fbpx
Categorynet.com • auto-entrepreneur
Page 1 sur 1

auto-entrepreneur

Publié : 27 avr. 2010, 14:50
par grenouille83
Amis pigistes bonjour!!

Comment s'inscrire en tant qu'auto-entrepreneur pour des rédactionnels de com? Dans quelle case rentrons-nous?

Ah! Vaste question...

:)

Re: auto-entrepreneur

Publié : 27 avr. 2010, 15:08
par ann65
grenouille83 a écrit :Amis pigistes bonjour!!

Comment s'inscrire en tant qu'auto-entrepreneur pour des rédactionnels de com? Dans quelle case rentrons-nous?

Ah! Vaste question...

:)
Conseil en communication.

Re: auto-entrepreneur

Publié : 27 avr. 2010, 19:40
par Etienne Thierry
ann65 a écrit :
grenouille83 a écrit :Amis pigistes bonjour!!

Comment s'inscrire en tant qu'auto-entrepreneur pour des rédactionnels de com? Dans quelle case rentrons-nous?

Ah! Vaste question...

:)
Conseil en communication.
Je confirme : "Activité principale exercée (APE) 7021Z Conseil en relations publiques et communication" que ça s'appelle ! Même pas mal !

Re: auto-entrepreneur

Publié : 28 avr. 2010, 09:20
par ann65
Etienne Thierry a écrit :
ann65 a écrit : Conseil en communication.
Je confirme : "Activité principale exercée (APE) 7021Z Conseil en relations publiques et communication" que ça s'appelle ! Même pas mal !
Ou conseil éditorial... Même code APE.

Lorsque je me suis inscrite comme TNS, la conseillère du guichet unique m'a conseillé "conseil aux entreprises", ce que j'avais fait.
Ça ne veut pas dire grand-chose et ça ne mange pas de pain.
De toutes façons, le code APE n'a pas une immense importance... si ce n'est que tu ne peux pas te déclarer diététicien ou architecte si tu n'as pas le diplôme ad hoc.

Ce qui est plus important, c'est ce que tu inscris sur tes carte de visite/plaquette/facture

Re: auto-entrepreneur

Publié : 05 mai 2010, 18:51
par calou283016
Bonjour,

Je suis actuellement en train de réaliser une étude de marché pour un client qui est pigiste et qui souhaiterait aussi devenir auto entrepreneur.

La législation de votre profession me semble assez complexe, c'est pourquoi je me permets de demander ici quelques informations.

Un TNS ou auto-entrepreneur doit-il s'inscrire à des organismes spécifiques? (agessa ou maison des artistes par exemple)
Est-il assujetti à la TVA ?
Peut-il obtenir ou conserver une Carte de Presse ?
et enfin,
Comment procédez-vous pour votre recherche de clientèle ?

Merci de vos réponses.

Re: auto-entrepreneur

Publié : 06 mai 2010, 16:08
par lennoes
Un pigiste qui se paye une étude de marché pour savoir comment devenir auto-entrepreneur? Bizarre...

Re: auto-entrepreneur

Publié : 06 mai 2010, 16:28
par ann65

Je suis actuellement en train de réaliser une étude de marché pour un client qui est pigiste et qui souhaiterait aussi devenir auto entrepreneur.

La législation de votre profession me semble assez complexe, c'est pourquoi je me permets de demander ici quelques informations.

Un TNS ou auto-entrepreneur doit-il s'inscrire à des organismes spécifiques? (agessa ou maison des artistes par exemple) Ni Agessa, ni Maison des artistes mais tout simplement URSSAF + RSI + caisse de retraite (guichet unique)
Est-il assujetti à la TVA ? NON
Peut-il obtenir ou conserver une Carte de Presse ? OUI si et seulement si son activité salariée de journaliste représente plus de 50% de ses revenus totaux.
et enfin,
Comment procédez-vous pour votre recherche de clientèle ? : Comme n'importe quel pigiste ou personne installée en libéral : prospection et réseau
Dégoter un pigiste qui a les moyens de se payer "une étude de marché" qui n'en est pas une d'ailleurs. Chapeau l'artiste... :wink:

Re: auto-entrepreneur

Publié : 06 mai 2010, 20:22
par calou283016
Mon étude de marché en est bien une mais je n'en suis qu'aux prémices et je découvre votre profession, très complexe au niveau législatif.

Merci de vos réponses.

Re: auto-entrepreneur

Publié : 07 mai 2010, 09:15
par cilou
calou283016 a écrit :Un TNS ou auto-entrepreneur doit-il s'inscrire à des organismes spécifiques? (agessa ou maison des artistes par exemple)
Pas plus que n'importe quel auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur et auteur, ça n'a rien à voir.
Peut-il obtenir ou conserver une Carte de Presse ?
Oui, s'il garde plus de 50 % de son activité en tant que journaliste (et donc payé en salaire).
Comment procédez-vous pour votre recherche de clientèle ?
Comme n'importe quelle autre profession, me semble-t-il : contacter les journaux, leur proposer un "produit" (autrement dit un sujet d'article adapté à leur journal), négocier les tarifs (en fait, plutôt accepter ou non le tarif proposé)....
Néanmoins, il me paraît difficile de faire une étude de marché sans rien connaître du milieu du journalisme et de la com !

Re: auto-entrepreneur

Publié : 07 mai 2010, 11:18
par ann65
calou283016 a écrit :Mon étude de marché en est bien une mais je n'en suis qu'aux prémices et je découvre votre profession, très complexe au niveau législatif.
Très sincèrement je ne vois pas bien où est cette "complexité législative que vous évoquez. :?: :?:

Les journalistes doivent être payés en salaire et bénéficient "d'avantages" sociaux prévus par le code du travail et la convention collective des journalistes (indemnités de licenciement conventionnelles, clause de conscience, clause de cession, possibilité d'abattement de 30% sur les charges sociales), ainsi que d'un "avantage" fiscal (abattement forfaitaire de 7500 euros au titre des frais professionnels).

Bine d'autres professions bénéficient "d'avantages" sociaux et fiscaux divers et variés.

Pour nourrir votre "étude de marché", je vous conseille de jeter un coup d'oeil sur les "offres d'emploi" dont Categorynet fait la pige chaque jour et aux divers messages laissés ça et là par les pigistes.

Vous y constatez que les salaires proposés sont en général assez bas, quand il ne s'agit pas, bien entendu, "d'indemnités de stage" proposés à des jeunes hyper-diplômés , trilingues et parfaitement l'aise avec X outils informatiques ayant déjà enchaîné un certain nombre de stages. :roll: :roll: :roll:

C'est la loi de l'offre et de la demande : peu d'offres et beaucoup de demandes, puisque de plus en plus de jeunes journalistes diplômé d'écoles plus ou moins sérieuses se retrouvent chaque année sur le marché.

Enfin, comme il a été dit une centaine de fois sur ce forum, rappelons que le statut d'auto-entrepreneur est ABSOLUMENT INCOMPATIBLE avec celui de journaliste, puisqu'un journaliste doit être payé EN SALAIRE.
Votre client pigiste" devrait le savoir. C'est le B.Aba.

En revanche toute autre prestation relevant de la COMMUNICATION peut faire l'objet d'une facturation éditée par un auto-entrepreneur ou un TNS.

Un journaliste souhaitant diversifier son activité peut donc parfaitement s'inscrire en tant qu'auto-entrepreneur pour facturer des prestations liées à a la communication, la cuisine à domicile, le jardinage, la fabrication de bijoux ou que sais-je encore... Mais il ne pourra pas facturer les piges qu'il accomplit pour des journaux. Il devra, pour cela, être rémunéré en salaire.