Que faire après une expérience en PQR ?

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
ManueB

Que faire après une expérience en PQR ?

Message non lu par ManueB » 19 juin 2012, 00:09

Bonjour à tous

Après mon école, je suis tout de suite entrée dans un grand titre de PQR. Les contrats se sont enchainés depuis maintenant trois ans. Aujourd'hui, pff... Lassée j'ai envie de changer et de me réinstaller à Paris. Seulement voilà, après des années de confort dans la PQR, le marché du travail parisien me semble être une montagne presque insurmontable à gravir.

Je suis tentée par la pige (le guide est déjà acheté), mais j'avoue je vois ce moyen de rémunération surtout comme un moyen de me faire connaitre auprès des rédactions.. Ai-je tort ?
Et puis j'ai l'impression qu'il est beaucoup plus difficile d'être pigiste à Paris qu'en province. (contacts et réseaux plus difficiles à créer, plus difficile de se démarquer...)

D'autre part, je m'interroge vraiment sur le poids de mon expérience de PQR. Est-ce valorisant ou pas du tout auprès des rédacteurs en chef ?

Bref, je me pose pas mal de questions. Donc si vous pouvez me donner des avis ou des témoignages, je suis preneuse...

Merci
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Que faire après une expérience en PQR ?

Message non lu par cilou » 19 juin 2012, 17:23

Les pigistes en province avec lesquels j'ai discuté trouvent qu'il est plus facile d'être pigiste à Paris, car il y a beaucoup beaucoup plus de journaux à démarcher.
Reste le gros point noir du coût des loyers :roll:
Sinon, la pige est en effet un bon moyen de se faire connaître des rédactions pour y rentrer ensuite en poste.
Quant à l'aspect valorisant ou non de la PQR... je crois que ça dépend beaucoup des titres que tu vises.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Que faire après une expérience en PQR ?

Message non lu par ann65 » 21 juin 2012, 16:41

ManueB a écrit :
D'autre part, je m'interroge vraiment sur le poids de mon expérience de PQR. Est-ce valorisant ou pas du tout auprès des rédacteurs en chef ?

Bref, je me pose pas mal de questions. Donc si vous pouvez me donner des avis ou des témoignages, je suis preneuse...

Merci
Bonjour Manu

Je pense que c'est surtout ton "book" qui comptera et qui intéressera les rédac chef ; mais également les idées de sujets que tu pourras leur apporter.
Si dans le cadre de ton expérience en PQR, tu as rédigé des dossiers fouillés, des beaux portraits, des belles interviews, si tu as traité avec talent de sujets intéressants, tu seras une pigistes potentiellement intéressante.
Si tu n'a couvert que les kermesses d'écoles, ce sera plus compliqué de te "vendre".
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: Que faire après une expérience en PQR ?

Message non lu par Climousse » 22 juin 2012, 09:03

Bonjour ManueB,

J'ai quitté la PHR pour la pige il y a déjà quelques années, et le saut a été concluant. Peut-être parce que la PHR était loin d'être si confortable...

Quelques remarques tirées de mon expérience (mais chaque parcours est unique) : il est un peu risqué de se lancer à la pige sans aucune sécurité. Personnellement, j'avais commencé à piger en parallèle de mon CDI à temps plein. J'avais visé des publications professionnelles (je m'étais spécialisée en faits divers/justice pendant mon contrat en locale) qui m'ont fait confiance, et avec lesquelles je collabore encore aujourd'hui. (L'une est toujours mon employeur principal, d'ailleurs.) Si bien que quand j'ai sauté le pas, j'avais déjà quelques perspectives. J'avais aussi un matelas de secours pour manger les premiers mois, en l'espèce... les Assedic tirés de quelques CDD en PQR hyper bien rémunérés. Cela m'a permis de tenir en attendant que les premières piges tombent, puis pendant les moments de creux.
ManueB a écrit :Je suis tentée par la pige (le guide est déjà acheté), mais j'avoue je vois ce moyen de rémunération surtout comme un moyen de me faire connaitre auprès des rédactions.. Ai-je tort ?
Les autres te diront peut-être ce qu'ils en pensent mais je dirais que... oui, tu as tort. Le marché du travail de ce point de vue n'est pas si différent à Paris : dans ton titre de PQR, combien de pigistes as-tu vu embaucher ? Ici, c'est pareil. Les permanents sont permanents, les pigistes sont pigistes. Dehors. Ailleurs. Dans un monde obscur dont on ne connaît pas très bien les contours. En tout cas, dans 99% des cas, on ne pensera pas à eux s'il y a un recrutement.
ManueB a écrit :Et puis j'ai l'impression qu'il est beaucoup plus difficile d'être pigiste à Paris qu'en province. (contacts et réseaux plus difficiles à créer, plus difficile de se démarquer...)
Ca, il me semble que ça tient de la légende. On fait des choses différentes. On n'attrape pas les mêmes opportunités. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a beaucoup plus de titres à Paris. S'il y a plus de concurrence (et en province, elle peut parfois être féroce), il y a aussi plus d'occasions.
ManueB a écrit :D'autre part, je m'interroge vraiment sur le poids de mon expérience de PQR. Est-ce valorisant ou pas du tout auprès des rédacteurs en chef ?
Ca... c'est difficile à dire. Spontanément, je dirais... pas trop. La PQR est souvent considérée comme une bonne école. Mais on y fait aussi un peu de tout et de rien. A priori, on sait aller sur le terrain. Ce qui peut être un bon point... ou pas, quand on voit le nombre croissant de rédactions (surtout sur le web) qui se limitent au bâtonnage de dépêches. Mais en fonction du titre, on peut aussi avoir pris de vilaines habitudes, si on n'a pas travaillé avec des chefs très exigeants (c'était mon cas). En fait, tout dépend de ce que tu as fait. Si tu as couvert des sujets qui avaient pris une envergure nationale. Si tu as eu l'occasion de travailler un peu en profondeur sur des dossiers. De te familiariser plus sérieusement avec un milieu ou une (des) thématique(s). Si, comme le dit Ann, tu as de beaux papiers à montrer. Mais avant toute chose, ce qui te permettra de te démarquer, ce sera la qualité de tes propositions de sujets. C'est un mélange des deux. Encore mon expérience perso : les deux rédactions que j'avais contactées pendant mon contrat en PHR n'avaient pas forcément retenu mes propositions de sujets mais les avaient trouvées pas trop mal adaptées, et j'avais pu leur envoyer des reportages bien étoffés déjà publiés qui avaient retenu leur attention. Tiens, c'est aussi comme ça que j'avais couvert un procès pour Libé ! Ca n'est jamais allé plus loin, mais deux papiers dans une même semaine, avec une belle ouverture photo, et les félicitations (un peu surprises, même, je crois) du chef de rubrique... ça m'avait bien rassurée dans mon projet de pige !

Voilà, j'espère que ça t'avance un peu... Bon courage et bonnes piges à toi !
Répondre

Revenir à « Général / divers »