Pigiste et CDI

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
piche
Messages : 58
Inscription : 04 juin 2005, 14:27
Localisation : paca
Contact :

Pigiste et CDI

Message non lu par piche » 24 mars 2008, 21:00

Bon, je sais qu'après plusieurs collaborations avec le même employeur, on est considéré comme étant en CDI, mais avec le volume de boulot mensuel non spécifié.
Dans l'absolu, on peut donc passer d'un équivalent mi-temps à un équivalent.... quasi néant (une brève par mois mettons), tout en étant lié par le CDI à l'entreprise.
A quoi ça sert d'être en CDI à ce moment-là? Y'a-t-il des gens qui ont des expériences à partager?
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 25 mars 2008, 08:19

Salut Piche,

Si tu as pendant longtemps un volume de pige environ constant, puis que ça diminue, ça peut être considéré comme une modification substentielle de ton contrat de travail, donc comme une rupture du CDI à l'initiative de ton employeur.
C'est vrai que ce n'est pas simple à faire valoir. Le Guide de la pige en parle et dit quoi faire dans ce cas : "Ne pas réagir à une baisse de piges revient à l'accepter". Tu peux donc assigner ton employeur en justice.
Le mieux est d'abord d'en discuter avec ton employeur, et s'il fait la sourde oreille, de lui envoyer une lettre avec AR (il y a un modèle sur le guide de la pige).
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 514
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 25 mars 2008, 09:05

Bonjour à vous deux,

À mon avis, c'est ben perdu, l'employeur déclarera simplement que la conjoncture et la moins bonne qualité des sujets proposés ont conduit tout naturellement à cet état de fait, réduisant par-là même le nombre de piges publiées.
Zeho

Message non lu par Zeho » 25 mars 2008, 09:24

Contrairement à ce que tu penses Pascal SR le pigiste, lorsqu'il est considéré en CDI en raison d'une charge de travail constante et régulière, est protégé par la loi dans ce cas précis de baisse de volume.

Quelles que soient les explications du rédac' chef il n'a pas le droit de décider unilatéralement de baisser le volume de pige sur la durée. Des "accidents" peuvent arriver, qu'un mois soit moins bon qu'un autre tous les pigistes "permanents" (belle contradiction je sais) connaissent ça. Si ça devient répété par contre il faut réagir.

Demain, mon employeur principal avec qui je travaille depuis 3 ans tous les mois me divise par 2 mon volume de piges parce que ça l'arrange, encore heureux que je puisse me défendre. L'employeur n'a alors que 3 choix : me licencier (je peux le demander en raison de la rupture unilatérale de contrat, même s’il n’est pas écrit), me redonner le même niveau de piges, ou se faire trainer devant les prud'hommes en raison de son refus répété de respecter la loi (et accessoirement perdre, étant donné que la jurisprudence est particulièrement en notre faveur). Le guide de la pige met à notre disposition une bonne partie des textes nécessaires à notre défense. Les syndicats (SNJ, etc.) sont aussi de bons conseils.

C'est en ne défendant pas son bifteck sous prétexte que "c'est perdu d'avance" que les pigistes se font bouffer. Nous avons des droits, encore faut-il les faire respecter.
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 25 mars 2008, 09:33

Pascal, entre ce que l'employeur déclare et ce qu'il a effectivement le droit de faire, il y a une marge (voire un gouffre). Heureusement que la rupture de contrat, dans le cas d'un pigiste, ne concerne pas uniquement l'arrêt brutal de la collaboration, mais aussi la réduction progressive du volume des piges. Sans quoi ce serait trop facile pour un employeur de ses débarrasser de ses pigistes, il suffirait d'un peu de patience pour les virer quand il le souhaite.
Bravo Zeho pour ta combativité.
Eleria
Messages : 26
Inscription : 14 avr. 2005, 17:56
Contact :

Message non lu par Eleria » 28 mars 2008, 15:10

J'ai justement ce genre de problème... Depuis janvier, j'ai beaucoup moins de piges et ça me pèse de plus en plus. J'ai appelé mon employeur qui m'a dit que tous les pigistes non-médecins (je travaille en presse médicale) étaient logés à la même enseigne en ce moment, en raison de la réduction du nombre de papiers non techniques. Mais que ça redémarrerait en avril. Si ce n'est pas le cas, je suivrai vos conseils... Ah, si seulement j'avais su ça plus tôt dans ma vie professionnelle ! :)

Merci !
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »