Envie de tout envoyer péter

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
farrell2
Messages : 79
Inscription : 26 nov. 2004, 14:49
Contact :

Envie de tout envoyer péter

Message non lu par farrell2 » 08 oct. 2007, 17:49

Hello à tous,

J'écris ici pour ne pas exploser ailleurs. 5 ans de piges acharnés, à gagner ma vie dans la précarité totale et me faire traiter moins que de la merde.
Comment vous faites pour garder la foi ?
Aujourd'hui, dans un rire de grand fou, j'ai envie de balancer un spam kamikaze à tout mon carnet d'adresses "allez vous faire foutre !!".

Bon sinon, on mange quoi ce soir ?
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1643
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 08 oct. 2007, 18:36

Pourquoi tu fais ce métier ?
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 08 oct. 2007, 20:49

Comment on fait pour garder la foi ? Je ne sais pas si j'ai jamais eu la foi, j'essaie juste de faire mon boulot le mieux que je sais faire.
J'essaie déjà de ne rien pouvoir me reprocher (P'tain, c'est pas facile !), mais c'est vrai que régulièrement en face, coté employeurs, il y en a un pour me faire un coup bas: annulation de commandes, réduction de pagination, ou, le top, article gardé sous le coude le temps de sortir le même fait par un permanent du canard. Et çà avec des gens avec qui je travaille depuis 15 ans parfois.
Plus que le manque d'argent, qui est assez chronique (mais je n'ai pas de gros besoins), c'est ce manque de reconnaissance qui finit par me gonfler.
Alors, je prends ma bagnole et je pars marcher tout seul dans la montagne, regarder les bebetes et les ptites fleurs et, avec un peu de chance... pondre un nouvel article si je fais de belles photos ! :lol:
Et puis, à chaque fois que j'ai essayé de changer de boulot, j'ai fini par réaliser que celui de pigiste me convenait finalement pas si mal...
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 08 oct. 2007, 21:40

Si ça peut vous consoler, nous ne sommes pas les seuls à être exploités par les éditeurs et les journaux: les illustrateurs, les auteurs, etc...

Des écrivains jeunesse québécois ont fait le calcul:
"plus un écrivain se consacre à son métier, plus il s'appauvrit !"


Il serait peut etre temps de creer une CONVENTION COLLECTIVE
comme toutes les autres professions?
pdb
Messages : 37
Inscription : 16 mars 2007, 12:07
Contact :

Message non lu par pdb » 08 oct. 2007, 22:30

"plus un écrivain se consacre à son métier, plus il s'appauvrit !"
Oui, ayons une pensée, comme P. Desproges, pour "tous nos camarades du spectacle, qui n'ont aucun travail, sous prétexte qu'ils n'ont aucun talent"....

et fonctionnarisons les écrivains.. On pourrait les payer à la ligne écrite, sur la caisse des intermittents, non ??

vive la créatitude subventionnifiée !
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 08 oct. 2007, 23:25

pdb, on ne parle pas ici de TALENT
mais de JUSTE REMUNERATION de son TRAVAIL.

Apprends à lire !
santino
Messages : 93
Inscription : 29 mars 2004, 23:47
Localisation : Quebec capitale
Contact :

Message non lu par santino » 09 oct. 2007, 00:21

Message d'un ancien du forum, si ça peut t'aider dans ta méditation.

Adieu monde pressé
marre des galères
mentir aux assedics
mentir à la ccjip
mentir sur le cv parce que oui, pour bouffer, je fais de la presse d'entreprise

marre des non réponses, des réponses lénifiantes, des vous êtes trop jeune, vous êtes trop vieux, vous avez trop d'expérience, vous n'en avez pas assez, vous avez fait trop de CDD (ben tiens, j'avais le choix, connasse).

Marre des annonces faisandées sur catégo et des étiquettes (journaliste bourse peut pas faire sicav, et financier peut pas faire éco, et économique peut pas faire social, et internet peut pas faire écrit, et télé peut pas faire radio, et pas ESJ peut pas être stagiaire)

marre de ces guérillas Mermet-Diplo lues et comprises par 4 pékins et 2 tondus syndiqués pour qui Arlette est une dérive droitière du mouv' social, tu vois j'veux dire...

marre des débadidés biaisés, des quêtes corporatistes pour sauver un imbécile qui eu l'idée héroique d'enquêter sur les passations de marché publics en chine, des lamentations sur des demeurés embedded dans de juvéniles commandos irakiens et puis s'étonnent de se retrouver avec un pruneau alors qu'on leur a rien demandé.

Je suis sur le point de te quitter, monde journalistique imbu de lui-même, elitiste, altermondial mais cadreur chez Endemol, de gauche mais antipeuple, déplorant les effets dont il chérit les causes.

Je suis sur le point de te quitter, profession rêvée, close et ingrate, pour un nid douillet honteusement bien payé, avec responsabilités, relations internationales, places à prendre, projets à monter, avenir un peu moins sombre pour ma femme, mon couple et ma progénifuture,
bref tout ce que le journalisme n'offre pas, n'offre plus, ne permet plus à de jeunes cons idéalistes comme vous et moi.

Qui m'aidera à trouver le courage de dire non ?
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 09 oct. 2007, 01:22

Comme dans tout metier necessitant de l'experience,
il faut du temps pour reussir.

En attendant, il n'est pas deshonorant d'avoir un 2e job "alimentaire"
cilou
Messages : 1725
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 09 oct. 2007, 09:06

marre des débadidés biaisés, des quêtes corporatistes pour sauver un imbécile qui eu l'idée héroique d'enquêter sur les passations de marché publics en chine, des lamentations sur des demeurés embedded dans de juvéniles commandos irakiens et puis s'étonnent de se retrouver avec un pruneau alors qu'on leur a rien demandé.
En effet, je crois que cet ancien peut changer de métier. Traiter d'imbécile un journaliste qui fait un vrai métier de journaliste, c'est à dire aller chercher l'info dans les endroits dangereux, c'est bas et c'est nul.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »