fbpx
Categorynet.com • Edition : les mauvais plans photographiques du Petit Flippé
Page 1 sur 2

Edition : les mauvais plans photographiques du Petit Flippé

Publié : 07 janv. 2003, 15:47
par le fripé
Le Petit Futé, vous connaissez ? Cette maison d'édition publie des guides de voyages mais également des guides régionaux et de départements sur la France.
Et bien dans la charte rédactionnelle des guides Région adressée à ses auteurs, on peut lire :
"Les photos : la meilleure solution est bien que vous preniez des photos lors de vos déplacements [...] Vous obtiendrez des pellicules que vous renverrez directement au siège qui prend en charge le développement et les tirages (vous recevrez bien sûr une série papier pour vos albums personnels)."
Ils sont vraiment sympas au Petit Futé, parce que en plus de ne pas vous payer pour vos photos, ils vous dépouillent de vos négatifs en vous octroyant l'infime amabilité de vous offrir les tirages des images qu'ils utiliseront gratuitement grâce a vos talents de photographe ! A savoir : les auteurs ne sont payés en droits d'auteur que pour leur prose écrite, et les images prises au cours de leurs déplacements leur appartiennent donc entièrement...

Alors pourquoi ne pas les payer : parce qu'ils s'imaginent que des gogos (les auteurs) vont être tellement fiers de voir leur photos dans leurs guides qu'ils vont les offrir pour pas un rond !
Belle arnaque non ?

Publié : 07 janv. 2003, 16:50
par Phil
Pas mal en effet :)

Publié : 07 janv. 2003, 19:35
par Alain marand
Bonjour

Pour info le petit futé reçoit chaque jour plus d'une centaiune d'offres de rédacteurs pour les guides !
Soyez certains que bon nombre acceptent cette offre pour signer un guide de voyage
Que voulez vous !
Alain

Publié : 07 janv. 2003, 23:55
par Nico
Certes, encore la loi de la jungle. Mais soyons précis sur le langage: ceci n'est pas une "offre"!

Publié : 08 janv. 2003, 01:21
par Peter
Je demanderais bien au Petit Futé de m'envoyer au Koweit pour faire un guide mais tous frais payés of course !

peter

Publié : 08 janv. 2003, 10:19
par Laurent
Peter a écrit :Je demanderais bien au Petit Futé de m'envoyer au Koweit pour faire un guide mais tous frais payés of course !

peter
Rêve !
Le principe est et restera : Tu avances les frais et tu te rembourses sur la pub négociée...

Publié : 08 janv. 2003, 12:31
par Angel
:shock: J'ai travaillé sur une édition du Petit Futé et, en effet, on te fait comprendre que tes textes doivent être en adéquation avec les pubs que le commercial a négocié... Du publireportage, quoi. Un exemple : j'avais descendu un resto qui était absolument naze. Mon texte a été remplacé par un autre (qu'ils ont sorti de je ne sais où) beaucoup plus favorable parce que le resto était un annonceur d'année en année.

Publié : 08 janv. 2003, 14:00
par Leepstick
Est-ce la même chose avec le Routard ?
Tant de questions existentielles en début d'année...

Publié : 08 janv. 2003, 14:16
par Laurent
Leepstick a écrit :Est-ce la même chose avec le Routard ?
Pour avoir bouffé aux deux rateliers, je te réponds non. Et il y a bien des choses qui diffèrent (incognito, avances sur frais...).
Cela dit, au Routard, pour y entrer...

Publié : 08 janv. 2003, 14:32
par Leepstick
Tiens, ça serait une bonne idée de guide : les plans à éviter à tout prix, les hotels archi-pourris, les bars nazes, la visite à ne pas faire, etc. Avec en parallèle, de vrais bons plans...
Excusez-moi, je reviens de vacances...

Publié : 08 janv. 2003, 14:40
par Laurent
Peut être marrant, en effet.
En plus, ça pourrait vraiment devenir un best seller auprès des quidams en mal de sensations fortes.
On lance le concept ? "Foirez vos vacances avec nous". Ou alors "Les sentiers de la glaire"
Et pourquoi pas un tour operator tant qu'on y est ?

Je garde l'idée par devers moi...

Publié : 08 janv. 2003, 14:53
par Leepstick
Laurent a écrit : Et pourquoi pas un tour operator tant qu'on y est ?
Seulement si c'est Air Lib.


Mieux : un guide qui vérifie les guides. Un guide de guide quoi ! Exemple :

"Le Petit Futé a mis deux fourchettes à ce restaurant où, pourtant, nous n'inviterions pas notre pire ennemi."
"Le poulet aux hormones surnage dans un fond de sauce bon marché. Le Routard s'est régalé."

Et rien n'empêche de proposer en plus les bons plans alternatifs, ceux qu'on trouve vraiment, après avoir fait des vraies rencontres dans des vrais lieux.

Je propose :

"Le Petit Raté"
"Le guide du Lève-Tard"
"Le Trashy Planet"

Publié : 08 janv. 2003, 14:57
par flute
Bon dans la série, des échos sur les méthodes de travail du Lonely Planet ?

Tout à fait d'accord avec toi Angel : c'est du publi-rédac !

Publié : 08 janv. 2003, 15:09
par le fripé
Angel a écrit ::shock: J'ai travaillé sur une édition du Petit Futé et, en effet, on te fait comprendre que tes textes doivent être en adéquation avec les pubs que le commercial a négocié... Du publireportage, quoi. Un exemple : j'avais descendu un resto qui était absolument naze. Mon texte a été remplacé par un autre (qu'ils ont sorti de je ne sais où) beaucoup plus favorable parce que le resto était un annonceur d'année en année.
C'est un fait : la rédaction de textes pour le Petit Futé (guides City, Département ou région) s'apparente de plus en plus à du publi-rédactionnel, et quand l'on sait que l'auteur doit avancer tous ses frais (remboursement 3 semaines après envoi en moyenne) et qu'il est payé 458 € / 3000 F bruts les 100 000 signes (soit environ 6,86 € / 45 F bruts le feuillet...), il y a de quoi prendre le large... Et ce tarif ne s'applique que pour les textes entièrement réécrits et pas pour ceux qui ne sont que réactualisés... Car pour couronner le tout, les éditeurs ont décidé de ne réécrire que 30% de ces guides (City, Département, Région), d'en réactualiser 30 autres % et de laisser tels quels les 30% restants... Pas mal pour un guide qui se dit futé ! Il faut dire que les auteurs y sont traités comme la 5ème roue du carosse, car ce qui rapporte c'est surtout la pub ! Essayez donc de savoir à combien est tiré un exemplaire du Petit Futé de telle ou telle ville et vous verrez que personne ne le sait vraiment... sauf la direction...
Pas étonnant donc que face à une politique presque entièrement commerciale et faussement éditoriale, le contenu rédactionnel des guides soit dévoyé à la pub et aux annonceurs... d'où le peu d'intérêt de la maison d'édition pour le travail des auteurs (ce sont pourtant eux qui font tout le travail de rédaction !) dont les droits d'auteur par guide n'ont fait que baisser ces dernières années...

Publié : 08 janv. 2003, 15:16
par le fripé
Laurent a écrit :
Leepstick a écrit :Est-ce la même chose avec le Routard ?
Pour avoir bouffé aux deux rateliers, je te réponds non. Et il y a bien des choses qui diffèrent (incognito, avances sur frais...).
Cela dit, au Routard, pour y entrer...
A savoir : le Routard a aussi ses travers. Exemple avec un guide d'un pays de l'Est (je ne le citerai point), dont la rédaction a été confié à un auteur du routard mais entièrement prise en charge par l'Office de Tourisme du pays en question, histoire d'avoir la caution d'un guide écrit par le routard afin de développer le tourisme sur place... Quand l'auteur est arrivé sur place, on lui avait préparé toute une liste d'hôtels à voir... Dans le genre directif, on ne fait pas mieux...

Bon, qu a des infos sur le Lonely ? Sont peut être pas blancs comme neige eux aussi ?