question naive de débutante

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
spleenda
Messages : 27
Inscription : 14 oct. 2007, 21:09
Contact :

question naive de débutante

Message non lu par spleenda » 31 juil. 2008, 17:20

Bonjour à tous

Je suis journaliste pigiste depuis un an à peu près, mais on peut dire que je débute sachant que je n'ai pas réussi à décrocher beaucoup de piges cette année et qu'elles sont toutes irrégulières pour des raisons diverses. Je n'ai pas eu beaucoup de pot car à chaque contact avec des rédactions, cela a du s'interrompre net au bout d'une pige soit parce que le rédac chef a voulu m'arnaquer, soit parce qu'un autre m'a proposé autre chose que des relations professionnelles... bref que des plans foireux.

Je repars donc à zéro. Je me sens un peu dans le vague en ce moment, et j'espère que des journalistes pigistes pro pourront m'aider sur ce forum. Je voudrais savoir s'il l n'est possible de piger pour la PQ et PQR qu'avec le temps et l'expérience ? En gros, est-ce que vous avez commencé avec des journaux locaux et très spécialisés, ou est-ce qu'il est possible de tenter avec la PQ dès le début ? je suis peut etre naive, mais j'ai tenté et je constate que j'ai très peu de réponses de leurs parts dans l'ensemble. Est-ce normal ?

Je voudrais trouver des piges régulières avec un même journal, mais comment faire pour les aborder ? Avez-vous des conseils à me donner ? Lorsque j'ai tenté d'appeler, c'est limite s'il ne m'a pas raccroché à la gueule en disant que mes sujets sont interessants mais qu'ils n'ont pas la place pour le moment...

J'espère que vous pourrez m'éclairer.
merci de vos réponses.
gugi
Messages : 38
Inscription : 05 sept. 2005, 18:35
Contact :

Message non lu par gugi » 01 août 2008, 01:08

Je pense au contraire que la PQ est une des meilleures presses pour faire ses armes et commencer à se faire connaître, sachant qu'ils ne sont justement généralement pas regardants sur l'expérience.

Pour ma part j'ai (presque) débuté dans la PQR, et j'en connais bien d'autres.
J'étais tout simplement allé rendre visite à l'un des bureaux du canard pour proposer mes services.
Généralement ça donne soit un truc genre "moui on n'a pas vraiment de besoin mais laissez-nous votre CV" (probable refus poli), soit le courant passe bien avec le/la responsable qui te reçoit, il y a du besoin, et tu peux être amenée à démarrer très vite.
Au début ils ne rechercheront pas forcément des idées de papier mais tout simplement quelqu'un de plus pour écrire. Mais rien n'empêche évidemment de très vite proposer des idées si tu aspires plutôt à ça, quel rédac' chef digne de ce nom ne serait pas intéressé ?
Le hic c'est que très souvent dans ce genre de collaboration (plus ou moins en tant que Correspondant Local) tu seras payée au lance-pierres...

Mais bon après il n'y a pas de vérité toute faite, tous les paramètres dépendent toujours du canard et de ce qu'il y a autour.

Mais sinon pour les piges je pense qu'il est toujours mieux d'aller se présenter et proposer de visu, même sans rendez-vous.
Ca permet tout de suite le contact, et ça témoigne d'une démarche active qui ne peut qu'être bien vue.
Prends des CV sur toi au cas où, voire un petit press-book (ou tout du moins quelques exemples d'articles parmi tes préférés). Et si on te demande juste d'en laisser un (de CV), n'oublie pas de relancer un peu plus tard en l'absence de nouvelles.

Penser aussi au bouche à oreille, si à un endroit on n'a pas besoin de toi, cordialement quand même poursuivre la discussion (si la personne te semble être ouverte et avoir un peu de temps) peut tout de même amener à ce qu'on te donne d'autres pistes, des contacts, etc.
Les concours de circonstance, ça fait pas mal partie du métier, alors parfois on ne sait jamais. :wink:
spleenda
Messages : 27
Inscription : 14 oct. 2007, 21:09
Contact :

Message non lu par spleenda » 01 août 2008, 19:47

Merci pour ta réponse Gugi. Je vais m'inspirer de tes conseils, et tenter une visite aux rédacs chefs; je n'ai rien à perdre.

Par contre, j'ai une autre question. Mon problème est que je ne suis pas spécialisée pour l'instant, même si j'ai des domaines de prédilection, je suis un peu touche à tout, et j'ai le sentiment que pour les rédacs chefs, c'est plus un défaut qu'une qualité, me trompe-je ? Est-ce que tu as constaté ça aussi ? T'es-tu spécialisé très tôt ? D'après mes différents contacts, j'ai eu le sentiment qu'on est plus accepté lorsqu'on se présente comme pigiste spécialisé en tel domaine, que lorsque l'on est pigiste tout simplement. Qu'en penses-tu ?

Merci beaucoup en tout cas :)
PatriciaD
Messages : 69
Inscription : 09 sept. 2004, 16:25
Contact :

Message non lu par PatriciaD » 01 août 2008, 22:21

Quand on démarre dans le journalisme, mieux vaut d'abiord intégrer une rédaction quelques années pour se faire uen expérience et une spécialisation

Et même encore après... Je suis journaliste depuis bientôt 20 ans, pigiste depuis 5 ans, et il y a quelques jours encore une agence de contenus me proposait la pige "pointue" donc spécialisée à 50 euros et la pige pour la pqr à 20 euros !!! J'ai refusé mais il y a des journalistes qui acceptent (il faut savoir que la pige était à 60 euros en 1995) !

On assiste malheureusement à une paupérisation de la profession, on es toncurrencés par Internet et par les bloggeurs Conclusion, sans abandonner le métier, je me diversifie depuis un an
gugi
Messages : 38
Inscription : 05 sept. 2005, 18:35
Contact :

Message non lu par gugi » 04 août 2008, 11:00

spleenda a écrit : Par contre, j'ai une autre question. Mon problème est que je ne suis pas spécialisée pour l'instant, même si j'ai des domaines de prédilection, je suis un peu touche à tout, et j'ai le sentiment que pour les rédacs chefs, c'est plus un défaut qu'une qualité, me trompe-je ? Est-ce que tu as constaté ça aussi ? T'es-tu spécialisé très tôt ? D'après mes différents contacts, j'ai eu le sentiment qu'on est plus accepté lorsqu'on se présente comme pigiste spécialisé en tel domaine, que lorsque l'on est pigiste tout simplement. Qu'en penses-tu ?
Ca dépend. Pour la PQR, j'ai plutôt envie de dire que c'est une qualité, car signe d'ouverture et de culture générale.
Mais ça va beaucoup dépendre des besoins du canard. Peut-être que le travail demandé nécessitera d'avoir un minimum de bagage économique (par exemple), auquel cas une sensibilité là-dedans sera plus appréciée qu'une compétence "touche à tout".

Une spécialisation ça peut valoir le coup si tu postules dans un canard qui la rejoint parfaitement.
Le problème qui peut en découler, pour certains domaines, c'est qu'il y ait déjà trop de spécialistes et que la concurrence soit tellement forte qu'il sera difficile (mais pas impossible) de se faire une place. Je pense par exemple à un secteur hyper prisé tel que le foot.
A l'inverse, être spécialisé dans quelque chose où personne ne s'y connaît, mais qui reste pourtant vendeur, peut être un très bon avantage et surtout un énorme élan vers un poste. Mais il faudra savoir frapper aux bonnes portes. Car une spécialisation restreindra forcément aussi l'intérêt que te porteront certaines rédactions pour qui cette compétence n'a rien à leur apporter.

Pour ma part j'étais "à la base" spécialisé de par mes centres d'intérêts (le foot et le cinéma notamment). Mais par rapport à ce que je disais plus haut, ça ne m'a pas tant aidé, s'agissant du genre de secteurs où il y a soit trop de monde, soit déjà des permanents présents depuis des lustres, ne te laissant que les miettes.
Bref, trop être spécialisé dans quelque chose peut rendre la percée difficile.
Ceci étant j'ai quand même parfois réussi à oeuvrer dans ces domaines, certes parfois sur des publications amateur, mais preuve que des pistes existent toujours. Et parfois les "petites expériences" peuvent être un bon tremplin si ton travail est reconnu, bien diffusé, ou si tu en profites pour te faire des relations.

Mais encore une fois la vérité d'une rédaction n'est pas celle d'une autre, et si tu as le talent et les idées (et face à une rédaction ouverte), ta place peut quand même se faire même dans un domaine "bouché". Parfois en ramant un petit moment.

Se présenter comme "spécialisé", c'est vrai que comme tu dis ça présente aussi des avantages. Ca peut montrer qu'au moins tu sais ce que tu veux, et apporter un témoignage plus facile sur ce que tu sais faire.
Après se spécialiser juste pour se spécialiser, il faut voir. J'aurais plutôt tendance à dire que ça ne s'improvise pas, ou que ça doit être fait dans un domaine qu'on maîtrise ou qu'on aime.
Ceci dit -et d'expérience- , on peut très vite s'immerger dans un domaine inconnu et y être relativement assez vite efficace.
Bon évidemment si tu veux par exemple te lancer dans l'informatique technique et que tu n'y connais rien, ça risque d'être plus délicat. ^^

Non j'ai un peu de mal à te répondre, je pense que ça va vraiment dépendre d'où tu postuleras, et de leurs besoins, et qu'il n'y a pas de vérité toute faite.
En PQR généraliste, touche à tout peut je pense être bien, sauf si le besoin ou la place se trouve dans une rubrique bien spécifique, auquel cas cette compétence particulière sera évidemment bien vue.
Ailleurs, il vaudra mieux être spécialisé dans le domaine du canard ou quelque chose de proche, tout au moins pouvant se révéler utile par rapport à son thème.

Merci beaucoup en tout cas :)
De rien :wink: , même si je ne sais pas si mes réponses t'aident, mais bon attention tout ça ne reste que ma réflexion toute personnelle, à prendre comme il se doit donc, d'autant que d'autres ont sans doute plus d'expérience que moi.
M'enfin je pense qu'il ne faut pas forcément que tu te mettes trop martel en tête à ce propos : tente ta chance un peu partout (mais pas n'importe où), et si tu sens qu'on veut de toi fonce ! :)
PatriciaD
Messages : 69
Inscription : 09 sept. 2004, 16:25
Contact :

Message non lu par PatriciaD » 04 août 2008, 13:25

S'il y a de la concurrence dans la presse spécialisée, alors que dire des généralistes !!! Et avec les bloggeurs maintenant...
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 06 août 2008, 10:47

Oui, il vaut mieux etre spécialisé et reconnu comme tel pour piger.

commence déja par faire des remplacements estivaux...

PS/ Essaye aussi de faire des titres de posts plus informatifs.

le tien ne donne pas du tout envie de le lire...
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »