:03

Bonjour,

Je viens ajouter ma pierre à l'édifice. Actuellement étudiant à l'ESJ Paris, je viens apporter mon témoignage.

Certes l'ESJ Paris n'est pas la pire école de la terre et les plus malins parviendront à en retirer quelque chose comme de n'importe quelle expérience négative. Cela n'empêche pas l'ESJ Paris d'être une école louche sous plusieurs aspects. Sans parler de l'habitude qu'ont certains professeurs à draguer, voire, à se faire des étudiantes de l'école, sans évoquer les frais de scolarité non-payés par certains élèves "fils de..." en échange d'avantages divers pour l'école ou son propriétaire, sans même aborder l'inexistence de programme éducatif à proprement parlé, des absences à répétition de certains profs, en cours ou en conseil de classe (cette année, le conseil des deuxième année, n'a réunis pas moins de trois profs sur plus de dix pour une des promotions), l'impossibilité de s'entretenir avec l'équipe dirigeante... Bref on pourrait en rajouter des tartines mais accabler cette école qui me coûte près de 6000€ par an ne vaudra pas l'expérience d'aller voir des élèves qui y étudient, leur jugement sera probablement sans appel.

Cordialement,

Bilbo
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par coco47 » 03 avr. 2012, 05:46

Bilbo89 a écrit :Sans parler de l'habitude qu'ont certains professeurs à draguer […] l'inexistence de programme éducatif à proprement parlé
Effectivement, la qualité de l'enseignement semble laisser à désirer. Quant à cette phrase : « cette année, le conseil des deuxième année, n'a réunis pas moins de trois profs sur plus de dix pour une des promotions », elle y en a vouloir dire quoi ?
Bilbo89

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par Bilbo89 » 03 avr. 2012, 10:07

coco47 a écrit :
Bilbo89 a écrit :Sans parler de l'habitude qu'ont certains professeurs à draguer […] l'inexistence de programme éducatif à proprement parlé
Effectivement, la qualité de l'enseignement semble laisser à désirer. Quant à cette phrase : « cette année, le conseil des deuxième année, n'a réunis pas moins de trois profs sur plus de dix pour une des promotions », elle y en a vouloir dire quoi ?
Vanner sur l'orthographe sur internet c'est signe d'une grande intelligence et d'une valeur sans égal. Bref, par cette phrase je dénonçais juste le manque criant d'implication d'une grande partie des professeurs.

Par contre faut faire gaffe à la suffisance comme ça, le statut de "journaliste" ne rend pas supérieur au reste de la population notamment celle qui fait des fautes d'orthographe sur les forums. Ce genre d'attitude est représentatif de l'état d'esprit général des journalistes j'ai l'impression. Un peu d'humilité ça fait pas de mal des fois, au contraire, ça rend plus sympathique en général.
Bilbo89

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par Bilbo89 » 03 avr. 2012, 10:16

Bref, tout ça pour dire que l'ESJ Paris n'est pas la pire école la Terre mais si vous comptez sur votre diplôme pour vous donner un coup de pouce dans votre recherche de boulot ou si vous désirez un enseignement vraiment pointu, continuez votre route. De plus, l'ESJ Paris mise beaucoup sur les stages mais trouver des stages avec l'étiquette ESJ Paris, c'est vraiment pas facile. Après, bizarrement, il subsiste quelques professeurs vraiment bons (on peut pas leur enlevé ça) et l'avantage c'est qu'il n'est pas très compliqué de réussir le concours d'entrée.


Bonne continuation.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par coco47 » 04 avr. 2012, 05:14

Je maintiens que la phrase « cette année, le conseil des deuxième année n'a réuni pas moins de trois profs sur plus de dix pour une des promotions » ne tient pas debout et que votre lecteur ne la comprendra pas.
Pas moins de X signifie au moins X, X et plus, donc pas moins de trois signifie au moins trois, trois et plus. Votre phrase dit donc qu'il n'y a jamais eu moins de trois profs au conseil, qu'il y en a toujours eu au moins trois, mais peut-être plus : cinq, huit, dix… ? Donc exactement le contraire de ce que vous avez voulu dire, puisque vous vouliez « dénoncer le manque criant d'implication d'une grande partie des professeurs ». Sans doute vouliez-vous écrire : le conseil […] n'a pas réuni plus de trois profs […] ? Mais vous avez écrit l'inverse.
Je ne suis pas journaliste mais, en tant que lecteur, j'aime qu'on me dise ce que l'on veut vraiment me dire, et pas le contraire.
Je note en outre que pour vous un journaliste ne doit pas se sentir « supérieur au reste de la population, notamment celle qui fait des fautes d'orthographe sur les forums ». Tout à fait juste. Mais si vous en déduisez que le journaliste doit faire autant de fautes d'orthographe que le reste de la population, je ne vous suis plus. Car alors pourquoi faire des études (et à 6 000 euros par an de surcroît) ?
Bilbo89

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par Bilbo89 » 07 avr. 2012, 16:19

coco47 a écrit :Je maintiens que la phrase « cette année, le conseil des deuxième année n'a réuni pas moins de trois profs sur plus de dix pour une des promotions » ne tient pas debout et que votre lecteur ne la comprendra pas.
Pas moins de X signifie au moins X, X et plus, donc pas moins de trois signifie au moins trois, trois et plus. Votre phrase dit donc qu'il n'y a jamais eu moins de trois profs au conseil, qu'il y en a toujours eu au moins trois, mais peut-être plus : cinq, huit, dix… ? Donc exactement le contraire de ce que vous avez voulu dire, puisque vous vouliez « dénoncer le manque criant d'implication d'une grande partie des professeurs ». Sans doute vouliez-vous écrire : le conseil […] n'a pas réuni plus de trois profs […] ? Mais vous avez écrit l'inverse.
Je ne suis pas journaliste mais, en tant que lecteur, j'aime qu'on me dise ce que l'on veut vraiment me dire, et pas le contraire.
Je note en outre que pour vous un journaliste ne doit pas se sentir « supérieur au reste de la population, notamment celle qui fait des fautes d'orthographe sur les forums ». Tout à fait juste. Mais si vous en déduisez que le journaliste doit faire autant de fautes d'orthographe que le reste de la population, je ne vous suis plus. Car alors pourquoi faire des études (et à 6 000 euros par an de surcroît) ?

Ah okkkk mais en fait vous voulez juste faire votre intéressant. Un troll lettré, intriguant. On va pas perdre de temps, on va JUSTE pas se calculer.

Pour le reste j'ai dit ce que j'avais à dire, mes maladresses orthographiques finiront par convaincre les plus sceptiques du niveau de l'ESJ Paris.

Cordialement.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par coco47 » 08 avr. 2012, 05:57

Bilbo89 a écrit :Ah okkkk mais en fait vous voulez juste faire votre intéressant. Un troll lettré, intriguant. On va pas perdre de temps, on va JUSTE pas se calculer.
Pour le reste, j'ai dit ce que j'avais à dire, mes maladresses orthographiques finiront par convaincre les plus sceptiques du niveau de l'ESJ Paris.
Donc, si on vous fait une remarque, on est un troll qui fait l'intéressant. Drôle de sens de la discussion !
« Pour le reste », il ne s'agit pas d'orthographe. L'orthographe, il y a des correcteurs ou des SR pour s'en occuper. Il s'agit de ce que, voulant dire noir, vous dites blanc. Voulant dire pas plus de trois (donc un, deux ou trois), vous dites pas moins de trois (donc trois, quatre, six, huit, dix…). Et ça, c'est pas bon. Parce que le lecteur, il pense que noir c'est noir et que blanc c'est blanc. Faut pas lui vendre l'un pour l'autre. Et ce que je dis là, ce n'est ni lettré ni intriguant, c'est le b.a.ba.
PS : « okkkk … en fait… on va JUSTE pas se calculer. » MDR ce langage d'ado ! L'ESJ à seize ans, bravo !
Quentin 70

Re: ESJ Paris:je suis outrée!

Message non lu par Quentin 70 » 10 sept. 2012, 23:54

Je pense que les meilleurs s'en sortent s'ils ont compris la véritable utilité de ces écoles privée. Celui qui vient pour la formation est gagnant. Celui qui vient pour le diplôme continueront leurs études. Ceux qui sont inscrits par défaut par leurs parent végèteront et seront des boulets.
Répondre

Revenir à « ESJ Paris »