Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
doudoute
Messages : 9
Inscription : 12 déc. 2005, 23:07
Contact :

Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par doudoute » 15 janv. 2010, 16:11

Les gens,

La pige passe par une période bien difficile, je ne vous apprends rien, pas vrai?
Mais voilà, je voulais connaître vos astuces et bons plans en tous genres pour trouver des jobs qui restent tout de même lié au monde des médias!
En gros, ma question est la suivante : vous faites quoi quand vous êtes à court de commandes?

Mon parcours en bref : j'ai commencé la pige en presse écrite et internet y'a 2 ans et demi en refusant toujours catégoriquement paiements en honoraires, factures et tout le tintouin.
Au final, je bossais pour un seul canard, qui a connu des réductions budgétaires donc exit les pigistes, et bye bye moi!
J'ai eu un beau bébé et j'ai repris depuis 2 mois environ, pour un autre mag, cette fois.

Ce mag paie très bien (90e net le feuillet) mais voilà, ce sont des hors série, donc aucune possibilité d'avoir des piges régulières.

J'habite en province du coup j'ai pensé à la radio (les matinales...), ou les journaux internes pour que ma banque et moi ayons davantage le sourire à la fin du mois!

Vous avez d'autres idées? Je suis sûre, mais alors sûre hein, que des centaines d'autres pigistes se posent la même question : que faire en attendant de trouver ces piges tant espérées en presse écrite?

Cilou : si tu me lis, encore merci pour tes conseils prodigués il y a un peu plus de 2 ans, qui ont fait de moi une tueuse en matière de législation concernant le statut de pigiste!
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par cilou » 15 janv. 2010, 18:12

Whaou, je suis ravie que mes conseils t'aient servie... même si ça se traduit aussi par peu de piges.
Mon conseil, c'est de ne pas attendre les commandes, et de proposer encore et toujours des sujets à des journaux différents. C'est le plus difficile de notre métier : trouver des bons sujets, adaptés aux journaux qu'on vise. C'est probablement plus facile si on se spécialise sur quelques domaines.
Pour l'instant, internet, ce n'est pas l'eldorado. Les radios non plus, me semble-t-il, mais je connais peu ce média. Les revues internes (donc, finalement, la com) me semblent une piste plus intéressante pour du boulot alimentaire, tout en restant proche du journalisme.
doudoute
Messages : 9
Inscription : 12 déc. 2005, 23:07
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par doudoute » 15 janv. 2010, 21:31

Merci Cilou! Toujours là pour donner de bons conseils!
Mais tu sais, j'ai beaucoup pigé occasionnellement, rarement très régulièrement... Et c'est là que le bâts blesse!
Une question : Comment faire pour dénicher les agences de presse en charge des journaux internes?
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par cilou » 18 janv. 2010, 09:05

doudoute a écrit :Mais tu sais, j'ai beaucoup pigé occasionnellement, rarement très régulièrement... Et c'est là que le bâts blesse!
Oui, c'est de plus en plus difficile d'avoir des piges régulières... et malheureusement je ne connais pas de recette miracle pour les décrocher.
Une question : Comment faire pour dénicher les agences de presse en charge des journaux internes?
Je ne sais pas, cherche peut-être plus à "agence de communication" qu'à "agences de presse", ce n'est pas la même chose, les agences de presse ne font pas de la com, normalement. Je connais l'agence Textuel qui fait ça, mais il y en a sûrement plein d'autres.
Certaines boîtes ne font pas appel à des agences de com et traitent ça directement avec des rédacteurs.
doudoute
Messages : 9
Inscription : 12 déc. 2005, 23:07
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par doudoute » 18 janv. 2010, 13:05

Merci Cilou!
M'en vais démarcher du monde!
lennoes
Messages : 27
Inscription : 25 oct. 2007, 17:41
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par lennoes » 18 janv. 2010, 17:21

Bizarrement, en ce début d'année, j'ai pas de mal de piges qui me sont tombées dessus. pourvu que ça dure...
doudoute
Messages : 9
Inscription : 12 déc. 2005, 23:07
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par doudoute » 18 janv. 2010, 18:08

lennoes a écrit :Bizarrement, en ce début d'année, j'ai pas de mal de piges qui me sont tombées dessus. pourvu que ça dure...
Ah ben voilà où elles sont passées toutes les piges qui me revenaient de droit :mrgreen:
Bravo lennoes, t'en as du bol (bon, je suppose que tu as bien bossé et qu'elles ne sont pas tombées comme ça dans ton panier :D )!
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par RusselPrice » 19 janv. 2010, 16:40

Bonjour doudoute,
C'est pas pour te narguer mais, comme lennoes, les piges affluent en ce début d'année...
Rien d'étonnant à ça en fait : les budgets-pigistes des rédactions pour lesquelles je bosse s'ammenuisent avec les mois. En janvier, on retrouve donc une enveloppe toute neuve, qu'il faut savoir saisir.
Maintenant la questions est "comment répartir équitablement ses collaborations sur l'année en tenant compte de ce facteur ?". J'opte pour "tenir vaut mieux que courir"...
Bon courage à toi, et ne néglige pas la presse spécialisée.

Russel
ann65
Messages : 1202
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par ann65 » 19 janv. 2010, 16:42

RusselPrice a écrit :Bonjour doudoute,
C'est pas pour te narguer mais, comme lennoes, les piges affluent en ce début d'année...
Rien d'étonnant à ça en fait : les budgets-pigistes des rédactions pour lesquelles je bosse s'ammenuisent avec les mois. En janvier, on retrouve donc une enveloppe toute neuve, qu'il faut savoir saisir.
Maintenant la questions est "comment répartir équitablement ses collaborations sur l'année en tenant compte de ce facteur ?". J'opte pour "tenir vaut mieux que courir"...
Bon courage à toi, et ne néglige pas la presse spécialisée.

Russel
L'autre solution est de se mettre en hibernation pendant toute la période de vaches maigres. En gros de juillet à décembre :lol:. Hiberner en été et en automne en somme... :roll:
doudoute
Messages : 9
Inscription : 12 déc. 2005, 23:07
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par doudoute » 19 janv. 2010, 17:16

ann65 a écrit :
RusselPrice a écrit :Bonjour doudoute,
C'est pas pour te narguer mais, comme lennoes, les piges affluent en ce début d'année...
Rien d'étonnant à ça en fait : les budgets-pigistes des rédactions pour lesquelles je bosse s'ammenuisent avec les mois. En janvier, on retrouve donc une enveloppe toute neuve, qu'il faut savoir saisir.
Maintenant la questions est "comment répartir équitablement ses collaborations sur l'année en tenant compte de ce facteur ?". J'opte pour "tenir vaut mieux que courir"...
Bon courage à toi, et ne néglige pas la presse spécialisée.

Russel
L'autre solution est de se mettre en hibernation pendant toute la période de vaches maigres. En gros de juillet à décembre :lol:. Hiberner en été et en automne en somme... :roll:
Oh la la, Russel, tu m'intéresses là!
Je vais creuse de ce côté!
Merci!
supermag
Messages : 145
Inscription : 26 juin 2004, 16:25
Contact :

Re: Jobs temporaires pour pigiste en mal...de piges!

Message non lu par supermag » 20 janv. 2010, 08:50

Bonjour, je connais 2 pigistes qui font aussi de courtes missions en télémarketing (missions de 10-20 heures à raison de 4 heures par jour). Cela leur laisse le temps de bosser à coté sans s'engager sur la durée. L'intérêt est que c'est facile d'être recruté. Ils y a une dictée et il faut une bonne diction. mp si tu veux les cordonnées de cette société.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »