Mon numéro perso donné à 30000 personnes!

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Thalack
Messages : 45
Inscription : 07 mars 2005, 15:20
Contact :

Message non lu par Thalack » 09 mai 2006, 17:29

isabelle V a écrit :Il est important de joindre rapidement un correspondant./quote]

Les gens peuvent appeler la rédac' qui transmettra. Ce n'est pas au CLP de faire standard téléphonique pour le canard ou alors faut se faire embaucher comme standardiste :roll: Et quand on sait qu'on a le nombre d'appel de gros lourds dans les petites agences parce que la page nationale est pas terrible. J'ai déjà eu droit au débile, je n'ai pas d'autres mots, qui gueule pendant 20 minutes au téléphone pour dire que le journal concurrent est nul et que tous les journalistes sont pourris :roll:
Je suis moi-même conseillère municipale et en mairie on peut avoir mon numéro perso.
Dans 'annuaire aussi, à parir de là :wink: La grosse différence c'est que les gens ont là une démarche à faire, et que le premier crétin venu n'ira pas à la mairie pour gueuler sur un journaliste ou un CLP.
De facto, mon numéro est plus ou mois public , on peut l'avoir en téléphonant au journal et il figure sur mes cartes de visite. Du coup, n'importe qui ne peut pas l'avoir et cela fait une grosse différence.
clemencehoud
Messages : 58
Inscription : 25 août 2004, 17:16
Contact :

Message non lu par clemencehoud » 13 mai 2006, 16:50

Dans mon journal, il y a les coordonnées du correspondant responsable du canton, à côté des infos "pratiques" (médecin et pharmacie de garde, horaires de la bibliothèque, office religieux...). Non seulement aucun correspondant n'a jamais râlé, mais il y en a qui m'ont demandé de mettre leur portable plutôt que leur fixe pour être plus facilement joignables. Dans les petites communes, les CLP sont bien plus connus que les journalistes et c'est eux qui sont appelés directement quand il y a une manifestation. Les correspondants que j'ai sous ma responsabilité préfèrent, d'ailleurs. Il y en a un, surtout, qui est limite vexé quand je lui dit que truc muche du comité des fêtes m'a prévenu de l'élection de la rosière? Réaction : ben il aurait pu me le dire, je l'ai croisé hier. C'est mon canton, quoi...
Quant à mettre les numéros des journalistes, l'utilité n'est pas la même : les gens peuvent nous joindre à la rédaction où nous passons le plus clair de nos journées, pas les correspondants.
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1607
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 13 mai 2006, 18:48

Et quand ils arrêtent d'être correspondant, ton journal prévient ses lecteurs que ca ne sert plus à rien de joindre la personne ?
clemencehoud
Messages : 58
Inscription : 25 août 2004, 17:16
Contact :

Message non lu par clemencehoud » 15 mai 2006, 11:16

Ben, quand un canton change de correspondant, on met les coordonnées du nouveau. Mais il faut préciser que c'est en zone plus que rurale, avec des chefs-lieux de cantons qui tournent autour de 700 habitants, et des communes qui ont souvent moins d'une centaine d'habitants. Tout le monde se connaît et sait qui sont les correspondants de chaque journal. Mettre leur N°, c'est juste éviter aux gens de chercher dans l'annuaire. Mais c'est aussi permettre au correspondant d'avoir les infos plus vite que si ça passait par le journal. D'ailleurs, les correspondants que j'ai recruté n'avaient qu'une crainte : ne pas être au courant des manifestations de leur canton. Lorsque je leur ait dit que leurs coordonnées seraient dans le journal et que les organisateurs de manifestations les préviendraient plutôt 2 fois qu'une, ça les Mais je conçois que dans une zone plus urbaine, les choses se passent différement. Surtout, si c'est une innovation du canard, il est parfaitement anormal de la faire sans prévenir le correspondant.
clemencehoud
Messages : 58
Inscription : 25 août 2004, 17:16
Contact :

Message non lu par clemencehoud » 15 mai 2006, 11:19

Correction :
Lorsque je leur ait dit que leurs coordonnées seraient dans le journal et que les organisateurs de manifestations les préviendraient plutôt 2 fois qu'une, ça les a plutôt rassuré.
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 15 mai 2006, 12:54

Un numéro de téléphone personnel, par définition, c'est... personnel. Ca peut avoir un usage professionnel, mais c'est le correspondant de presse qui en décide, pas le journal.
La logique serait que le journal offre un tél + abonnement à ses correspondants, et alors, elle pourrait diffuser ce numéro... on peut toujours rêver :?
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »