Ebook tarif redaction ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
ann65
Messages : 1202
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Ebook tarif redaction ?

Message non lu par ann65 » 15 avr. 2010, 16:55

Sandorf a écrit : il faut savoir s'affirmer et sortir des carcans de l'éducation selon le quel discuter d'argent serait "malvenu" !
C'est très curieux d'ailleurs ce tabou autour de l'argent dans nos professions.
Quand on appelle un plombier pour déboucher notre évier, il nous annonce vite la couleur. Idem pour la boulangère quand elle nous tend une baguette de pain. Serait-ce que parce que les jeunes journalistes considèrent que ce métier relève avant tout de la "vocation" :roll: :roll: :roll: qu'ils hésitent à parler d'argent et/ou acceptent de bosser pour de noyaux de prunes ?
lennoes
Messages : 27
Inscription : 25 oct. 2007, 17:41
Contact :

Re: Ebook tarif redaction ?

Message non lu par lennoes » 21 avr. 2010, 10:50

Lorsqu'on débute en piges, parler d'argent est en effet très difficile. On n'a pas encore prouvé sa valeur, on ne s'est pas encore rendu indispensable auprès de la rédaction qui nous emploie. Heureusement, plus le temps passe, plus on gagne en confiance et plus on se permet de négocier. Je pense que c'est la même chose pour un employé qui commence au bas de l'échelle et qui, l'expérience aidant, se sent un jour capable de demander une promotion à son patron...
ann65
Messages : 1202
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Ebook tarif redaction ?

Message non lu par ann65 » 21 avr. 2010, 15:39

lennoes a écrit :Lorsqu'on débute en piges, parler d'argent est en effet très difficile. On n'a pas encore prouvé sa valeur, on ne s'est pas encore rendu indispensable auprès de la rédaction qui nous emploie. Heureusement, plus le temps passe, plus on gagne en confiance et plus on se permet de négocier. Je pense que c'est la même chose pour un employé qui commence au bas de l'échelle et qui, l'expérience aidant, se sent un jour capable de demander une promotion à son patron...
D'où l'intérêt de se renseigner sur les prix du marché.
Accepter un feuillet à 20 euros, même quand on est débutant, c'est idiot, ce n'est pas rentable du tout et c'est accepter d'être considéré comme le pigeon de service.
soph33
Messages : 1
Inscription : 09 oct. 2008, 14:51
Contact :

Re: Ebook tarif redaction ?

Message non lu par soph33 » 26 avr. 2010, 14:29

Bonjour tout le monde,

Alors, puisqu'on parle pépettes pour de la rédaction web, je m'interroge aussi sur des tarifs à facturer. Pas directement pour un e-book ceci dit.

Voilà, un site internet me propose de rédiger régulièrement des papiers d'environ 600 mots (ils raisonnent en mots...). Ce serait des sortes de chroniques, donc du travail d'auteur pur sur un mode créatif et humoristique, plutôt que de l'écriture journalistique à proprement parler avec enquêtes à l'appui.

A priori, le règlement s'effectuerait sous forme de facture via mon statut d'autoentrepreneur. Etant donné que je les connais et que ce genre de contribution reste occasionnel et assez artisanal (le site n'est pas très riche), les tarifs annoncés (mais négociables) sont plutôt... rase-mottes. Du genre : 30/40 euros le papier... Vous voyez le tableau.

Bon, le site a été repris par un jeune, ce n'est absolument pas un site d'actu mais le forum a un très bon référencement et une fréquentation très honorable. Je précise qu'ils ont déjà eu des contributeurs (des étudiants, souvent) mais jamais de "pro" à ma connaissance.

Bref, la difficulté de l'exercice est de leur proposer un "prix d'ami" (je suis inscrite sur le forum depuis un moment) mais sans non plus faire du bénévolat, sachant que, si ça marche, ils peuvent m'ouvrir des portes par le bouche à oreilles. Or, je me vois mal réclamer plus du double de ce qu'ils proposent habituellement... Dilemme, donc...

Plus généralement, je me pose la question des tarifs pour la rédaction en ligne. Y-a-t-il un barème spécifique au web pour des papiers à mi-chemin entre rédaction "créative" et journalistique (ex : allez, je me la pète, genre chroniques à la Carrie Bradshaw :P ) ? Ou bien doit-on s'en tenir au fameux plancher de salaire des 60 euros bruts le feuillet ?

C'est bien les nouvelles technologies mais ça pose pas mal de questions dans notre pratique journalistique, au final...

Edit : en me baladant sur le web, je constate de gros écarts chez les prestataires. Cela va de 40 euros le feuillet à... 350... :shock: D'où ma question... :mrgreen:
ann65
Messages : 1202
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Ebook tarif redaction ?

Message non lu par ann65 » 26 avr. 2010, 17:33

soph33 a écrit : un site internet me propose de rédiger régulièrement des papiers d'environ 600 mots (ils raisonnent en mots...). Ce serait des sortes de chroniques, donc du travail d'auteur pur sur un mode créatif et humoristique, plutôt que de l'écriture journalistique à proprement parler avec enquêtes à l'appui.
En tant que "journaliste", tu peux être amenée à rédiger des chroniques, des billets d'humeur, des enquêtes, des portraits, des filets d'actus, etc.
Donc Web ou papier, même combat...
A priori, le règlement s'effectuerait sous forme de facture via mon statut d'autoentrepreneur. Etant donné que je les connais et que ce genre de contribution reste occasionnel et assez artisanal (le site n'est pas très riche), les tarifs annoncés (mais négociables) sont plutôt... rase-mottes. Du genre : 30/40 euros le papier... Vous voyez le tableau.
Oui, c'est plus que rase-motte. C'est même carrément RIDICULE.
J'ai pris un des mes articles et j'ai compté les mots.
600 mots font... 4 500 signes :wink:
Donc 30 euros les 4 500 signes, ça fait 10 euros le feuillet et en honoraires en plus ! :? :? :? :? :?
Tu soustrais 23% au titre des charges sociales, il te reste 7,50 euros/ feuillet.
Tu es très très très loin du fameux "tarif plancher" de 60 euros/feuillet (en salaire) que tu évoques...
Qui dit mieux ?
Au fait, tu penses qu'il te faut combien de temps pour rédiger une de ces fameuses "chronique de 600 mots" ?
Soit dit entre nous une "chronique" de 3 feuillets, ça me paraît un brin longuet, tout particulièrement pour des sujets "légers"...
Bref, la difficulté de l'exercice est de leur proposer un "prix d'ami" (je suis inscrite sur le forum depuis un moment) mais sans non plus faire du bénévolat, sachant que, si ça marche, ils peuvent m'ouvrir des portes par le bouche à oreilles. Or, je me vois mal réclamer plus du double de ce qu'ils proposent habituellement... Dilemme, donc...
Ce n'est pas un "prix d'ami" que tu leur propose mais un défraiement. Cela relève du bénévolat que du professionnalisme.
Quant aux "ils peuvent m'ouvrir des portes, le bouche à oreille, etc", c'est de la franche couillonnade... Le "bouche à oreille" c'est surtout "Je te recommande cette nana. Elle est hypra cool, elle veut bien bosser pour des queues de cerise".
Plus généralement, je me pose la question des tarifs pour la rédaction en ligne. Y-a-t-il un barème spécifique au web pour des papiers à mi-chemin entre rédaction "créative" et journalistique (ex : allez, je me la pète, genre chroniques à la Carrie Bradshaw :P ) ?
Ou bien doit-on s'en tenir au fameux plancher de salaire des 60 euros bruts le feuillet ?
Web ou papier, un feuillet (même à la Carrie Bradshaw :lol: ) reste un feuillet.
C'est bien les nouvelles technologies mais ça pose pas mal de questions dans notre pratique journalistique, au final...
Ce qui me pose pas mal de questions, c'est qu'en 2010, des entreprises n'hésitent pas à payer des jeunes hyper diplômés moins cher que des femmes de ménage.... et que ces jeunes hyper diplômés acceptent de se faire exploiter de la sorte. :?
soph33
Messages : 1
Inscription : 09 oct. 2008, 14:51
Contact :

Re: Ebook tarif redaction ?

Message non lu par soph33 » 05 mai 2010, 20:07

Merci, ann et désolée pour ma réponse tardive, pas pu faire autrement...

Effectivement, si on leur fait pas comprendre que c'est de l'exploitation, ils vont jamais bouger. Je ne dis pas ça forcément pour le mec qui m'a proposé cette "pige", il ne se rend pas compte, c'est une toute petite équipe qui débute, mais je pense à tous les autres qui ont, a priori, les épaules plus solides. Ceux qui pourraient pratiquer des tarifs corrects et qui s'en tapent tant qu'on accepte leurs règles.

C'est vrai qu'à force de courir pour payer ses factures, on serait tentés d'accepter tout et n'importe quoi. Restons vigilants, au début on culpabilise de laisser passer des trucs mais, au final, notre estime personnelle ne s'en porte pas plus mal. C'est décidé, je sors le fouet et les bottes en cuir rrrr 8) .

Merci encore, ann. :wink:
ann65
Messages : 1202
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Ebook tarif redaction ?

Message non lu par ann65 » 06 mai 2010, 07:42

soph33 a écrit : Effectivement, si on leur fait pas comprendre que c'est de l'exploitation, ils vont jamais bouger. Je ne dis pas ça forcément pour le mec qui m'a proposé cette "pige", il ne se rend pas compte, c'est une toute petite équipe qui débute,
S'il ne se rend pas compte que la rémunération qu'il propose est absolument ridicule, c'est parce qu'il ne se rend pas compte du boulot que cela représente pour le journaliste.
On n'écrit pas 10 feuillets en une heure ! ... Et s'il n'a pas cette notion du temps passé, c'est qu'il n'est pas pro. Tout simplement.
S'il est amateur, qu'il bosse avec des amateurs bénévoles. Mais qu'il ne fasse pas appel à des pro.
.au début on culpabilise de laisser passer des trucs mais, au final, notre estime personnelle ne s'en porte pas plus mal.
Exactement. Bosser beaucoup et sérieusement pour être payé des queues de cerises, ça fait très mal à l'ego. Et c'est le meilleur moyen de perdre sa motivation.
C'est décidé, je sors le fouet et les bottes en cuir rrrr
Nul besoin de fouet ni de bottes en cuir à mon avis. Sois surtout droite dans tes bottes, sûre de tes compétences et de ton professionnalisme. N'accepte que les boulots que tu te sens capable de réaliser, dans les temps impartis. Ne t'engage pas si tu n'es pas sûre du résultat.
C'est la meilleure solution pour donner confiance à tes clients.

Bon courage et bonne chance !
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »