ICM Grenoble, en attente de re-reconnaissance pro ?

Forum à propos de l'ICM / Ecole de journalisme de Grenoble
carophenix
Messages : 98
Inscription : 15 mai 2008, 17:42
Contact :

Message non lu par carophenix » 19 avr. 2009, 00:02

Plus que tout pour Science Po : elle remplit toutes les conditions requises par la commission... Ce n'est pas tant que la commission veuille lui reconnaître la reconnaissance (Science Po Paris n'en a pas réellement besoin, c'est pour elle un trophée de plus...) mais qu'elle n'a aucune raison de lui refuser !

Quant aux rumeurs... Il semblerait qu'outre Science Po une autre école soit sur le point d'obtenir sa reconnaissance. Notre directeur n'a pas voulu nous mettre sur la voie car son cas est bien moins certain que celui de l'IEP... Et qu'une des 12 écoles est en outre sur la sellette !

Et pour Grenoble : il n'y a aucune date buttoir ! La décision peut très bien tomber en mai, comme en juin... comme en septembre prochain !
jeanbellini
Messages : 35
Inscription : 29 janv. 2008, 17:57
Contact :

Message non lu par jeanbellini » 20 avr. 2009, 01:49

politiquement parlant, je ne pense pas qu'il soit particuliérement recommandé pour la commission d'augmenter de façon constante, et inconsidérée, le quota des écoles reconnues. Si à GRENOBLE, le directeur se fait du mourron, c'est qu'il n'a pas eût la reconnaissance, point barre. La crise est là, et aucune école de journalisme reconnue par la profession est aujourd'hui en mesure de donner un travail constant à ses étudiants diplômés. Voilà au dela du contenu pédagoqique le vrai hic. La crise de la presse écrite, et la transition vers un nouveau modéle de communication ne facilite pas les choses, sans parler de toutes ces écoles bidons, véritables boite a fric qui se sont créent entre temps, et qui vous emménent vers le FC CHOMDU. ALORS en virer une pour la remplacer par une autre, je trouve cela trés courageux et même recommandable. Cela aura au moins le mérite de forcer certaines a ne dormir sur leurs lauriers ; pour info, un pote de redac me racontait il y a deux ans qu'il était le seul de sa promo à avoir du boulot. Il sortait du CFJ (centre de formation des journalistes, une trés bonne formation)
un seul sur 40. parmi les 40 il était le seul provincial, et c'est lui qui taffe
les autres ont tout le temps de lire LIBE, leur journal préféré
carophenix
Messages : 98
Inscription : 15 mai 2008, 17:42
Contact :

Message non lu par carophenix » 20 avr. 2009, 13:14

Je sais pas trop d'où ton ami sort ces chiffres... Un pote actuellement au CFJ a accès à leur célèbre site, sur lequel une offre d'emploi est ajouté quotidiennement ! Alors certes il s'agit autant de postes de SR que de rédacteurs, et il y a certainement plus de CDD que de CDI mais 1 offre par jour !

En outre pour ma part je me trouve à l'IFP, où nous avons un listing assez précis des embauches des deux dernières promotions... Il y a régulièrement une personne qui sort en CDI, la moitié en CDD et au bout de 2 à 3 ans les 3/4 ont une embauche... Donc là encore se méfier des on-dit-que ^^ Les statistiques on leur fait dire un peu ce qu'on veut !
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 20 avr. 2009, 21:25

carophenix a écrit :Alors certes il s'agit autant de postes de SR que de rédacteurs
Ce qui n'est pas un souci, puisque le SR est un journaliste à part entière.

Malgré le contexte, les écoles reconnues gardent d'assez bons taux de placement de leurs frais diplômés. C'est généralement dans des postes précaires, mais ça permet, au bout du compte, de faire un peu son trou et de trouver mieux.
jeanbellini
Messages : 35
Inscription : 29 janv. 2008, 17:57
Contact :

Message non lu par jeanbellini » 21 avr. 2009, 02:30

carophenix a écrit :Je sais pas trop d'où ton ami sort ces chiffres... Un pote actuellement au CFJ a accès à leur célèbre site, sur lequel une offre d'emploi est ajouté quotidiennement ! Alors certes il s'agit autant de postes de SR que de rédacteurs, et il y a certainement plus de CDD que de CDI mais 1 offre par jour !

En outre pour ma part je me trouve à l'IFP, où nous avons un listing assez précis des embauches des deux dernières promotions... Il y a régulièrement une personne qui sort en CDI, la moitié en CDD et au bout de 2 à 3 ans les 3/4 ont une embauche... Donc là encore se méfier des on-dit-que ^^ Les statistiques on leur fait dire un peu ce qu'on veut !
OUI CE SONT des statistiques et les stats ont peux leur faire dire ce que l'on veux. Ce que je remarque c'est qu'elles sont toujours favorables aux écoles, un peu bizarre tous cela ? et tu sais comment font les écoles pour maquiller un peu, hé bien c'est trés simple, elles améliorent le rendu, (un stage devient fréquemment un CDD) ou elles compressent quand elles ne mentent pas par omission. L'école de Toulouse a commencé à sortir des journalistes diplômés a partir de 90 91, mais sur son site internet, elle ne produit des listings de ses diplômés placés que depuis 1994, sous prétexte, que la direction a changé entre temps. Donc les plus anciens, pouff, ben on sait pas où ils sont ni même s'ils ont fait une quelconque carrière. Evidemment n'étant pas pris en compte, ils ne font pas faire baisser les stats de placement ! Tous cela je n'y crois pas une seule seconde; d'abord de quelles offres d'emploi parle t-on ? précaire, à la journée ? dans quelles boites ? si ce sont les même que catégorynet, on peux laisser tomber. le sérieux de ces boites est rarement vérifié. Et souvent il n'y a aucun suivi des éléves de la part de la direction pédagogique de chaque établissement. On se borne a reproduire ce que untel disait il y a 4 OU 5 ANS. Un jour j'ai reçu un agenda des anciens élèves qui affirmait que je travaillais tjs à toulouse alors qu'entre temps j'avais changé deux fois de boites et donc deux fois de villes ! OK les écoles sont également réguliérement contactées par de gros organes de presse, mais pas à raison d'une offre par jour. La plupart du temps, s'agissant d'éléves en formation, il peux s'agir de simple proposition de stages rémunées; pas le pérou, et certain pas conforme a ses tx de placement mirobolant
Oulipo
Messages : 25
Inscription : 19 juil. 2007, 18:39
Contact :

Message non lu par Oulipo » 22 avr. 2009, 00:15

Juste quelques précisions :
@ Jeanbellini : Tu écris "Si à GRENOBLE, le directeur se fait du mourron, c'est qu'il n'a pas eût la reconnaissance, point barre." C'est faux à double titre. D'abord le directeur est une directrice, ensuite à l'heure actuelle AUCUNE école n'a obtenu officiellement le renouvellement de la reconnaissance. Seulement, seul Grenoble en fait état sur son site.
@ Carophenix : Tu affirmes "Plus que tout pour Science Po : elle remplit toutes les conditions requises par la commission..." C'est faux. Science Po Paris, comme l'ensemble des IEP, ne remplissent pas les conditions de la commission. Tu peux vérifier par toi même. Il est clairement stipulé que les sections journalisme doivent être clairement tenues à l'écart des sections communication. Ce n'est pas le cas à Sciences Po.
Par contre tu as tout à fait raison quand tu écris que la commission ne lui refusera, a priori, pas la reconnaissance. Sciences Po a les soutiens politiques qu'il faut.
Répondre

Revenir à « ICM / Ecole de journalisme de Grenoble »